Star Wars Holiday Special


Star Wars Holiday Special, ou "Au Temps de la Guerre des Étoiles" en VF, est un téléfilm de 1978 sur la famille de Chewbacca. Vu comme la plus grande honte de la saga, George Lucas voulait l’oblitérer.

  

I. Présentation [haut]


1. Origine du téléfilm [haut]


  Le principe des œuvres "Spécial Noël" est très fréquent aux États-Unis, notamment pour les films et les séries à succès. De fait, George Lucas voulut s'y essayer avec la vague de folie qui avait envahi le monde entier pour son révolutionnaire Star Wars. Avec la collaboration de cinq autres personnes, il s'attela au scénario de cet épisode familial ; en un sens, on peut dire qu'il s'agit du tout premier spin-off Star Wars, presque quarante ans avant Rogue One et cinq ans avant les films L'Aventure des Ewoks.
  L'objectif de ce film était de faire passer un message de l'esprit de Noël, à savoir l'importance de la famille, des traditions, du partage, de l'union et du courage. La décision fut alors d'illustrer tout ça tout en développant le personnage de Chewbacca en lui donnant une famille.

  Dépourvu de texte défilant, le synopsis du film est résumé sur l'affiche du film :
Luke Skywalker et Han Solo combattent les terribles forces impériales pour aider Chewbacca à retrouver sa famille en danger sur le monde des Wookies à temps pour le Jour de la Vie, leur jour le plus important de l'année !


Star Wars Holiday Special
Affiche promotionnelle du film.

  Pour tenter d'attirer l'audience, de nombreuses stars de l'époque ont été sollicitées. Ainsi, l'humoriste Harvey Korman y tient trois rôles différents et saugrenus (dont celui d'une femme). Le groupe de rock Jefferson Starship performe un numéro musical. Art Carney, qui tient un rôle secondaire, était un acteur prolifique à la télévision et au cinéma à cette époque, qui avait même été oscarisé meilleur acteur en 1974. De même pour Beatrice Arthur, qui avait été découverte par le public dans une série (All in my family) en 1971 et dont le succès fut tel qu'une série spin-off lui a été entièrement dédiée entre 1972 et 1978 (intitulée Maud).

Chronologie ("Légendes")
Film précédent : Épisode IV - Un Nouvel Espoir
Film suivant: Épisode V - L'Empire Contre-Attaque

2. Contenu [haut]


  Le film est très majoritairement centré sur les aventures de la famille de Chewbacca, dans leur maison, entrecoupées par des scénettes de vie constituées d'humour, d'effets visuels, de musique, de chansons et même d'un dessin animé. De nombreuses séquences, notamment celles dans l'espace, ont directement été reprises du film original.

Introduction [haut]


  Tout commence sur le Faucon Millenium, avec à son bord Chewbacca et Han Solo poursuivis par des croiseurs impériaux. Chewbacca est inquiet d'arriver en retard pour le célèbre Jour de la Vie, un événement très important pour les Wookies. Solo le rassure en lui disant qu'ils arriveront à temps, avant de sauter en hyperespace pour semer les vaisseaux ennemis.
  S'ensuit aussitôt le générique. Mais contrairement au film d'origine, celui-ci commence avec une voix-off présentant les différents personnages ainsi que leurs interprètes et non un texte défilant racontant les causes de l'intrigue.

La vie sur Kashyyyk [haut]


  Quand le générique est terminé, le film se passe sur la planète Kashyyyk, dans la maison de Chewbacca où l'attendent sa femme Malla, son père Itchy et son fils Lumpy. Itchy est concentré sur la création d'une maquette de X-Wing tandis que Lumpy descend de sa chambre en jouant bruyamment avec une autre. Il va embêter son grand-père, qui le gronde. Sa mère, alors, lui demande de sortir la poubelle pleine, ce qu'il refuse de faire avant d'essayer de manger un biscuit sur la table. Malla le lui arrache des mains en lui ordonnant de sortir la poubelle ; s'ensuit une prise de bec avant que le petit ne se résigne, non sans râler et après avoir chapardé un gâteau pendant que sa mère avait le dos tourné.
  Une fois dehors, il regarde à quel point leur maison est haute dans les arbres et décide de braver le danger du vide en faisant du funambulisme sur la rambarde. Malla fait part de son inquiétude à son beau-père, puis ce dernier appelle Lumpy qui lui fait une farce en se cachant derrière lui. Itchy décide de mettre Lumpy devant un programme holographique montrant des acrobates, ce qui l'amuse beaucoup.

Star Wars Holiday Special

  Le programme terminé, Malla rappelle Lumpy pour venir faire la vaisselle, ce qu'il fait à contrecœur. Pendant ce temps, Malla cherche un signe de son mari mais n'en trouve pas. Inquiète, elle contacte Luke Skywalker qui lui dit que Han et Chewbacca étaient partis comme prévu mais qu'ils ont dû s'arrêter en chemin. Il la rassure en disant d'être patiente.

Saun Dann [haut]


  Après cet entretien, elle entre en contact avec le magasin Wookie Planet C et voit un agent de l'Empire en train de faire ses courses. Le vendeur, Saun Dann, lui présente plusieurs produits en vantant leurs mérites. Il est interrompu par l'appel de Mala et, étant un sympathisant rebelle, parle avec elle en langage codé à propos de la livraison d'un "tapis à longs poils" et qu'il arriverait bientôt. Il dit aussi venir la voir avec des marchandises exceptionnelles très prochainement. Une fois la communication coupée, le vendeur retourne voir le soldat pour lui montrer une brosse-rasoir, capable de faire bien d'autres choses comme "laver les vêtements, le visage et tout le reste" ; l'Impérial décide de le prendre sans payer, et Saun ne résiste pas.

  Une transition se fait sur Dark Vador qui reçoit un rapport d'un officier. Ce dernier lui explique qu'un barrage et un couvre-feu ont été établis sur Kashyyyk pour plus facilement retrouver les deux Rebelles fugitifs.

