Star Wars - The Old Republic : découvrez notre minisite dédié

Vibrohache


Arme blanche utilisant la technologie des vibrations ultrasoniques

  Sachant que son palais était la demeure, provisoire ou permanente, des criminels les plus infâmes de la Bordure Extérieure, voire même de la galaxie, Jabba savait qu'une simple discussion pouvait facilement dégénérer en un affrontement sanglant entre plusieurs parties. Pour prévenir ce type de désordre dans l'enceinte de son palais sur Tatooine, et pour assurer sa propre protection, le seigneur du crime hutt équipa ses gardes de tout un assortiment d'armes, dont les mortelles vibro-haches, très efficaces lorsqu'elles sont manipulées par des experts en vibro-armes.

  Les vibro-haches, particulièrement prisées par les Gamorréens, sont des éléments essentiels pour l'amusement de Jabba, car elles s'avèrent très utiles pour rabattre des visiteurs au-dessus d'une trappe secrète, que ces derniers ne remarquent pratiquement jamais, qui conduit les infortunés dans la fosse du Rancor. De même, toujours pour distraire le baron du crime, les gardes d'esquifs s'en servent pour pousser les condamnés à mort dans la gueule béante du Sarlacc de la Grande Fosse de Carkoon, offrant à ce dernier une alimentation régulière et diversifiée.

  Les modèles de vibro-haches peuvent varier sur nombre de points, notamment au niveau de la qualité de la lame, de la puissance de pénétration, mais leur fonction élémentaire reste sensiblement la même que celle de toutes les vibro-armes : une cellule d'énergie fournit de la puissance à un générateur de vibrations ultrasoniques qui "active" la lame de l'arme, c'est-à-dire qu'il lui retransmet les milliers de microvibrations par seconde produites afin d'augmenter son pouvoir de découpage des alliages. Le résultat obtenu est une arme significativement plus dangereuse qu'un modèle d'arme blanche simple. D'ailleurs, il n'existe quasiment plus de modèle d'arme blanche qui ne soit pas doté d'un générateur ultrasonique, sauf les redoutables poignards Ryyk, les Wookies se passant très bien de ce système.
  Les armes conventionnelles de ce type sont assez lourdes et difficiles à manier, c'est pourquoi leurs utilisateurs doivent être assez forts pour les manipuler avec une certaine efficacité.

vibro-hache  Même des races aussi peu avancées sur le plan de la technologie telles que les Gamorréens utilisent des vibro-haches, car possédant à la base une force physique très développée, au détriment de leur intelligence. Toutefois, au lieu de choisir les meilleures vibro-armes que l'on pouvait trouver sur le marché, comme Jabba l'aurait sans doute préféré, les neufs gardes gamorréens insistèrent obstinément pour porter des vibro-haches assez primitives fabriquées par Snogrutt, un fabricant d'armes de leur clan de Groogrun.
  Sur ces modèles, la cellule d'énergie et le générateur de vibrations étaient logés dans la partie supérieure de l'arme, plus précisément dans la lame, à cause du manche en bois qui n'atténuait pas les pulsations produites par le générateur, une grande quantité étant directement retransmise dans les mains du manipulateur. Seuls les Gamorréens, et quelques espèces possédant une force similaire, pouvaient utiliser ces modèles de vibro-haches.

  Dirigés par un personnage brutal répondant au nom d'Ortugg, les Gamorréens effectuaient des patrouilles, vibro-haches au poing, dans les donjons du palais, recherchant les éventuels espions, les personnages complotant contre le Hutt ou ses intérêts, et surveillant l'arrivée de visiteurs aux allures suspectes. Mais la tâche favorite que les Gamorréens aimaient se voir confier était la garde des prisonniers, car Jabba avait bien spécifié qu'ils pouvaient recourir à leurs vibro-haches si des détenus étaient assez bêtes pour essayer de s'échapper, ce qui permettait aux gardes de se défouler à l'occasion.
  Selon certaines rumeurs colportées par la majorité des invités de Jabba, les Gamorréens étaient trop stupides pour pouvoir se souvenir d'activer leurs armes lorsqu'ils s'en emparaient, mais ces derniers affirmaient les préférer éteintes afin de mieux exhiber leur force naturelle. De toute manière, le résultat était le même : celui qui cherchait un Gamorréen finissait par le trouver.

Vibrohache


  Mais la garde personnelle du Hutt ne comptait pas que les neufs Gamorréens, et incluait un grand nombre de guerriers Weequays et Niktos. Ces derniers avaient l'esprit plus pragmatique, et favorisaient les armes modernes : leur arme préférée était sans doute le cutter BD-1 de SoroSuub. Cette vibro-hache possédait un manche creux en duracier doté de tampons internes pour absorber les vibrations du générateur.
  L'arme possède la même force de pénétration que celles des vibro-haches gamorréennes, et est équipée d'un mécanisme de desserrage rapide de la lame permettant de changer les lames endommagées en quelques secondes. Un bouton d'activation à puissance variable permet à l'utilisateur de régler le pouvoir de perforation de la lame, même si les gardes de Jabba laissent en général le bouton réglé à la puissance maximum, justifiant ainsi leur réputation de manque de finesse. Le cutter BD-1 bénéficie également d'une meilleure répartition de sa masse pour une rapidité d'utilisation de l'arme dans un combat.

  Néanmoins, même si ce sont des armes redoutables, les vibro-haches ne valent pas un blaster à la portée plus importante, et se révèlent plus adaptées au combat rapproché; encore que, dans cette dernière situation, elles s'avèrent particulièrement inadéquates dans un affrontement contre un Jedi armé de son sabre-laser, le duracier qui les composent ne pouvant pas résister à une lame énergétique qui les taille littéralement en pièces. Les gardes de Jabba l'apprirent à leurs dépens lorsqu'il combattirent Luke Skywalker, venu délivrer son ami Han Solo, lors de la Bataille de Carkoon.

Les catégories suivantes peuvent vous intéresser




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Vibrohache
Nom
Vibrohache
Classe
Individuel
Constructeur
Fonction
Arme courte portée
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
08/01/2011

Nombre de lectures
16 377


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Fiches en relation

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire