Voorpak


Adorable animal de compagnie très efficace contre les amoureux trop insistants

  Adorable petite boule de fourrure, le voorpak est, aux yeux des humains, une parfaite petite peluche (sauf dans certains cas concernant des amoureux trop assidus…) : un corps rond recouvert par un doux pelage, qui surmonte huit longues pattes fuselées. Ce tableau est complété par deux oreilles affinées par une touffe de poils à leur sommet, que l'animal déploie lorsqu'il est effrayé ou énervé pour paraître plus impressionnant (avec un résultat mitigé, suivant la taille de la menace ou de l'objet de son courroux). Elles sont particulièrement efficaces pour repérer les prédateurs ou… les proies.

  En effet, le voorpak, un petit mammifère carnivore, est le fléau des lézards, des insectes, et plus généralement de tout ce qui est aisément comestible dans les collines rocheuses qui dominent les plaines de Naboo, comme les petits rongeurs, par exemple. Il chasse en s'approchant discrètement de son futur repas, avant de lui sauter littéralement dessus et de l'emprisonner dans la "cage" formée par ses longues pattes grêles. La malheureuse victime acquiert alors un statut définitif de plat de résistance ou d'amuse-gueule, au besoin avec l'aide de quelques bons coups de crocs. Et inutile d'espérer se fondre dans l'obscurité crépusculaire : les yeux du voorpak sont aussi efficaces dans la pénombre qu'en plein jour.

  A l'état sauvage, il vit en famille et ne redoute pas les climats froids grâce à son épaisse fourrure ; pour limiter les pertes de chaleur, il se blottissent les uns contre les autres pendant leur sommeil, et replient leurs longues pattes sous eux. A l'état domestique, ils vivent sur les genoux de leur maître, qu'ils acceptent de réchauffer pendant les mois d'hiver, à condition d'être câlinés ; ce que leurs doux pelage, agréable parfum et ronronnement apaisant ne rendent pas trop difficile. Les femmes de la haute société de Naboo ont adopté ce petit mammifère comme animal de compagnie pendant des siècles, et s'en servaient pour se débarrasser de prétendants un peu trop insistants (cette pratique cruelle mais efficace n'est apparemment pas encore totalement tombée en désuétude…). Très jaloux des attentions de son humaine, source de nourriture et de caresses, il n'est pas enclin à se les laisser ravir par quelqu'un d'autre. Aussi surveillait-il discrètement ses fréquentations depuis les manches amples des robes aristocratiques et, au besoin, fondait tous crocs dehors sur l'impudent séducteur, avec une férocité disproportionnée par rapport à sa taille (et à son aspect). C'est ainsi que, pour les jeunes filles de Naboo, il est devenu un symbole de pureté (et de tranquillité).
Informations encyclopédiques
Voorpak
Nom
Voorpak
Origine
Habitat
Collines rocheuses
Armes
Crocs

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
23/10/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
14 187


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Dossiers Officiels Atlas
  • The Wildlife of Star Wars : A Field Guide

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.