Tarkin


"Tarkin" est un roman de James Luceno racontant la construction secrète de l'Etoile de la Mort sous la supervision du Moff Wilhuff Tarkin.

  

Présentation [haut]



Le roman Tarkin se déroule environ cinq ans après la fin de la Guerre des Clones et l'exécution de l'ordre 66. Il relate les aventures du personnage du même nom, le Moff Wilhuff Tarkin, qui se voit dans l'obligation de travailler avec Dark Vador afin de mettre à jour le complot de dissidents bien organisés qui menacent la sécurité de la construction de l'Etoile de la Mort. Ce roman marque également le retour de James Luceno dans l'univers Star Wars : c'est pour Luceno son premier roman de l'univers Canon, et viendra également Catalyst pour introduire les événements de Rogue One.

Couverture [haut]



Tarkin

Couverture originale de "Tarkin"


Résumé [haut]



  Wilhuff Tarkin est originaire d'Eriadu dans la Bordure Extérieure, une planète isolée au développement difficile, notamment à cause des pirates. Après la découverte de gisements de lommite, Eriadu s'est développée à une vitesse vertigineuse, notamment grâce aux exploitants venus de Corulag, un des Mondes du Noyau. Cette période correspond également au développement de la Voie Hydienne, route hyperspatiale très utilisée par les commerçants, et donc d'autant plus intéressante pour les pirates.

  A 11 ans, le jeune Wilhuff est tiré de chez lui par son grand-oncle Jova, qui l'emmène affronter la nature sur le Pic de la Charogne, un terrain vierge appartenant aux Tarkin depuis des générations. Wilhuff a toujours reçu un enseignement dur et sévère de ses parents : il faut toujours se battre pour avoir ce que l'on souhaite, et continuer à se battre une fois qu'on l'a, car tout peut disparaître en un clin d'œil. C'est avec cette ligne de conduite en tête que, pendant plusieurs années, Wilhuff apprend à chasser aux côtés de son grand-oncle, à survivre, à tuer, à se débrouiller.

  A 16 ans, ne souhaitant plus dépendre des riches vendeurs de Corulag, et encore moins du bon vouloir des Judiciaires de la République qui n'interviennent pas contre les pirates, Wilhuff rejoint la Force de Sécurité des Régions Extérieures, mouvement militaire initié par Eriadu. Son premier grand fait d'armes est d'arrêter, grâce au soutien de son cousin Ranulph Tarkin, les Maraudeurs de Q'anah, un groupe de pirates qui s'attaque méthodiquement aux convois de lommite.
  
  Plus tard, deux ans avant la fin de sa formation à l'académie du Secteur de Sullust, Tarkin y rencontre le sénateur de Naboo, Palpatine. Celui-ci le conseille de s'orienter vers la politique plutôt que vers une formation de Judiciaire. Wilhuff choisit tout de même une carrière militaire, sans pour autant perdre contact avec Palpatine. Il s'illustre notamment lors d'une mission aux côtés des Jedi où il sauve les membres de son escouade. Plus tard, et avant le blocus de Naboo par la Fédération du Commerce, Tarkin participe discrètement au complot de Palpatine pour renverser le Chancelier Finis Valorum, ce qui vaudra à Wilhuff la confiance du futur Empereur.

  Puis vient la Guerre des Clones : peu de temps avant l'émergence des Séparatistes, Dooku a fait de nombreuses propositions à Tarkin, alors gouverneur d'Eriadu. Ce dernier avait refusé, sa loyauté allant vers Palpatine, désormais le Chancelier Suprême de la République Galactique. Neuf mois après la bataille de Géonosis, il participe à l'éradication de la cellule séparatiste de Murkhana, planète sur laquelle il retournera bientôt, à l'origine d'une action de piratage de l'HoloNet devenue très connue. Plus tard, Wilhuff est promu amiral après l'évasion audacieuse de la prison Citadelle des Séparatistes durant laquelle le Chevalier Jedi Even Piell meurt, et après la victoire à laquelle il contribue grandement lorsque les Séparatistes attaquent Kamino.

Tarkin

Illustration pour le roman "Tarkin".