Cuisine wookie [haut]


  De retour dans la maison des Wookies, Lumpy a fini la vaisselle et retourne jouer. Malla lance un programme télévisuel de cuisine animé par Gormaanda, une cuisinière à quatre bras. Elle suit la recette du "Bantha Surprise". Pour ce faire, elle a besoin d'un filet de bantha - bien que la gigue convienne autant - qu'il faut couper en dés, avant de les mettre en marmite avec quelques condiments et de l'eau. Elle doit ensuite touiller, battre et piler le tout sur le feu jusqu'à ce que le plat soit bien relevé. Une fois le programme fini, Malla met la marmite à reposer.

  Dans la scène suivante, le Faucon Millenium est attaqué par des chasseurs TIE. On apprend que Han s'était trompé dans les coordonnées d'hyperespace et qu'ils sont tombés sur un convoi impérial. Solo contrôle ses tourelles depuis le poste de pilotage et parvient à détruire quelques chasseurs, mais une des tourelles ne répond plus et il décide de l'utiliser en mode manuel.

Cadeaux pour la famille [haut]


  Nouvelle scène dans la maison de Malla. Un message officiel impérial est lancé dans tous les foyers pour déclarer la loi martiale sur Kashyyyk jusqu'à nouvel ordre. Quelqu'un frappe ensuite à la porte et, pensant que c'est l'Empire, les Wookies sont prudents. Il s'agissait en fait de Saun Dann qui vient leur livrer une commande. Il offre un cadeau à chaque Wookie : Lumpy va ouvrir le sien dans sa chambre et découvre une machine à monter soi-même, Malla reçoit un objet non précisé.
  Quant à Itchy, il reçoit une cellule d'énergie à protons qu'il avait demandée, pour alimenter son "évaporateur mental", un casque de réalité virtuelle. Mais en plus de réparer son appareil, Saun lui glisse discrètment pour ne pas être vu par Malla un autre programme quelque peu osé en lui promettant que ça allait être "Ouah" : une humaine, du nom de Mermeia, apparaît et parle à Itchy d'une voix sensuelle au milieu d'effets lumineux kaléidoscopiques :

Star Wars Holiday Special
On apprend que le père de Chewbacca fantasme sur les humaines.

"I know you're searching for me. Searching, searching… I am here.
My voice is for you alone. I am fond in your eyes only. I exist for you. I'm in your mind as you create me.
Oh, yes! I can feel my creation. I'm getting your message, are you getting mine?
Oh, oh! We are excited, aren't we? But just relax. Just relax! Yes.
Now, we can have a good time. Can't wait? Hm. I tell you a secret: I find you adorable.
I'd only to ask how you find me. You see, I am your fantasy, I am your experience, so experience me. I am your pleasure.
Enjoy me. This is our moment together in time. But we might turn this moment ino an eternity…
"

  Que l'on pourrait traduire par :
"Je sais que vous me cherchez. Cherchez, cherchez… Je suis là.
Ma voix n'est là que pour vous. J'aime tant vos yeux, rien que les vôtres. J'existe pour vous. Je suis dans votre esprit telle que vous m'avez créée.
Oh, oui ! Je sens ma création. J'entends votre message, entendez-vous le mien ?
Oh, oh ! On est excité, n'est-ce pas ? Détendez-vous. Détendez-vous ! Oui.
Maintenant, nous pouvons prendre du bon temps. Hâte ? Hm. Je vous dis un secret : je vous trouve adorable.
Je dois seulement vous demander comment vous me trouvez. Vous savez, je suis votre fantasme, je suis votre expérience, alors expérimentez-moi. Je suis votre plaisir.
Laissez-moi vous faire plaisir. C'est notre moment tous les deux pendant un instant. Mais nous pourrions changer cet instant en éternité…
"

  Itchy ne manque pas de montrer son vif enthousiasme au milieu du séjour, ce qui ne fait réagir absolument personne. S'ensuit directement une chanson, appelée This Minute Now, dans laquelle elle fait part au Wookie sa volonté de faire durer l'instant et le fantasme ensemble :

If we clonely bend this minute,
Infinitely extend this minute,
Then I could live my whole life right now.

Reality is sweet this minute,
Can we repeat and repeat this minute?
Why can't it be always right now?
I've parted with yesterday,
Yesterday this moment is cold.
All I ask is this moment to whole.

How can we ever loose this minute?
From all my life I choose this minute.
I will give up the old and the new,
Sharing with you this minute now.

If I could just hold my breath
And close my eyes and not make a sound
Will the universe stop glowing now?
Still, the universe keep glowing around and around,
And all, and all, and all, and all, and all,
And it's almost gone.

How can we ever loose this minute?
From all my life I choose this minute.
I will never need anything more
That peeling for
This minute now.
This minute now.
This minute now.
This minute now.


---------------------
"Cette scène a été censurée en français, donc, quelque part, quelqu'un s'est dit que montrer un vieux Wookie qui se branle à des enfants… c'était pas très "Noël" !"
Frédéric Molas, dans Joueur du Grenier - HORS-SERIE - LES PIRES "SPECIAL NOËL".
---------------------  

  La chanson finie, sans transition le film reprend sur Leia et C-3PO qui appellent Malla car la princesse voudrait parler à Chewbacca ou Han. Malla lui dit qu'ils ne sont toujours pas arrivés et Leia n'est pas très surprise à cause des activités impériales, bien qu'inquiète. S'assurant que Malla n'est pas seule, cette dernière fait venir son ami Saun pour parler avec elle. Il précise être un membre de l'Alliance et Leia est rassurée de voir Malla et sa famille auprès d'un sympathisant ; elle lui demande de bien veiller sur eux, ce qu'il accepte sans détour. La communication terminée, Saun fait savoir qu'il sent le plat prêt dans la cuisine.

Arrivée de l'Empire [haut]


  Le Faucon Millenium arrive enfin en vue de Kashyyyk. Chewbacca est heureux et échange avec Solo de fortes expressions d'amitié. Comme Solo voit une forte activité impériale dans le secteur, il préconise d'entrer dans l'atmosphère par le côté nord de la planète, ce qui représenterait une très longue marche - mais plus discrète - pour arriver jusqu'au foyer de Chewie. Tout le monde entend les moteurs du Faucon et bondit de joie. Lumpy se précipite à la porte pour accueillir son père, mais il trouve des stormtroopers.

