RISK Édition Guerre des Clones


Jeu basé sur la Guerre des Clones

  Déjà connu mondialement par ses éditions Conquête du monde et Napoléonienne, le jeu de société RISK s'attaque à la licence Star Wars en 2005 en prenant pour base le conflit de la Guerre des Clones.

  Introduction du jeu :

  La Galaxie est plongée dans une guerre civile. Deux factions s'opposent. Les forces Séparatistes, sous la direction du charismatique Comte Dooku, ont convaincu des milliers de planètes de se rebeller contre la République. Pour faire face à l'insurrection, les forces de la République ont levé une armée de Soldats clones, dirigés par des Généraux Jedi.

  Mais les Jedi ignorent que cette guerre est manipulée par Dark Sidious, un Seigneur Sith qui s'apprête à sortir de l'ombre…

  Choisissez votre camp : renverser la République et ouvrir le règne de Palpatine ou découvrir les plans du seigneur sith à temps pour rétablir la paix dans la République…


RISK Édition Guerre des Clones

Contenu de la boîte


  Description du Risk Édition Guerre des Clones :

  Comme tout RISK qui se respecte, nous avons droit à une carte de la galaxie cartonnée, répartie en 6 secteurs accessibles entre eux par des routes stellaires bien définies. Ce ne sont pas moins de 42 planètes que les joueurs se doivent de conquérir pour remporter la partie.

RISK Édition Guerre des Clones

Carte de la galaxie/plateau de jeu


  Les joueurs (au maximum 4) doivent choisir en début de partie leur camp : les Forces Séparatistes ou bien l'Armée de la République. Pour gagner c'est "simple" : il suffit d'éradiquer la totalité des forces ennemies présentes dans la galaxie ou bien parvenir à capturer Dark Sidious avec l'Armée de la République une fois l'ordre 66 lancé.

  Ce RISK Star Wars se distingue des autres plateaux de jeux classiques par la présence de Vaisseaux représentés sous forme de jetons cartonnés, ces vaisseaux ont l'avantage de se jouer sous forme de dés à 8 faces (très pratique face à la troupe de base qui lui ne peut se défendre qu'avec un dé 6).

  Les vaisseaux Républicains sont :

• Un Chasseur ARC 170 ;
• Une Corvette Corellienne ;
• Un Destroyer Venator.

RISK Édition Guerre des Clones

Les troupes de la République


  Les Vaisseaux de la Confédération sont :

• Un Chasseur Droïde Vautour ;
• Un Destroyer Providence ;
• Un Vaisseau de Contrôle Droïde.


  Des jetons à l'effigie des leaders du conseil Séparatiste doivent être placés sur les planètes qu'ils contrôlent à chaque tour. Ils ne peuvent être déplacés et n'apportent aucun bonus de combat. Si la planète sur laquelle ils se trouvent est vaincue, l'attaquant Républicain a droit à  l'obtention de cartes bonus très utiles pour inverser le cours d'une bataille.

  Les Jetons Séparatistes sont :

Shu Mai : 1 carte pour sa capture
San Hill : 1 carte pour sa capture
Wat Tambor : 1 carte pour sa capture
Poggle le Bref : 2 cartes pour sa capture
Rune Haako : 2 cartes pour sa capture
Nute Gunray : 2 cartes pour sa capture
• Les Plans Secrets de l'Étoile Noire : 3 cartes pour sa capture
• Le Comte Dooku : 3 cartes pour sa capture
• Le General Grievous : 3 cartes pour sa capture

RISK Édition Guerre des Clones

Les jetons et les vasseaux séparatistes



  Mais la particularité de ce wargame est l'Ordre 66. En effet, à chaque fois que c'est au tour des séparatistes de jouer, la figurine de Dark Sidious progresse sur un tracé bien défini sur la carte de la galaxie. Les joueurs Séparatistes peuvent révéler à n'importe quel moment l'ordre 66 ; si l'ordre est lancé dès le début du jeu, les ennemis de la République peuvent contrôler les planètes de leurs adversaires en lançant un dé à 8 faces. Si le Séparatiste obtient le chiffre affiché, la planète Républicaine et toutes ses troupes rejoignent les camps Sep. Arrivé à 11 tours, pas moins de 7 chances sur 8 s'offrent aux ennemis des Jedis de prendre le pouvoir. Á noter que l'ordre 66 ne pouvant être lancé qu'une seule fois pendant toute une partie, il est donc sage de ne pas se précipiter. Une fois l'ordre lancé, la figurine de Sidious rejoint la partie. Elle doit être placée sur une planète Séparatiste et ne plus bouger de toute la partie. Si les forces Jedi parviennent à conquérir la planète où Sidious se trouve, les joueurs de la République sont déclarés automatiquement vainqueurs.

RISK Édition Guerre des Clones

Vue générale et progression de l'Ordre 66


  Le fait de prendre des planètes à  son adversaire permet de débloquer des cartes, ces cartes peuvent aussi exemple être défaussées pour obtenir des vaisseaux supplémentaires. Parmi les cartes que peuvent utiliser les joueurs, celles représentant Anakin deviennent inutiles au niveau de leurs pouvoirs spéciaux une fois l'ordre 66 lancé, la seule chose à faire est de la défausser pour obtenir un vaisseau.

