Star Wars Celebration Europe Londres : On y était !

Article publié par Ewan (lu 30 327 fois)

Star Wars Celebration était cette année en Europe, et plus particulièrement à Londres du 15 au 17 Juillet 2016. Pour l'occasion, j'ai traversé la Manche avec Luuke afin de participer à cet événement qui, il faut le dire, vous fait voyager en dehors du temps et de l'espace. Je vais tacher, au travers de cet article, de vous faire voyager un petit peu à Londres et vous ramener dans le temps. Cet article ne ressemblera pas aux autres dans sa mise en forme puisque je vais plutôt le rédiger comme un carnet de voyage au jour le jour et non pas comme un résumé en bloc.

Je vous souhaite une bonne lecture, on se retrouve à la fin ! Pas de crainte, je vais mettre des photos et éviter de trop parler, même si je sens que ça va être compliqué.

Jour 1 - Jeudi 14 Juillet : C'est le grand jour !

14 Juillet, jour de la fête nationale. Pendant que certains profiteront du défilé sur les champs, je m'apprête à prendre un train pour Paris, il est 4h du mat. Il faut se mettre dans l'ambiance des courtes nuits qui nous attendent à Londres pour la convention. Fatiguée mais excitée, il ne me faudra pas longtemps pour sauter dans le train. Arrivés sur Paris, nous nous étions mis d'accord avec Luuke pour nous rendre en Angleterre en bus. C'est donc à Bercy que je monte dans ce moyen de transport incroyable, où ronflement et probablement bave se mêleront au bruit du moteur. Premier arrêt Lille Europe, je suis rejointe par mon camarade rédacteur. Nous voilà prêts à partir pour de nouvelles aventures.

Les douanes ne sont qu'une formalité, 17h nous voilà à Londres. Le bus nous dépose à la gare Victoria et nous prenons le métro pour nous rendre à notre appartement. Haaaa, le métro de Londres, les bagages et les gens qui sortent des bureaux pour rentrer chez eux. Amis Parisiens, on a pensé à vous dans cette dure épreuve. Bref, nous n'avons pas le temps de nous attarder sur les décors, nous avons juste le temps de poser nos affaires, prendre une douche, et nous voilà partis pour la convention. Il est 19h et nous allons récupérer nos pass pour gagner du temps. Nous en profitons aussi pour rejoindre Bobby, un confrère de Star Wars Universe avec qui nous allons passer la soirée.

Les badges récupérés, nous allons maintenant pouvoir nous poser un peu dans un pub à côté. Une Guiness, deux Guiness, de la charcuterie, un burger... Bref, vous l'aurez compris, nous avons bien vécu ce soir là. Il faut dire qu'il nous faut prendre des forces pour le week-end qui s'annonce long. Nous ne tardons pas trop au pub malgré le temps passé à attendre nos commandes (comment ça il y avait du monde ?), nous reprenons le tramway pour rentrer. Le rendez-vous est fixé à 4h30 du matin le lendemain avec Bobby pour faire la queue afin d'assister au panel sur Rogue One. Claqués, nous n'avons pas de mal à dormir cette nuit là malgré l'excitation.

Jour 2 - Vendredi 15 Juillet : C'est l'heure de faire la queue !

3h43, je rêve, c'est déjà l'heure de se lever ! La motivation est toujours là malgré la fatigue. Nous nous préparons rapidement pour être prêts le plus vite possible, mais nous prenons quand même le temps de nous renseigner sur l'attentat qui a eu lieu la veille à Nice. C'est donc attristés par cette annonce que nous quittons l'appartement. A cette heure là, pas de tram ou de métro, ce sera pour moi ma première utilisation du service Uber. Trois minutes après avoir demandé un trajet, voilà notre chauffeur qui vient nous chercher. Il nous faudra 20 minutes pour rejoindre Bobby, déjà sur place.

Nous avons de la chance, il n'y a pas tant de courageux que ça, et nous sommes donc bien placé dans la file d'attente. Nous sommes sûrs d'avoir notre bracelet pour le panel qui aura lieu le soir. Et en effet, à 6h lorsque les bracelets sont distribués, nous récupérons les nôtres sans soucis. Nous quittons Star Wars Universe afin d'aller nous coucher. La convention n'ouvre qu'à 10h, nous n'avons pas de panel qui nous intéresse dès l'ouverture, et nous avons besoin de dormir.