Star Wars Holiday Special
Des rebondissements imprévisibles agrémentent ce chef-d'œuvre.

  Les soldats impériaux investissent la maison face à des Wookies sans défense. Un des soldats fait son rapport sur les habitants de la maison : deux mâles adultes, une femelle adulte et un mâle enfant. Comme il manque un Wookie, l'officier en charge du groupe ordonne de fouiller la maison tout en demandant à Malla d'un ton narquoi où se trouve le Wookie absent. Saun essaie d'aider son amie en baragouinant avec l'officier qui lui demande aussitôt ses papiers. En même temps, on voit un stormtrooper fouiller nonchalamment la pièce.
  Un autre soldat tente d'amadouer gentiment Lumpy qui manque de le mordre. Le soldat s'énerve que le Wookie ne respecte pas l'autorité et, alors qu'il s'apprêtait à le frapper, Malla s'interpose et se montre menaçante. Saun arrive à temps pour calmer les tensions avec du baratin. Quand l'officier lui rend ses papiers en règle, il lui somme de partir et Saun propose aux militaires de se reposer ou même de manger, et insiste auprès de Malla pour qu'elle aille en cuisine. En passant, elle veut récupérer son cadeau mais un Impérial le lui arrache des mains ; Saun la rassure en disant que ce n'est pas grave et il décide de montrer au soldat comment l'objet fonctionne. Les Impériaux sont méfiants mais constatent qu'il n'y a aucun danger à ce qu'il manipule cette valise. Voyant qu'il prend trop de temps à faire n'importe quoi, le soldat s'énerve et Saun lance le programme holographique : un morceau de musique où le groupe est visible (Light the Sky on Fire, par le vrai groupe Jefferson Starship). Le soldat est absorbé par ce qu'il voit.

  Quand le morceau est fini, l'officier impérial somme Saun de s'en aller une fois pour toutes. Alors qu'il tente plusieurs fois de discuter, le blaster d'un stormtrooper le fait changer d'avis et il part. L'officier demande à fouiller une nouvelle fois la maison dans ses moindres recoins, à la recherche de tout moyen de communication avec l'Alliance Rebelle. Il assigne un stormtrooper à la fouille de l'étage ; Lumpy tente de lui barrer la route mais le soldat le bouscule. Itchy s'en mêle et se fait jeter sur le côté ; Malla s'apprête à être violente mais se fait tenir en respect par un stormtrooper. L'officier décide de prendre les choses avec recul en assurant qu'il ne veut que personne ne soit blessé. Il dit à la Wookie, en menace à peine voilée, que Lumpy doit se calmer car il ne pouvait pas toujours faire grand-chose quand ses hommes devenaient nerveux. Il dit aussi que si le petit Wookie fait des efforts, il oublierait ce petit incident. Alors, Malla met Lumpy devant un dessin animé.

Dessin animé [haut]


  Histoire parallèle dans le dessin animé.
  Dans un champ d'astéroïdes, on découvre une base rebelle. La voix off explique que la base attend toujours Solo et Chewbacca qui posséderaient un talisman indispensable pour leur combat contre l'Empire : il aurait le pouvoir de rendre invisible quiconque ou quoi le toucherait. Finalement, le Faucon Millenium est repéré mais il ne répond pas aux appels. Les Rebelles peuvent voir dans le cockpit Chewbacca aux commandes et Han pendu par les pieds en arrière-plan. Trop rapide, le Faucon passe à côté de la base et poursuit sa ligne droite. Luke décide d'aller le chercher et de comprendre ce qu'il se passe.

  Skywalker monte à bord d'un Y-Wing avec R2-D2 et C-3PO et parvient à rattraper le vaisseau quand ce dernier lui tire dessus. Luke n'est pas inquiet car la visée est mauvaise et il n'a pas l'impression d'être ciblé en particulier.
  Le vaisseau prend de la vitesse et va s'écraser sur une lune au sol gélatineux, bientôt rattrapé par le Y-Wing qui atterrit un peu brutalement. La radio est coupée, Luke ne peut plus contacter la base et inversement. En sortant du cockpit pour essayer de repérer le Faucon avec ses  jumelles, il découvre un immense lézard en train de dévorer son vaisseau pièce à pièce qui est insensible aux tirs de blaster. Sur ordre de Luke, R2 fait s'éjecter le cockpit du reste du vaisseau ce qui leur permet de s'en sortir. Juste après, le monstre se fait maîtriser à distance par Boba Fett armé d'une fourche énergétique. La créature finit par s'enfuir et Fett parle avec Luke ; il a vu où s'était écrasé le vaisseau de Solo et accepte de l'aider à le retrouver. C-3PO et R2 se montrent quelque peu prudents vis-à-vis du Mandalorien mais Luke lui fait confiance.
  En montant à bord du Faucon Millenium, Luke trouve Chewbacca avec le talisman. Le Wookie jette le talisman par un sas et Luke se trouve soudainement assommé. Boba Fett arrive et, avec un câble au poignet, immobilise Chewbacca. Sur demande du droïde de protocole, il le relâche car ce n'est pas lui qui a assommé Luke : c'était un effet du talisman. Ce dernier provoquait une maladie du sommeil qui ne touchait que les humains et que ces derniers ne pouvaient rester en vie que si le sang irriguait intensément leur tête ; par conséquent, Chewie se met à pendre Luke par les pieds, à côté de Solo. D'après Boba Fett, ce "virus du sommeil" est utilisé par l'Empire et il existerait un remède. Le Wookie insiste pour l'accompagner.

Star Wars Holiday Special
Boba Fett, chasseur de primes de métier et dresseur de monstres à ses heures perdues.

  Fett et Chewie se rendent dans une ville sous contrôle impérial. Le chasseur de primes insiste pour que Wookie reste caché dans une ruelle pendant qu'il va chercher le sérum.
  Alors qu'il est en chemin et qu'il trouve une boutique le mettant en vitrine, Boba s'arrête à un point de communication et entre en contact avec, ni plus ni moins, Dark Vador.
  Entracte.

  Lumpy crie de terreur en voyant la révélation, ce qui agace l'officier impérial. Ce dernier s'approche et vient voir ce que le petit regarde ; Lumpy a changé le programme en quelque chose de plus commun en attendant que l'officier s'en aille.