  Son histoire reprend cinq ans après que la République Galactique a laissé place à l'Empire de Palpatine, et que l'Ordre 66 a été exécuté. Cela fait alors également trois ans que Wilhuff Tarkin, promu Moff par l'Empereur, supervise la construction de l'Etoile de la Mort, depuis la Base Sentinelle, proche de Géonosis. La Base Sentinelle regroupe de nombreux scientifiques, experts et ouvriers qui travaillent à la construction de cette arme de destruction massive : Sentinelle est également un point de transit pour les vaisseaux de ravitaillement. Stressé par le retard que prennent les travaux et les livraisons, Tarkin doit en plus gérer une nouvelle crise : la station secrète Rempart est attaquée par ce qui semble être un vieux croiseur de classe Providence ayant appartenu aux Séparatistes durant la Guerre des Clones. Seulement, il ne faut pas longtemps à Tarkin pour deviner qu'il s'agit d'un subterfuge : c'est une bande HoloNet qui repasse en boucle, faisant croire que la station Rempart est attaquée !

  Et seulement quelques instants plus tard, le même croiseur de classe Providence surgit de l'hyperespace à proximité de Sentinelle : le destroyer séparatiste largue des dizaines de chasseurs Vautours, qui se font détruire sans difficulté par les défenses de la base. Le croiseur finit par fuir suite à l'arrivée d'un destroyer de classe Venator, coup de maître anticipé par le Moff. Les restes des droïdes Vautours sont analysés par des spécialistes de Sentinelle, qui découvrent que le croiseur qui les a attaqués est censé être détruit, et fut jadis construit par les Quarrens de Mon Cala : Tarkin mènera l'enquête.Chose surprenante, le destroyer de classe Providence a été reconstruit avec des pièces de l'ancien vaisseau de l'amiral Trench, défait durant la Guerre des Clones au-dessus de Christophsis.

  Peu de temps après cette attaque, Tarkin est convoqué par le Grand Vizir Mas Amedda sur Coruscant, sur ordre de l'Empereur lui-même. L'ex gouverneur d'Eriadu est accueilli par le Chagrien à son arrivée au Palais Impérial. Après avoir rencontré Dark Vador qui partage ses idées vis-à-vis de l'établissement de sursecteurs afin de réagir plus vite aux menaces que rencontre l'Empire, Tarkin se dirige à la réunion de l'Empereur : y assistent également les membres du Conseil - Ars Dangor, Sate Pestage, et Janus Greejatus - le Bureau de la Sécurité Impériale (BSI) - Wullf Yularen et Harus Ison - et l'Agence du Renseignement Naval - les amiraux Dodd Rancit et Screed. Mas Amedda déclare la réunion ouverte : le sujet de discussion est la découverte, par le BSI, d'un équipement très sophistiqué d'espionnage et de brouillage sur Murkhana, l'ancien bastion des Séparatistes. Malgré quelques dissensions à propos de la gravité de la situation, que Tarkin partage avec Vador et le BSI, l'Empereur décide d'envoyer son Moff et son plus fidèle serviteur enquêter. Peut-être y a-t-il en effet un lien avec la récente attaque de la station Sentinelle...

  Arrivés sur Murkhana, Tarkin, Vador et quelques stormtroopers découvrent avec honte que le responsable impérial sur place a laissé la situation se dégrader fortement : le Crymorah règne en maître dans la ville principale depuis que Vador y a chassé le Soleil Noir. Alors que le Moff et le Seigneur Sith enquêtent sur le bâtiment qui contient tout l'équipement d'espionnage, le vaisseau ultra performant et sophistiqué de Tarkin, Le Pic de la Charogne, est volé. Les gardes se sont fait berner par un faux appel de Tarkin : encore une fois, quelqu'un a usé de piratage pour attaquer l'Empire... Et il semblerait que le piège ait été tendu depuis les hautes sphères, potentiellement par un membre du BSI. Malgré ce contretemps, Vador déniche un vaisseau en effrayant le chef du Crymorah et se lance à la poursuite des voleurs.

  Il s'agit de deux Humains, Teller et Anora Fair, de Salikk le Gotal, du docteur Mon Calamari Artoz, de Cala le Koorivar, et enfin de Hask Taff la Zygerrienne. Le Pic de la Charogne file droit vers Galidraan et attaque la station spatiale en mode furtif, si bien que l'Empire peine à riposter. Les voleurs fuient ensuite vers Nam Chorios, et au passage attaquent la station orbitale minière TaggeCo de Lucazec. Cette nouvelle agression est une provocation ouverte à l'Empereur. Aussitôt, les dirigeants du BSI, du Conseil, et les chefs d'état-major de l'armée impériale Antonio Motti et Cassio Tagge, se réunissent pour décider de la marche à suivre : mais personne n'est d'accord sur l'ampleur de cette nouvelle menace, et il est hors de question de disperser la flotte. De leur côté, Tarkin et Dark Vador montent à bord du Goliath, un transporteur, et retrouvent la trace du Pic de la Charogne à la station de ravitaillement de Phindar.

