Dossier Spécial : les Jouets Star Wars


Pour tout savoir (ou presque) sur l'univers des jouets SW

  
Les jouets Star Wars


L'âme des produits dérivés



I/ Introduction


  "Star Wars", ça vous dit quelque chose ? Oui, bien sûr, quelle question... Mais si vous connaissez Star Wars et son univers c'est avant tout grâce aux deux trilogies réalisées par George Lucas. Ensuite viennent, sans que je prétende en faire un classement, les jeux vidéos, dont certains passeront à la postérité (Kotor, Star Wars Galaxies, X-Wing Alliance, TIE fighter, Dark Force, Racer.. ) et les romans, avec là aussi une qualité très diverse. Puis, peut-être un peu en arrière plan sont les centaines de comics, édités aux USA par Marvel puis Dark Horse et dont Dark Horse France de Delcourt en ont traduit une partie en français.

  Mais une facette non moins importante de Star Wars, et malheureusement dont l'histoire est bien plus ignorée par la plupart des fans que celle des autres médias, est celle des jouets de licence Star Wars. Ces produits dérivés, fabriqués à des centaines de millions d'exemplaires, ont leur histoire, leurs différents fabricants, leurs anecdotes, leurs termes propres et leurs collectionneurs.

  Ce dossier a premièrement pour but de vous faire découvrir comment les jouets Star Wars ont évolué à travers les ages depuis 1978 jusqu'à 2005, principalement en Europe et aux USA; puis il est suivi d'annexes apportant quelques précisions sur les différents détenteurs d'une licence Star Wars, les nombreuses collections d'Hasbro et Kenner, les termes utilisés dans le domaine de la collection et sur les collectionneurs. Il est assez superficiel dans le fait où nous prenons ici le domaine de la collection dans son ensemble (et sans trop entrer dans les détails) et s'adresse avant tout aux néophytes dans ce domaine qui pourront ainsi en apprendre les "rudiments".

Enjoy !

*Note : Le terme "jouets" désigne ici, pour un souci de simplicité, aussi bien les figurines sous blister que les statuettes de collection ou les maquettes en kits... Merci de votre compréhension  ^^.


II/ La trilogie originale


A-Star Wars et la naissance d'un mythe :

  Quelques temps avant la sortie du premier film de la trilogie originale, alors sobrement nommé "Star Wars" (le titre A New Hope n'apparaissant que bien des années plus tard, lors de la sortie de l'Edition spéciale en 1997), la société de distribution de ce film, la 20th Century Fox proposa la licence d'exploitation des jouets qui allaient découler de ce long-métrage à diverses entreprises spécialisées dans ce domaine. Mais en 1977 la mode n'en était pas à la science-fiction et Star Wars était inconnu du grand public ; En conséquence, après maints refus, la Fox ne trouva pour produire et distribuer les futures figurines tirées de Star Wars qu'une modeste société de Cincinnati (agglomération moyenne située dans l'Ohio, état des USA) nommée Kenner. Cette dernière, croyant qu'Un Nouvel Espoir rencontrerait un succès mitigé (ce qui était le cas de la majorité des gens à l'époque) ne produisit qu'un petit nombre de figurines représentant les personnages principaux du film tel que Luke Skywalker, Dark Vador, Leia Organa et Han Solo. Il semblerait en fait que n'étaient initialement prévus que 6 personnages et seulement 3 véhicules.

  Quand le film sortit, en 1977, il connut un succès immédiat, ce qui surprit bon nombre de comptentateurs. Les bénéfices dépassèrent la barre symbolique des 100 millions de dollars (un exploit pour l'époque) et Kenner dut revoir sa stratégie : la société américaine, devant la demande de plus en plus pressante, se retrouva dans l'obligation d'élargir sa gamme et de produire bien plus de figurines. Le dirigeant de l'entreprise, Bernard Loomis, eut alors l'idée de réduire considérablement la taille de leurs figurines en la faisant passer de 20-25 centimètres (hauteur d'une Barbie ou d'un Action-Man actuel, ce qui était dans les standards de l'époque) à une dizaine de centimètres. Cette réduction avait les avantages de présenter des jouets originaux par rapport aux productions des autres firmes de l'époque mais aussi de réduire considérablement le coût de fabrication d'un personnage. Ces proportions, couramment appelés 3"3/4 sont peut être maintenant les plus utilisées par les fabricants de figurines dans le monde.

  Pour faire patienter un grand public demandeur avant la mise en vente des nouvelles gammes de figurines, celle-ci étant toujours en cours de fabrication, le président de Kenner, Mr Bernard Loomis, eut aussi l'idée de commercialiser - dans l'urgence - l'Early Bird Package, une enveloppe en carton accompagnée d'autocollants, d'un poster et d'un formulaire à remplir qui garantissait, pour la modique somme de dix dollars, l'envoie de quatre figurines sous peu. Cette opération eut un énorme succès et permit de récolter plus de 6 millions de dollars. La production de jouets, à plusieurs millions d'exemplaires, débuta...

  Ce n'est finalement qu'en janvier 1978, soit près de deux mois après la date symbolique de Noël 1977, que les premiers de ces nouveaux jouets arrivèrent dans les rayons des grandes surfaces américaines. Ces figurines étaient à l'effigie des héros du film mais aussi des personnages secondaires, aussi courtes que soient leur apparition. Comme on pouvait s'y attendre, après l'accueil fait par le public au tout premier film de la saga, le succès fut immédiat et les ventes s'envolèrent.

  Mais encore une fois, Kenner se retrouva en rupture de stock, la société de l'Ohio commercialisa donc une seconde vague de figurines fin 1978. Cette nouvelle série rencontra, elle aussi, un bon accueil.

  A l'étranger ces mêmes figurines furent commercialisées par différentes marques telles que Mécano (pour la France), ceci avec des publicités qui prêtent aujourd'hui à sourire, ou Palytoys en Grande Bretagne. Ces mêmes entreprises furent ensuite chargées de commercialiser les produits dérivés découlant des deux autres films de la trilogie originale qui devaient sortir quelques années plus tard, respectivement en 1980 et 1983.

B-La suite logique d'un succès :

  Quand ce fut au tour de l'Empire Contre Attaque de sortir dans les salles obscures, trois ans après l'épisode IV (soit en 1980, du moins pour les USA) les dirigeants de Kenner anticipèrent l'événement et créèrent une large gamme de figurines, comprenant notamment Luke Skywalker, Dark Vador, Han Solo mais aussi les nouveaux personnages comme Yoda et Lando Calrissian. Ils eurent aussi l'idée de développer les engins spatiaux présents dans le deuxième film de la trilogie et commercialisèrent ainsi le Faucon Millenium, les TIE fighters, les X-wings, les TR-TT et bien d'autres véhicules.

  Même si le succès connu par l'Empire Contre-Attaque (en terme d'entrées et donc de bénéfices) fut moindre que celui de son prédécesseur les ventes de produits dérivés, jouets compris, furent très correctes.

  D'autres vagues de jouets consacrés au second film de la trilogie Star Wars furent commercialisés à quelques mois d'intervalles avec des figurines jusque là inédites telle que Zuckuss ou 4-LOM.

  Kenner réitéra bien sûr lors de la sortie du Retour du Jedi (en 1983) tout en améliorant quelque peu les détails sur les figurines ou les véhicules (par exemple le TB-TT vendu aux USA et en France à cette époque est tout bonnement superbe, même comparé aux standards actuels). Pour ce qui est de ces véhicules il est à noter qu'à cette "époque" furent aussi fabriqués, par Kenner, de petits chars et autres machines de guerre futuristes, vendues sous une licence Star Wars mais sans qu'aucun d'entre eux n'apparaissent ne serait-ce qu'un instant dans un des trois films.

  Il faut aussi noter qu'une autre firme, Model Products Corporation (MPC), maintenant remplacée par la société Ertl, commercialisa durant toute la trilogie des maquettes en kits représentant les vaisseaux emblématiques de la saga, comme le X-Wing ou la navette lambda Tydérium de ROTJ, mais aussi certains personnages majeurs, C-3PO par exemple.

