Mine gravifique


Mine spatiale simulant une masse gravitationnelle pour empêcher le trafic hyperspatial dans une zone donnée

  Après le coup d'Etat mené sur Coruscant en l'an 130, Dark Krayt se retrouva à la tête de la majeure partie de la galaxie, dirigeant des forces armées composées de la plupart des éléments du Nouvel Empire Galactique et de l'Alliance Galactique. Son succès s'avéra cependant terni par le refus de l'amiral Gar Stazi de se rendre, mais également par le fait que l'Empereur Roan Fel était parvenu à rejoindre la clandestinité, non sans rallier à lui une bonne partie de l'armada impériale et le corps des Chevaliers Impériaux. Si l'on ajoute à cela le fait que de nombreux Jedi parvinrent également à échapper au piège tendu par les Sith sur Ossus, on comprend mieux la situation militaire difficile dans laquelle se retrouvèrent les Sith à partir de l'An 130.

  Afin de faire face à ces diverses forces difficiles à appréhender et utilisant des techniques de guérilla, l'Empire de Dark Krayt fut dans l'obligation de trouver un moyen de protéger ses routes hyperspatiales importantes, mais aussi d'éliminer ceux qui tendaient des embuscades un peu partout et s'enfuyaient aussi vite qu'ils étaient apparus. Mais au lieu de continuer la tradition impériale des lourds bâtiments de guerre d'interdiction, l'Empire des Sith préféra utiliser des mines gravifiques, qu'il déploya en masse sur tous les axes stratégiques.
  
  Petite, facile à construire et peu onéreuse (à peine 1.000 crédits l'unité), la mine gravifique a pour fonction principale de créer une ombre gravifique, certes de petite taille, mais qui peut se cumuler avec d'autres mines proches, afin de simuler une masse gravitationnelle assez importante pour empêcher tout trafic hyperspatial - en entrée comme en sortie. Et contrairement aux vaisseaux de guerre dédiés à l'interdiction, les mines sont très difficiles à repérer sur des senseurs, ce qui rend leur recherche et leur destruction très complexes.
  
  Pour déployer un champ de mines gravifiques, il suffit d'équiper un bâtiment d'un lanceur de mines, équipement lui aussi peu coûteux - 5.000 crédits. En très peu de temps, un ou plusieurs appareils équipés de cette façon peuvent déployer plusieurs centaines de mines et créer une zone dont l'accès pourra être entièrement contrôlé et sécurisé.
  
  Il existe une variante de la mine gravifique classique, développée par l'Empire de Dark Krayt : la mine gravifique magnétique. Ce type de mine est capable de cibler un vaisseau ennemi passant à proximité, et de s'y attacher tout en continuant à produire son ombre gravifique. Pour que l'appareil ciblé puisse passer en hyperespace, il faut donc que la mine soit détruite par un vaisseau allié, détachée de la coque par un membre d'équipage en combinaison spatiale, ou rendue inopérante par un système de contre-mesure électronique prévu à l'avance. Bien que coûtant quatre fois plus cher qu'une mine classique, la version magnétique s'avère aussi simple qu'efficace.


Actualités en relation

Solo : La postproduction est terminée, le film est prêt !

C'est enfin terminé pour Solo : A Star Wars Story ! Son réalisateur, Ron Howard, a annoncé hier avoir bouclé la phase de postproduction du second spin-off de la saga Star Wars, mettant ainsi un terme à plus de seize mois...


HoloNet : 23 nouvelles fiches sur les X-Wings

Le mois de Juillet touche déjà à sa fin. On ne pouvait pas le laisser partir sans vous sortir un petit pack de fiche, proposé par Morgoth sur le thème des X-Wings ! 23 nouvelles fiches viennent donc compléter...


Battlefront II : Un trailer et des infos pour la mise à jour Solo

La saison 2 : Han Solo continue sur Star Wars Battlefront II ! Annoncée et préparée depuis le mois dernier, la grosse mise à jour du jeu qui devrait apporter du contenu tiré de Solo : A Star Wars Story se voit...


Panini Comics : Les couvertures des publications de juin et juillet

Et c'est parti pour une nouvelle actualité littérature avec le plein de couvertures pour les publications, chez Panini Comics, de Juin et Juillet. On y trouve un peu de tout, du hors série, de Luke, du Vador, mais...


Solo : Les scénaristes parlent du gros caméo du film

Cela fait plusieurs jours maintenant que Solo : A Star Wars Story est sorti en France et dans le monde : il est donc temps pour l'équipe du film d'assurer le service après-vente en se livrant à une nouvelle vague...


Informations encyclopédiques
Mine gravifique
Nom
Mine gravifique
Classe
Vaisseau - Véhicules
Fonction
Interdiction des déplacements en hyperespace
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
26/11/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
5 545


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • WOTC - Legacy Era Campaign Guide (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.