Grutchin


Créature utilisée par les Yuuzhan Vong contre les vaisseaux

  Utilisés par les Yuuzhan Vong, les grutchins sont des armes bio-organiques dont le seul objectif est de manger. Leurs puissantes mandibules sont capables de déchiqueter la coque d'un vaisseau spatial comme s'il s'agissait de beurre de bantha. Ce sont des armes très dangereuses et exceptionnellement résistantes, capables de survivre dans des conditions extrêmes comme le vide de l'espace mais aussi l'hyperespace.

  Les Yuuzhan Vong utilisent les grutchins comme des sortes de torpilles organiques, en les projetant depuis leurs vaisseaux pour les lancer contre les bâtiments ennemis qui tenteraient de fuir en hyperspace. Une fois lâchés, ces créatures se déplacent aussi vite qu'un missile, et prennent pour cible tous les vaisseaux non-organiques présents dans leur sphère sensorielle. Une fois accrochés à une cible, ils se mettent en action et dévorent purement et simplement le métal.

  Comme toute créature vivante, les grutchins ont des préférences : ils se jettent ainsi en priorité sur les métaux les moins durs, comme les composants internes des droïdes, les moteurs à ion ou les cockpits de chasseurs. Entre leurs mandibules qui excrètent un puissant acides, ces composants ne font pas long feu et ont tôt fait de se désagréger.

  Comme on peut s'en douter, des bestioles capables de s'accrocher à un vaisseau spatial pour le dévorer pièce par pièce sont très dangereuses, et seuls quelques pilotes comme le Chevalier Jedi Kyp Durron peuvent se vanter d'avoir survécu à leur assaut.

  Les grutchins sont si dangereux et imprévisibles que même les Yuuzhan Vong les craignent ! Alors que les créatures encore jeunes peuvent être récupérées après avoir été lancées contre des vaisseaux ennemis, les grutchins matures sont considérés comme impossibles à recapturer : bien qu'ils s'attaquent en priorité à des structures non-organiques, la faim peut pousser ces animaux à se retourner contre toute proie passant à leur portée, y compris un vaisseau organique yuuzhan vong ! C'est pourquoi cette arme est utilisée avec parcimonie par les commandants de la flotte vong. La plupart du temps les grutchins lâchés doivent être abattus par les coraux skippers, parfois au prix de quelques pertes...
  Heureusement pour les Yuuzhan Vong, les grutchins possèdent un rythme de reproduction et de croissance très élevé, leur perte n'est donc jamais une catastrophe.

  Lors des combats contre les vaisseaux de la Nouvelle République, les grutchins furent surtout utilisés pour porter l'estocade finale aux bâtiments qui tentaient de se replier. Ces animaux ne pouvant en effet franchir les boucliers déflecteurs du fait des limitations physiques impossibles à contourner, les cibles doivent être déjà affaiblies à ce niveau pour être vulnérables à une attaque de grutchin. Mais une fois ces bestioles accrochées à un vaisseau, la cible peut être considérée comme perdue dans la majorité des cas.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Grutchin
Nom
Grutchin
Origine
Génétique Yuuzhan Vong
Habitat
Vide spatial
Taille
0.50 m
Armes
Acide

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
17 328


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 01 : Vecteur Prime
  • WOTC - The New Jedi Order Sourcebook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.