  Enfin, en marge des trois collections Star Wars, Empire Strike back et Return of the Jedi, Kenner produisit une gamme de jouets sous l'appellation The Power Of The Force et deux autres collections mineures du nom de Ewoks et Droids.


C-Des résultats exceptionnels :

  Quand en 1985 une décrue dans les ventes s'annonça (voir paragraphe suivant) Kenner peut se vanter d'afficher des résultats qui ont de quoi rendre jaloux les fabricants concurrents (Matel, Hasbro...). Non seulement ce petit fabricant américain avait réussi à réorganiser complètement sa chaîne de production pour répondre à la demande et détenait ce qui était devenue une des licences les plus prestigieuses du marché mais il avait aussi vendu environ... 250 millions de figurines. 250 millions, rien que ça...


III/La fin des années 80 et les années 90


A-La chute :

  Les ventes des produits dérivés relatifs à la Guerre des Etoiles furent bonnes jusqu'en 1984, soit un an après la sortie du Retour du Jedi. En effet jusqu'à cette date de nouvelles figurines apparaissaient, les gammes s'agrandissaient et le grand public achetait ... mais, logiquement, le phénomène retomba. Un an plus tard, en 1985 et malgré la sortie de deux nouvelles collections de Kenner (Ewoks et Droïds) basées sur des dessins animés du même nom, les ventes chutèrent inexorablement : les enfants du monde entier avaient sûrement en tête d'autres héros, se tournèrent vers d'autres univers et se détourèrent d'une galaxie lointaine, trop lointaine peut-être... Certes, les collectionneurs et les fans complétaient encore leurs collections mais ils ne représentaient alors qu'une infime part du marché qui n'est bien sûr pas suffisante pour compenser la chute des bénéfices enregistrée par Kenner.

  Ce désintéressement du grand public pour Star Wars peut s'expliquer de plusieurs manières : tout d'abord plus de deux ans après la sortie américaine du dernier film de la trilogie originale il était normal que Star Wars ne fasse plus la une des journaux ! Mais il y a aussi le fait qu'à cette époque l'Univers Etendu (UE) aujourd'hui essentiellement composé de livres n'ait pas encore commencé à se développer, à l'exception de certains livres mineurs comme la première trilogie Han Solo et la trilogie consacrée à Lando Calrissian. Les DVD n'existant pas à cette époque et le marché de la VHS n'en étant qu'à ses premiers balbutiements il n'existait en fait plus aucun support capable de promouvoir efficacement l'univers de George Lucas.

B- L'édition spéciale et la reconquête d'un marché :

  Après cinq longues années où Star Wars a failli sombrer dans l'oubli le plus total les équipes de merchandising de LucasFilm contre-attaquèrent afin de préparer le terrain à l'édition spéciale. En premier lieu la licence d'exploitation des romans (aux USA) changea de main pour parvenir à l'éditeur américain Bantam Books - cela ce fait aussi pour les comics Marvel laissant sa place à Dark Horse, encore l'éditeur actuel - : la Croisade noire du Jedi fou, trilogie écrite par le maintenant célèbre Timothy Zahn révolutionne l'univers littéraire de Star Wars. Puis les premiers jeux vidéo de la Guerre des Étoiles dignes de ce nom apparurent dans les magasins, X-Wing, TIE fighters, Dark Forces, Rebel Assaut... la liste est longue et le succès est au rendez-vous.

  Quand LucasFilm proposa ensuite des licences pour les produits dérivés Star Wars à qui voudrait y mettre le prix, les fabricants, tirant profit de la leçon de 1976, se montrèrent très enthousiastes. C'est ainsi que la société Galoob réalisera, sous la collection MicroMachines, de nombreux modèles réduits de vaisseaux et véhicules fabriqués avec un grand soin et un réel souci du détail. Ces engins de plastique, originaux et soignés, plairont beaucoup aux collectionneurs ainsi ... qu'aux jeunes enfants.

  La firme Kenner, qui avait bien sûr gardé sa juteuse licence en profita pour agrandir sa gamme et capitaliser les attentes du public du milieu des années 90. Les jouets, comme ceux issus de la collection Power Of The Force 2 et de la gamme "Power FX" sont plus imposants et produisent lumières et sons. Les figurines se modernisent et les musculatures des principaux protagonistes de plastique grossissent au point de s'approcher des figurines présentes dans le film "Small Soldiers" ! C'est en fait un banal effet de mode qui s'appliqua alors à la Guerre des étoiles...

  Enfin, dans la fin des années 1990 des figurines et véhicules tirés du roman "Les ombres de l'Empire",de Steve Perry, (représentant notamment le prince Xizor) ou de l'univers étendu, dont la fameuse croisade noire du Jedi Fou, de Timothy Zahn, furent mis en vente par Kenner et pour ce qui est du roman de Steve Perry, Galoob sortira plusieurs packs de micromachines représentant notamment le Virago, Guri, Dash Rendar ou la princesse Léia dans les habits que lui ont donnés les dessinateurs de Dark Horse Comics.


IV/La nouvelle trilogie


A-La menace fantôme ou la victoire du merchandising :

  Dès l'annonce faite par George Lucas de la sortie de l'épisode I, La menace fantôme (The Phantom Menace) dans le courant de l'année 1999 un véritable phénomène de masse s'est emparé de ce film annoncé comme un renouveau dans le cinéma de Science-Fiction. Tout d'abord de nombreuses rumeurs et [spoilers] circulent aussi bien sur le net que dans la presse écrite. On verra écrit que Mace Windu pilotera le Faucon Millenium, qu'Obi-Wan Kenobi mourrait mais reviendrait sous la forme d'un clone, que Palpatine deviendrait Empereur à la fin du film et ainsi de suite... Le secret autour du scénario se révélera petit à petit et les médias mettront le phénomène Star Wars en avant au fur et à mesure que la date de sortie de la menace fantôme s'approchera.

  Quelques temps avant, le géant américain du jouet Hasbro a racheté la firme Kenner et en a profité pour acquérir la licence exclusive d'exploitation des jouets Star Wars pour les trois films de la prélogie. Certaines sources avancent que le montant de l'acquisition de cette dite licence aurait en grande partie permit à George Lucas de financer l'épisode I. D'autres fabricants, comme Lego, auront eux aussi pour la première fois l'autorisation de fabriquer des figurines, véhicules et autres objets de collections tirés de l'univers Star Wars.

  Et, une quinzaine de jours avant la sortie du film outre-atlantique, soit aux alentours du 10 mai, les rayons des grandes surfaces et des magasins spécialisés sont envahis de Jar Jar Binks, d'Anakin et de Qui-Gon en plastique (liste bien sûr non exhaustive tous les personnages du film ayant un rôle servant à l'histoire ou presque auront leurs propres figurines) dont certains peuvent...parler. Et oui grâce à une puce informatique révolutionnaire appelée comtech les nouvelles figurines de l'épisode I et celle d'une collection appelée Power of the Force peuvent émettre des paroles préenregistrées. Hasbro commercialise aussi des répliques, assez fidèles, des différents vaisseaux et véhicules. On pourrait citer les chasseurs Naboo N-1, les vaisseaux droïdes et bien sûr les podracers de la Boonta Eve. Des poupées d'une trentaine de centimètres de haut (format appelé 12" au USA) apparaîtront aussi dans les magasins. Mais le jouet qui se vendra peut-être le mieux et qui en tout cas servira de porte étendard à tous les autres sera sans aucun doute la figurine du nouveau "méchant" de l'épisode I, j'ai bien sur nommé... Dark Maul. Le seigneur sith de l'épisode I sera en effet fabriqué (et vendu) à un gigantesque nombre d'exemplaire.

  Bien sûr les autres fabricants, comme Lego, mettront en vente leurs propres gammes de produits dérivés (podracers, CAB, sets de personnages...). En raison de l'efficacité du merchandising organisé par LucasFilm et du rabachage médiatique organisé autour du film, les ventes des produits dérivés de la menace fantôme seront excellentes...

