Rakamat


Le rakamat était un monstre gigantesque utilisé par les Yuuzhan Vong comme un blindé lourd pour les batailles terrestres.

  Parmi l'incroyable arsenal apporté par les Yuuzhan Vong pour conquérir la galaxie, leurs vaisseaux vivants et leurs armes individuelles n'étaient pas les seules créatures sur lesquelles ils pouvaient compter. Ils pouvaient également faire appel à des équivalents de landspeeders lourds, dont le rakamat qui rivalisait sans mal avec les célèbres TB-TT.

  Il s'agissait d'une sorte de reptile gigantesque, d'environ vingt-deux mètres de long, muni de six pattes solides qui lui permettaient de transporter sa masse à une vitesse allant jusqu'à cinquante kilomètres par heure. Il était toutefois rare que le rakamat fasse un effort de sprint, à plus forte raison s'il était en train de transporter plusieurs tonnes d'équipements et de soldats dans son ventre, probablement selon un principe similaire à celui d'un marsupial. Sa taille et son poids le rendaient naturellement très difficile à arrêter, mais ce n'était pas ses seuls atouts.

  Ses écailles bleu-vert étaient couvertes, sur la tête et le dos, d'une couche de corail yorik argentée et teintée de rouge de trente centimètres d'épaisseur. Le long de sa colonne vertébrale, des canons à plasma et des basals dovin étaient implantés pour lui procurer une protection supplémentaire et augmenter sa capacité offensive. Ses trous noirs le défendaient donc contre les assauts aériens tandis que ses armes, au minimum de seize, pouvaient ravager les troupes ennemies à deux-cents mètres à la ronde. Mais toutes ces modifications risquaient de faire surchauffer son organisme, aussi le rakamat pouvait-il déployer des sortes de voiles sur son dos pour évacuer la chaleur en excès.

  Cette créature, bien que redoutable, fut rarement déployée sur les champs de bataille durant l'invasion, probablement en raison des ressources nécessaires pour la faire grandir jusqu'à sa taille adulte. Au cours de l'ensemble de la guerre, seuls trois théâtre d'opération furent recensés où des rakamats furent déployés. Ces occurrences mirent par ailleurs en évidence la difficulté à les abattre. Leur premier déploiement eut lieu sur Dantooine, pour briser un siège de fortune. Alors méconnus, les moyens de défense du reptile géant ne furent brisés que par l'intervention de Luke Skywalker qui se servit de la Force pour rediriger un trou noir défensif de ses basals dovins contre le rakamat lui-même. Cette astuce lui valut toutefois plusieurs heures de coma.

  Des années plus tard, une de ces créatures protégeait l'avant-poste de Borleias quand Wedge Antilles en reprit possession. Elle ne fut détruite que par la coordination des chasseurs X-Wings et un piège explosif préparé par Lando Calrissian qui arracha toute la partie ventrale du géant. L'efficacité surprenante des lasers contre le rakamat lors de ce combat était probablement l'une des conséquences des informations livrées à Rostek Horn par Tahiri Veila peu de temps auparavant.

  Ce fut certainement pour cette raison que les reptiles monstrueux furent modifiés par la suite, notamment lorsque Czulkang Lah s'en servit pour tenter de chasser Antilles de Borleias. Même renforcés, ils ne purent rien contre les bombes furtives Jedi ou la puissance d'un turbolaser utilisé en bombardement orbital. Leur dernier usage eut lieu lors de la reprise de Coruscant par l'Alliance Galactique, à l'issue de quoi les rakamat survivants furent utilisés en supplément des blindés impériaux pour pacifier la cité-planète. Il est probable que la plupart de ces créatures furent tués pendant les combats et que les survivants furent détruits plus tard, aucune information n'ayant été retrouvée quant à leur survie sur Zonama Sekot ou sur des mondes vongformés.


En savoir plus

  La forme du rakamat est mal définie dans les sources officielles : là où les romans du cycle Le Nouvel Ordre Jedi citent une sorte de reptile gigantesque, l'Essential Guide to Warfare décrit un animal à six pattes évoquant un insecte immense - aspect corroboré par le comics Invasion - et le New Jedi Order Sourcebook mentionne une "sluglike creature", une limace géante. Cette dernière description étant incompatible avec les précédentes, elle a été sciemment ignorée lors de la rédaction de cette fiche.


Actualités en relation

10 ans, 10 fiches pour Dark Sekot

Après les publications massives de Morgoth et Boba Heet, et le cap des 600 fiches par Dark Reivilo, voici que l'Holonet a encore quelque chose à fêter pour une personne en particulier. Permettez que je tire la couverture à moi...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Rakamat
Nom
Rakamat
Autre(s) nom(s)
Warkeeper
Origine
Taille
22 m
Armes

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
07/07/2017

Date de modification
08/07/2017

Nombre de lectures
3 618


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Invasion 12 : Revelations, Part 1
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 02 : La Marée des Ténèbres I : Assaut
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 11 : Derrière les Lignes Ennemies I : Le Rêve Rebelle
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 19 : La Force Unifiée
  • The Essential Guide to Warfare
  • WOTC - The New Jedi Order Sourcebook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.