Couronne de soie


Créature translucide réceptive à la Force originaire de Céréa

  Malgré l'environnement agréable et paisible de Céréa, les lois de la faune et de la flore imposaient une chaîne alimentaire dans laquelle coexistaient les prédateurs et les proies. Ce cycle débutait par la plus petite forme de vie pour se conclure avec la domination d'un être plus évolué. L'espèce intelligente que constituaient les Céréens jouait également un rôle dans cet ordre naturel, comme le prouvait l'existence d'un petit parasite nocturne que les locaux surnommaient "couronnes de soie".

  Ces créatures pour le moins étranges tenaient leur nom de leur apparence. Le corps d'une couronne de soie formait un cercle fin mesurant approximativement 80 centimètres de diamètre. Il était relativement léger et son épiderme était diaphane. Des griffes fines de longueurs différentes flottaient au-dessus et en dessous du corps de la créature ; elles ressemblaient, selon chacun, à des rubans ou à des bandes de soie.

  La surface interne du "cercle" de son anatomie servait en réalité de bouche. Elle était couverte de plusieurs milliers de cils rétractiles et d'ouvertures dans lesquelles la nourriture était consommée. Les couronnes avaient un cycle de vie de trois jours standard et se reproduisaient en divisant la moitié d'une de leurs cellules. Ils étaient généralement solitaires, même s'ils étaient connus pour se regrouper lors de leurs longs périples migratoires destinés à trouver de quoi se sustenter à loisir.

  Ces animaux aveugles avaient apparemment développé un mode de communication non verbale reposant sur l'émission de signaux élémentaires. Quand l'un d'entre eux projetait de se nourrir, les autres arrivaient souvent peu après ; et si un individu était attaqué, les autres, libres, préféraient s'écarter du danger en volant rapidement à l'écart.

Couronne de soie

Les couronnes de soie administrent un poison neurotoxique à leurs proies pour en drainer l'énergie vitale.
(Star Wars - Ultimate Adversaries)


  Le procédé de chasse de ces créatures était aisément identifiable : d'abord, elles flottaient au-dessus de la tête de leur victime ; puis elles s'attachaient à elle au moyen de leurs filaments. Elles n'avaient plus alors qu'à comprimer le crâne de leur opposant pour s'en débarrasser et lui ôter son énergie vitale. Les couronnes étaient étrangement attirées, hors les animaux intelligents, par les espèces sensibles à la Force.

  Se libérer de l'étreinte d'une telle bête était très dangereux et requérait patience et minutie. Le simple fait de tirer sur elle pouvait condamner la proie à une mort certaines car les appendices de la couronne pénétraient son crâne.

  Pour des raisons inconnues, ils ne s'attaquaient que rarement aux autres créatures. Dès qu'une couronne s'agrippait à une proie, cependant, elle stimulait sa cervelle à l'aide d'une neurotoxine euphorique spécialement destinée à affaiblir tout opposant ; ensuite, d'une manière ou d'une autre, elle parvenait à s'alimenter avec les flux cérébraux résultant de l'opération. L'état de démence et le délire de la couronne qui s'en suivait  pouvait survenir à n'importe et durait plus d'une heure. Une fois rassasiée, l'animal émettait une légère lueur phosphorescente.

  C'est ainsi qu'il relâchait sa victime et s'élevait dans les airs, où il se divisait selon un axe horizontal, donnant par suite vie à un nouvel individu. Quant à ses proies, elles étaient le plus souvent étourdies pendant des jours suite à l'attaque qu'elles avaient subies et pouvaient mourir peu après. Dans certains cas exceptionnels, un sensitif était en mesure de perdre un peu de sa connexion avec la Force pour un moment ; mais au bout de plusieurs minutes, il parvenait à se reprendre.

  Si de nombreux éléments pouvaient nuire aux couronnes de soie, seuls le contact du feu et les températures élevées les obligeaient à abandonner une proie en pleine séance de dégustation. Elles vivaient néanmoins en symbiose avec leur environnement. Lorsque l'injection de poison empêchait sa cible de réagir, la couronne, fermement attachée à la tête, comprimait son crâne et lui infligeait des dommages importants ; quand elle avait drainé tout ce qu'elle pouvait, elle relâchait sa victime et le laissait pour ses congénères.

  Leur corps frêle partiellement transparent et leurs contours irréguliers servaient de camouflage dans la pénombre, leur assurant une personnalité nocturne. Utilisant sa connexion avec la Force, la couronne de soie se déplaçait et assaillait ses ennemis de manière aussi efficace qu'une créature douée de vision. Ils étaient indifférents à toute tentative de dissimulation ou à l'obscurité la plus totale. Leur champ d'action pouvait atteindre les vingt mètres.


Actualités en relation

Solo : L'avis (sans spoilers) d'Exar Kun

Comme certains de mes collègues d'autres sites internet Star Wars francophones, j'ai eu le plaisir et la chance d'être invité par Disney à assister à la projection de Solo : A Star War Story au Festival de Cannes le 15...


Informations encyclopédiques
Couronne de soie
Nom
Couronne de soie
Origine
Habitat
Air
Taille
80 cm de diamètre
Armes
Poison

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
28/10/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
15 746


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • WOTC - Ultimate Adversaries

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.