B- L'attaque des clones et les jouets découlant du film :

  Trois ans plus tard, en 2002, et 25 ans après la sortie originale de Star Wars, épisode IV, arrive sur nos écrans le second film de la prélogie, l'Attaque des Clones, ou Attack of the Clone en anglais. Après La Menace Fantôme l'attente des fans et du grand public (eh oui...tous les habitants de notre planète ne sont pas des fans de Star Wars...^^) est bien moindre et ce film sera beaucoup moins médiatisé. Néanmoins, Star Wars étant une valeur sure, le film sera assez bon et les bénéfices aussi.

  Une fois encore le géant américain du jouet Hasbro élargira sa gamme en commercialisant de (très) nombreuses figurines sous blister dans une collection nommée SAGA. On pourrait citer Padmé dans la tenue qu'elle a sur Géonosis, Anakin Skywalker (version AOTC bien sûrr), Obi-Wan Kenobi mais aussi Jango Fett et son "fils" Boba ou encore Mace Windu, le Jedi Korunnai. Des engins du film comme le Slave I, le speeder Koro-2 de Zam Wesell ou le chasseur Jedi auront leurs répliques de plastique et la gamme des UNLEASHED, figurine d'une quinzaine de centimètres de haut (éditées par Hasbro) de très hautes qualités et à un prix bas, du moins par rapport aux standards du genre.

  Les autres sociétés qui possèdent une licence en relation avec l'univers de Lucas en profiteront, à l'instar de lego qui commercialisera plusieurs véhicules comme le droïde Hailfire, le chasseur géonosiens, le speeder de Dooku...

C- D'aujourd'hui à l'épisode III :


  Depuis quelques temps, soit début 2004, et en prévision de la réédition de la trilogie originale dans un coffret DVD qui s'est effectuée le 21 septembre dernier, l'Américain Hasbro s'est lancé dans une ambitieuse collection nommée OTC (comprenez Original Trilogy Collection), une gamme principalement composée de figurines représentants les héros de la trilogie originale soit dans de nouveaux blister soit dans les mêmes emballages que ceux utilisés par Kenner il y a 25 ans (gamme Vintage Original Trilogy Collection VOTC). Ceci au grand dam de certains qui dénoncent un manque d'originalité ou aux plaisirs des autres qui en profitent pour compléter leurs collections. Hasbro avait déjà trouvé un moyen similaire de combler le vide entre l'épisode I et le II en lançant la collection Power of the Jedi, comprenant bon nombre de figurines sous blister, vendues avec ce qui pourrait ressembler à une carte CCG, à partir de l'an 2000 et ceci jusqu'à 2002 (date de la sortie de l'attaque des clones).

  Mais depuis fin 2002 ce sont d'autres événements qui ont radicalement changé le paysage de la collection star Wars. En effet bon nombre de nouvelles entreprises ont acquit une licence de la Guerre des Etoiles auprès de LucasFilm ; parmi celles-ci, on pourrait citer le Japonais Tomy, qui fabrique de superbes mini dioramas (reconstitution partielle ou totale d'une scène d'un film avec figurines et décors appropriés), la société Master Replicas, spécialisée quant à elle dans les répliques à l'échelle 1/1 d'armes ou d'objets tirés de films (et maintenant de Star Wars avec par exemple le sabre laser de Mace Windu ou le blaster E-11), Code 3 collectibles, experte dans les répliques de vaisseaux à l'échelle, 1/38, 1/50, 1/65, et enfin une société française, Attakus, qui commercialise quant à elle de magnifiques statuettes d'une trentaine de centimètres de haut en résine.

  Il faut remarquer que toutes les sociétés citées dans le paragraphe précédent commercialisent toutes principalement des produits de haute qualité réalisés en séries très limitées (une statuette d'Attakus en en moyenne vendue à 2000 exemplaires et les répliques de Master Replicas sont limitées entre 3500 et, pour les plus prestigieuses moins de 1000 unités). En raison de leur prix prohibitif, ces produits haut de gammes ne s'adressent essentiellement qu'aux collectionneurs.

D- L'épisode III et les premières prévisions :

  La sortie de la Revanche des Siths, le 19 mai 2005 constituera sûrement le dernier événement majeur pour le grand public & Star Wars. Ce dont nous sommes sûr, c'est qu'un peu à la manière de la campagne de publicité pour l'épisode I, le merchandising sera très prononcé. A titre d'exemple vous pouvez voir depuis Noël de nombreux articles parlant de l'épisode III dans divers magazines de cinéma francophones et étrangers.

  Les premières nouvelles gammes de jouets devraient arriver dans les magasins au début de l'année 2005, entre mars et avril. Parmi celle-ci il y aura bien sûr les premiers produits dérivées de l'épisode III d' Hasbro vendus sous la gamme "Revenge of the Sith" mais aussi des nouveautés comme, en avril de nouveaux vaisseaux miniatures rappelant furieusement les micromachines et Action Fleet. Hasbro, toujours, lancera une collection du nom de Attacktix qui mêlera figurines et jeux de carte.



V/Les collectionneurs et Star Wars :


  Si les proders Star Wars se vendent comme des petits pains, du moins la plupart du temps, c'est qu'il y a bien sûr une forte demande de la part des clients. Nous pouvons diviser ces "acheteurs" de jouets Star Wars en deux sortes d'individus, cela étant bien sûr très simplifié :

  Le premier est celui à qui les jouets sont initialement destinés : l'enfant. En effet pour de multiples occasions, citons par exemple Noël, les anniversaires ou les fêtes, les parents de jeunes enfants (entre 5 et 10 ans) offrent souvent à leur fils/fille des jouets. Les gammes Star Wars, Action-Man ou Gi Joe intéressent en grande majorité uniquement les garçons.

  On achète à ces enfants, pour ce qui est de Star Wars, le plus souvent des produits Hasbro. En effet ceux-ci restent à des prix relativement abordables, par exemple une figurine coûte un peu plus de 5 $ et un véhicule, comme le X-wing environ 30 $. Ces produits sont donc à la portée d'à peu près toutes les bourses. Une autre marque, Lego, est, elle aussi, très prisée par les jeunes garçons, bien que les sets proposés soient généralement un peu [trop] chers. Ces enfants, de par leur nombre potentiel, représentent une grande part de marché de Hasbro mais les proders Star Wars n'intéressent en général les enfants qu'aux environ de la sortie des films. Ainsi quand Hasbro a commercialisé, en 2003, la gamme de figurines tirées des dessins animés Clone Wars, il espérait toucher un public enfantile... mais, finalement ce sont les collectionneurs qui ont en grande majorité acheté ces 3"3/4.  

  Le deuxième "type d'individu" qui achète des objets de collection Star Wars est le collectionneur. Le fan de Star Wars, le fan de jouets ou des deux à la fois... Ce sont ces passionnés qui sont la raison d'existence de marque comme Code 3, Master Replicas ou encore Attakus. En effet les produits proposés par ces firmes atteignent souvent plusieurs centaines d'euros et il est donc exclu que des parents en achètent pour leurs enfants (en effet qui achèterait la réplique exacte du sabre de Luke de Master Replicas à 350 $ quand la même réplique, en plastique cette fois, est édité par Hasbro pour moins de 20 fois moins cher...).  

  Une grande partie des collectionneurs actuels étaient enfants lors de la diffusion première des films au cinéma, dans les années 80, ils ont donc aujourd'hui une situation stable avec un salaire régulier. Et oui, en effet, car même s'il est possible parfois de faire des affaires, se créer une collection revient vite très cher, surtout pour les Européens auxquels des frais de douanes s'imposent. Bien sûr d'autres sont devenus collectionneurs à l'occasion de l'édition spéciale, en 1997, ou de la sortie de l'épisode I mais il est curieux de voir que quasi-systématiquement les collectionneurs actuels ont tous reçus des jouets Star Wars étant petits.