11h approche, et il est grand temps de retourner sur la convention. Au programme de Luuke, un panel sur FFG à 11h30. De mon côte, je préfère commencer à errer dans les couloirs et salles afin de faire un premier repérage de toutes les belles choses qu'il y a à voir, mais aussi profiter un peu des cosplayers. Il faut le dire, sur ce genre d'événement, les cosplays ne manquent pas.

Outre les diverses associations de fans costumés tels que les célèbres 501ème et Rebel Legion, venues de plusieurs pays, certains fans de la saga ne manquent pas d'imagination pour leur cosplay. Pendant plus d'une heure, je ne m'arrête pas de faire des photos, toujours très bien accueillie par des gens passionnés qui n'hésitent pas à prendre la pose pour la photo.

Je fini par retrouver Luuke pour manger. La matinée étant vite passée, voilà que nous nous avançons dans l'après midi. Il est bientôt l'heure du panel sur DK Books, l'éditeur de beaux livres / Encyclopédies pour les Anglais. Le panel se passe à merveille, bien sûr très peu d'information sur la suite des publications mais de nombreuses anecdotes sur la réalisations des livres. C'est comme ça que nous apprenons que certaines des personnes présentant le panel sont sur un visuel d'une encyclopédie sans même le savoir. 

Le panel se terminant à 15h30, nous nous dépêchons de sortir afin de retrouver la file d'attente pour la panel Rogue One. Si nous serons bien présent dans la salle, nous ne seront pas très bien placés. Tant pis, nous ne verrons pas les acteurs de près, mais nous en profiterons quand même. L'attente n'est pas longue avant d'entrer dans la salle ou nous retrouvons un DJ et un animateur qui semblent bien s'amuser. L'ambiance est là, et malgré quelques ola bien ratées (il faut dire que c'est pas facile de partir du fond de la salle pour revenir sur l'avant), l'heure passe vite et c'est bientôt au tour de Gwendoline Christie d'entrer sur scène.

C'est donc l'actrice interprétant le Capitain Phasma dans le Réveil de la Force qui animera le panel. Bien sur, l'actrice n'a pu commencer le panel sans avoir une pensée pour la France et Nice. Après quelques instants de silence en hommage et une marseillaise entonnée par des Français dans la salle, le panel commence et les premiers invités montent sur scène.

C'est ainsi que le cast complet de Star Wars Rogue One s'avance fièrement. Je ne vais pas vous faire un résumé complet du panel, il a été retransmis en direct et vous pouvez lire le recap complet écrit par Night par ici. La seule différence avec le direct a été la fin. Gwendoline nous annonce que nous allons avoir le droit à une bande annonce. La lumière s'éteint, et sur l'écran le making-of que nous avons vu plus tôt est diffusé.

Bien qu'un peu déçu, nous attendons patiemment la fin. Et c'est là, alors que nous pensions le panel terminé, que Gwendoline revient sur scène et nous annonce que le live est terminé et que maintenant, rien que pour nous, ils vont diffuser un trailer. Elle nous demande de bien vouloir arrêter de filmer ou de ne pas prendre de photo pendant la diffusion, et alors que des gardes s'assurent que tout le monde respecte ces indications, le trailer nous est projeté. Bien qu'il n'apporte que très peu d'images supplémentaires à ce que nous avons déjà vu, l'ambiance est là et nous ne pouvons pas nous empêcher d'applaudir chaleureusement cette vidéo. Nous espérons bien sur que vous allez bientôt pouvoir la voir, probablement après la San Diego Comic Con de ce week end. 

Le panel terminé, nous récupérons le poster qui nous est offert et nous partons rencontrer les Fetts. Boba Fett adulte et Boba Fett enfant nous font l'honneur d'être présents pour un panel. Malheureusement pour nous, si Jeremy Bulloch reste intéressant dans ses dires, Daniel Logan nous parait sur une autre planète. Il fait partie de ces jeunes à qui Star Wars a probablement fait plus de mal que de bien et il reconnait avoir eu de la chance d'être rappelé pour The Clone Wars car il ne faisait plus rien. Toujours riant, heureux d'être sur place, il tente tant bien que mal de garder la tête haute, mais nous préférons partir que de continuer à voir ce spectacle navrant.

