Marque de la Mort


La Marque de la Mort était un laser orbital capable d’éliminer des cibles individuelles à l’époque de la Guerre Froide.

  Si le général Var Suthra, chef de la division de recherche militaire au sein de la République Galactique, avait pu éprouver un complexe de culpabilité vis à vis d'armes de destruction massives conçues sur ses ordres comme le Tambour ou le projet Super Garde, il n'en allait pas de même pour la Marque de la Mort. Le général était en effet convaincu que ce système de laser orbital chargé de cibler et d'éliminer les dirigeants d'une armée adverse était une invention républicaine capable de limiter les effusions de sang dans le contexte de la fin de la Guerre Froide.

Imaginée par le docteur Nasan Godera, et mise en chantier par le professeur Tarnis, le projet Marque de la Mort fut finalement déplacé en secret sur Alderaan, dans le complexe Mensaav, situé au nord des plaines d'Alsakan avec plusieurs scientifiques impliqués dont le docteur Parvux et Aleyna Hark. Le choix de cette planète plongée dans la guerre civile aurait pu paraître surprenant pour un centre de recherche républicain, mais se justifiait à la fois par les financements que pouvaient apporter les maisons nobles fidèles à la République au projet, et par le mode d'action de l'arme, très similaire aux assassinats courants entre les différentes noblesses. Le test du prototype aurait d'ailleurs sans doute inclus une élimination des opposants à la République sur la planète pour mettre un terme à la guerre civile.

L'ensemble de l'arme reposait sur quatre composants différents : un centre de contrôle transmettant les ordres au laser orbital, plusieurs générateurs d'énergie terrestres pour alimenter l'arme (vraisemblablement les machines de pointes du centre de contrôle), un laser orbital dissimulé en orbite donc, employant notamment pour sa conception une puce sensorielle CN 12 de pointe, et un marqueur de cible. Ce dernier était à la fois le point fort et le point faible de l'arme, puisqu'il permettait de marquer de manière invisible et illimitée les cibles, mais nécessitait d'être à moins de vingt mètres de ladite cible pour fonctionner, ce qui impliquait l'emploi d'un agent pour procéder au marquage.

  Une fois marquée, la cible était pour ainsi dire condamnée, le laser pénétrant de manière égale les blindages et les boucliers pour immoler sa proie, accompagné d'une onde de choc autour du point d'impact. Seul un utilisateur de la Force particulièrement doué pouvait échapper aux tirs, en se fiant aux perturbations dans la Force pour anticiper le verrouillage du laser.

Cependant, alors que le premier prototype était terminé et mis en orbite, l'ensemble du projet fut menacé par les Sith du Second Empire Sith, plus précisément Dark Angral. Le professeur Tarnis n'était autre que son fils infiltré au sein de la République, et il transmit les secrets des différentes super armes à son père, ainsi que la localisation des centres de recherche. La République, qui réussit à arrêter les manigances de Tarnis sur Coruscant, dépêcha le maître Jedi Orgus Din pour assurer la sécurité du projet. Celui-ci réussit à repousser une attaque des forces impériales menées par le Seigneur Nefarid, l'un des apprentis d'Angral.

Mais la trahison était plus profonde qu'il n'y paraissait dans le projet, puisque la scientifique Aleyna Hark révéla son allégeance à Angral et déroba le marqueur de cible, tout en piégeant le Jedi et le reste de l'équipe de recherche dans le complexe scientifique, alors que Nefarid manipulait un nid de Killiks à proximité pour que ceux-ci le débarrassent du Jedi.

Hark se rendit à la Maison Organa, où elle entama de marquer un vaste échantillon de personnes. La première victime de la Marque de la Mort fut ainsi son principal investisseur financier, le Comte Alde, tué sur le coup, malgré l'intervention de l'ancien Padawan d'Orgus Din. Aleyna trompa le Jedi en l'envoyant affronter les Kiliks dans le complexe de recherche, puis échappa à la surveillance des gardes enquêtant sur la mort du comte, marquant de nouvelles victimes au passage.

Marque de la Mort

La Marque de la Mort frappe le Comte Alde malgré l'ntervention du Jedi sous les yeux d'Aleyna Hark.
Source: Star Wars: The Old Republic.


Nefarid de son côté, ayant reconstitué le centre de commande de l'arme dans un fort impérial de la vallée de Glarus, activa l'arme sur des cibles aléatoires dans le but d'instiller un climat de terreur. Cependant, le Chevalier Jedi qui réussit à libérer des Killiks Orgus Din et le docteur Parvux, coupa les générateurs d'énergie sur les conseils de ce dernier pour neutraliser temporairement l'arme.