  Reprise du dessin animé.
  C-3PO est en train de consulter les fonctions vitales en baisse des deux humains et commence à être impatient du retour de Chewbacca. Il essaie d'entrer en contact avec lui via d'autres canaux mais R2 tombe sur la communication de Vador et Boba Fett. Les droïdes se demandent quoi faire.
  En ville, le Mandalorien retrouve Chewie avec le sérum et ils retournent au Faucon, mais ils se trouvent poursuivis par un véhicule impérial. Les stormtroopers tirent vaguement dans leur direction, Fett riposte par un tir de blaster volontairement manqué. Chewbacca, lui, attrape l'arme et donne un coup dans le mille qui fait exploser le véhicule.
  Transition à bord du vaisseau où Luke et Solo se réveillent sans avoir la moindre idée de ce qu'il s'est passé. Chewie leur dit que c'est grâce à Fett qu'ils ont le sérum et Luke le considère alors comme un héros et un ami, et lui propose de les accompagner jusqu'à leur base. R2 s'emballe et C-3PO lui dit la vérité quant à ce qu'ils ont découvert en l'absence de Fett et Chewbacca, et que toute l'affaire était un coup monté de l'Empire pour tenter de les capturer. À la nouvelle, Boba menace le groupe avec son arme avant d'ouvrir une trappe et de s'enfuir avec son jet-pack. Les Rebelles se rendent compte qu'ils se sont fait rouler et Luke dit même que Chewie n'avait rien vu, ce à quoi C-3PO rétorque que le Wookie n'avait jamais fait vraiment confiance au Mandalorien, avec pour preuve qu'il insista pour l'accompagner. Le dessin animé se termine sur un rire commun dans le cockpit et le Faucon Millenium qui décolle de la planète.
  Fin du dessin animé et reprise de la trame principale.

  Lumpy est content que tout se soit bien terminé pour les héros. Juste après, on voit deux impériaux en train de fouiller toute la chambre, n'hésitant pas à tout faire tomber. Un des soldats trouve une grosse peluche de Bantha et, suspicieux, la décapite sauvagement pour voir si rien n'est à l'intérieur. Finalement, ils descendent et rapportent que rien n'a été trouvé. L'officier s'adresse alors à Lumpy en lui disant d'aller ranger sa chambre, ce qu'il fait avec inquiétude pour ses affaires. En voyant le bazar, Lumpy se met à geindre et l'officier dit à Malla, narquois, que ça va le tenir occupé un moment. Les pleurs sont audibles dans toute la maison. Lumpy récupère sa peluche Bantha et dépose les morceaux sur un lit avant de mettre une couverture dessus, comme s'il s'agissait d'un enfant.
  Après avoir vérifié que les Impériaux ne montent pas ou ne peuvent pas l'entendre, Lumpy commence à fabriquer son cadeau de Saun Dann grâce à une vidéo instructive par un androïde particulièrement défectueux, en proie à des dysfonctionnements fréquents.

Cantina de Tatooine [haut]


  Plus tard, Lumpy est sur le point de terminer seul son appareil. En bas, les Impériaux sont attirés par une publicité qui s'est lancée toute seule sur le téléviseur et montre Tatooine - probablement la ville de Mos Eisley.
  Sans transition, l'histoire se passe dans la cantina de Chamlun où la barmaid et tenancière, Ackmena, parle avec des clients. Un humanoïde, Krelman, entre dans le bar avec des fleurs et s'assied au comptoir tout timide puis salue la tenancière poliment, ce qui la surprend. Il dit qu'il ne veut pas boire mais parler, ce qu'elle accepte à moitié. Finalement il prend un verre puis Ackmena va s'occuper d'un autre client, Krelman boit donc par le crâne.

Star Wars Holiday Special
C'est pas plus stupide que d'attraper des fruits avec sa langue.

  Quand elle revient, le verre est vide et les fleurs sont mises dessus à la place, elle est un peu gênée de recevoir un cadeau. Ensuite, Krelman lui dit qu'il a beaucoup aimé une chanson qu'elle avait chantée quelques jours plus tôt et lui fait part de sa conviction qu'elle lui était dédiée. Plus encore, il fut marqué par ce qu'elle lui avait dit quand il était parti : "Revenez-moi vite, je vous attends" et est assuré que c'était une déclaration. Ackmena prend les choses avec plus de recul. Plus le dialogue avance, plus la déclaration d'amour est intense au point qu'il finit par la prendre contre lui dans une étreinte passionnée. Alors, Ackmena lui explique gênée mais gentiment qu'il s'était fourvoyé et que l'interprétation qu'il avait faite de ses mots et de sa chanson était fausse. Elle l'invite alors à se rasseoir et lui offre même "un verre" - en l'occurrence, elle vide le broc directement dans le crâne - avant d'aller s'occuper d'autres clients. Comme Krelman insiste toujours, elle dit bien distinctement "Revenez-moi vite, je vous attends" à un client qui s'en allait ; l'amoureux comprend alors que ce n'était pas une phrase uniquement pour lui et, malheureux, il part.

  C'est alors que s'enclenche une alerte impériale annonçant le couvre-feu jusqu'à nouvel ordre. Les clients du bar sont mécontents. Le groupe de musique insiste pour boire un dernier verre et Ackmena accepte malgré son envie de ne pas voir les troupes de l'Empire arriver et coffrer tout le monde. En voyant qu'aucun client n'est décidé à partir, elle s'énerve puis commence à désespérer. Deux autres badauds arrivent dont un Dévaronien et elle refuse de les laisser entrer, mais le Dévaronien la menace d'un blaster et elle les autorise finalement, pour demander à son videur de garder la porte. Tous les clients se mettent à taper sur les tables de plus en plus fort et Ackmena accepte de leur offrir une nouvelle tournée, en jurant d'envoyer la note à l'Empire.
  Lasse et se laissant emporter par la musique, elle entame une chanson intitulée "Goodnight but not goodbye".