Pour le reste de la soirée, nous avons décidé d'aller voir Star Wars Un Nouvel Espoir diffusé dans la même salle. Pour ça, nous avons récupéré le bracelet à 6h du matin. Encombrés par le poster, nous décidons quand même de passer à l'appartement pour charger un peu nos portables (haaaa, Twitter... Si tu pouvais être moins gourmand en batterie) et ranger précieusement nos posters. L'aller-retour est bref et nous repartons aussi tôt pour la convention.

Nous mangeons un morceau et entrons dans la salle. Cette fois-ci bien placée pour profiter du film, je ne sais pas si je saurais vous décrire quelle expérience c'est. Peut être l'avez-vous un peu vécu en allant voir le Réveil de la Force. Mais là, imaginez une très grande salle, plutôt bien remplie de fans, connaissant le film par coeur, applaudissant à l'entrée de Dark Vador, l'apparition d'Obi-Wan et même, il faut l'avouer, à la destruction d'Alderaan. Bon, les applaudissements se sont fait beaucoup plus calmes que les autres, mais on a bien rigolé.

Le film terminé, nous rentrons nous coucher. Demain sera une journée un peu plus calme, mais pas beaucoup plus :)

Jour 3 - Samedi 16 Juillet : Marvel et EA nous voilà !

Dring, dring, dring... Il est 5h du mat, c'est l'heure de se lever ! Il faut en profiter, nous pouvons considérer que nous avons fait une grasse matinée, il n'est pas 4h ! Encore une fois, nous souhaitons récupérer un bracelet pour un panel. Cette fois-ci, ce sera pour EA. Nous espérons quelques annonces concernant notamment Star Wars The Old Republic ou Star Wars Battlefront principalement. Une fois près, un uber contacté, nous voilà partis, non sans mal (le chauffeur ne semblait pas nous trouver et il est assez difficile de jouer au GPS dans une ville que nous ne connaissons pas), nous voilà devant l'entrée du bâtiment ExCel, qui accueille la convention.

Nous avons eu raison de nous lever "aussi tard" puisque la queue est bien moins importante que pour Rogue One. A peine arrivés, nous récupérons notre bracelet. Il ne nous reste plus qu'à repartir pour dormir encore un peu avant les premiers panels de la journée. Nous nous demandons quand même si nous devons aller au panel Star Wars Rebels, mais d'un commun accord nous décidons qu'il ne nous intéresse pas. Première erreur de la journée, nous nous en mordrons les doigts plus tard !

Deuxième réveil, 10h30. Je peux vous assurer qu'avoir des nuits coupées comme ce fût le cas est probablement bien plus fatiguant que de ne dormir que 3h par nuit. Levé et préparé, Luuke part en explorateur en premier. Il faut dire que le panel consacré aux publications du Disney Group l'intéresse, alors que les livres de ce groupe ne m'intéressent pas du tout. Je pars donc seulement à 11h30 pour commencer à me balader de nouveau dans les couloirs. Je m'arrête très vite sur le panel de Star Wars LEGO : The Freemaker Adventures, la nouvelle série animée basée sur les LEGO lancée début Juin. Les critiques étant plutôt bonnes, je me retrouve dans un panel ou je ne connais pas le thème, n'ayant pas pris le temps de regarder le moindre épisode.

La conférence était déjà commencée depuis un petit moment, j'arrive donc vers la fin mais ça n'en reste pas moins intéressant. J'apprends ainsi que ce groupe n'a pas eu accès aux informations de LucasFilm, qu'il s'agit là d'une équipe à part qui fait un travail sur Star Wars, écrivant son histoire sans vraiment avoir de directive bien précises. L'une des personnes sur places étant le doubleur d'un droïde, nous avons bien sur le droit à une petite démonstration. Ce petit moment fort sympathique passé, je quitte le panel afin de rejoindre Luuke pour manger un petit bout avant le panel sur Marvel. Oui, nous espérons là encore avoir de chouettes informations sur l'avenir de la licence en comics, probablement notre deuxième erreur de la journée.