  Il existe ensuite plusieurs profils de collectionneurs. Certains achètent un peu tout ce qui leur passe sous la main mais d'autres se spécialisent en se concentrant, par exemple uniquement sur les bustes Gentle Giant, sur les figurines 3"3/4 ou s'appliquant à compléter leur collection d'Unleashed. Enfin il est étonnant de voir qu'un certain nombre de personne commence par acheter du Hasbro pour ensuite, après quelques années, arrêter et se rabattre sur des pièces à éditions limitées, comme les Master Replicas ou les Attakus.

  Mais, dans tous les cas les collectionneurs sont, des fans de Star Wars parmi tant d'autre mais à qui nous devons beaucoup, car, sans eux, le mythe de Star Wars ne serait pas là où il est à l'heure actuelle...  




VI/Annexes :

A/ Récapitulatif des fabricants de jouets Star Wars :


  Comme vous avez pu le voir précédemment, les sociétés fabricant ou ayant fabriqué des jouets tirés de l'univers de la Guerre des Etoiles sont nombreux, si nombreuses qu'on a parfois du mal à s'y retrouver. Cette partie de ce dossier vous en donne un récapitulatif (que nous espérons exhaustif) mais il ne comprend que les sociétés produisant des jouets Star Wars, et non pas celles qui, comme Mécano au début des années 80, se sont contentées de commercialiser en France des figurines produites par Kenner. A toutes les entreprises qui vont être citées si dessus, il faudra ajouter une sorte de fabricant de jouets relatifs à la Guerre de la Etoile : Les passionnés de "Custom", soit l'art de créer de nouvelles figurines ou véhicules à l'aide de pièce préexistante ou crée.

- Airfix
- AMT/Ertl
- Applause
- Attakus
- Code 3
- Fine Molds
- Gentle Giant
- Hasbro
- Just Toy
- Kenner
- Kotobukiya
- Lego
- Lewis Galoob Toys
- Master Replicas
- Medicom Toys
- MPC
- Sideshow
- Tomy

AIRFIX:

  Airfix est une société britannique spécialisée dans la construction de maquettes en kits. Pour ce qui est des dérivés de Star Wars AIRFIX a produit il y a quelques années des maquettes du TB-TT, du X-wing, de la navette impériale et de bien d'autres...

AMT/ERTL:

  La firme AMT/Ertl a acheté Model Products Corporation et a récupéré la licence Star Wars que possédait MPC ; elle a continué à produire des maquettes en kits à peindre tirées de la guerre des étoiles représentant notamment le chasseur Naboo N-1, le chasseur droïde, la cantina de Mos Esley, le podracer d'Anakin Skywalker et bien d'autres... Dans le courant de l'année 2005 Ertl ré-editera un certain nombre de ses anciennes maquettes et commercialisera quelques nouvelles pièces tirés de l'épisode III.

APPLAUSE :

  Applause est une société américaine qui commercialise de nombreux jouets destinés aux jeunes enfants (peluches, figurines colorées avec des licences telles que The Simpsons ou Mickey) et qui a, de 1997 à 1999, produit un certain nombre de produits dérivés Star Wars dont de nombreuses statuettes, des figurines vinyle mais aussi, notamment à l'occasion de la sortie de La Menace Fantôme des pin's, porte-clefs et autres accessoires de ce genre.

ATTAKUS :

  Attakus est une entreprise française, créée en 1997, qui commercialise les statuettes fabriquées par l'atelier spécialisé Bombyx (lui aussi français). Cette société a mis en vente un certain nombre de statuettes en résine d'une trentaine de centimètres environ représentant, en ce qui concerne Star Wars, des personnages comme Dark Vador, Obi-wan Kenobi mais aussi un soldat clone, Dark Maul ou encore Jango Fett. Ces pièces de collection, très travaillées, sont tirées à un nombre d'exemplaires relativement bas (environ 2000 exemplaires), ce qui en fait des produits dérivés de marque. La gamme d'Attakus est actuellement en train de s'agrandir avec les apparitions futures de statuettes "métal" et une cinquième et nouvelle vague de statues ayant pour thème Star Wars avec des personnages comme le général Grievous, Oola ou Bib Fortuna. Actuellement 25 types statuettes Star Wars sont disponibles.

CODE 3 :<

  Star Wars est, avec une ligne de maquettes dédiées aux pompiers américains, le principal sujet d'exploitation que possède Code 3, une entreprise américaine. Cette firme commercialise, pour ce qui est des dérivés de la guerre des étoiles, des maquettes de dix à trente centimètres de long représentant des vaisseaux, comme le X-wing de Luke ou le Faucon millenium. Ces véhicules sont fabriqués avec soins et sont tirés à un nombre d'exemplaires relativement limité (par exemple le vaisseau de Boba Fett, le slave One a été fabriqué à 5500 exemplaires). La prochaine réalisation de code 3 sera sans aucun doute la canonnière d'assaut de la République, qui s'annonce superbe, suivie, peu après du RT-TT, tel qu'on le voit dans le retour du Jedi.

FINE MOLDS :

  Fine Molds, firme japonaise, est semble-t-il actuellement le dernier producteur de maquettes de vaisseaux Star Wars dans le monde ! Des modèles du X-wing, du chasseur TIE/In, de l'intercepteur TIE ou encore du Slave One ont été commercialisés à l'échelle 1/72eme ; ces produits sont très difficiles à trouver hors du Japon (et à moindre échelle, des USA) mais de toute beauté...

GENTLE GIANT :

  Gentle Giant est une société américaine qui a inventé une technique révolutionnaire de scannage 3D des acteurs habillés dans leurs costumes respectifs pour ainsi reproduire des bustes à l'image de leur personnage quasi parfaite au niveau du relief et de la précision. Cette société commercialise, depuis la sortie de l'attaque des clones en 2002, des bustes, nommés Mini-bust, d'une vingtaine de centimètres de haut des principaux protagonistes des films (Anakin Skywalker, Obi-Wan, Dark Vador ou Greedo et le grand Moff Tarkin, en tout plus de vingt personnages), bustes édités à seulement quelques milliers d'exemplaires. Une collection du nom de "Armory collection" représentant les casques les plus célèbres de la saga (17 en tout) et une ligne de mini bustes de quelques centimètres de haut (Bust-ups), divisée en trois vagues successives ayant pour thèmes les héros de la Rébellion, le côté obscur et les chasseurs de primes, a vu le jour depuis dans le courant de l'année 2004. En 2005 sont annoncés de nombreux autres "mini-busts" (Yoda, Vader, Anakin et...euh, semble t'il Mara Jade ^^) et il semblerait que la qualité soit encore présente, pas de quoi s'inquiéter du côté de Gentle Giant donc ...

HASBRO :

  La firme américaine Hasbro, créée en 1923, a acheté l'entreprise Kenner en 1991 mais a laissé à cette dernière la possibilité de produire des figurines (et autres jouets) Star Wars jusqu'en 1999. A cette date Hasbro a acquis à prix d'or la licence d'exploitation Star Wars et, depuis ce jour, a produit un très grand nombre de figurines 3"3/4 (de dix centimètres de haut) et véhicules sous blister ou d'autres produits comme les statuettes Unleashed ou des micromachines, dont une nouvelle ligne nommée «Titanium Serie" va bientôt voir le jour. Hasbro est actuellement la plus grande société de produits dérivés ayant un rapport avec la Guerre des Etoiles avec, en plus des figurines tirées de la prélogie, de prestigieuses collections comme Clone Wars, Power of the Jedi, The Power of the Force 2...

Note : en raison du nombre de collections éditées par Hasbro et Kenner et de leur importance capitale dans le paysage de la collection Star Wars la partie suivante du dossier leur est consacrée.

KENNER :

  Entreprise située à l'origine dans la petite ville de Cincinnati. Elle acquit la licence Star Wars peu avant la sortie du premier film Star Wars en 1978 et produira des jouets tirés de l'univers de George Lucas de 1977/1978  à 1999, date où la société précédemment rachetée par Hasbro cesse de produire des produits dérivés sous le nom  "Kenner". Cette société sera la première d'une longue série, mais aussi sûrement la plus importante, qui vendront des produits de collection estampillés "star Wars" et commercialisera de très nombreuses figurines 3"3/4 sous différentes collections.

