Star Wars Celebration au Gaumont Marignan : On y était !

Article publié par Night Alchemist (lu 16 707 fois)

Au même moment où la tant attendue Star Wars Celebration ouvrait ses portes jeudi dernier à Anaheim, en Californie, plusieurs centaines (milliers ?) de fans faisaient la queue dans 23 pays aux quatre coins du monde afin de pouvoir eux-aussi assister à l'ouverture de la grande convention Star Wars. En effet, et pour la première fois cette année, l'événement chapeauté par Disney aura eu droit, avec le soutient technique de Verizon, à une diffusion simultanée dans le monde entier.

A Paris, Disney France a vu les choses en grand : dès 18h00, les Champs-Élysées ont commencé à voir des groupes de fans commencer à se masser à l'entrée du Gaumont Marignan. Ils ont bientôt été rejoints par plusieurs membres de la 501ème, notamment un Stormtrooper version Episode VII qui a fait son petit effet sur la foule grandissante et sur les quelques journalistes présents pour couvrir l'événement.

Au bout d'un bon quart-d'heure, la queue s'était étendue jusqu'à deux ou trois adresses en amont des Champs. Le temps était plutôt clément et l'excitation déjà palpable, aussi l'attente passa relativement rapidement. Un certain nombre de touristes de passage, absolument pas au courant de ce qu'il se passait, vinrent eux-aussi se prendre en photos avec les membres de la 501ème, tandis que d'autres badauds venaient nous demander si c'était déjà l'avant-première du film.

Vers 18h30 : ouverture des portes. On nous remet un petit carton à l'entrée, avec un numéro mystérieux dans le bas, puis nous nous engouffrons à l'intérieur du Gaumont tandis que quelques infortunés (dont votre serviteur) se font happer par quelques journalistes pour d'impromptus interviews. A l'intérieur du cinéma, la 501ème – encore eux – pose pour quelques photos avec les fans.

Nous parvenons enfin à pénétrer dans la salle et à nous installer ; surprise, chaque place est munie d'un petit sac contenant quelques goodies : un sabre laser Hasbro en plastique (avec la petite pub Star Wars Rebels qui va avec), un t-shirt Star Wars Celebration 2015 (un peu gâché par l'inscription « J'y étais ! »), un poster du même événement ainsi que le sac en soi, aussi aux couleurs de la Celebration.

L'écran s'allume : il reste approximativement 10 minutes avant le début de la retransmission. Un chauffeur de salle (Alex Goude) monte sur scène pour mettre de l'ambiance et nous faire patienter. Un tirage un sort de nos numéros sur les cartons reçus à l'entrée est annoncé, mais personne à Paris ne gagnera un des dix posters signé par J.J. Abrams. Enfin, un quizz rapide égayera les dernières minutes avant que la diffusion en direct ne commence.

La première partie de la soirée nous aura néanmoins laissé un goût un peu amer : l'introduction d'Anthony Breznican ainsi que l'entretien avec Abrams et Kathleen Kennedy aura été très pénible à suivre à cause de quelques soucis techniques du Gaumont. Il s'agissait d'un gros problème de synchronisation son-image (20 secondes de décalage en moyenne) ainsi que d'un souci dans le sous-titrage qui arrivait avec près de 3 minutes (!) de retard dans un français très approximatif (il semblerait que le mot « fan » ait été systématiquement remplacé par « ventilateur » ...).

Heureusement tout rentra dans l'ordre juste avant l'entrée en scène de R2-D2 puis de BB-8, qui furent acclamés comme il se doit, en particulier pour le nouveau droïde qui provoqua quelques exclamations enthousiastes parmi les plus jeunes. L'entrée de Daisy Ridley, John Boyega et Oscar Isaac fut accueillie, elle, plutôt dans le calme, le trio étant encore relativement mal connu des fans. Ils conquirent toutefois assez vite la sympathie du public, notamment Isaac et Boyega grâce à leurs sympathiques pitreries.

L'apparition d'Anthony Daniels, Carrie Fisher, Mark Hamill et de Peter Mayhew se fit dans une ambiance beaucoup plus émue et l'excitation alla en grandissant jusqu'à l'annonce par Abrams de l'arrivée imminente du nouveau trailer du Réveil de la Force. A ce moment précis, le Gaumont arrêta la retransmission en direct afin de nous diffuser le teaser en haute définition.

La salle, bouillonnante, regarda la bande-annonce dans un silence émerveillé avant d'exploser de joie à la vue de Han Solo et de Chewbacca. Cerise sur le gâteau, on nous repassa quasi-aussitôt le teaser une seconde fois, pour le plus grand bonheur de tous les fans dans la salle, histoire de clôturer l'événement de manière grandiose.

 Au final, le show était là, et mis à part les difficultés techniques initiales, nous avons vraiment eu l'impression de nous trouver à Anaheim, à la Celebration. L'ambiance était au rendez-vous (merci aux membres de la 501ème!), les goodies forts bienvenues et, surtout, la découverte de la nouvelle bande-annonce sur l'écran géant du Gaumont Marignan valait à elle seule le déplacement. Rendez-vous l'année prochaine pour une bande-annonce de Rogue One ?




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !



Espace publicitaire

Note de l'article
Cet article n'a encore recueilli aucune note.

Noter cet article.

Articles similaires