"Just one more round, friend,
Then homeward bound, friend.
Don't forget me in your dreams.
Just one more song, friend,
And then so long, friend.
The nights get shorter it seems.
Just one more rhyme, friend.
Yes, it's a crime, friend.
But you know time, friend.
Time can fly.
So it's goodnight, friend.
Goodnight, but not goodbye.

Just one more drop, friend,
Before we stop, friend:
One more moment face to face.
Next time you're dry, friend,
Try stopping by, friend,
If there's a light in the place.
We may not thrive, friend,
But we survive, friend.
Look, we're alive, friend:
You and I.
So say goodnight, friend.
Goodnight, but not goodbye.

Just one more dance, friend.
Just one more chance, friend:
One more chorus, one more tune.
It's not the end, friend,
If you're a friend, friend,
Then you'll come back to me soon,
But it's too late, pal,
To celebrate, pal.
You'll have to wait, pal.
Don't you cry.
Now, it's goodnight, friend.
Goodnight friend.
Goodnight friend.

You're such a dear, friend.
You know I'm here, friend.
Is that a tear, friend,
In your eye?
Now, it's goodnight, friend.
Goodnight friend.
Goodnight, but not...
"


  Durant toute la chanson, Ackmena va voir les différents clients et les fait gentiment partir, parfois avec l'aide du videur. Quand le bar est vide, elle retrouve Krelman qui, au lieu de partir, s'était caché derrière le comptoir et lui tend ses fleurs avec un grand sourire. La vidéo s'arrête.

Départ de l'Empire et Jour de la Vie [haut]


  De retour dans la maison de Chewbacca, les Impériaux reçoivent un message les sommant de retourner à leur base. Ils laissent derrière eux un seul stormtrooper pour arrêter Chewie à son retour. Mais peu après, on entend toujours le même message : c'était la machine que Lumpy a fabriquée. Le stormtrooper monte dans la chambre et découvre le jeune Wookie. Ce dernier le remarque et, plein d'effroi, tente de se protéger avec son appareil. Le soldat attrape la machine et la jette par terre, Lumpy fuit de sa chambre poursuivi par le stormtrooper. Le Wookie se retrouve sur le balcon, au moment où Han et Chewbacca arrivent. Le trooper fait face à l'arrivant et le tient en respect mais ne voit pas Solo derrière lui. Le contrebandier parvient à le désarmer et à le faire tomber dans le vide. Tout le monde est sauvé et Chewbacca retrouve sa famille. Solo également est heureux de retrouver les Wookies, qu'il considère comme une vraie famille aussi. Il dit finalement qu'il doit partir. Après avoir fermé la porte, Chewie salue son père et son fils avant de passer un moment un peu intime avec Malla.
  Soudain, quelqu'un frappe à la porte. Méfiant, Chewbacca prend son arbalète et ouvre la porte : c'est Saun Dann qui revient avec d'autres paquets. Un message des autorités se lance pour appeler un officier resté sans nouvelles. Saun se charge de régler rapidement cette affaire et contacte les autorités en disant que l'officier a déserté en pillant sa nourriture chez lui avant de partir pour les collines. Les autorités croient cette version et lui annoncent qu'il aura la visite d'un détachement : les Wookies ne risquent alors plus rien. Il leur souhaite un joyeux Jour de la Vie puis s'en va.
  Les Wookies vont prendre dans le fond de la pièce quatre boules transparentes et lumineuses et les lèvent.

  Dans une transition, on voit des Wookies en ligne, vêtus de rouge, entrer dans un orbe lumineux. S'ensuit une scène où tous les Wookies se regroupent pour célébrer le Jour de la Vie ; C-3PO et R2-D2 sont sur place sur une estrade et sont rejoints par Chewbacca à qui le droïde doré souhaite un joyeux Jour de la Vie. Bientôt, les autres héros - Leia, Luke et Han - arrivent tous ensemble après avoir appris toutes les aventures qu'il a vécues. Han lui dit qu'il est toujours très important pour lui, puis Leia enchaîne sur un petit discours aux Wookies pour leur dire qu'ils ont raison de faire cette fête et qu'ils sont tous amis pour combattre les forces du mal, sans oublier de faire preuve d'abnégation, de bravoure et surtout d'amour envers ceux qu'ils aiment car ce sont de grandes qualités. Après son discours, Leia se met à faire une chanson :
"We celebrate a day of peace,
A day of harmony.
A day of joy we all can share together joyously
A day that takes us through the darkness
A day that leads us into might,
A day that makes us want to celebrate the light
A day that brings the promise that one day we'll be free
To live, to laugh, to dream, to grow, to trust, to love, to be!
"

  Juste après la chanson, sur la musique The Throne Room de John Williams, on voit un résumé du film original avec des extraits.
  Transition, on retrouve Chewbacca et sa famille chez lui, attablés et à se tenir les mains pour passer un moment en famille. Ils se regardent tous puis baissent la tête, comme pour une prière, et le film se termine sur une vue extérieure de la maison, la nuit.

Star Wars Holiday Special
Tout est bien qui finit bien pour nos héros !


II. Distribution [haut]


Narrateur : Art James (VF : Roland Ménard)
Han Solo : Harrison Ford (VF : Francis Lax)
Leia Organa : Carrie Fisher (VF : Claude Chantal)
Luke Skwalker : Mark Hamill (VF : Marc François)
Chewbacca : Peter Mayhew
Mallatobuck, dite "Malla" : Mickey Morton
Lumpawarrump, dit "Lumpy" : Patty Maloney
Attichitcuk, dit "Itchy" : Paul Gale
C-3PO : Anthony Daniels (VF : Jacques Ferrière)
R2-D2 : Kenny Baker (non crédité)
Dark Vador : David Prowse (costume, non crédité), James Earl Jornes (voix)
Officier impérial parlant à Vador : Leslie Schofield
Cuisinière Gormaanda : Harvey Korman (VF : Perrette Pradier)
Saun Dann : Art Carney (VF : Claude Nicot)
Ackmena : Beatrice "Bea" Arthur (VF : Paule Emanuèle)
Instructeur de construction : Harvey Korman (VF : Jacques Thébault)
Mermeia : Diahann Carroll (coupée de la VF)
Boba Fett : Don Franks (VF : Georges Atlas)
Krelman : Harvey Korman (VF : Serge Lhorca)

Musique par Ian Fraser

III. Incohérences [haut]


1. Globales [haut]


  La description du film sur l'affiche dit que "Han Solo et Luke Skywalker combattent l'Empire pour aider Chewbacca à retrouver sa famille", alors que Luke n'a qu'un rôle très anecdotique et qu'il ne se bat absolument pas.