KOTOBUKIYA :

Curieusement cette société au nom asiatique est basée...aux Etats-Unis, à San Francisco plus précisément. Elle est tout de même dirigée par des japonais. Elle vend et fabrique des statues molles en vinyle (à monter) ou des statues moulées à froid. Les personnages les plus célèbres de la saga ont été produits, il existe maintenant environ une dizaine de statuettes différentes représentant Obi-Wan Kenobi, Anakin plusieurs variations de clone troopers et bien d'autres... Les dernières créations (fin 2004) de Kotobukiya seront le très contreversé Chewbacca et Yoda assis sur une branche d'arbre puis, début 2005 un sandtrooper, armé de fusil blaster A280.

LEGO :

  Tout le monde doit avoir en tête au moins un des modèles de véhicules ou de lieux tirés de Star Wars fabriqués par cette entreprise danoise qui naquit en 1934. C'est à partir de la sortie mondiale de l'épisode I au cinéma, en 1997, que la firme Lego a commencé à faire des packs de briques colorées qui, une fois montées, représentaient des véhicules, décors et personnages de l'univers Star Wars. De nombreux sets ont été produits à l'occasion de la sortie de la menace fantôme puis de l'attaque des clones. Depuis lego s'est intéressé à la trilogie classique avec de nombreux autres véhicules et scènes tirées des trois premiers Star Wars. Une collection de vaisseaux miniatures (par rapport aux standartds Lego habituels) a aussi été commercialisée. Il semblerait que Lego ait le droit de produire des jouets tirés des trois films Star Wars (et des films uniquement et non pas tirés de L'Univers Etendu) jusqu'en 2007. Mais ,en raison du coup élevé des produits de Lego il semblerait que la société ait enregistré énormément de pertes financières et qu'elle envisage de donner un coups de frein à des licences comme Harry Potter, Spider Man, Lord of the Rings...et star Wars...

  Pour ce qui concerne l'épisode III, il semblerait toutefois que lego se soit décidé à mettre le paquet puisque sont prévus de très nombreux vaisseaux (Intercepteur Jedi Actis, Tri-chasseur, Arc-170...), véhicules (Turbotank, ou Juggernauht, véhicule de Grievous, catamaran Wookies...) et autres scènes comme Obi-wan contre Anakin sur Mustafar et etc...

LEWIS GALOOB TOYS :

  La firme Lewis Galoob Toys (plus connue sous le nom de Galoob) est la créatrice des premières MicroMachines et plus particulièrement de celles ayant un rapport avec Star Wars, aussi appelé "Action Fleet Star Wars". Commercialisé au début des années 90 ces vaisseaux miniatures étaient réalisés avec un sens du détail certain et connurent beaucoup de succès. Des bustes de personnages ayant la particularité de renfermer en eux des lieux mythiques des films, ainsi, en ouvrant le buste de Yoda on pouvait voir apparaître un marais de Dagobah, on avait droit à un décors détaillé de la Boota Eve de Tatooine en ouvrant celui d'Anakin, furent eux aussi vendus lors de la sorite de l'épisode I. Galoob connu des problèmes financiers vers la fin du XXeme siècle et fut racheté par Hasbro qui continua, lors de la sortie de l'Attaque des Clones à produire des véhicules dérivés de ce film sous l'appellation "Action Fleet".

MASTER REPLICAS :

  Réalisées avec soins et à un nombre de copies extrêmement limité, les répliques de Master Replicas sont des objets dignes de figurer dans les collections des fans acharnés. Cette firme fabrique depuis quelques années déjà des copies fidèles des principales armes vues dans les films Star Wars (à l'échelle 1/1). La plupart de ces répliques représentent des sabres lasers tel que ceux de Luke, de Mace Windu ou encore de Darth Vader mais aussi les blasters de Jango Fett ou des détonateurs thermiques. Ont été aussi produits des minis sabre laser, de la longueur d'un critérium et des sabres laser avec une lame, en fait un néon, pouvant s'allumer. Enfin, et depuis, peu ce sont des véhicules (pour l'instant seul le TB-TT et le snowspeeder de Hoth ont été mis en vente), édités à moins de 1000 exemplaires qui sont en cours de réalisation. Master Replicas veut peut-être ainsi ne pas laisser trop de champ libre à Code 3 Collectibles dans le marché des répliques à échelle réduite des véhicules de la saga Star Wars. Enfin il semblerait que Master Replicas se lance dans les répliques de casques dans le courant de l'année 2005...

MEDICOM TOYS :

  Medicom Toys est une entreprise japonaise spécialisée dans le jouet ; pour ce qui est de sa production vis-à-vis de l'univers Star Wars Medicom à commercialiser de nombreux Kubrick, personnage de 6 centimètres de haut rappelant furieusement ceux de Lego et, en raison de leurs tirages relativement limités (environ 2000 pièces par nouvelles figurines) à un prix relativement élevé. Les personnages représentés par les Kubrick sont l'IG-88, Bossk, Boba Fett, Léia en Hologramme, des Ewoks, Lando, Han... Il semblerait que quelques poupées au format 12", telle que Luke Skywalker, furent elles aussi présentes dans le commerce.

MPC :

  Model Products Corporation (MPC) est la société qui commercialisa lors de la sortie de la trilogie de George Lucas dans les années 80 les premières maquettes de vaisseaux, mais aussi de personnages Star Wars. Cette entreprise fut rachetée par la société AMT/Ertl qui a continué de vendre des vaisseaux en kits, notamment lors de la sortie de la menace fantôme avec des maquettes de chasseurs droïdes ou du podracer d'Anakin.

SIDESHOW :

  Sideshow est spécialisée, outre atlantique, dans la réalisation de superbes statuettes, bustes mais aussi décors limités à quelques milliers d'exemplaires et tirés d'univers imaginaires comme Lord Of The Ring, Freddy, Alien, Star Trek... et depuis peu Star Wars. Avec en prévision de superbes pièces représentant Luke sur Tatooine, Vador et Han Solo tel qu'on peut le voir dans la dernière scène d'Un Nouvel Espoir.

TOMY :

  Cette entreprise est en totalité japonaise, elle a acquis il y a quelques temps une licence d'exploitation auprès de LucasFilm et propose principalement des reconstitutions de scènes tirées des films (Diorama) de la prélogie avec, par exemple le slave One dans les astéroïdes, une navette TIO/BA  survolant Géonosis et des trois épisodes de la première trilogie (Vader entouré de deux Stromtroopers, Solo et Chewie, un TB-TT et un speeder sur le sol gelé de Hot...). Il semblerait que figure aussi dans le catalogue de Tomy des figurines initialement créées par Hasbro ensuite redistribuées au Japon.


B/Récapitulatif des collections édités par Kenner et Hasbro :


  Les différentes collections produites, de 1978 à 2005 par Kenner puis Hasbro ont été citées dans le dossier ci-dessus à maintes reprises mais il nous a semblé utile de vous en faire un petit récapitulatif. Le voici.

Star Wars, 1978-1979 (Kenner) :

  Sobrement appelée "Star Wars" cette gamme de jouets, disponible en magasin début 1978 marqua le début de l'existence des jouets Star Wars...et les esprits des fans de la première heure. On comptera dans cette collection de nombreuses figurines comme Luke, R2-D2, Vader, les hommes de sables... C'était alors des figurines aux lignes maladroites et au moulage pas toujours très fidèle aux personnage mais aux combiens attachantes... En tout quelques vingt figurines et une poignée de véhicules auront été produits pendant deux ans.

The Empire strike Back, 1980-1983 (Kenner) :

  Cette collection, comme on pouvait s'y attendre, fut centrée sur le second film de la trilogie Star Wars, l'Empire Contre-Attaque. Les premières figurines furent commercialisées l'année de la sortie du film, soit en 1980. Cette première vague de jouets, aussi la plus large pour ce qui est de la gamme "Empire Strike Back" compta dans ses rangs une vingtaine de figurines 3"3/4 comme l'IG-88, le droïde médical FX-7, Yoda, Luke (tel qu'il peut être vu sur Bespin), un soldat rebelle, Bossk...mais aussi quelques véhicules comme le TB-TT ou le Slave I, le vaisseau personnel de Boba Fett. Ensuite, en 1981 et 1982, sortirent successivement deux autres vagues de jouets, celle-ci étant beaucoup plus réduites. En effet elles seront limitées à 3 ou 4 figurines chacune. Enfin des poupées au format 12", avec par exemple IG-88 se vendront aussi, et quelques lots de créatures comme le Wampa ou le Tautan seront en rayon dans les magasins.

