Beck-tori


Créature aquatique sensible à la Force vivant notamment sur Naboo

  Les beck-tori étaient des parasites aquatiques pouvant atteindre une taille impressionnante. Ils ressemblaient à des sangsues allongées et plates ; plusieurs séries de nageoires tranchantes saillaient de derrière leur tête, menant à une gueule énorme. Après avoir utilisé ces armes naturelles pour s'accrocher à une victime vivante, ils fléchissaient leur corps dans l'intention d'immobiliser, de déplacer et de consommer la chair dans un trou entouré de dents aiguisées. La créature s'attachait en général à des prédateurs larges aquatiques avant de les avaler membre par membre à l'aide d'innombrables tentacules à l'aspect écœurant.

  Sa langue fourchue, particulièrement longue et sinueuse, lui permettait d'attraper n'importe quel poisson qui rôdait. Avec une peau écailleuse bleue, sur laquelle des taches noires étaient essaimées, et des yeux de reptiles d'un jaune luisant, le beck-tori était un redoutable chasseur. La tête était plus grosse et plus large que toutes les autres parties de son corps segmenté, lesquelles se terminaient par une queue.

  Après s'être emparé de sa proie, il se frayait un  chemin dans la cavité située dans le cadavre, exposant son hôte à d'autres organismes envahissants. La dépouille de la victime pouvait alors s'apparenter à un nid dans lequel le prédateur marin pouvait poser ses œufs avant de partir chasser ailleurs. Habitué aux mouvements de leurs proies pendant leurs attaques, le beck-tori frappait parfois par erreur des bateaux et des navires submersibles. Les larves de ces monstres étaient des créatures translucides d'une dizaine de centimètres de long seulement. La plupart se posait sans grand danger sur tout ce qui était plus large qu'un poisson normal.

  Quand ils avaient atteint leur taille moyenne, seules les pointes abrasives de leur anatomie représentaient une menace, tandis que les spécimens matures pouvaient avaler entièrement leurs déjeuners. Les beck-tori adultes pouvaient respirer à la fois dans l'air et dans l'eau ; ils étaient aptes à survivre sur terre, se déplaçant par des mouvements lents tels ceux des serpents. Dès leur naissance, ces créatures présentaient des affinités puissantes avec la Force ; elles n'étaient même pas affectées par plusieurs pouvoirs élémentaires. Les plus larges d'entre eux étaient capables de se guérir eux-mêmes et d'utiliser la Force pour améliorer leurs habiletés.

  Les espèces évoluaient dans les eaux chaudes de Nam Priax, mais les larves avaient été emmenées sur divers autres mondes, transportées dans des cuves d'eau de vaisseaux spatiaux. Elles constituèrent bientôt une nuisance pour les habitants de nombre de planètes aquatiques. Cinq siècles avant la bataille de Yavin, une colonie fut accidentellement introduite sur Mon Calamari ; son éradication demanda pas moins de cinquante ans d'efforts intenses.

  D'autres êtres furent emmenés sur Naboo, dans les eaux de laquelle les Gungans se faisaient souvent agresser. Des rumeurs prétendaient qu'il existait des bêtes similaires - avec un corps allongé et une sensibilité accrue à la Force - dans d'autres environnements hostiles, dont les déserts, les climats arctiques et même les jungles. Même s'il est peu probable que de tels animaux fussent de quelque manière liés aux beck-tori, la possibilité d'une évolution de l'espèce n'était néanmoins pas écartée.

Beck-tori

Le beck-tori attaquait souvent des groupes de Gungans sur Naboo.
(Star Wars - Power of the Jedi Sourcebook)



Actualités en relation

Solo : L'avis (sans spoilers) d'Exar Kun

Comme certains de mes collègues d'autres sites internet Star Wars francophones, j'ai eu le plaisir et la chance d'être invité par Disney à assister à la projection de Solo : A Star War Story au Festival de Cannes le 15...


La série live s'appelle The Mandalorian, le synopsis officiel dévoilé !

On attendait des nouvelles officielles de la série live-action Star Wars dont le tournage vient de commencer cette semaine ... et voilà que nos vœux sont enfin exaucés ! Jon Favreau, le scénariste et producteur de la s...


Baroud d'Honneur : Quand la traduction dérape

Peut être avez vous eu vent de l'affaire dont nous allons parler aujourd'hui. Elle parle d'un auteur, Daniel José Older, de son livre, Baroud d'Honneur, d'un traducteur français, Sandy Julien, et d'un éditeur, Pocket...


Solo : Une scène de bataille de boule de neige entre Han et Chewie dévoilée!

La campagne promotionnelle pour la sortie prochaine du DVD / Blu-Ray de Solo : A Star Wars Story continue ! Après avoir pu découvrir la scène coupée avec Han et Qi'ra sur Corellia, et celle sur la carri...


Holonet : De nouvelles fiches pour Solo

Alors que le film est encore en salle, il fallait bien commencer sur l'Holonet à vous faire quelques fiches. C'est maintenant chose faites avec ces 23 fiches que vous avez pu voir arriver sur la home depuis quelques jours...


Informations encyclopédiques
Beck-tori
Nom
Beck-tori
Origine
Habitat
Eaux
Armes
Gueule, dents, tentacules, langue, nageoires

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/11/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
18 766


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • WOTC - Power of the Jedi Sourcebook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.