Le burger avalé (oui, encore. Il ne faut pas s'attendre à manger de la haute gastronomie sur une convention, encore moins quand vous êtes en Angleterre !), nous rejoignons la file d'attente pour rentrer dans la salle prévue pour Marvel. Bien sur, on s'en doutait, on se retrouve avec pas mal de monde qui, comme nous, s'intéresse à l'univers étendu et donc forcément aux publications comics de l'éditeur Américain. Au passage nous croisons bien sur nos confrères de Star Wars Universe qui ne peuvent rater pareil panel ! Nous nous installons, prêts à passer une heure avec des auteurs ou illustrateurs de la firme. C'est ainsi que Jordan D. White, éditeur, Kieron Gillen (scénariste pour la série Dark Vador), Phil Noto (illustrateur sur Poe Dameron et Chewbacca) et Marco Chechetto (illustrateur pour Obi-Wan & AnakinShattered Empire) montent sur scène pour nous parler chacun de sa série ou de son rapport avec Star Wars. 

Ce qui est vraiment bien de la part de Marvel c'est qu'ils ont permis à deux personnes dans le public, affirmant savoir garder un secret, de lire la suite des aventures des séries Dark Vador et Star Wars et de donner un avis (sans spoil car ils n'ont théoriquement pas le droit d'en parler) sur ce qu'ils avaient lu, le tout en exclusivité puisque ces suites ne sont pas encore en ventes. Plutôt bien de la part de Marvel non ?

Bref, pour le reste du panel, nous avons des previews de quelques pages des comics, quelques couvertures que nous n'avions pas encore vu, mais à part ça, il faudra se brosser pour des vraies informations ! Plus qu'à attendre la San Diego Comic Con, au risque d'être encore une fois déçu...

La conférence prend fin et nous avons un petit peu de temps avant le prochain panel qui sera sur ILMxLAB, et plus précisément sur les aventures immersives et le futur de ce genre de support. Cette conférence se tient en même temps que le panel sur Rebels que nous avions décidé de ne pas faire le matin. Si nous avions pu savoir à quelle point ce panel serait probablement le plus intéressant de tous, nous aurions fait un choix complètement différent. Le panel sur ILMxLAB est intéressant et vraiment promet de belles choses pour un avenir assez proche, mais mon attention se porte tout particulièrement sur Twitter et les informations que je vois passer sur Rebels. Le panel étant retransmis en live, je demande aux newseurs en France de se focaliser dessus et de m'aider à Twitter les informations les plus intéressantes.

C'est donc par le biais de Skype et avec l'aide de Kir Kanos et Night Alchemist que j'assure un "live tweet" depuis une autre salle. Les informations sont nombreuses et tellement intéressantes ! Il y a bien sûr la bande annonce de la saison 3, mais aussi et surtout l'annonce du retour de Thrawn ! Il débarque ainsi dans Star Wars Rebels et Timothy Zahn reprend son travail sur le personnage pour nous offrir un roman canon.

Déçus de ne pas avoir été au bon endroit au bon moment, nous avons quand même taché de partager avec vous toutes ces informations grâce à un chouette travail d'équipe ! Le panel ILM se terminant, bientôt suivi par Rebels, nous retournons à nos balades avant de nous retrouver pour 19h sur le panel EA.

Encore une fois, nous avons retrouvé pas mal de monde faisant la queue pour le panel, mais bien moins que pour Rogue One, nous avons donc pu nous placer comme nous le souhaitions dans le public afin de profiter des différents éditeurs venus pour parler de leurs jeux et de l'avenir de la firme. Vous vous en doutez sinon nous aurions fait une grosse actualité dessus, rien de bien intéressant de dévoilé durant cette conférence, retransmise elle aussi en direct. Bien sur, l'ambiance était encore une fois au rendez-vous, elle l'a de toute façon été tout le week-end, et des petites bandes-annonces nous ont été montrées, mais dans l'ensemble le panel fut plutôt calme.

Vous pouvez d'ailleurs retrouver un résumé complet par Night en cliquant ici. Il faut quand même rappeler qu'il y a un mois EA proposait une conférence lors de l'E3, alors forcément, on reprend les mêmes images et on recommence. A part l'extension pour Star Wars The Old Republic que tout le monde attendait et peut être le DLC Etoile de la Mort pour Star Wars Battlefront, Visceral Games n'a pas su nous donner beaucoup d'informations supplémentaires sur son mystérieux projet...

Le panel touchant à sa fin, EA nous rappelle que le Cantina Tours est ouvert à tous, nous propose donc de nous y joindre, ce que nous faisons avec plaisir !