Return of the Jedi, 1983-1984 (Kenner) :

  1983, le Retour du Jedi sort dans les salles américaines tandis que les objets dérivés de ce film font leurs apparitions dans les magasins, des "action figure" représentant Luke version Endor, Logray (le shaman Ewoks), Han en trench coat camouflage, Klaatu, un garde de l'Empereur et etc ... mais aussi le célèbre Rancor. Un an plus tard, d'autre 3"3/4 furent commercialisés, tel que Palpatine. En même temps sortirent plusieurs véhicules tels que l'aile B, la catapulte Ewoks ou le spider bike.  

The Power of the Force, 1984-1985 (Kenner):

  La dernière grande collection de Kenner découlant de la sortie au cinéma des films de la Trilogie Originale s'appela The Power of The Force (le pouvoir de la Force pour les anglophobes). Cette collection regroupait en fait des figurines (tirées des trois films de la trilogie, personnages vendus sous un niveau blister et accompagnées d'un médaillon doré en métal représentant la tête ou le buste de la figurine correspondante. Parmi ces nouvelles "action Figure" ont pourrait citer Lando, Han, un impérial gunner... Seront aussi produits une demi-douzaine de véhicules comme le skiff de Tatooine ou une véhicule de combat Ewoks.

Ewok et Droïds, 1985-1986 (Kenner) :

  Ces deux collections s'inspirent en fait des dessins animés "Ewoks «  et "Droïds" diffusés aux USA de 1985 à 1986. Elles comptent une grande douzaine de figurines représentant des personnages tirés de ces séries comme Logray et Dulok pour ce qui est des indigènes d'Endor ou Vlix et C-3PO pour la série "Droïds". Les lignes de ces Action Figure, étant inspirées de dessins animés s'adressant aux jeunes enfants, sont assez caricaturales et les blisters qui les contiennent très flashi et colorés. Des médaillons dorés, similaires à ceux introduits dans la collection The Power of The Force, seront intégrés aux blisters.

The Power of the Force 2, 1995-2000 (Hasbro & Kenner):

  Après un peu moins de dix ans de vaches maigres, période pendant laquelle Hasbro a racheté Kenner, les jouets Star Wars font leur come back. Cette nouvelle collection aura pour thème la Trilogie Originale mais aussi l'Univers Etendu avec bien sûr l'apparition de nouveaux blisters noirs et verts avec le casque de Vador en arrière plan. Tout d'abord les figurines 3"3/4, représentant des personnages de l'OT, ne connaitront pas un grand succès car les petits personnages de plastique seront méconnaissables (les biceps de Luke ressemblait plus à ceux de Hulk qu'à ceux de Mark Hamill...).

  Mais ensuite, quelques années plus tard, cela s'améliore grandement et les ventes remontent considérablement jusqu'à l'année 2000. 18 véhicules sont eux aussi à l'honneur comme le speeder rebelle, le chasseur personnel de Dark Vador, ayant combattu dans la tranchée de l'Etoile Noire, ou encore le speeder bike impérial...

Shadow of the Empire, 1996 (Hasbro & Kenner):

  Nouveaux livres, nouveaux jeux vidéo, nouveaux comics, nouveaux événements...nouvelles collection ! Le merchandising organisé autour de l'œuvre de Steve Perry trouva bien sûr preneur du côté de chez Hasbro : au final trois véhicules (un swoop, le Slave I et l'Outrider), cinq figurines (Luke, Chewie déguisé en chasseur de primes, Léia, Xizor et Dash Rendar...désolé mais il n'y a pas Guri...) et deux multipacks (chacun contenant deux Action Figure, respectivement Xizor-Vador et Boba- IG88). Le tout emballé dans un nouveau blister violet et noir.

Note : Cette collection fait partie de POTF2 mais, par un souci de détail, et en raison du changement de couleur dans les blisters il m'a semblé utile de les séparer.  

Expansed Universe, 1998 (Hasbro & Kenner) :

  Et puis Hasbro décide de s'intéresser plus en détail à l'Univers Etendu en créant une ligne de figurine du même nom (bien que toujours comprise dans la ligne The Power of The Force 2) inspirée par le jeux vidéo Dark Force (deux figurines, Kyle et un Dark Trooper), le comic l'héritier de l'Empire (trois figurines : Thrawn, le spacetrooper et Mara) et enfin un deuxième comic, le contreversé Dark Empire avec cette fois quelques autres Action Figure comme le Clone de Palpatine, Léia ou une sentinelle impériale. Le tout emballé dans un blister quasiment identique à celui des 3"3/4 de POTF2 (noir avec un dégradé de vert et le casque de Vador). Des véhicules seront aussi produits avec par exemple un cloud car très particulier ou un speeder bike et son pilote rebelle.

Note : Cette collection fait aussi partie de POTF2 mais encore une fois, par un souci de détail il m'a semblé utile de les différencier.  .  

Episode I, 1999-2000 (Hasbro) :<

  Quand l'Episode I sort dans les salles du monde entier le merchandising qui a été organisé autour du film ne peut aboutir qu'à un énorme succès au box-office. Chez Hasbro on a acheté la licence à prix d'or...et on compte bien profiter du matraquage publicitaire pour rentabiliser le tout. Ainsi, dans le courant de l'année 1999 sortiront un peu moins de 40 figurines de bases avec par exemple le droïde destroyer, Obi-wan, Jar Jar, l'hologramme de Dark Sidious... mais aussi 9 véhicules (parmi lesquels des podracers ou le C.A.B de la Fédération du commerce) mais aussi quelques "Deluxe Figurine", soit l'équivalent d'une figurine d'une dizaine de centimètres de haut plus un sabre laser de plastique, des playset, des créatures, des 12"...

  S'ensuivra, l'année suivante (en 2000) une nouvelle vague plus restreinte de 3"3/4, soit 8 nouvelles figurines, et d'autres produits dérivés Hasbro. Les couleurs dominantes de cette collection, en référence à celle de Dark maul, sont le rouge et le noir.

The Power of the Jedi, 2000-2002 (Hasbro) :

  L'épisode II étant prévu pour 2002 et The Phantom Menace étant sortie en 1999, Hasbro a un trou de trois ans à combler entre les deux collections relatives à ces deux films. On décide alors de créer la collection The Power of the Jedi (à ne pas confondre avec "The Power of the Force").

  Dans cette nouvelle gamme de jouets qui s'étendra sur trois ans un certain nombre de figurines basiques (environ : 25 en l'an 2000, un peu plus un an plus tard et la dernière année, en 2002, seulement quelques nouvelles pièces) vendues dans un blister vert clair avec le casque de Dark Vador et Obi-Wan tel qu'on peut le voir dans l'épisode I ; mais aussi des véhicules avec parmi ceux-ci le TIE fighter ou le snowspeeder que Luke utilise sur Hoth, des figurines "Deluxe". A l'occasion furent commercialisés des objets estampillés "Star Tour", relatif à l'attraction du même nom développé par Disney et Lucas.

SAGA, 2002-2003 (Hasbro) :

  La collection SAGA commença en 2002 quelques semaines avant la sortie américaine de l'épisode II, cette fois la collection ne porte pas le nom "Attack of the Clone" mais c'est tout comme. La couleur principale des blisters et des packaging est le bleu azur (avec un joli dégradé qui tend vers le blanc) et le logo sera deux mains tenant un sabre laser à la lame blanchâtre. Encore une fois tout d'abord un grand nombre de figurine de douze centimètres avec (57 pour 2002) traitant principalement de l'attaque des Clones mais aussi quelque peu de La Menace Fantôme et de la trilogie originale. La même année seront aussi disponibles quelques véhicules, des créatures géonosiennes comme le Reek et 10 jouets en vinyle.