  Lors d'une courte séquence, un officier parle à Dark Vador dans un couloir. L'officier en question est joué par l'acteur britannique Leslie Shofield, qui interprétait Moradmin Bast dans Un Nouvel Espoir, personnage qui a toujours officiellement péri dans la destruction de l'Étoile de la Mort. Cet extrait provenait en réalité d'une scène coupée du film original récupérée pour l'émission. Il est désormais inclus dans les scènes coupées du Blu-ray de l'Épisode IV comme faisant partie du film d'origine.

  Dans la même veine, lors du spot publicitaire de Tatooine, on voit à un moment un Aqualish qui danse et qui ressemble beaucoup à Ponda Baba. Ce dernier s'était pourtant fait couper le bras dans le film précédent par Obi-Wan Kenobi. Au même endroit, on peut voir un figurant portant un costume ressemblant beaucoup à Greedo qui était pourtant mort lui aussi dans le film original.

  Dans l'extrait en dessin animé, C-3PO peut faire des expressions faciales et a même un principe de paupières sur ses yeux. R2-D2 quant à lui est capable d'onduler son corps.

  Toujours dans le dessin animé, quand Boba Fett est démasqué par les héros quant à ses véritables intentions - à savoir être au service de l'Empire - la révélation arrive alors qu'ils sont désarmés et qu'il les a tous à sa merci, pourtant il choisit de s'enfuir.

2. Spécifiques à la VF [haut]


  La version française n'a pas été faite immédiatement après la sortie du film aux États-Unis mais plus tard, puisqu'il a été diffusé sur la chaîne TF1 le 1er janvier 1979. Elle a pris un certain nombre de libertés vis-à-vis du texte original et apporté des contradictions, ou même des suppressions. Lesdites suppressions ont donc raccourci le film d'un peu plus de 90 minutes à environ 70 minutes, génériques inclus. Le montage n'est également pas le même, en plus des scènes coupées.

  Le titre The Holiday Special a été totalement transformé avec Au Temps de la Guerre des Étoiles. Le mot Holiday en Anglais signifie précisément ici le terme de "fête (religieuse)", en l'occurrence Noël. Une traduction plus fidèle eût été Star Wars - Spécial Noël ou, comme la saga était encore appelée à l'époque : La Guerre des Étoiles - Spécial Noël.

  Le père de Chewbacca est devenu son frère en français.

  C-3PO était encore appelé Z-6PO à cette époque, tout comme R2-D2 qui s'appelait D2-R2. Cependant, Solo n'est pas appelé "Yan" contrairement aux autres films de la Trilogie mais garde son nom "Han".

  Le Faucon Millenium n'est plus appelé "Millenium Condor" comme dans l'Épisode IV, mais "Faucon Millénaire".

  Le Life Day, qui signifie littéralement "Jour de la Vie" et qui représente un événement Wookie ayant lieu tous les trois ans, a été remplacé par l'anniversaire de Chewbacca. On peut supposer que l'équipe de traduction, manquant probablement de contexte, a fait un raccourci avec le principe d'anniversaire où l'on célèbre le début de la vie de quelqu'un.

  Au cours de la séance de cuisine, le personnage de la cuisinière est incohérent car elle a une voix de femme en VF alors qu'elle a une voix grave d'homme en VO, puisque interprétée par un homme (Harvey Korman). Le décalage entre voix et physique devait faire partie de l'humour du personnage.

  La scène où Itchy regarde un programme érotique a été enlevée dans la version française, tout comme le grand regroupement des Wookies à la fin où Luke, Han et Leia les rejoignent. Toutes les chansons ont également été supprimées.

Star Wars Holiday Special
Faut-il vraiment ajouter quelque chose ?

  À la fin, Saun Dann dit à la famille Wookie en VO "And may the Force be with you". Cependant, il ne dit pas "Et que la Force soit avec vous" en VF mais "Mes meilleurs vœux, mes amis", alors que c'est la phrase la plus représentative de la saga.

IV. Réception et postérité [haut]


  Cette émission a été un raté monumental. L'échec fut tel que George Lucas lui-même, qui était partiellement à l'origine du scénario mais pas de la réalisation, en avait trop honte au point de chercher toute copie existante afin de la détruire ; de fait, elle est devenue légendaire et seules quelques personnes ayant enregistré l'émission à l'époque avec un magnétoscope - instrument encore rare et cher dans les années 1970 - ont pu garder leur exemplaire. Introuvable pendant des années, l'avènement d'Internet a finalement fait ressortir The Holiday Special de l'ombre et il est possible de le voir à nouveau, tant en version originale que française. Il faut néanmoins savoir que comme il n'a jamais été sorti officiellement sur support VHS, ces versions sont par conséquent pirates. Lucas tentait malgré tout de faire supprimer tout streaming possible dès qu'il en trouvait un ; depuis le rachat de la franchise par la Walt Disney Company, on ignore ce qu'il en est à présent.

  Depuis la première diffusion, The Holiday Special faisait partie du S-Canon de la saga, c'est-à-dire qu'il pouvait être remplacé par n'importe quelle œuvre racontant autre chose au même moment.

  Le téléfilm n'a jamais été retransmis à la télévision depuis sa première diffusion, sauf en Argentine où il est passé deux fois.

  En dépit de sa rareté et de la légende qui a fini par l'entourer, le film ne se vend pas très cher sur des plates-formes de vente en ligne entre particuliers, généralement aux alentours de 30 dollars (environ 25 euros à la publication de cette fiche), soit le prix d'un DVD classique. L'explication vient du fait que ce ne sont pas des supports officiellement publiés. Néanmoins, il existerait une seule et unique version VHS en français, pirate elle aussi, qui se vendrait près de 8 000 euros.

