Terentatek


Le terentatek est l'une des plus terribles créatures conçues par les Sith.

  Les Terentateks sont de redoutables prédateurs faisant penser à un Rancor. Comme ce dernier, ils sont bipèdes, possèdent deux longs bras dotés de griffes aiguisées, de grands pics dans le dos et une tête sans cou affublée d'une mâchoire aux nombreuses dents tranchantes. Selon la légende, les Terentateks étaient des créations du Seigneur Exar Kun, apparues lors de la Grande Guerre des Sith, plus de 4000 ans avant la Bataille de Yavin, et destinées à chasser les Jedi. On ignore si les Terentateks étaient de toutes nouvelles créatures ou une mutation contre-nature d'une espèce déjà existante telle que le Rancor.

  Les Terentateks ont été créés pour boire le sang de toute créature sensible à la Force, de préférence du Côté Lumineux. Ils possèdent d'ailleurs une immunité à la Force, ce qui les rend très dangereux même pour un Jedi averti. Les Terentateks furent déployés sur des dizaines de mondes par les Sith, avec la charge d'éliminer tous les Jedi. Ces créatures du Côté Obscur firent des ravages dans les rangs Jedi et chez les êtres sensibles à la Force, dont ils buvaient le sang. Après la défaite d'Exar Kun, les Jedi organisèrent une Grande Chasse ayant pour but d'éradiquer purement et simplement tous les Terentateks de la galaxie, qui représentaient toujours une effroyable menace pour les utilisateurs de la Force. Nombreux furent les Jedis dispersés aux quatre coins de la galaxie pour effectuer cette tâche. Moins nombreux furent ceux qui en revinrent. Lorsque le Conseil Jedi estima que tous les Terentateks avaient été éliminés, il décrêta la fin de la Grande Chasse.

  Cependant, une planète n'avait pas été visitée : Korriban, le monde originel des Sith. Le Conseil avait peur d'y envoyer des membres de l'Ordre, craignant que le Côté Obscur, très puissant sur cette planète, n'affecte les Jedi et améliore les capacités des Terentateks. Cependant, trois valeureux Jedi y furent quand même envoyés. Il s'agissait de Duron Qel-Droma, Guun Han Saresh et Shaela Nuur. Ces trois Jedi étaient très fortement soudés et extrêmement dévoués au Côté Lumineux de la Force. Hélas, ils ne revinrent jamais de Korriban. Leurs Maîtres les sentirent quitter leurs enveloppe corporelle et fusionner avec la Force, lorsqu'ils étaient l'un après l'autre tués par les créatures qu'ils traquaient.

Terentatek


  Les Terentateks étant des créatures du Côté Obscur, leurs apparitions sont étroitement liées avec celle d'un Grand Maître des Sith. Ainsi, bien qu'on n'entende plus parler de Terentateks pendant des décennies, ceux-ci refont surface et se multiplient rapidement lorsqu'un Maître Sith se manifeste.  Après la défaite d'un Grand Maître, les Jedi sont d'ailleurs obligés de relancer une Grande Chasse afin de sécuriser à nouveau la galaxie. Il a été supposé que durant les périodes d'inactivité, les Terentateks se cachaient dans des grottes et des tombeaux Sith, devenant par là-même les meilleurs gardiens qu'un Sith puisse espérer. C'est pourquoi, on pouvait non seulement trouver des Terentateks dans une des tombes de Korriban, mais également dans une grotte proche de la Vallée des Seigneurs Noirs.
Informations encyclopédiques
Terentatek
Nom
Terentatek
Origine
Habitat
Caves, tombeaux
Taille
2 à 3 m
Armes
Griffes, crocs, immunité à la Force

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
34 300


Note de la fiche
3 membres ont noté la fiche "Terentatek" 3.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)
  • Tales 23

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.