  Concernant le système d'attaque, il faut d'abord parler des unités militaires. Un RISK Napoléonien se compose de 3 types d'unités : un fantassin, un cavalier (qui équivaut à 2 fantassins) et un canon (qui équivaut à 3 fantassins). Dans la version Star Wars il faut se contenter pour la République du Soldat Clone et du Juggernaut (équivalent de 3 Soldats Clones), pour la CSI le Super Droïde de Combat B2 fait office de troupe de base et le Char d'Assaut Blindé équivaut lui aussi à 3 troupes de base.

  La couleur des figurines des joueurs de l'armée droïde est le noir et le bleu foncé, pour les Républicains, la couleur des 2 armées est le rouge et le jaune.

RISK Édition Guerre des Clones

Les cartes à jouer


  Au niveau du système d'attaque, le joueur ne peut pas envoyer plus de 3 troupes à l'attaque en même temps et le défenseur ne peut pas se défendre avec plus de 2 unités. L'attaquant peut attaquer autant de fois qu'il le souhaite les territoires limitrophe pendant son tour, si un jet de dé est égal entre le défenseur et celui qui mène l'offensive, la défense l'emporte. Cependant, quel que soit le lieu où se déroulent les combats, au moins 1 unité doit toujours rester sur chacune des planètes que le joueur contrôle.

  A défaut de continents, RISK Star Wars nous propose 5 secteurs différents à conquérir ; si l'un d'eux est entièrement contrôlé, il permet de générer des troupes de renforts supplémentaires à chaque tour, même si le joueur ne contrôle aucun secteur il doit disposer de 3 nouvelles troupes minimum chaque fois que c'est à lui de jouer.

  Les différents Secteurs et les planètes qui composent la carte galactique sont :

  Les Colonies : 2 troupes de bonus en cas de contrôle total

  Ithor, Muunilinst, Dantooine, Dathomir, Mygeeto

  La Région d'Expansion : 3 troupes de bonus en cas de contrôle total

  Ilum, Malastare, Toydaria, Bogden

  L'Espace Sauvage : 3 troupes de bonus en cas de contrôle total

  Felucia, Raxus Prime, Mon Calamari, Kessel, Boz Pity, Saleucami, Jabiim

  La Bordure Médiane : 5 troupes de bonus en cas de contrôle total

  Sullust, Haruun Kal, Kashyyyk, Rodia, Nal Hutta, Kamino, Rattatak, Naboo, Ando

  Les Mondes du Noyau : 5 troupes de bonus en cas de contrôle total

  Byss, Coruscant, Ansion, Alderaan, Cato Neimodia, Corellia, Duro

  La Bordure Extérieure : 6 troupes de bonus en cas de contrôle total

  Polis Massa, Hypori, Dagobah, Mustafar, Tatooine, Utapau, Praesitlyn, Geonosis, Yavin 4.


  Avis du rédacteur de la fiche :

  Si la présence des planètes Jabiim, Praestlyn et Haruun Kal peut faire plaisir aux amateurs de l'Univers Étendu concernant Clone Wars, je ne vois absolument pas la raison pour laquelle Byss a été ajoutée sur la carte du plateau de jeu…
  L'Ordre 66 est assez sympathique à utiliser et apporte un stress aux joueurs de la République ; une fois lancé, la protection de la Dark Sidious est vitale.
  Du côté Séparatiste, le fait de protéger ses 9 jetons de la C.S.I. constitue un véritable casse-tête car, en ne pouvant pas les déplacer, ils mobilisent beaucoup de troupes pour les défendre et limitent les possibilités d'attaques.
  L'idée d'ajouter des vaisseaux est bonne mais le format "carton" est très fragile et facile à égarer.

  Pour conclure, le prix de la boîte oscille entre 40 et 60 euros en fonction des magasins, il vaut mieux avoir 3 amis avec soi pour jouer, c'est plus fun. Il faut compter 2 à 3 heures pour une partie intense.


Actualités en relation

Battlefront II : La Guerre des Clones sera à l'honneur cet automne

Alors que le jeu Star Wars de Respwan Entertainment vient enfin de se trouver un titre et une date, DICE et Electronic Arts ont aussi profité de leur événement EA Play en amont de l'E3 afin de nous donner...


Des Mandaloriens et un budget à la Game of Thrones pour la série Star Wars

En cette période caniculaire à faire suer les Tuskens de Tatooine, voilà qu'il nous arrive quelques infos toutes fraîches concernant la série live-action Star Wars ! Tout d'abord, le New York Times a pu mettre la main...


Panini Comics : Les couvertures des publications de juin et juillet

Et c'est parti pour une nouvelle actualité littérature avec le plein de couvertures pour les publications, chez Panini Comics, de Juin et Juillet. On y trouve un peu de tout, du hors série, de Luke, du Vador, mais...


Solo : La presse française, entre curiosité et désenchantement

Dévoilé en avant-première au Festival de Cannes, mardi dernier, Solo : A Star Wars Story a vite eu droit à ses premières critiques et retours francophones, publiés tout le long de la semaine. Une fois n'est pas...


The Mandalorian : Des Stormtroopers aperçus sur le tournage !

Les petites fuites provenant du tournage de The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, continuent d'affluer à un rythme à peu près régulier ; après la découverte d'un premier alien, c'est au tour...




Fiches réalisées à l'aide de cette source



Informations encyclopédiques
RISK Édition Guerre des Clones
Nom
RISK Édition Guerre des Clones
Catégorie
Jeu de rôle - Cartes
Auteurs
Hasbro
Date
2005
Langue
Français

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
02/12/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
27 207


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "RISK Édition Guerre des Clones" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.