  The Holiday Special est référencé sur le site francophone Nanarland, qui recense (non sans humour) tous les films les plus mauvais et/ou kitsch qui soient : les "nanars". Sur sa fiche, il est décrit comme un "suicide artistique", ainsi que comme "un film qui n'est pas un Star Wars et qui ne respecte pas Star Wars".

  Un site internet anglophone entièrement consacré au film a été réalisé : www.starwarsholidayspecial.com

  Sur le site Allociné, le film a obtenu une note moyenne de 1,6/5 étoile sur 148 avis, dont 17 argumentés. Les trois quarts des avis sont à 0,5 étoile (Nul). Les commentaires des quelques bonnes (voire excellentes) notes sont au second degré et affirment que le film est un nanar. Il n'y a pas de critique presse, étant donné qu'il n'y a pas eu de diffusion au cinéma.

  Le 17 décembre 2017, soit exactement trente-neuf ans et un mois après la diffusion aux États-Unis, le vidéaste français Frédéric Molas alias le Joueur du Grenier a traité le téléfilm dans son épisode Hors-Série - Les pires "Spécial Noël". Moins connue, une autre chaîne francophone appelée Epic Teaching of History a aussi parlé - en mal - du film dans une vidéo intitulée Le film Star Wars interdit !

  Sur les réseaux sociaux, notamment à partir du milieu des années 2010, un gros plan sur une grimace de Lumpy dans le film a fini par devenir un meme pour exprimer en commentaire la gêne ou le mauvais goût que pouvait causer une publication, généralement associée à Star Wars.

  Malgré toutes les critiques que ce film a causées et la volonté d'oblitérer tout élément le rappelant, George Lucas s'est tout de même servi et inspiré du design de Kashyyyk et des maisons des Wookies pour l'apparition cette fois canon de la planète dans La Revanche des Sith, en 2005. On pouvait également voir ces mêmes inspirations dès 2003 lors de la sortie du jeu vidéo Knights of the Old Republic, où le héros doit se rendre sur Kashyyyk. De plus, le personnage de Boba Fett a lui aussi été conservé dans le film suivant : L'Empire Contre-Attaque - son apparition dans le hangar lors de l'entrevue entre Jabba le Hutt et Han Solo ayant été coupée au montage à l'époque.

Star Wars Holiday Special
Le design des habitations wookies dans le film a été gardé dans KOTOR et l'Épisode III.

  Une série animée intitulée Droids, centrée sur les aventures des compères C-3PO et R2-D2, a gardé le style graphique du dessin animé dans le film.

  Plusieurs éléments dans l'Univers Étendu "Légendes" ont fait des allusions au Holiday Special :
- Dans le tutoriel du jeu vidéo Galactic Battlegrounds (2001), on retrouve Itchy qui combat la Fédération du Commerce aux côtés de son fils Chewbacca.
- Le roman L'Aube de la Rébellion, troisième volet de la Trilogie Han Solo, parle de la jeunesse de Solo dont son amitié avec Chewbacca. Il aurait assisté au mariage de ce dernier avec Malla.
- Malla et Itchy apparaissent dans le roman Les Agents du Chaos I : La colère d'un héros
- Dans le dernier opus de la série de romans Le Nouvel Ordre Jedi, Lumpy reprend auprès de Solo la dette de vie de son père après la mort de ce dernier.
- Le MMORPG Star Wars Galaxies avait sur Kashyyyk de nombreuses références au Holiday Special, comme la peluche Bantha de Lumpy ou des Wookies en tenues de cérémonie. L'actuel MMO The Old Republic continue de célébrer annuellement le Jour de la Vie sur Kashyyyk avec les habits cérémoniels.
- Dans le jeu vidéo Le Pouvoir de la Force en 2008, le Mandalorien Chop'aa Notimo utilise la même arme que Boba Fett dans le film contre Galen Marek.
- Beaucoup plus récemment, cette arme est dans le Canon : le personnage principal de la série The Mandalorian (2019) l'utilise.
- Également dans le Canon, en 2002, dans L'Attaque des Clones, le personnage de Dexter Jettster est peut-être une vague allusion à la cheffe Gormaanda du Holiday Special : il tient un restaurant et surtout fait la cuisine tout en ayant quatre bras, comme elle.
- Le 3 octobre 2017, le personnage d'Ackmena est passé dans le Canon pour son apparition dans la nouvelle "The Kloo Horn Cantina Carper" du recueil From a Certain Point of View ; elle reste la barmaid de la cantina de Tatooine mais ses histoires avec Krelman entre autre ne sont pas citées. Son apparence serait toujours celle de Beatrice Arthur dans le Holiday.

V. Anecdotes [haut]


  Ce film est la toute première apparition de Boba Fett dans l'univers de la Saga, si on prend en compte la suppression de la scène entre Han et Jabba à l'époque.

  George Lucas a découvert le résultat du film lors de la diffusion télévisée. Avant de commencer l'épuration des copies, il aurait exigé à être retiré du générique.

  Au cours de la présentation des personnages, tout le casting est nommé sauf Kenny Baker. Au moment de présenter R2-D2, la voix-off se contente de dire qu'il joue son propre rôle sans tenir compte de l'acteur à l'intérieur alors qu'elle l'avait fait pour Anthony Daniels en tant que C-3PO. David Prowse n'est pas non plus crédité en tant que Dark Vador, supplanté par James Earl Jones qui faisait la voix.

  L'actrice Diahann Carroll, qui jouait le fantasme d'Itchy, était une camarade d'école (bien que l'on ignore si c'est de théâtre ou d'enfance) de Billy Dee Williams, l'acteur qui a incarné Lando Calrissian dans la Trilogie Originale.

  Le tournage du film a eu lieu seulement trois semaines après que Mark Hamill a subi un grave accident de voiture qui l'a temporairement défiguré - certaines cicatrices étaient par ailleurs toujours visibles dans L'Empie Contre-Attaque. Bien qu'il fût en convalescence, l'acteur vint au tournage et fut intensément maquillé pour en cacher les stigmates. Le maquillage se voit malgré tout, et Hamill avait encore une légère paralysie faciale qui l'empêchait d'être très expressif.

