Disrupteur Tenloss DXR-6


Le disrupteur Tenloss DXR-6 était une arme illégale au niveau galactique, agissant au niveau moléculaire et détruisant les tissus.

  Le disrupteur Tenloss DXR-6, plus connu sous sa forme abrégée disrupteur Tenloss, conçu par  le célèbre syndicat criminel du même nom, était une arme infâme agissant au niveau moléculaire de la matière et détruisant les tissus vivants par désintégration. Cette arme devint très vite illégale au niveau galactique et seuls des criminels sans scrupules, des droïdes fous, ou les troupes impériales osaient employer ce fusil cruel.

  Le disrupteur avait été conçu par le Syndicat Tenloss selon les normes criminelles : efficace et dissimulable. Il utilisait les même munitions que  les arbalètes laser, des cellules énergétiques. L'arme avait une apparence moderne, voire de haute technologie, pour attirer l'œil des clients fortunés du syndicat et pour être reconnaissable par les adversaires éventuels de son possesseur. En effet, la seule idée d'être confronté à une arme si dévastatrice pouvait entamer la confiance des plus courageux.

  L'arme disposait d'un tir redoutable qui détruisait les tissus sur sa trajectoire, mais aussi le plastique et les métaux légers. Un simple tir dans la tête pouvait ainsi suffire à abattre un Stormtrooper, pourtant bien protégé. Mais le domaine où le tireur était le plus redoutable était celui des tirs de précisions. Le disrupteur Tenloss était équipé d'une lunette de visée, dotée d'un zoom exceptionnel, qui permettait d'abattre des cibles sur longue distance. Le tireur pouvait charger son tir en maintenant la gâchette appuyée, jusqu'à ce qu'une barre de puissance située dans le viseur lui indique que le tir était à puissance maximum. La décharge qui suivait était alors terrible puisque tout ce qui était touché par le rayon était instantanément réduit à l'état de particules moléculaires. Seules des créatures suffisamment imposantes, comme les Wampas par exemple, ou les droïdes blindés pouvaient échapper à une désintégration totale, mais en ressortaient avec d'importantes douleurs et de graves dommages.

Disrupteur Tenloss DXR-6

Un malheureux Gran est victime d'un tir de disrupteur.
Image extraite du jeu vidéo Jedi Knight II - Jedi Outcast


  Même les utilisateurs de la Force n'étaient pas protégés contre cette arme, et seuls ceux qui disposaient de capacités sensorielles suffisantes et capables d'utiliser la vitesse de Force pouvaient  en réchapper, se fiant à la Force pour esquiver le tir.

  Mais le tireur avait intérêt à ne pas se manquer, car contrairement à des armes furtives comme le DC-19 par exemple, l'arme laissait une traînée orange dans le sillage de son tir, permettant de localiser rapidement l'origine du tir et d'agir en conséquence. Ce défaut, avec la faible cadence de tir du disrupteur, et bien entendu son illégalité, limita sa vente sur les marchés d'armes, et, outre les membres du Syndicat qui purent gratuitement y accéder, seulement des particuliers en firent l'achat discrètement. Peu de troupes s'en équipèrent, car l'achat de l'arme devait être très coûteux, mais certains, devant son efficacité, s'en munirent massivement. Ce fut ainsi le cas des troupes du seigneur du crime Reelo Baruk, qui avait dû en faire l'achat d'un stock complet, peut-être en détruisant une cellule rivale aux ordres du Syndicat Tenloss. Il en équipa ses Rodiens et profita de la géographie du quartier et des couloirs latéraux de sa déchetterie pour abattre tout intrus. Certains tireurs prirent ainsi position à différents étages du quartier de Nar Shaddaa, pouvant abattre n'importe quel passant hostile, tandis que d'autres occupaient des positions retranchées, utilisant notamment des meurtrières dans la déchetterie même. Ils causèrent bien du soucis à Kyle Katarn, qui fut contraint lui aussi de s'équiper d'un disrupteur pour les éliminer.

  Il le conserva pour le reste de son périple contre Desann, l'utilisant souvent lorsqu‘il repérait des adversaire hors de portée de son sabre laser et que la puissance de son blaster Bryar était trop faible pour abattre complètement sa cible. L'arme le séduira tellement qu'en dépit de son illégalité, elle se retrouva toujours disponible pour les missions des Jedi à l'Académie. Mais le stock de Reelo dut être en partie acheté ou récupéré par les Vestiges de l'Empire, car un an plus tard, Jaden Korr fut confronté au cours de la campagne menée par les Disciples de Ragnos à plusieurs commandos impériaux équipés de cette arme, notamment sur Dosunn. Il affronta aussi des survivants du groupe de Reelo, reconvertis dans le mercenariat, sur Tatooine et Corellia.

  Le disrupteur Tenloss continua ainsi d'alimenter les marchés noirs de la galaxie et,  par exemple, quarante  années après la Bataille de Yavin, Boba Fett et Mirta Gev durent affronter un barman kuati récalcitrant envers les Mandaloriens, armé d'un Disrupteur Tenloss ; Fett le désarma et enclencha la sécurité de l'arme, avant de lui rendre l'arme, et en lui disant: Rappelez vous, pas de désintégration.

Disrupteur Tenloss DXR-6

Un des hommes de Reelo Baruk a trouvé sa proie, et tient prêt des munitions juste derrière lui.
Image extraite du jeu vidéo Jedi Knight II - Jedi Outcast

Informations encyclopédiques
Disrupteur Tenloss DXR-6
Nom
Disrupteur Tenloss DXR-6
Classe
Individuel
Constructeur
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
16/05/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
12 219


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Jedi Knight II : Jedi Outcast
  • Jedi Knight III : Jedi Academy

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.