Trou noir


Etoile s'étant effondrée sur elle-même, et retenant la lumière

  Un trou noir est l'ultime état d'évolution d'une étoile au moins trois fois plus lourde que le Soleil (NdlR : certaines sources indiquent cinq fois) et ayant subi un effondrement ou "implosion". C'est une région de densité extraordinairement forte : aucun rayonnement, aucune matière ne peut s'en échapper. Les trous noirs eux-mêmes sont donc impossibles à observer, mais leur présence se manifeste par l'attraction irrésistible qu'ils exercent sur la matière des étoiles voisines, qu'ils semblent absorber. Quand ils attirent de la matière, l'accélération à laquelle elle est soumise déclenche l'émission de rayons X et de rayons gamma. Certaines de ces bouffées lumineuses sont considérées comme le signe de la présence d'un trou noir. Sur les millions de trous noirs de notre Galaxie, environ 200 sont détectables. On ignore ce que devient la matière absorbée par le trou noir; on a avancé l'hypothèse qu'elle réapparaîtrait sous forme de "trous blancs" en d'autres régions de l'Univers. Il est prouvé qu'un trou noir peut détruire une étoile (rupture par effet de marée). Il existe différents types de trous noirs :

  - Les trous noirs stellaires (les plus courants) : formés par effondrement d'une étoile très massive en fin de vie, ils sont environ dix millions dans notre galaxie. Leur masse peut atteindre plusieurs dizaines de fois celle du Soleil.
  
  - Les trous noirs Galactiques (ou super massifs) : formés après effondrement d'un amas d'étoile ou par accumulation progressive de matière sur un trou noir stellaire, ils occupent le centre de presque toutes les galaxies. Leur masse va de dix millions à un milliard de fois la masse du Soleil.
  
  - Les trous noirs intermédiaires : d'une masse de cent à dix mille fois celle du Soleil, leur volume égale celui de la Lune. Ils viendraient de l'agrégation de trous noirs stellaires.
  
  - Les micro trous noirs : leur existence même est hypothétique. Au moment du Big Bang, de petites concentrations de matière pourraient avoir donné naissance à des petits trous noirs primordiaux. Les plus petits (moins de 500 milliards de kg) se sont déjà évaporés par rayonnement de Hawking. Leur taille est celle d'un noyau atomique, et leur nombre est estimé à 3.000 par année-lumière cube d'espace.


Actualités en relation

Star Wars 9 : Un X-wing orange aperçu sur un lieu de tournage

Malgré toute l'actualité concernant le tournage de The Mandalorian, la production de l'Episode IX continue elle-aussi du côté des studios Pinewood, en Angleterre, ainsi qu'à Black Park, la forêt environnante qui nous a déjà livr...


Panini Comics : Sortie de Dark Vador - Le Seigneur noir des Sith T1

Sortie aujourd'hui même de Dark Vador - Le Seigneur noir des Sith T1, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 04/07/2018. Description officielle : Anakin Skywalker appartient au passé. En se tournant vers...


Panini Comics : Les couvertures des publications de juin et juillet

Et c'est parti pour une nouvelle actualité littérature avec le plein de couvertures pour les publications, chez Panini Comics, de Juin et Juillet. On y trouve un peu de tout, du hors série, de Luke, du Vador, mais...


Solo : Le caméo de fin expliqué

Le nouveau spin-off de la saga Star Wars, Solo : A Star Wars Story vient tout juste de sortir en France, six mois à peine après la sortie des Derniers Jedi. Parmi les différentes questions que se posera le spectateur...


Holonet : De nouvelles fiches ajoutées à l'encyclopédie

Après la publication, le 12 Octobre, d'un pack de fiche sur Star Wars : Résistance, c'est maintenant au tour de l'univers Légende de voir son encyclopédie s'aggrandir avec 24 nouvelles fiches se déroulant...


Informations encyclopédiques
Trou noir
Nom
Trou noir
Type
Etoile

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
7 347


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Trou noir" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
Vous êtes en train de consulter une fiche de la section Astronomie de l'HoloNet. Contrairement aux autres fiches de l'encyclopédie, les fiches Astronomie se basent sur des faits réels et scientifiquement avérés. Notre prétention n'est pas ici de se poser en référence en matière de physique et d'astronomie, mais de présenter, dans la mesure de nos (maigres ^^) connaissances, quelques éléments scientifiques ayant un rapport de près ou de loin avec Star Wars.

Malgré tout le sérieux dont nous tentons de faire preuve en rédigeant ces fiches, ne perdez pas de vue que nous ne sommes pas des spécialistes de la question et que l'erreur est humaine, et ce même si toutes les sources utilisées sont supposées être "sérieuses". Pour information, voici la liste des diverses sources utilisées pour cette partie consacrée à l'astronomie :

    - Encyclopédie Quid
    - Encyclopédie Encarta
    - Site internet Futura Sciences
    - Site internet de la NASA
    - Site internet du téléscope spatial Hubble
    - Site internet de l'Agence Spatiale Européenne
    - Site internet du Centre National de la Recherche Scientifique
    - Site internet du Centre National d'Etudes Spatiales
    - Site internet 01univers
    - Site internet Astronomes

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.