Star Wars Holiday Special

  Lors de la perquisition de la maison des Wookies par l'Empire, Saun Dann propose aux soldats de se reposer voire de manger un morceau. Il brise le quatrième mur en ajoutant "La cuisine wookie vaut peut-être pas la cuisine française, mais je suis certain de trouver par-là un petit quelque chose." Cette phrase n'est disponible que dans la VF, car il dit dans la VO que la cuisine wookie n'est pas "the greatest" (la meilleure).

  Plus tard, les Impériaux regardent une publicité pour Tatooine : de nombreux plans sont issus de scènes coupées de l'Épisode IV.

  Beatrice Arthur, au moment du tournage, n'avait pas réalisé qu'elle travaillait sur un projet Star Wars et avait dit dans une interview : "Je chantais au milieu de plein d'acteurs avec des masques amusants."

  Quand Han Solo fait tomber le stormtrooper dans le vide, ce dernier pousse le célèbre cri Wilhelm, présent dans tous les Star Wars.

  Dans la version française, seul Francis Lax a repris le doublage de Han Solo. Les autres comédiens pour Luke (Dominique Collignon-Maurin), Leia (Évelyn Séléna), C-3PO (Roger Carel) ou Vador (François Chaumette à l'époque) n'ont pas été sollicités, n'ont pas pu ou n'ont pas voulu faire partie du projet. En revanche, quelques comédiens de ce film auront doublé dans les suivants :
- Dans L'Empire Contre-Attaque, Marc François sera passé de Luke à Dack Ralter (qui est ironiquement dans le snowspeeder de Luke)
- Jacques Ferrière (qui a doublé C-3PO) aura fait le général Maximilian Veers.
- Roland Ménard (le narrateur) doubla Anakin Skywalker dans Le Retour du Jedi, au moment de rendre son dernier soupir.
- Jacques Thébault (l'instructeur de construction) allait doubler l'amiral Firmus Piett dans les Épisodes V et VI.
- Serge Lhorca (Krelman) avait déjà doublé l'amiral Cassio Tagge dans l'épisode précédent et allait faire Yoda dans les deux suivants.
- Paule Emanuèle, quant à elle, a déjà doublé Beru Lars dans le film précédent avant de faire Ackmena dans celui-là.

  La trappe du Faucon par laquelle s'enfuit Boba Fett dans le dessin animé est la même que celle utilisée par Lando Calrissian pour récupérer Luke à la Cité des Nuages dans l'Épisode V.

  La partie en dessin animé avait été créée par les studios canadiens Nelvana, connus plus tard pour avoir fait plusieurs séries d'animation à succès notamment Les Aventures de Tintin en 1991 ou bien Babar en 1989. Ils ont aussi créé les séries Droids - centrée sur C-3PO et R2-D2 - puis Ewoks dans les années 1980.

  Carrie Fisher aurait possédé une copie du film chez elle. Il semblerait qu'elle le montrait volontiers à la fin de ses soirées pour encourager les convives traînards à partir quand le temps était venu.

VI. Galerie [haut]


  Petit florilège de captures d'écran du film.

Star Wars Holiday Special
La grimace à l'origine des memes de Lumpy.


Star Wars Holiday Special
Les plans du premier film mais en moins beau.


Star Wars Holiday Special
Vous ne vouliez pas voir un soldat impérial faire ses courses ? Le Holiday l'a fait !


Star Wars Holiday Special
Harrison Ford méditant sur ses choix de carrière.


Star Wars Holiday Special
"T'étais pas mort dans le premier film, toi ?"


Star Wars Holiday Special


Star Wars Holiday Special
Picasso ? - Non non, Star Wars. - Ah.


Star Wars Holiday Special
Que la vie est injuste pour Lumpy.


Star Wars Holiday Special
Leia chantait avant même d'être une princesse Disney.


Star Wars Holiday Special
La cheffe Gormaanda.


Star Wars Holiday Special
Rejoins le côté obscur, on décapite des peluches.


Star Wars Holiday Special
Temps d'apparition montre en main : 15 secondes sur 1 heure 30.



Actualités en relation

HoloNet : Le Star Wars Holiday Special n'est peut-être pas si mal !

Comme il est de coutume sur Star Wars HoloNet, nous vous proposons de temps à autre de découvrir un article de fond rédigé avec minutie par l'un de nos rédacteurs. Et comme c'est l'été et, pour...


Star Wars 9 : Un nouveau poster spécial Dolby Cinema

Lucasfilm vient de partager sur les réseaux sociaux un tout nouveau poster pour L'Ascension de Skywalker. Le poster en question devrait être disponible en exclusivité chez dans les salles Dolby Cinema. Comme vous pouvez le voir, ce nouveau poster...


Star Wars 9 : Lucasfilm dévoile un nouveau spot officiel !

Après avoir partagé un nouveau poster du film, Lucasfilm continue sa contre-offensive marketing au sujet de L'Ascension de Skywalker, à un mois tout juste de la sortie du film en salle. Venant donc se rajouter aux photos exclusives d...


IDW Publishing : Sortie de Star Wars Adventures #27

Cela commençait presque à faire un moment depuis la parution du dernier numéro : Star Wars Adventures #27 parait aujourd'hui chez IDW Publishing ! Ce 27e numéro de Star Wars Adventures est un peu spécial, puisqu'il s'agira...


Star Wars 9 : Entertainment Weekly dévoile une nouvelle image de Zorii Bliss

Nous approchons doucement des deux mois avant la sortie de L'Ascension de Skywalker, ce qui est donc l'occasion idéale pour le magazine Entertainment Weekly de commencer à teaser son traditionnel numéro spécial Star Wars avec une nouvelle...




Fiches réalisées à l'aide de cette source :





L'avis de l'équipe


Informations encyclopédiques
Star Wars Holiday Special
Nom
Star Wars Holiday Special
Autre(s) nom(s)
Au Temps de la Guerre des Étoiles
Catégorie
Cinéma - DVD - Blu Ray - TV
Auteurs
Steve Binder (réalisation)
Rod Warren
Bruce Vilanch
Pat Proft
Leonard Ripps
Mitzie Welch
George Lucas (co-écriture, non crédité)
Date
1978
Langue
Français

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/12/2018

Date de modification
11/10/2019

Nombre de lectures
681


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.