Etoiles bleues


Famille des étoiles les plus massives

  Les étoiles bleues sont la famille des étoiles les plus massives, connaissant une vie brève mais intense. Elles possèdent une masse de plus de 10 Ms (1 Ms étant la masse de soleil), sont cent fois à quatre cent mille fois plus lumineuses que le Soleil et ont une durée de vie assez courte, dix millions d'années, avant de se transformer en supergéantes rouges et de brûler leur hélium. Elles sont assez rares, et représentent environ deux pour cent du nombre total des étoiles. On les trouve toujours en groupe, sur les lieux de leur naissance, dans les bras spiraux des galaxies, au voisinage de nuages opaques. Elles n'ont en effet pas le temps de se déplacer, du fait de leur brève durée de vie, qui s'explique par la vitesse à laquelle elles brûlent leur hydrogène.

  Elles émettent des rayonnements ultraviolets qui se propagent dans le nuage nébulaire qui les entoure. Celui-ci les restitue sous forme de lumière rouge. Les plus grandes des supergéantes bleues, des monstres rarissimes de 50 Ms, peuvent émettre autant de lumière que quatre cent mille soleils. Plus elles sont grosses, plus elles sont instables, et perdent un peu de matière à chaque seconde (jusqu'à 1 Ms en cent mille ans), provocant de violents vents stellaires soufflant à plus de mille kilomètres par seconde. Elles électrisent le nuage qui les entoure, ce qui donne de grandes nébuleuses brillantes et chatoyantes, surtout que, connaissant toujours une fin violente, elles donnent lieu à des explosions parfois spectaculaires.

  Les amas dans lesquels elles se trouvent sont nommés amas ouverts ou associations. Lorsque, comme cela arrive fréquemment, une étoile explose, tout le nuage nébulaire est ébranlé, car les étoiles bleues sont toujours regroupées. Il s'effondre, et des régions entières sont fragmentées, ce qui permet de donner naissance à de nouvelles étoiles, et ainsi de suite, jusqu'à ce que les réserves soient épuisées.

  Il faut aussi noter que beaucoup de nouvelles molécules se forment dans la zone de contact entre le violent vent stellaire provenant de ces étoiles et le milieu interstellaire. Les étoiles bleues synthétisent à un rythme effréné pratiquement tous les éléments chimiques connus et ensemencent les galaxies de toute sorte d'éléments lourds. Notre système solaire est né d'au moins l'une d'entre elles : nous sommes en quelque sorte leurs enfants.

Etoiles bleues


Etoiles bleues


Sources : (voir liste des sources)
L'Univers et l'espace , Isabelle Bourdial
Architecture de l'Univers , Serge Brunier
Poussières d'Etoiles , Hubert Reeves
Revue Science et Vie
www.hubblesite.org


Actualités en relation

HoloNet : On fête la nouvelle année avec les Derniers Jedi !

Pour commencer, tout le staff de Star Wars HoloNet se joint à moi pour vous souhaiter une belle année 2018, tout plein de belles et de bonnes choses et bien sur de bonnes aventures Starwarsiennes. J'en profite aussi, au nom...


Spin-off Han Solo : Rumeur sur la liste des planètes du film

Cela faisait longtemps : voilà que Makingstarwars revient à la une avec ce qui serait la liste des planètes présentes dans le spin-off sur Han Solo. Comme l'explique le site qui - avouons-le - est plutôt bien informé, il...


Battlefront II : Un nouveau trailer dévoile toutes les nouveautés du jeu !

Alors que dix jours nous séparent encore du début de la phase de beta ouverte de Battlefront II, le titre développé par DICE, Criterion Games et Motive Studios se rappelle à notre bon souvenir avec la publication par Electronic...


Nouveau groupe de fiche : Les Derniers Jedi

Alors que le Force Friday II est dans la tête de tout le monde, avec des joies et des déceptions, c'est aussi pour demain la rentrée d'un bon grand nombre d'entre vous, et d'entre...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Etoiles bleues
Nom
Etoiles bleues
Type
Etoile

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
9 022


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Vous êtes en train de consulter une fiche de la section Astronomie de l'HoloNet. Contrairement aux autres fiches de l'encyclopédie, les fiches Astronomie se basent sur des faits réels et scientifiquement avérés. Notre prétention n'est pas ici de se poser en référence en matière de physique et d'astronomie, mais de présenter, dans la mesure de nos (maigres ^^) connaissances, quelques éléments scientifiques ayant un rapport de près ou de loin avec Star Wars.

Malgré tout le sérieux dont nous tentons de faire preuve en rédigeant ces fiches, ne perdez pas de vue que nous ne sommes pas des spécialistes de la question et que l'erreur est humaine, et ce même si toutes les sources utilisées sont supposées être "sérieuses". Pour information, voici la liste des diverses sources utilisées pour cette partie consacrée à l'astronomie :

    - Encyclopédie Quid
    - Encyclopédie Encarta
    - Site internet Futura Sciences
    - Site internet de la NASA
    - Site internet du téléscope spatial Hubble
    - Site internet de l'Agence Spatiale Européenne
    - Site internet du Centre National de la Recherche Scientifique
    - Site internet du Centre National d'Etudes Spatiales
    - Site internet 01univers
    - Site internet Astronomes

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.