Canon blaster rotatif Z-6


Blaster à répétition lourd utilisé par les soldats ARC de l’Armée clone

Continuité : Legends


    Lorsque l'armée clone de la République fut créée par les Kaminoans, ces derniers lui avaient commandé un équipement militaire conséquent afin de faire d'elle la meilleure armée de la Galaxie. Les ingénieurs Kaminoans fabriquèrent certains équipements tandis que d'autres, plus pointus, avaient été confiés à des industries d'armement expertes. C'est ainsi que les entreprises Merr-Sonn furent chargées de créer de l'armement innovant pour l'armée clone.

  Parmi les différents modèles qui ont pu sortir de leurs usines durant la Guerre des Clones se trouvait le Canon blaster rotatif Z-6. Il s'agissait d'une arme lourde de soutien d'infanterie qui fut relativement peu utilisée lors de la Guerre des Clones, malgré son efficacité, à cause de son encombrement, de sa gourmandise en munitions, de son fort recul et des problèmes techniques. En général, ce furent les Clones d'élite comme les soldats ARC ou les Commandants qui l'utilisèrent.

  Un exemplaire de cette arme fut utilisé pour la première fois quatre mois après la Bataille de Géonosis par les soldats ARC envoyés sur Hypori pour secourir les Jedi qui y avaient été pris au piège par les troupes du Général Grievous après la destruction de la flotte de la République.

  Le Z-6 utilise un assemblage de six tubes rotatifs passant outre le refroidissement inhérent à ce type d'arme grâce à un système de circuits galven. Dans chaque tube, les circuits galven mettent en parallèle le plasma réchauffé se chargeant à travers le blaster, puis les circuits conducteurs condensent le plasma en "décharges" qui sont ensuite éjectées du tube. Les circuits galven ont cependant un usage limité par l'exposition du plasma condensé, ce qui influe sur le temps de recharge de l'arme. Trop d'exposition entraîne une dégradation des circuits, ce qui oblige à remplacer les tubes après la surchauffe.

  Le Z-6 surpasse cette limitation en incorporant six tubes en rotation rapide, chacun possédant son propre set alternant de canaux galven, le tout assemblé autour d'un cœur réfrigérant. L'alternance des circuits galven résulte en des tubes plus longs, mais seulement la moitié du tube possède un circuit galven actif à chaque tir. De plus, le temps dont a besoin un tube pour faire deux rotations suffit pour permettre à un de ses circuits galven de se refroidir à des niveaux acceptables. Ce qui signifie que le Z-6 possède une énorme cadence de tir, pouvant aller jusqu'à 166 tirs par seconde.

  Néanmoins le Z-6 possède certains défauts notables. Sa forte cadence de tir implique une grande consommation de munitions. Un disque blindé de réactif à blaster se loge sous le barillet du canon, tandis que le processus de réchauffement et les électromoteurs qui tournent le canon sont alimentés par des cellules d'énergie enchaînées. L'arme est lourde et souffre d'un important recul. Merr-Sonn tenta d'y adapter un harnais gyroscopique ou des répulseurs intégrés, comme avec le Reciprocating Quad Blaster, mais de tels accessoires font que la mécanique déjà complexe et intriquée de cette arme devient plus facilement sujette aux pannes, en particulier dans des environnements naturels inhospitaliers.

  Cela mis à part, le Z-6 s'est montré plus d'une fois extrêmement efficace pour nettoyer une zone ou offrir un tir de couverture aux troupes. Portée en bandouillère par un soldat, elle assurait à celui-ci d'être une véritable tourelle de tir ambulante et redoutable. Les clones ont cependant trouvé que l'arme était bien trop encombrante et instable pour être utilisée à grande échelle. Elle fut alors réservée à un usage ponctuel, comme des missions spéciales qui requéraient des besoins tactiques spécifiques.

Canon blaster rotatif Z-6



Actualités en relation

HoloNet | Un premier pack de fiches Star Wars canons pour l'automne

Salutations ! Cela faisait longtemps, voici aujourd'hui un pack de 38 nouvelles fiches Star Wars, venant principalement de romans et de comics canons. Ce pack vous est proposé par Whiterevan, Revan et moi-même, Raventorn. Dans ce pack, vous trouverez...


Marvel | Sortie de Bounty Hunters #4

Tout comme Panini en France, Marvel poursuit lui aussi un rythme de publication soutenu pour rattraper le léger retard accumulé depuis le printemps. Au menu du jour, voici donc Bounty Hunters #4 qui paraît aujourd'hui aux États-unis...


HoloNet | Publication d'un nouveau pack de fiches canons

Alors qu'une partie de la galaxie se remet au boulot, les équipes HoloNet n'ont pas chômé ! En effet, nous vous proposons aujourd'hui un pack de 42 fiches de l'univers Canon concocté par Boba Heet, Revan, Jek...


Panini Comics | Sortie de Star Wars Tome 12 - Rebelles et renégats

C'est aujourd'hui que sort le 12e volume de la série Star Wars (2015) chez Panini Comics, qui est accessoirement aussi le premier des deux tomes consacrés à l'arc final de ce comics au long cours ! Mené tambour...


Marvel | Sortie de Bounty Hunters #6

Aux États-Unis, cette semaine voit la publication du comics Bounty Hunters #6 chez Marvel. Toujours écrit par Ethan Sacks, et illustré par Paolo Villanelli, ce sixième numéro de la série Bounty Hunters entame un tout nouvel arc...


Informations encyclopédiques
Canon blaster rotatif Z-6
Nom
Canon blaster rotatif Z-6
Classe
Individuel
Constructeur
Fonction
Arme anti-infanterie
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
38 668


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Canon blaster rotatif Z-6" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.