Tueur des Mers Opee


Créature marine géante de Naboo dotée d'une langue préhensile

  Considéré comme l'un des prédateurs les plus dangereux de Naboo, le Tueur des mers Opee, aussi appelé poisson loup par certains habitants, notamment par les Gungans, bénéficie d'une piètre réputation sur sa planète d'origine. D'allure extrêmement menaçante, cet être hybride se divise en quelques sous-espèces difficilement reconnaissables entre elles. D'une longueur avoisinant les 20 mètres, ce carnassier semble être une étrange évolution de deux créatures distinctes. Il dispose de nombreuses caractéristiques communes aux crustacés, notamment son armure plaquée, ses antennes et ses membres inférieurs, mais la mâchoire articulée et le reste de sa tête sont des traits qui le rapprochent facilement d'un poisson.

  Plus particulièrement, la forme de son corps rappelle indubitablement une sorte de crevette géante, sans compter qu'il se déplace dans l'eau à l'aide d'un formidable exemple de propulsion sous-marine organique : le tueur des mers Opee ingère en effet de l'eau dans sa bouche, qu'il renvoie ensuite par des ouvertures situées en dessous de ses plaques d'armure, ce qui lui accorde non seulement un effet de surprise, mais également une impressionnante vitesse sur courte distance. Ses trois paires de pattes pectorales, ainsi que ses deux grandes nageoires, complètent ce merveilleux système, bien qu'elles servent surtout pour la direction. Néanmoins, cette admirable symbiose de deux monstres marins a probablement dû s'opérer sur une très longue période, que les scientifiques ont d'ailleurs du mal à déterminer.

  L'Opee est un chasseur silencieux, la forme de son corps bossu et la couleur de sa carapace, variant entre le rouge-brun et l'orange, lui offre un remarquable camouflage qui l'apparente à une sorte de gros rocher, ce qui explique pourquoi cette créature bouge très peu. Immobile près des fonds marins, dans une sombre caverne ou à côté d'une excroissance rocheuse, l'Opee attend qu'un morceau de choix passe à sa portée, puis use de sa langue préhensile pour le capturer et le traîner jusqu'à sa gueule massive garnie de quatre rangées de crocs pointus. Cette langue flexible, qui peut atteindre presque le double de sa taille, sécrète une sorte de mucus collant capable de retenir une proie importante, même si cette dernière se débat furieusement. De plus, ses antennes, qui jouent le rôle de leurres, servent généralement à attirer la nourriture jusqu'à lui. Autre point important, ses yeux rotatifs, comme ceux des caméléons, qui lui permettent de voir sur 360 degrés, qualité très utile pour repérer et prendre en chasse une proie quelconque.

  Chose extraordinaire, c'est que durant trois mois les œufs d'Opee fertilisés couvent dans la gueule du mâle géniteur pour leur protection, et même une fois éclos, les plus chanceux peuvent encore trouver refuge dans la bouche leur père, bien qu'ils soient déjà en âge de chasser de façon solitaire. Mesurant aux environ de deux mètres à la naissance, cette taille sera multipliée par 10 une fois le stade adulte atteint. Dans des rapports entre rivaux, un Colo à griffe avale quelquefois par inadvertance des jeunes nouvellement éclos, pensant s'offrir ainsi de la nourriture sans trop de problèmes.

Tueur des Mers Opee


   Mais une fois arrivés dans son estomac, les petits affamés dévorent les entrailles du malheureux avant de sortir rejoindre les flots. En ce qui concerne l'Opee, la chaire tendre se trouve sous sa carapace, donc les éventuels prédateurs doivent d'abord percer cette couche protectrice pour pouvoir s'alimenter. La cité d'Otoh Gunga disposait d'un couple d'Opee nains dans leur Centre de Recherche Zoologique avant la Bataille de Naboo, et malgré leur taille amoindrie, ils étaient tout aussi féroces et affamés que leurs cousins. Pour autre anecdote, le sous-marin Bongo utilisé par Jar Jar Binks, Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi a été attaqué par une de ces créatures. Heureusement pour les passagers, l'importun fut rappelé à l'ordre par le seigneur des océans, un aqua-monstre Sando, qui n'en fit qu'une bouchée.


Actualités en relation

Des Mandaloriens et un budget à la Game of Thrones pour la série Star Wars

En cette période caniculaire à faire suer les Tuskens de Tatooine, voilà qu'il nous arrive quelques infos toutes fraîches concernant la série live-action Star Wars ! Tout d'abord, le New York Times a pu mettre la main...


Solo : La presse française, entre curiosité et désenchantement

Dévoilé en avant-première au Festival de Cannes, mardi dernier, Solo : A Star Wars Story a vite eu droit à ses premières critiques et retours francophones, publiés tout le long de la semaine. Une fois n'est pas...


Panini Comics : Couverture des prochaines publications

Il fait beau, il fait chaud, quoi de mieux pour passer le temps qu'un peu de lecture ? C'est ce que nous propose Panini Comics pour cette suite de l'été avec 2 publications pour Août et une pour...


Panini Comics : Sortie de Dark Vador - Le Seigneur noir des Sith T1

Sortie aujourd'hui même de Dark Vador - Le Seigneur noir des Sith T1, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 04/07/2018. Description officielle : Anakin Skywalker appartient au passé. En se tournant vers...


Lucasfilm dément l'arrêt des spin-offs

Je sais ce que vous allez dire. Vous êtes perdus. Il y a deux jours, Night Alchemist vous annonçait dans cette actualité que Lucasfilm aurait décidé de se calmer un peu sur la production des films, et notamment des...


Informations encyclopédiques
Tueur des Mers Opee
Nom
Tueur des Mers Opee
Origine
Habitat
Océans
Taille
20 m
Armes
Crocs, langue préhensile

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
24 346


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Star Wars Episode I : La Menace Fantôme

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.