  Puis en 2003 sont créées une grande quarantaine de nouvelles figurines et quelques autres vaisseaux et autres sets divers et variés et un an plus tard s'ensuivront encore quelques autres 3"3/4.  Enfin il faut noter que c'est sous la collection SAGA qu'Hasbro lancera la superbe gamme des Unleashed, et pour une fois, avec des prix "raisonnables" au vu de la qualité présente dans ces produits.  

Clone Wars, 2003-2005 (Hasbro) :

  Un an après la sortie de l'épisode II et le lancement de la collection SAGA Hasbro crée une nouvelle collection quelque peu parallèle à celle citée ci-dessus, comme son nom l'indique le thème de cette collection est la Guerre des Clones. Les blisters et les packagings servant d'emballage aux produits estampillés "Clone Wars" reprendront le même logo que ceux de la collection SAGA mais à la différence que les couleurs, au lieu d'être portées vers le bleu, auront des teintes orangées, sûrement en référence à la couleur de Géonosis. En 2003, dix figurines seront disponibles dans les magasins, parmi celle-ci, Kit Fisto, Durge, Saesee Tiin... La même année seront produits les dessins animés "Clone Wars", diffusés par Cartoon Network, de ce nouveau média découleront 8 figurines (Ventress, Dooku, un clone Trooper et etc...) sous un nouveau type de blister (avec un fond en "flamming").  

  Quelques véhicules tirés du film Attack of The Clones comme le droïde Hailfire, le chasseur géonosiens ou la navette TIO/BA, le chasseur d'Anakin tel qu'on peut le voir dans les cartoons Clone Wars, des playsets et quelques figurines Deluxe avec par exemple Durge sur son swoop ou un clone trooper et son speeder bike.  La collection "Clone Wars" devrait se continuer en 20005 avec l'arrivé de trois nouvelles figurines tirées de la seconde saison des dessins animés du même nom représentant Anakin après son combat sur Yavin, Grévious et un ARC trooper clone de couleur rouge.

Original Trilogy Collection, 2004-2005 (Hasbro) :

  Le 21 septembre 2004 sortait la trilogie classique en DVD et Hasbro, comme à chaque événement Star Wars, en profitait pour faire valoir une nouvelle collection. Celle-ci, nommée Original Trilogy Collection (OTC) est une sorte de retour aux sources pour Hasbro. En effet les blisters enveloppant les figurines classiques et autres jouets rappellent furieusement ceux utilisés par Kenner dans les toutes premières collections Star Wars. Ainsi, dans le courant de l'année 2004 ont été éditées 38 figurines 3"3/4 exclusivement tirés des trois films originaux (avec Han Solo, Vador, Luke, Fett, un lieutenant impérial...) l'année prochaine, afin de faire la liaison avec l'épisode III sortiront en 2005 12 nouvelles figurines, réparties en quatre vagues ayant pour thème Coruscant, Naboo, une preview de l'épisode III et la Cantina. A noter aussi, toujours pour les action figures la réédition d'une dizaine de figurines Vintage dans l'emballage alors utilisé par Kenner entre 1978 et 1985 !

  Sinon, 9 véhicules, avec par exemple le X-wing, le TIE ou le Jawa Sandcrawler ; mais aussi cinq multipacks ayant pour thème le Retour du Jedi, L'Empire Contre Attaque, Un Nouvel Espoir, la Bataille de Naboo et "Endor ambush", une demi-douzaine de 12" et une gamme nommée "Galactic Heroes" avec de nombreux sets contenant  chacun deux figurines très caricaturales. Cette collection sera la dernière d'Hasbro avant celle basée sur l'épisode III, Revenge of The Sith.

Revenge of the Sith, 2005- ? (Hasbro) :

  Pour ce qui sera maintenant sans aucun doute le dernier film Star Wars sur grand écran (des rumeurs font état d'une série TV en 2006...) Hasbro semble avoir décidé de s'appliquer et de frapper fort. D'après ce que l'on peut savoir, seront premièrement disponibles en 2005 une quarantaine de figurines, représentant par exemple Grievous, Tarfull, Tion Medon, Mace Windu ou encore Anakin, mais la grande originalité de cette collection réside avant tout sur les nouveaux blisters qu'Hasbro nous a concocté pour l'occasion. Ceux-ci ont une carte en forme de casque de Vador, avec une bulle semi-sphérique et un fond peint représentant la planète Mustafar et ses éruptions volcaniques. De plus 6 Unleashed, répartis en deux vagues, ; on parlerait d'Anakin (vs Obi-wan), d'Obi-wan (vs Anakin), de Grievous, d'Asajj Ventress, de Vador et d'un ensemble Palpatine vs Yoda seront aussi produits. Mais il y aura vraisemblablement aussi de nombreux véhicules, playset et autres figurines "Deluxe" seront eux aussi disponibles à la mi-2005. Nous en serons de plus en plus au fur et à mesure que la date de la sortie de l'épisode III, le 19 mais 2005, se rapprochera...

Récapitulatif des termes et abréviations utilisé dans le milieu de la collection :

  Les termes génériques au domaine de la collection et les nombreuses abréviations utilisées par les collectionneurs ou spécialistes du genre ont de quoi dérouter plus d'un novice dans le domaine. C'est pourquoi vous trouverez ci-dessous, classés par ordre alphabétique, le plus grand nombre possible de termes qui pourraient vous paraître obscur. Nous espérons être exhaustif !

3"3/4 : 3"3/4 désigne la taille des figurines telles que les a inventées Kenner pour Star Wars (environ 12 centimètres), ce format a maintenant été repris pour tous les petites
Figurines qu'elles appartiennent à l'univers Spider Man, Lord of The Rings, Alien... Pour en revenir à star Wars, il y aura en 2005 la 500eme 3"3/4, Vador, dans sa "chambre" de méditation.  

12" : Les jouets au format 12" (ou 12inch) sont en fait des poupées d'une trentaine de centimètres de haut, édités par Kenner puis Hasbro.

Action Figure : Synonyme de figurine (au format 3"3/4).

Blister : Un blister est l'emballage d'une figurine 3"3/4, conçu pour être accroché dans les rayons des magasins. Il est composé d'une bulle qui protège la figurine et d'une carte (card) ; sa couleur permet de reconnaître facilement la collection auquel il appartient (vert pour Power of the jedi, rouge et noir pour l'épisode I par exemple).  

Bulle : La bulle est la partie en plastique transparente du blister qui protège la figurine.

C1- C10 : Les "C" sont en faîte des moyens de côter l'état d'une figurine, les C1 désignent une figurine dans le plus mauvais état inimaginable et C10 un état neuf (sorti d'usine), une figurine étant jugée en un état correct jusqu'au niveau C6. Il faut noter qu'outre-atlantique les collectionneurs utilisent parfois des cotations sous la forme 0-100, 100 désignant un état parfait et 0 une figurine bonne à jeter.      

Carte/card : La carte est le dos du blister, c'est une partie en carton où on trouve souvent une petite check-list des figurines faisant partie de la collection à laquelle correspond le blister.

Custom : Le custom est l'art de créer de nouvelles figurines à l'aide d'éléments de jouets en 3"3/4 déjà existant en par, exemple prélevant une tête de Han Solo et en la greffant sur un corps de Stormtrooper.

CW : Initiales de Clone Wars, la collection du même nom d'Hasbro commencée en 2003.

Deluxe fig. : Les figurines "Deluxe" d'Hasbro sont des 3"3/4 vendus dans un blister avec des accessoires exclusifs ou des minis décors.


Diorama : Un diorama est la reconstitution partielle ou totale d'une scène d'un film. Ceci peut être fait avec des maquettes (une maquette d'un TB-TT, celle d'un snowspeeder, du plâtre et quelques heures de travail vous feront un parfait diorama "Bataille de Hoth") mais aussi des Lego ou des figurines Hasbro.

