Droïde Annihilator Scorpenek


Le Droïde Annihilator Scorpenek est un droïde de combat lourd armé de deux canons laser, conçu par les Colicoïdes sur le modèle du Droïdeka, durant la Guerre des Clones.

  Construit à l'origine par les Colicoïdes pour assurer la protection de leur monde natal, Colla IV, le droïde Annihilator représente la version lourde du célèbre Droideka, dont il reprend la plupart des caractéristiques en les poussant à un niveau rarement atteint chez un droïde de combat. Surnommé le droïde "Scorpenek", l'Annihilator possède quatre robustes pattes pointues grâce auquel il peut se déplacement rapidement, mais contrairement à son "petit frère" le droïdeka, il ne possède aucun système de locomotion roulant - les xéno-sociologues de l'Université de Sanbra ont avancé la supposition que les Colicoïdes n'auraient pas souhaité adapter ce système à un droïde de cette taille, estimant que cela aurait représenté une insulte à leur propre physiologie.

  Doté d'un blindage en bronzium et d'un générateur d'écran déflecteur, le droïde Annihilator est équipé de deux puissants canons laser jumelés dévastateurs. Fort heureusement pour l'Armée de la République, qui affronta toute la gamme de droïdes conçus par les Colicoïdes, les modèles Annihilator furent produits en faible nombre en raison de leur coût prohibitif - 59.275 crédits pièces pour être exact. Par conséquent les Colicoïdes en produisirent tout juste assez pour assurer leur propre défense, ne gardant en permanence qu'un nombre bien précis d'unités en activité. On peut supposer que les choses auraient pu tourner plus mal pour les forces républicaines et Jedi si un tel droïde avait été produit en masse, surtout quand on sait qu'un Annihilator peut affronter plusieurs véhicules blindés à lui tout seul et mettre en pièce des bataillons entiers de soldats clones.

  La première rencontre entre les forces républicaines et cette formidable machine de guerre eut lieu sur Colla IV même, lorsque l'Armée de la République attaqua les usines droïdes des Colicoïdes. Alors que le soldat ARC nommé Stec dirigeait une offensive à la tête de plusieurs sections de soldats, les Scorpenek firent leur apparition et mitraillèrent les rangs républicains. Un seul de ces droïdes élimina à lui seul trois sections de soldats clones, qui tombèrent fauchés par les deux puissants canons lasers du monstre de bronzium. Surprises par ce nouveau modèle de droïde de combat, les troupes républicaines durent se replier en catastrophe pour éviter l'élimination totale.

  Même si le droïde Annihilator est une formidable machine de guerre, on peut le modifier - assez lourdement il est vrai - afin de le transformer en récupérateur de pièces détachées de vaisseaux spatiaux encombrant l'espace. Les vaisseaux capitaux endommagés, en raison de leur taille parfois très importante, sont assez difficiles à démanteler pour récupérer les pièces encore utilisables et les matières premières. Les habitants de planètes telles que Raxus Prime, Ord Mantell, ou d'autres mondes réputés pour posséder de vastes dépôtoirs spatiaux, ont ainsi reconverti des modèles Annihilator pour être en mesure de mettre en pièces d'immenses bâtiments délabrés. Ce genre de modification, si elle est efficace, requiert d'importants travaux sur le droïde : après voir retiré le générateur d'écran déflecteur, et récupéré ainsi l'énergie économisée, il faut installer un mécanisme magnétique pour permettre aux pattes du droïde de se fixer sur les coques des vaisseaux et circuler à bord des coursives dénuées de gravité artificielle. L'un des canons lasers doit idéalement être remplacé par un dispositif de soudage de grande taille, tandis que la seconde arme doit être remplacée elle par une énorme pince, ce qui permet au droïde de découper et transporter de lourdes plaques de duracier.

