Canon galactique


Le Canon galactique fut la dernière super-arme de l'Empire.

  Le canon galactique fut la dernière super-arme construite sous les ordres de Palpatine. Elle fut imaginée et créée par l'ingénieur Umak Leth, le créateur des dévastateurs de mondes, des droïdes SD-9 et SD-10, des vaisseaux droïdes "ombres" et des cages énergétiques, projets grâces auxquels il obtint le grade d'ingénieur en chef de l'Empire .

  Le canon galactique fut construit en orbite autour de Byss, la capitale du renouveau impérial. Le canon possède un réacteur massif, ainsi que des chambres d'accélération électromagnétique, ce qui lui permet de tirer des projectiles à une vitesse incroyable (approchant la vitesse de la lumière) . Le canon est composé de trois sections distinctes : l'arrière contient le réacteur principal, les mécanismes de la culasse, les systèmes de propulsion, les ordinateurs de visée et le centre de commandement, qui permettent de cibler un objectif ou de repositionner le canon vers une autre cible. La deuxième partie se situe au centre du canon et comprend la culasse, le pont d'observation et la baie de chargement des missiles. La dernière partie, placée à l'avant, renferme le fût du canon et les anneaux accélérateurs.

  Les missiles du canon galactique ne sont pas des missiles ordinaires, sinon ils n'auraient pas pu détruire une planète; ce sont en fait des missiles "intelligents" qui, après avoir été tirés, passent en hyperespace, grâce à un moteur hyperspatial intégré de classe 0.5. Ils quittent l'hyperespace le plus près possible de leur cible, et si par une quelconque raison ils ratent leur objectif, les cervaux-droïdes remettent le cap vers ladite cible immédiatement. Pour pouvoir détruire la cible , les missiles possédent un système qui provoque une réaction en chaîne nucléonique dans la structure moléculaire de la cible. De plus, les missiles sont équipés d'un canon laser et d'un bouclier lourd pour assurer leur propre protection, car bien souvent l'objectif se situe derrière une ligne fortifiée et le projectile doit traverser un feu nourri pour se frayer un passage. C'est ainsi que tous les missiles tirés par le canon galactique pourront atteindre leur cible même sous un tir de barrage.
                                                                                  
  La première cible du canon galactique fut Da Soocha V. L'objectif de Palpatine était de détruire la base Pinacle de la Nouvelle République, où devaient se trouver les dirigeants de la Nouvelle République à ce moment là . Mais heureusement pour la Nouvelle République et malheureusement pour Palpatine, les dirigeants du Gouvernement en exil avaient évacués vers la base secrète de Nespis VIII. La deuxième cible fut un transport de troupes lourd de la Nouvelle République, le Pelagia, qui fut détruit avec des dizaines de milliers de soldats à bord

Canon galactique


  Avec ces deux attaques, Palpatine ne réussit qu'à intimider la Nouvelle République. La troisième et dernière cible du canon galactique fut la base de Nespis VIII , découverte par les agents impériaux. Seul un problème de minuterie du missile sauva les dirigeants de la Nouvelle République, le projectile n'explosant pas une fois son objectif atteint . Ils eurent ensuite le temps d'évacuer la planète avant l'arrivée d'un second missile correctement programmé et qui réduisit cette fois en cendres la planète toute entière. Peu après, un commando de la Nouvelle République commandé par Kam Solusar et aidé par R2-D2 dévia la trajectoire de l'Eclipse II, le vaisseau-amiral de l'Empereur, pour qu'il s'écrase contre le canon galactique, ce qui provoqua la destruction du vaisseau, du canon galactique, mais aussi de Byss elle-même, à cause d'un autre raté du canon qui tira malencontreusement un missile sur la planète. En parallèle, Palpatine mourut définitivement sur Onderon suite à une ultime confrontation avec Luke Skywalker et ses Jedi ainsi que Han Solo, qui porta le coup de grâce.

Canon galactique



Actualités en relation

HoloNet : Critique des 15 premiers romans du nouveau canon

La critique est facile, l'art est difficile. » Ce n'est pas faute de le savoir, c'est pourquoi nous tâchons sur HoloNet de critiquer de façon constructive. Aujourd'hui, c'est mon tour, et je vous propose une...


Delcourt : Sortie de Star Wars Icônes 10 - Jabba le Hutt

Parce qu'il n'y a pas que des récits Star Wars canons dans la vie, Delcourt publie aujourd'hui Star Wars Icônes 10 - Jabba le Hutt ! Comme pour les tomes précédents de la série des...


HoloNet : Mise en ligne du dernier pack canon de l'année !

C'est aujourd'hui le dernier pack Canon de l'année 2019 avant les traditionnelles fiches de Noël, mais ne vous en faites pas, vous ne manquerez pas de lecture avec les publications de fiches qui suivent l'actualit...


HoloNet : Publication d'un pack de fiches spécial Nouveau Canon

Après trois packs dédiés à Star Wars : The Old Republic, nous repassons ce weekend avec un pack conséquent de fiches de l'univers Canon. Tenez-vous bien, puisque 29 nouvelles fiches rejoignent l'encyclopédie, ainsi que plusieurs...


HoloNet : L'ère de la Rebellion à l'honneur avec 42 nouvelles fiches

L'HoloNet vous donne aujourd'hui la réponse à la grande question sur la vie, l'univers et le reste avec un groupe de 42 nouvelles fiches. Ces fiches portent sur une des périodes les plus connue de Star Wars...


Informations encyclopédiques
Canon galactique
Nom
Canon galactique
Classe
Vaisseau - Véhicules
Constructeur
Fonction
Destruction massive
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
50 768


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Canon galactique" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.