  Là, grâce à son ingéniosité, Tarkin est sur le point de les capturer, en ayant fait déplacer des vaisseaux capitaux sur d'autres mondes, afin de faire croire aux pirates que l'Empire pensait qu'ils iraient plus loin vers le Noyau. Mais Teller, le capitaine des voleurs, ancien soldat impérial, voit clair dans le plan du Moff et le Pic de la Charogne parvient une nouvelle fois à s'échapper. Comme après Lucazec, des vidéos des combats, très musclés en orbite de Phindar, sont diffusées dans plusieurs systèmes, afin de montrer que l'Empire n'est pas inébranlable. Après cette bataille, le Pic de la Charogne est sérieusement endommagé, et Teller remotive ses troupes, notamment Hask, qui commence à douter de la légitimité des actions violentes qu'ils perpétuent contre l'Empire et qui causent la mort de dizaines, voire de centaines, de personnes innocentes à bord des stations orbitales.

  Depuis Coruscant, Harus Ison, directeur adjoint du BSI, et Rancit, vice-amiral, voient d'un mauvais œil les manœuvres de Tarkin et Vador, qui pourchassent en vain les pirates. Ils ne sont toujours pas d'accord sur les redéploiements de la flotte à effectuer, alors que des vaisseaux capitaux venant de Fondor, Bothawui et encore d'autres planètes, continuent d'être déplacés en prévention d'une menace plus sérieuse. L'Empereur, qui se réjouit de la collaboration de ses deux protégés, décide donc d'interroger lui-même les agents qui ont fourni l'information d'une cachète secrète sur Murkhana. Il ne lui faut pas longtemps pour comprendre que la vidéo qu'a reçue le BSI montrant une cachette suspecte sur Murkhana est une fausse, à l'image de celle reçue par Tarkin avant l'attaque de la base Sentinelle. Il ne fait aucun doute pour l'Empereur qu'il y a un traître haut placé quelque part dans l'Empire qui a pu transmettre de fausses informations au BSI.

  Après les échecs de Lucazec et Phindar, Tarkin et Vador prennent place à bord d'un destroyer de classe Impérial et se placent sur la route d'Obroa-skai, où normalement le Pic de la Charogne devrait faire une halte, avec plusieurs Interdicteurs capables de sortir les vaisseaux de l'hyperespace. Seulement, l'équipage du vaisseau volé découvre à temps le mouchard impérial placé dans une pile à combustible vide et parvient donc à éviter le piège en plaçant le mouchard dans un autre cargo de dissidents, qui se fait capturer par Vador. Tarkin, lassé de ces échecs successifs, analyse les archives de la République et de l'HoloNet. Il y découvre des faits intéressants et par extension l'identité des voleurs : pour cela, le Moff remonte à l'époque juste après la Guerre des Clones, où il a massacré, sur Antar IV, ancienne planète Séparatiste, bon nombre de Gotals et Koorivars sympathisants de la République qui n'avaient pas rallié le compte Dooku. Ceci lui avait valu la haine d'un certain Teller, ancien membre du Renseignement de la République, dont plusieurs agents travaillaient sur Antar IV. Et sur Coruscant, deux journalistes avaient couvert l'affaire, nommée "Atrocités d'Antar", Anora Fair et Hask Taff. Tarkin les soupçonne tous les trois de faire partie des dissidents qui ont volé son vaisseau, en représailles de ses meurtres de masse sur Antar IV. Et tout coïncide avec ce que Vador a appris en torturant l'équipage du cargo en direction d'Obroa-skai. Il est très probable que l'équipage du Pic de la Charogne se soit débarrassé du mouchard sur Lantillies, auprès d'un courtier du nom de Knotts, qui avait travaillé sur Antar IV par le passé, pour la République.