Le Sith s'agaça de la situation, mais n'avait qu'à attendre de reconnecter la superarme à un générateur hors de portée de ses adversaires. Ses adversaires mirent justement à profit ce temps pour mettre Aleyna Hark hors d'état de nuire, alors qu'elle venait de marquer le Duc Horis Thul, un allié de l'Empire Sith favorable à des négociations avec les Organa. L'espionne détruisit toutefois le marqueur avant d'être capturée, assurant le Jedi qui l'avait vaincu qu'il mourrait bientôt.

Grâce au Duc Thul reconnaissant qui quitta la planète pour se mettre hors de portée de la Marque de la Mort, le Chevalier Jedi disposait de la position du fort de Nefarid. Il s'y rendit et défit le Seigneur Sith, évitant grâce à la Force les tirs de la Marque de la Mort, de nouveau opérationnelle. Une fois arrivé au centre de contrôle, il détruisit l'arme en entrant les coordonnées du centre comme cible pour le laser. Le tir détruisit les commandes, mettant la Marque de la Mort hors d'usage.

Cependant, la technologie employée dans la Marque de la Mort existait toujours. Le premier à la remettre en usage fut Dark Angral, qui grâce aux données fournies par Tarnis et Nefarid, créa une nouvelle superarme, le Désolateur, qui intégrait les capacités de la Marque de la Mort à celle du Tambour et du Générateur de Blocus, deux autres superarmes républicaines dont les plans avaient été dérobés par Angral. Le Désolateur était ainsi capable de détruire des planètes depuis le vaisseau amiral du Sith, l'Oppresseur, avant d'être mis hors d'état de nuire.

La destruction du Désolateur n'arrêta pas pour autant les projets héritiers de la Marque de la Mort. Les agents de l'Empereur Sith utilisèrent ainsi des Turbolasers spéciales, baptisés Feu Ardent, dont le fonctionnement s'inspirait du Désolateur pour incinérer une zone restreinte, dans le cadre de la bataille de Corellia.

Par ailleurs, des techniciens impliqués dans le projet Marque de la Mort, dont on ignore s'ils étaient Républicains ou Impériaux, se retrouvèrent dans une secte religieuse sur Nar Shaddaa. Ils en aidèrent le développement économique en organisant la production de la puce sensorielle CN-12. Le chef de la secte, un ancien esclave devenu Seigneur Sith, employa la puce dans la construction d'une autre super arme, le Suppresseur, un laser destiné non à pulvériser des planètes ou à tuer des individus, mais à détruire des vaisseaux spatiaux. Il est fort probable que le concept à l'initiative du Moff Pyron a été inspiré par la Marque de la Mort.



Actualités en relation

Vader Immortal : Une date et des détails pour l'Episode III

Un mois après la sortie de l'Episode II, Lucasfilm et ILMxLAB (Trials on Tatooine, Secrets of the Empire) viennent d'annoncer la date de sortie de Vader Immortal : Episode III ! Le troisième et dernier opus de la trilogie...


HoloNet : Critique des 15 premiers romans du nouveau canon

La critique est facile, l'art est difficile. » Ce n'est pas faute de le savoir, c'est pourquoi nous tâchons sur HoloNet de critiquer de façon constructive. Aujourd'hui, c'est mon tour, et je vous propose une...


HoloNet : Un pack de fiches The Old Republic centré sur le Chevalier Jedi

Et nous voilà ce week-end pour vous parlez du premier chapitre d'une classe du jeu The Old Republic. Et non petits malins, ce n'est celui de l'agent impérial dont il était fait mention le week-end...


Star Wars 9 : Le scénario point par point du film, selon les rumeurs

Moins de trois mois avant la sortie en salle de L'Ascension de Skywalker, on ne peut que constater que les rumeurs concernant l'ensemble du film commencent à se faire légion depuis la rentrée ! En effet, entre les diff...


Vader Immortal : L'Episode II est désormais disponible

Le second épisode de Vader Immortal, l'ambitieuse "série Star Wars en réalité virtuelle" 100% canon développée par ILMxLAB (Trials on Tatooine, Secrets of the Empire) est enfin sortie ! Vader Immortal est disponible en exclusivité sur Oculus...


Informations encyclopédiques
Marque de la Mort
Nom
Marque de la Mort
Nom original
Death Mark
Classe
Artillerie
Constructeur
Fonction
Élimination individuelle de cibles adverses depuis l'orbite
Portée (m)
Planétaire
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
12/10/2019

Date de modification
12/10/2019

Nombre de lectures
203


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.