327-T


327-T est un droïde WED-15 qui fut utilisé par la République dans le destroyer Tranquility, durant la Guerre des clones.

  Ce droïde passe-partout WED-15 de désignation "327-T" fut construit à l'époque de l'avènement de l'Empire. Comme tous les autres produits de cette gamme, ce robot mesurait près d'un mètre quarante ; il était doté d'un cou télescopique très long, qui se dressait sur une petite plate-forme rectangulaire. Sa "tête" comportait deux photorécepteurs binoculaires, servant aussi de lampes pour se repérer dans les endroits les plus sombres.

  Une paire de bras manipulateurs articulés saillaient de son cou. À l'origine, 327-T était un droïde de réparation ; il se servait de ses membres pour exécuter un ensemble de tâches, comme la soudure à l'arc, la peinture ; il était aussi capable de remettre en état les circuits électriques. Néanmoins, ce robot, comme il se déplaçait rapidement et que sa "tête" pouvait pivoter à trois-cents-soixante degrés, était utilisé pour surveiller certains lieux.

  Après avoir repéré quelque personne indésirable, 327-T tâchait d'en informer ses maîtres. Tout en se déplaçant, le droïde émettait des sons aigus, semblables aux gémissements d'un animal sauvage. Son intelligence artificielle était fort limitée ;  l'automate, lorsqu'il se sentait menacé, était comme pris de panique ; tout confus, il gesticulait de façon ridicule, ne sachant plus où aller ni que faire.

  327-T n'appréciait guère qu'on l'appelât autrement que par son "nom" complet, ce qui n'empêchait pas certains de l'interpeller par son sobriquet, "327". Ce droïde était le sujet de toutes les moqueries, de toutes les railleries, comme tous les WED-15 de Cybot Galactica. Il était d'ailleurs commode, pour un voleur ou un malfaiteur, de duper un tel robot quand celui-ci devait surveiller un lieu.

327-T

327-T, droïde de réparation.
(Star Wars: The Clone Wars: Cloak of Darkness)


  Pendant la Guerre des clones, 327-T était au service de la République galactique. Il parcourait les couloirs interminables d'un destroyer de classe Venator, le Tranquility, quelques mois après la bataille de Géonosis. Là, il réparait les circuits électriques et les dispositifs endommagés, mais il surveillait aussi la sombre salle des machines.

  Quand Padmé Amidala, par une heureuse fortune, parvint à capturer le vice-roi de la Fédération du commerce, Nute Gunray, les Républicains décidèrent d'enfermer leur précieux prisonnier à bord du Tranquility, croiseur gardé par des gardes plus entraînés et plus habiles que les simples soldats clones, les commandos du Sénat.

  Cependant le Comte Dooku, ne pouvant tolérer qu'un chef séparatiste fût arrêté - il pouvait en effet révéler des informations importantes concernant la Confédération -, confia à une tueuse, Asajj Ventress, la tâche de libérer Nute Gunray. Pour cela, celle-ci monta à bord d'un vaisseau d'abordage de classe Droch et se prépara à pénétrer discrètement dans le Tranquility en vue d'atteindre les prisons.

327-T

327-T est trompé par Ventress dans la salle des machines.
(Star Wars: The Clone Wars: Cloak of Darkness)


  Les vaisseaux d'abordage se fixèrent dans la coque du destroyer et libérèrent des centaines de super droïdes de combat. Des combats, entre les automates séparatistes et les soldats de la Compagnie verte, commencèrent ; puis, lorsque le hangar se vida, Asajj Ventress, seule, apparut. Elle voulait que personne ne la vît, de façon à libérer Gunray sans alerter l'ennemi. Avant, elle se dirigea vers la salle des machines.

  327-T s'y trouvait ; il veillait, à l'aide de ses lampes, à ce qu'aucun intrus ne vînt entreprendre quelque action hardie. Pourtant, c'est précisément ce qui arriva. Ventress se rendit dans la salle par un conduit d'aération. Elle aperçut, en contrebas, près des machines, le droïde WED en train d'aller et venir, dans tous le sens ; sa "tête" pivotait, illuminait le sol, le plafond. Toutefois, Ventress, trop habile, réussit à rester cachée.

  Tout à coup, deux soldats clones de la Compagnie verte entrèrent dans la salle des machines et demandèrent à 327 s'il avait vu quelqu'un. Il n'y avait manifestement personne, mais, dans son langage codé, le robot affirma que son "nom" complet était 327-T. Cette rectification dérisoire fit sourire les recrues de la République, qui savaient que les droïdes n'aimaient pas qu'on les appelât par leurs sobriquets.

327-T

327-T est surpris par l'explosion de la salle des machines.
(Star Wars: The Clone Wars: Cloak of Darkness)


  Ils partirent aussitôt aider leurs frères d'armes dans une autre partie du Tranquility. Enfin seule avec 327-T, Ventress commença de poser sur les murs, en les lançant, des détonateurs thermiques. Elle avait en effet l'intention de faire exploser la salle des machines au terme de sa mission, lorsqu'elle serait parvenue à libérer Gunray. Le WED-15 ne se douta de rien et fit preuve, une nouvelle fois, d'une grande maladresse.

  Quand Ventress allait à gauche pour poser un détonateur, 327-T allait à droite, et inversement, si bien que la tueuse finit par s'en amuser, sautant même à côté du droïde. Or le risque était tangible pour elle : si celui-ci repérait Asajj, il pourrait en informer ses alliés ; la mission de sauvetage de Ventress serait mise en péril. Malgré tout, les explosifs furent placés, les uns après les autres ; et l'élève de Dooku partit.

327-T

Luminara rencontre le droïde WED-15.
(Star Wars: The Clone Wars: Cloak of Darkness)


  L'assassin atteignit par la suite les cellules du Tranquility et aperçut Gunray. Après un duel contre Ahsoka Tano, elle fut surprise par Luminara Unduli et ses hommes. Encerclée, Asajj fit exploser les détonateurs ; le destroyer fut secoué ; 327-T dut rouler à l'écart pour éviter la chute des machines embrasées : mais des débris de plates-formes tombèrent sur lui, au point qu'il ne pouvait ni avancer, ni rien faire du tout.

  Peu après, Luminara et Ahsoka se rendirent dans la salle des machines, désormais en feu, pour défier Asajj Ventress. Elles entendirent soudain quelque chose frémir, sous des décombres ; croyant qu'il s'agissait de la tueuse de Dooku, Unduli se précipita vers les débris, les souleva et découvrit 327-T, immobile, comme abasourdi par l'explosion. Luminara brandit son arme, mais, lorsqu'elle saisit que ce n'était qu'un droïde, sourit. Puis elle libéra le robot, qui, dès lors, reprit sa route comme si rien ne fût arrivé.


Actualités en relation

Star Wars Episode VIII : Un produit dérivé dévoile de nouveaux visuels du film !

Il faut croire qu'avoir un milliard de produit dérivés est vraiment une affaire délicate à gérer, surtout lorsque que l'on s'approche de leur date de sortie, puisque Disney et Lucasfilm semblent avoir bien du mal...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
327-T
Nom
327-T
Classe
Unique
Constructeur
Type
Droïde de réparation
Fonction
Réparations et surveillance
Taille
1,24 m
Armement
Cou télescopique
Signalisation acoustique
Photorécepteurs binoculaires
Bras manipulateurs
Bras outillés amovibles
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
31/08/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
35 817


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - The Clone Wars Episode Guides
  • The Clone Wars Character Encyclopedia
  • The Clone Wars S01E09 - Cloak of Darkness

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.