Le Cantina Tours... Que dire de cette soirée organisée par EA dans un pub juste à côté de la convention ? Ce fût pour moi ma première expérience pour ce genre de sortie, en sachant qu'en plus je ne joue pas à Star Wars The Old Republic. Compliqué donc de suivre et de profiter complètement de la soirée mais je dois avouer que vu l’engouement des fans sur place et l'animation par le CM, il m'a traversé l'esprit de me mettre à jouer. Mais ce sera non.

Pour Luuke, qui m'y a presque trainé de force, ce n'était pas la première fois qu'il participait à cet événement, il s'attendait donc à y voir du monde et à passer un bon moment. Il faut dire que niveau monde, on a été servis. Une entrée, une sortie, un pub bien trop petit par rapport à la quantité de monde et des serveurs un peu dépassés, ça a été un réel combat que d'aller chercher nos boissons offertes ainsi que nos cadeaux (un tee-shirt, un poster, et un code pour le jeu). Une fois la première Guiness descendue, nous avons donc tenté tant bien que mal de nous frayer un chemin jusqu'au demi-niveau supérieur afin de récupérer nos cadeaux. Bien sur, tout le monde à l'intérieur voulait deux choses :

  • A boire

  • Les cadeaux

Se faufilant très doucement, nous avons réussi à vaincre la foule et à quitter le pub pour aller manger. Oui, nous n'avons pas tenté le diable. Le premier soir il nous avait fallu attendre 1h avant de pouvoir manger entre le moment de la commande et le service alors que le pub était bien moins rempli, nous avons donc préféré manger à l'étage dans un bar tapas. Et on peut vous assurer que c'était pas mauvais. Leur petit cocktail à base de Gin, de citron vert et... de ciboulette (oui oui, vous avez bien lu, de la ciboulette) servi dans un verre (très gros verre) était vraiment très très bon ! 

Alors que la fête continue à l'étage du dessous pour la Cantina Tour, nous décidons quand même de rentrer se coucher. Il est minuit passé, le réveil va bientôt sonner pour nous dire d'aller faire la queue pour le panel de clôture, il est donc grand temps de dormir un peu !

Jour 4 - Dimanche 17 Juillet : Et voilà, c'est fini... !

J'ai dit un peu ? Trop peu ! Dernière journée à la convention, dernière fois que le réveil sonne à 3h du matin. Je dois vous avouer que ce réveil là, il a fait mal. Les journées sont longues, nous marchons, ou plutôt piétinons, beaucoup, plus l'excitation, plus beaucoup de chose, alors ce dimanche là est sous le signe de la fatigue. Mais pas de soucis, nous nous préparons très rapidement avant de demander à un chauffeur Uber de venir nous chercher pour aller rejoindre Bobby dans la file d'attente de la convention.

Nous nous y prenons un peu plus tôt que pour Rogue One car nous pensons qu'il y aura encore une fois beaucoup de monde. Au final, une fois arrivé la bas, nous nous retrouvons plutôt bien placés. Pas de soucis donc pour récupérer un bracelet pour le panel. Ce sera le seul de la journée, nous n'avons pas spécialement envie de passer une heure avec Carrie Fisher. 

Je vais m'attarder un petit peu plus sur les files d'attentes. La encore, c'est une expérience unique. C'est pas la queue pour payer vos courses un soir de rush dans les magasins. C'est une attente qui se fait dans la bonne humeur, avec de nombreuses nationalités différentes qui se côtoient. Vous pouvez croiser des Français, on a par exemple assez souvent vu des gens de Planète Star Wars, MintinBox ou autre.

Il y a des gens qui se sont levés tôt pour faire la queue, comme nous, mais il y a aussi les gens qui ont passé la nuit dans la file d'attente. Ces gens la regorgent d'idée pour être installés le mieux possible. Il y a ceux qui ont ramené leur chaise genre chaise pour la pêche, ceux qui ont ramené des espèces de lits pliables pour ne pas dormir sur le sol, ceux avec des oreillers, ceux avec leurs chaises de jardins en plastique rigide... Bref, les idées ne manquent pas ! 

Bon, mais c'est pas le tout, il est grand temps de commencer les petits panels ou les balades. Pour ma part je pars sur une balade pendant que Luuke va sur le panel DK. Vous pouvez d'ailleurs retrouver toutes les informations intéressantes concernant les prochaines sorties littéraires dans son actualité

Pendant ma petite balade, je prends encore une fois le temps de m'attarder sur les cosplays. Il y a vraiment beaucoup d'idée. Je pense notamment au mi-stormtroopers / mi-Jack Sparrow. 