  Tarkin fait part de ces découvertes à Vador, qui transmet à l'Empereur : combinées avec ses propres recherches, il ne faut pas longtemps au Seigneur Sith pour arrêter l'amiral Dodd Rancit pour trahison. Celui-ci, depuis un chantier mobile impérial non loin de l'Académie de Carida, s'apprêtait à cueillir le Pic de la Charogne, c'est-à-dire à trahir ceux pour qui il avait déjà trahi l'Empire, afin de remonter dans l'estime de Palpatine. Depuis l'attaque de la base Sentinelle, l'amiral déchu de l'Agence du Renseignement Naval avait donné aux dissidents des informations sur les mouvements de la flotte impériale, et les avait aidés à mettre en place le piège sur Murkhana. Pendant ce temps, Teller, Salikk, Cala, Artoz et Knotts, accompagnés de plusieurs Gotals et Koorivars, ont pris position à bord du destroyer de classe Providence, et s'apprêtent à frapper une dernière fois l'Empire, espérant marquer les esprits et faire naître une rébellion. Ils s'apprêtent à attaquer un convoi d'équipement d'hyperpropulsion à destination de la nouvelle station de combat de l'Empire, ce qui pourrait retarder les travaux de quatre ans. Anora et Hask se chargeront de transmettre ce baroud d'honneur sur l'HoloNet.

  Seulement, Tarkin arrive à temps à bord du destroyer qui lui sera offert après sa victoire pour remplacer la perte du Pic de la Charogne, et vainc la flotte des dissidents, tout en prenant captif l'équipage du Providence. Teller parvient à s'enfuir... De retour sur Coruscant, les dissidents sont interrogés par le BSI, et tués. L'Empereur est satisfait, car tous les rebelles ont été éliminés d'un seul coup. Tarkin est promu Grand Moff et sera désormais en charge de la Bordure Extérieure. C'est finalement ce qu'il avait demandé à l'Empereur avant la crise, à savoir la création de sursecteurs. Deux semaines après sa promotion, il commence sa tournée des mondes de la Bordure Extérieure, en commençant par Eriadu, où ses soutiens sont nombreux. Là, il retrouve son oncle Jova, et piège Teller qui le traquait : le dernier des dissidents est éliminé comme les autres. C'est une grande victoire pour l'Empire, et aux abords de Géonosis, l'Etoile de la Mort, encore en construction, se met progressivement en mouvement.


En savoir plus

  La jeunesse de Tarkin est racontée par morceaux pendant plusieurs chapitres du livre. C'est un choix du rédacteur de rassembler toute cette partie "jeunesse" au début de la fiche afin de faciliter la lecture.


Actualités en relation

Panini Comics : Sortie de Star Wars #5

C'est la sortie aujourd'hui de Star Wars #5 chez Panini Comics ! Le numéro débute par un tout nouvel arc de la série Star Wars : "La Fuite", et comme l'indique le titre, l'aventure risque de...


Star Wars HoloNet recrute !

Vous avez toujours rêvé de contribuer au développement de la communauté Star Wars francophone, de rejoindre la prestigieuse équipe Star Wars Holonet, ou tout simplement de venir nous donner un coup de main sur un projet qui vous tient...


Marvel : Sortie d'Age of Rebellion - Vader #1 et de Galaxy's Edge #3

Sortie aujourd'hui de deux nouveaux comics Star Wars aux États-Unis : Age of Rebellion - Vader #1 et Galaxy's Edge #3 ! Sans plus attendre, allons tout de suite faire le tour de ces deux numéros publiés par Marvel...


Panini : Critique de Dark Vador, Seigneur Noir des Sith #3

Dark Vador, Le Seigneur Noir des Sith 3 – Mers de feu, est sorti le 5 juin 2019 chez Panini, et le résumé est disponible ici sur l’encyclopédie. Nous retrouvons au scénario Charles Soule et exceptionnellement Chuck Wendig...


HoloNet : Le plein de fiches Canon pour tous les goûts !

Après l’avalanche d’informations de la Star Wars Celebration et le pack de fiches du week-end dernier sur l’univers Legends, je vous propose aujourd’hui de faire le plein de fiches Canon. Pour cela, plusieurs rédacteurs...




Fiches réalisées à l'aide de cette source



Informations encyclopédiques
Tarkin
Nom
Tarkin
Nom original
Tarkin
Catégorie
Roman, Nouvelle, E-Book
Auteurs
James Luceno
Date
2016
Langue
Français
Anglais

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
28/09/2016

Date de modification
28/07/2019

Nombre de lectures
4 037


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.