Pique de Force


La pique de force était une arme défensive utilisée par la Garde d'Elite de l'Empereur Palpatine.

  Il très facile, même pour le dernier des crétins de cette galaxie, de se servir d'un blaster et de faire feu avec une précision plus ou moins grande; mais pour la garde d'élite qu'étaient les redoutables Gardes Royaux de l'Empereur Palpatine, enveloppés dans d'amples toges rouges, portant des armures intégrales et un casque à visière masquant totalement leur identité, il fallait une arme que peu de personnes pouvaient maîtriser à la perfection, au point qu'ils pouvaient la rendre parfois supérieure aux blasters : la pique de force Contrôleur, créé par la Corporation SoroSuub. En effet, seule la Garde Royale, composée des gardes du corps les plus dangereux et dignes de confiance de Palpatine, avait bénéficié d'un entraînement martial, comprenant un affûtage de réflexes déjà exceptionnels à la base, qui permettait aux soldats écarlates de venir à bout de n'importe quel assaillant passant à portée de leurs armes, les Gardes Royaux n'ayant jamais hésité une seule fois à faire montre de leurs aptitudes dans le maniement de la pique de force.

  La pique de force se présente sous l'apparence d'un bâton de graphite de deux mètres de long dont l'une des extrémités est équipée d'une petite vibrolame énergétique. L'ensemble pesant à peine sept kilos, la pique de force est étonnamment légère si on la compare à la taille d'une autre arme de même gabarit, permettant à quelqu'un de suffisamment entraîné physiquement de la manier avec une rapidité déconcertante pour l'adversaire, qui ne voit alors presque jamais le coup arriver. Toujours en raison de sa composition en graphite, la pique de force est à la fois résistante et souple, le manche se courbant sans rompre lorsqu'il est sujet à une forte pression.
  
  Reposant sur le principe commun à toutes les vibro-armes, telles les vibro-haches, la vibrolame de la pique a recours à un générateur de vibrations ultrasoniques, alimenté par plusieurs cellules d'énergie, qui produit un bourdonnement grave similaire à celui d'un sabre-laser; ce son caractéristique signifie que les circuits conducteurs parcourant l'intérieur du bâton envoient l'énergie jusqu'à la pointe de l'arme, faisant pulser cette dernière de plusieurs milliers de microvibrations par seconde lorsqu'elle est activée, ce qui la rend plus tranchante qu'une arme blanche. Une fois en marche, la pique de force peut traverser théoriquement tout, du métal à la chair, en passant par la pierre.

  Comme pour toutes les vibro-armes, une simple écorchure avec la pointe d'une pique de force peut emporter des morceaux non négligeables d'épiderme et de chair, et même d'os si l'entaille est plus profonde. La pique de force peut infliger une gamme de blessures très variée : cela va de la lacération au démembrement pur et simple, et même lorsque le générateur à ultrasons est désactivé, la vibrolame reste néanmoins très redoutable dans les mains des Gardes Royaux.
  
  Il est également possible d'utiliser la pique de force pour neutraliser, au lieu de le tuer, un agresseur en libérant une décharge paralysante via la pointe de l'arme; pour cela, un bouton situé sur le manche isolant de l'arme permet de dériver une partie de l'énergie des cellules vers des accumulateurs de décharge, ressemblant à trois anneaux placés sous la pointe, pour créer la décharge paralysante. Évidemment, pour que cela réussisse, il faut que la pointe se trouve à au moins quatre centimètres de sa cible, ce qui est un mouvement très précis et difficile à exécuter dans le feu de l'action, sauf pour la garde de l'Empereur. La décharge électrique est assez puissante pour assommer un Wookie adulte.

Pique de Force


  Toutefois, en tant que protecteurs personnels de la personne la plus puissante de la galaxie, les Gardes Royaux étaient armés, en plus de leurs piques de force, de blasters lourds dissimulés sous leurs capes, même si les piques sont leurs armes de prédilection qui les fit connaître, et tant redouter, des peuples de la galaxie. À l'instar de ces guerriers d'exception, plusieurs gardes d'honneur et troupes de corps diplomatiques ont adopté les piques de force comme armes cérémonielles, mais néanmoins mortelles, même si leur usage est purement esthétique. Autre que tous ces aspects, la pique de force peut s'avérer particulièrement utile dans les opérations secrètes d'abordage, permettant à son porteur de découper les cloisons et les sas en quelques secondes et le plus discrètement possible, car l'arme n'est ni bruyante, ni salissante, ni explosive ou imprévisible comme les détonateurs thermiques habituellement utilisés.

  Mais ce serait un tort de croire que la pique de force Contrôleur de SoroSuub fut conçue exclusivement pour les Gardes Royaux afin de protéger les symboles de l'Empire tels le Palais Impérial de Coruscant. À l'origine, la pique de force était utilisée par les officiers de police et les militaires afin de contrôler la foule avec efficacité mais sans danger mortel lors de grand rassemblement, ainsi qu'à résorber les petites révoltes et les manifestations qui dégénèrent. La fonction paralysante, plus que la vibrolame, était pleinement active entre les mains des forces de l'ordre qui s'en servaient pour neutraliser les manifestants fauteurs de troubles et les transgresseurs afin de les interroger, de les mettre en détention et disperser les foules hostiles.
  Dès lors, une question se pose : comment la Garde Royale a-t-elle réussi à transformer un outil du maintien de l'ordre en une arme de combat à l'efficacité plus que prouvée ? Ce mystère est l'un des nombreux de ceux qui entourent cette organisation, et certains se demandent si le détournement de cette arme n'est pas l'œuvre de l'Empereur : corrompre toute chose afin de mieux le servir, lui et le Côté Obscur...


Actualités en relation

Concours Star Wars Holonet : The Force Unleashed I & II à gagner !

On continue dans les concours avec cette fois-ci un concours réservé aux amateurs de jeux vidéo. Et c'est du côté de GOG.com que nous nous sommes tournés afin de vous proposer 2 clés...


Star Wars VIII : L'avis sans spoiler de Dark Sekot

Ayant enfin pu voir le film, me voici désormais apte à donner mon avis sur Les Derniers Jedi. Commençons sans spoiler, je détaillerai dans une version plus complète accessible à la fin de cette news. Pour résumer mon...


Star Wars VIII : Un nouveau clip dévoile le début d'un combat épique !

Il y a des clips des Derniers Jedi qui n'apportent qu'assez peu de nouveautés ... et il y a les autres ! Diffusé à moins d'une semaine de la sortie de l'Episode VIII, le moins que l'on puisse...


Panini Comics : Sortie des ruines de l'empire + Le réveil de la force

Sortie aujourd'hui même de Les ruines de l'empire + Le réveil de la force, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 29/11/2017. Le descriptif officiel ne nous a pas encore...


Pocket : Sortie de Le Faucon Millenium

Sortie aujourd'hui même de Le faucon millenium, une parution de la rubrique Roman. La date prévue est donc le 23/11/2017. Description officielle : AN 43 Deux ans se sont écoulés depuis la mort de Jacen Solo...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Pique de Force
Nom
Pique de Force
Classe
Individuel
Constructeur
Fonction
Arme de combat/neutralisation courte portée
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
10/01/2015

Nombre de lectures
29 696


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Pique de Force" 3 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.