ESB : Ou Empire Strike back, l'Empire Contre-Attaque dans la langue de Molière, ce qui désigne ici la collection de Kenner commencée en 1980 et qui se terminera en 1983.

EU : EU est l'abréviation de Expansed Universe, ou l'Univers Etendu en français. Dans le monde des jouets Star Wars il désigne la gamme Expansed Universe d'Hasbro (1998).

Garage Kits : Les garages kits sont des maquettes en kits en résine fabriqués par des particuliers (d'où le «garage" dans le nom) qui les revendent le plus souvent sur leurs sites personnels ou sur des sites de ventes aux enchères comme ebay. Ces produits sont généralement de bonne facture et présentent l'avantage de représenter des modèles de vaisseaux jamais édités par les firmes officielles de maquettes Star Wars (Fine Molds, MPC, AMT/Ertl...)

GGS : Initiales de Gentle Giant Studio, la marque Gentle Giant, spécialisée dans les bustes de personnages, mais aussi les Bust-ups et maquette de personnages, tirés des cartoons Clone Wars.

Loose : Une figurine en loose est un jouet sans son emballage. Ainsi déballée elle perd de sa valeur marchande mais, en contrepartie, permet de réaliser des dioramas ou de l'exposer plus facilement sur une étagère.  

MR : Initiales de Master Replicas, la marque qui fabrique des répliques à l'échelle 1/1 de sabre Laser ou d'arme Star Wars.

MIB : MIB ne sont pas les initiales de Men In Black (désolé pour cet encart mais c'était plus fort que moi)... mais de Mint In Box, qui signifie littéralement "neuf en boîte". Il existe une variant de ce terme qui est MISB, autrement dit une figurine neuve dans une boîte neuve.  

Multipack : Un multipack (d'Hasbro) est un assortiment de plusieurs figurines 3"3/4 vendues communément dans une même boîte.

OTC : Initiales de "Original Trilogy Collection", la dernière collection en date d'Hasbro (2004-2005).

Packaging : Synonyme d'emballage, s'emploi pour, par exemple, désigner la boîte d'un véhicule ou d'une créature.

Playset : Les playset d'Hasbro sont un ensemble de figurines vendues ensemble formant une scène d'un film.  

POTF : Initiales de la collection Power Of The Force de Kenner (1984-1985).

POTF : Initiales de la collection Power Of The Force 2, éditées par Kenner et Hasbro de 1995 à 2000.

POTJ : Initiales de la collection d'Hasbro Power Of The jedi (2000-2002).

Proder : Un proder est synonyme de produit dérivé.

ROTJ : Les initiales de Return of the Jedi (le Retour du Jedi), collection de jouets Star Wars de Kenner. (1983-1984).

Réédition : On parle de réédition quand une figurine est recommercialiseé, quelque temps après sa sortie, sans que sa sculpture ait été modifiée ; ainsi le 3"3/4 #38 de la série OTC, un technicien impérial, est une réédition d'une figurine sortie en 1998. Le terme "réédition" peut aussi s'appliquer à n'importe quel jouet, 12", maquette, lego...  

ROTS : Initiales de Revenge of the Sith, ou l'épisode III, et par extension de la collection de jouets qui en découlera.

SOTE : SOTE sont les initiales de Shadow Of The Empire, qui correspond en fait ici à la collection d'Hasbro du même nom (1996).

TPM : Ou The Panthom Menace, la gigantesque collection d'Hasbro commencée à la sortie de la Menace Fantôme au cinéma en 1999 et qui s'est achevée un an plus tard.

Unleashed : Les Unleashed sont des figurines d'une douzaine de centimètres de hauts produites par Hasbro, très bien réalisées et d'excellente qualité, livrées avec un socle approprié (ainsi l'ARC trooper clone a pour socle le cadavre d'un clone et un rocher de Géonosis.) Il existe actuellement 33 Unleashed et d'autres devraient normalement sortir avant la sorite de l'épisode III.

Vague/wave : Une vague (ou wave en anglais) de jouets est une gamme de jouets qui arrive en même temps dans les magasins, ainsi la onzième wave des Unleashed comprend Aurra Sing, un stormtrooper et l'IG-88.  

VPC : Les sites de VPC sont des sites internet de vente par correspondance, idéal pour commander ses objets de collection si l'on n'habite pas à proximité d'une boutique spécialisée.

Vintage : En anglais ce mot signifie "bon cru", il désigne ici en fait tous les jouets Star Wars fabriqués par Kenner  de 1977 à 1985.

VOTC : Initiales de Vintage Original Trilogy Collection, autrement dit cela désigne les jouets de la collection OTC d'Hasbro emballés dans des blisters datant de la période "Vintage", entre 1978 et 1985.


VII/Sources, remerciements et sites conseillés


  Pour rédiger ce petit dossier sur les jouets Star Wars et cet univers en général j'ai utilisé de très nombreuses sources, essentiellement sur le web mais aussi écrites. Mon principal ouvrage de référence en la matière fut les deux livres de Christopher Courthouts nommés "Star Wars : La légende» et "Star Wars : Les coulisses d'un mythe". Ses petites parties traitant de la collection Star Wars, présentes dans ces deux ouvrages m'ont été très utiles. Pour ce qui est des documents trouvés sur internet je me suis principalement basé sur des informations écrites dans les sites Rebelscum, Galactichunter, Jawastore, Mint in box et Star Wars Archives.  

  Je tiens aussi à remercier de nombreux membres des forums Starwars-universe, qui ont l'habitude de poster dans la partie "collection" et qui ont eu l'amabilité de répondre à bon nombre de mes questions et sans qui le p'tit monde des jouets Star Wars, et ses subtilités, auraient été beaucoup plus flou pour moi et sans qui ce dossier aurait été beaucoup moins juste et exhaustif.

  Si vous voulez en savoir plus sur le monde de la collection et Star Wars, je vous propose un certain nombre d'adresse qui pourront peut-être vous être utile dans vos recherches :

http://www.rebelscum.com
http://www.galactichuner.com
http://www.mintinbox.net
http://ww.sithtoy.com
http://www.chez.com/swguide/indexfr.htm
http://www.sirstevesguide.com/news/
http://www.blisterama.com/

Sur ce ,merci d'avoir lu ce dossier, en espérant qu'il vous ait apporté quelques connaissances...


Actualités en relation

Star Wars VIII : Découvrez les couvertures spéciales d'Entertainment Weekly!

Comme chaque année depuis 2015, le magazine américain Entertainment Weekly profite de la tristesse générale du mois de novembre pour nous sortir un numéro spécial consacré au Star Wars de l'année. Avant cependant...


Solo : Empire dévoile une nouvelle couverture pour son spécial Star Wars

On vous en parlait il y a quelques jours, le magazine Empire va consacrer un numéro spécial au prochain Star Wars. Il sortira le 19 Avril et, comme à chaque fois maintenant, on peut espérer de nouvelles images in...


Les jeux vidéo Star Wars en promo sur GOG

Comme chaque année, Good Old Games (GOG pour les intimes) a donné cette semaine le coup d'envoi de ses soldes d'hiver. Et si on vous en parle, c'est parce que parmi les plus de 1000 jeux sold...


LEGO Star Wars : Animation créative dans les Toys'R'Us

A l'occasion de la sortie des Derniers Jedi mercredi 13 décembre, l'enseigne de jouets Toys'R'Us organise une animation dans la plupart de ses magasins en France. En effet, de 15h00 à 18h00, vous pourrez participer à un atelier...


Star Wars VIII : Le trailer et l'affiche chinoise dévoilés !

Si plus que 8 jours nous séparent de la sortie des Derniers Jedi en France - deux jours avant la sortie américaine - le public chinois, lui, doit encore patienter jusqu'au 5 janvier 2018 avant de pouvoir à son tour d...




Fiches réalisées à l'aide de cette source






Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Dossier Spécial : les Jouets Star Wars
Nom
Dossier Spécial : les Jouets Star Wars
Catégorie
Guide - Encyclopédie
Auteurs
Sith en Herbe
Date
2005
Langue
Français

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
42 118


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.