Droïde Annihilator Scorpenek


  En temps de paix, certaines personnes trouvent d'autres usages pour le matériel de guerre. C'est ainsi qu'une femme originaire d'Ord Mantell, spécialisée dans le transport de ferraille, pensa à utiliser des Annihilator pour faire office de convoyeurs de fret armés afin de se protéger de gangs de ferrailleurs rivaux. Programmés pour défendre leur marchandise et mener des opérations coordonnées, ces quelques droïdes Annihilator possédaient chacun plusieurs containers capables de transporter jusqu'à deux cents kilogrammes de fret divers - ce qui réduisait quelque peur leurs facultés motrices, mais au bénéfice d'une puissance de feu non négligeable.
  
  Comme on l'a vu, les droïdes Annihilator pouvaient être modifiés pour opérer en milieu spatial. Certaines organisations possédant ce modèle de droïdes les modifièrent en ce sens, mais cette fois pour faire office de tourelle laser spatiale. Bien qu'ils soient avant tout conçus pour affronter des véhicules blindés et des troupes terrestres, les Annihilators peuvent tout à fait, au prix de quelques modifications, devenir de redoutables sentinelles de l'espace. Tout d'abord, il est nécessaire d'ajouter des propulseurs latéraux pour permettre au droïde de se déplacer en gravité zéro et cibler efficacement tout appareil ennemi se déplaçant à grande vitesse; une modification intéressante consiste par ailleurs à remplacer l'un des canons-laser par un lance-projectiles capables d'emporter des torpilles à proton ou des missiles à concussion, voire même de faire cette opération pour les deux canons-laser du droïde - bien que la plupart des techniciens compétents préfèrent conserver une arme énergétique pour que le droïde ne se retrouve pas sans défense après avoir épuisé ses munitions. Certaines organisations pirates, possédant des bases dans des lieux discrets, sont ainsi connues pour s'être procuré quelques Annihilators pour leur servir de "chiens de garde" aux alentours de leur quartier général, au cas où leur repaire viendrait à être découvert...


Actualités en relation

Holonet : 16 nouvelles fiches rejoignent l'encyclopédie

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas sur Star Wars HoloNet. Pour les plus attentifs, des fiches au sujet de Solo arrivent actuellement aléatoirement, et pour les autres nous publions ce week-end un nouveau pack totalement in...


Solo : Le scénariste du film évoque la pansexualité de Lando

Voilà un sujet que l'on n'aura certainement pas vu venir ! Dans un interview accordé au Huftfington Post, Jonathan Kasdan, co-scénariste de Solo : A Star Wars Story, a révélé quelques détails croustillants concernant la sexualit...


Solo : L'avis (sans spoilers) d'Exar Kun

Comme certains de mes collègues d'autres sites internet Star Wars francophones, j'ai eu le plaisir et la chance d'être invité par Disney à assister à la projection de Solo : A Star War Story au Festival de Cannes le 15...


Solo : Une nouvelle vidéo sur la photographie, les costumes et les aliens !

Si tous les projecteurs sont aujourd'hui tournés sur l'avant-première de Solo : A Star Wars Story au Festival de Cannes, la campagne promotionnelle du film, elle, continue sur les internets. Le quotidien américain USA Today, partenaire...


Holonet : 24 nouvelles fiches pour vous remettre du May The 4th

C'est lundi, c'est le début d'une lonnnnnnngue semaine qu'il va vous falloir occuper comme il se doit non ? Pour se faire, pourquoi pas un petit peu de lecture en tout genre avec ces 24 nouvelles fiches...


Informations encyclopédiques
Droïde Annihilator Scorpenek
Nom
Droïde Annihilator Scorpenek
Classe
Militaire
Constructeur
Type
Droïde de combat
Fonction
Destruction
Armement
2 doubles canons laser
Ecran déflecteur
Armature en bronzium
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
05/03/2010

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
51 410


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • The New Essential Guide to Droids
  • WOTC - Scavenger's Guide to Droids (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.