Le temps passe et il est temps pour moi de retrouver Luuke pour le panel sur LucasFilm. Loin d'être inintéressant, je ne suis pourtant pas très emballée. Il faut dire que l'excitation pour la suite se fait ressentir. Ainsi, je ne me suis vraiment pas attardée sur ce panel qui était pour moi plus de l’auto congratulation (que nous avons pu voir sur quasiment chaque panel il faut le reconnaitre), qu'autre chose.

Le dernier panel approche à grand pas, et on sait que pour celui là il y aura du monde puisqu'en plus d'aborder les thèmes de Star Wars VIII et le spin-off sur Han Solo, il y aura aussi et surtout la clôture de la Celebration. Pour la part, je préfère quitter le panel sur Lucasfilm avant la fin de façon à manger un morceau et me rendre à l'entrée du Celebration Stage, qui accueillera donc le panel. Il y a déjà un peu de monde mais je suis dans la première file à entrer quand l'heure sera venue, je suis donc plutôt bien.

Le panel ne commençant qu'à 15h et vu qu'il n'est même pas 13h, j'ai du temps devant moi pour continuer ma lecture de Death Troopers que je trouve agréable à lire. Le temps passe et je me reconnais de plus en plus en la personne qui est devant moi, à même le sol, dormant. Bien que nous ne marcherons pas énormémént aujourd'hui comparé aux autres jours, comme je vous l'ai dit la fatigue se fait de plus en plus présente. 

15 approche et il est l'heure pour nous de rentrer dans la salle. Rejointe par Luuke, nous décidons de nous installer proche de la sortie car nous avons encore nos sacs à récupérer à la fin pour pouvoir être à l'heure à nos avions / trains respectifs. Entrés dans les premiers, nous n'avons pas de mal à trouver des places qui nous conviennent. Et bien sur, l'animation est, comme pour Rogue One, toujours au rendez-vous avec une très bonne ambiance. Cette fois-ci, des goodies sont lancés dans le public et des enfants viennent même offrir des petits cadeaux au présentateurs, le tout filmé bien évidemment. 

Ce panel de clôture sera animé par Pablo Hidalgo, et c'est bien pour notre plus grand plaisir même s'il nous prévient que nous ne devons pas nous attendre à de grandes annonces vu que les films ne sont pas près de sortir. Et en effet, nous n'avons pas beaucoup d'informations pour nous satisfaire. Nous avons espéré le titre de Star Wars 8 mais la seule info officielle que nous avons eu reste la confirmation de l'acteur qui incarnera le jeune Han Solo dans le spin-off, et il faut avouer que ce n'est pas une grande surprise (voir l'actualité). A côté de ça, nous avons surtout des petites anecdotes, les réalisateurs qui feront des petits caméo, des photos de tournage toutes disponibles sur le compte Instagram de Rian Johnson

Le panel se termine et nous décidons de ne pas rester pour la clôture. La Celebration touche donc à son but, il est temps pour nous de rentrer en France ou de partir en vacances (Haaaa, l'Ecosse...^^), des étoiles pleins les yeux par ce week end passé sous le signe de Star Wars. Vivement la prochaine fois, avec vous ?

Au final...

Whouaaa, que dire de plus. Ces 4 jours auront été intenses mais incroyables. Nous avons vu de très belles choses et même si nous n'avons pas appris grand chose sur les prochains films, il faut quand même avouer qu'il s'agit d'une expérience extraordinaire qu'on ne peut que vous conseiller au moins une fois dans votre vie. Ce sont 4 jours à penser à Star Wars, à croiser des stormtroopers, des mando, des Jedi, des Sith, des aliens, tous passionnés. De voir les yeux des enfants et des grands enfants s'émerveiller devant les cosplays, être aux anges lors de la photo. Ce sont aussi de nombreux stands remplis de tellement d'objets Star Wars en tout genre, de la veste en cuir au LEGO, en passant par les livres, sabres lasers, figurines, stylo, badges, pins et autres. Il y a tellement de choses que l'on voudrait acheter tant c'est génial ! 

Je peux vous dire, pour ma part, que si la convention revient un jour en Europe (et elle reviendra forcément), j'en serais ! Et vous ?




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !



Espace publicitaire

Note de l'article
Cet article n'a encore recueilli aucune note.

Noter cet article.

Articles similaires