Droïde Messager AS-M12 Traqueur


L'AS-M12 Traqueur est un modèle fiable de droïde-messager, construit par Arakyd Industries.

  Quand il est vital, surtout en temps de guerre, qu'un message arrive à un destinataire parfois situé de l'autre côté de la galaxie, il existe de multiples façons de le transmettre, mais quasiment toutes comportent des inconvénients.
  On peut décider de le transmettre par fréquences radios via le subespace, ce qui est lent, soit d'utiliser le réseau de communications HoloNet, dont l'accès est limité et parfois victime des slicers, soit de louer les services de compagnies de livraisons de courrier comme Core Courriers, qui sont surtout connues pour avoir délibérément égaré leur cargaison par le passé.

  L'invention inespérée des droïdes-messagers vint résoudre le problème, offrant une alternative aux personnes qui avaient les moyens de s'en payer, leur coût minimum étant de plusieurs milliers de crédits, tout en ayant la garantie que ces droïdes feraient bien leur travail.
  Arakyd Industries sauta sur l'occasion et créa le AS-M12 Traqueur, un droïde-expéditeur rapide et, à l'exception de rares accidents ou d'une attaque très précise, à l'épreuve de tous les problèmes qu'il pourrait rencontrer.
  L'entreprise a tout simplement pris le module hyperdrive de son populaire droïde-sonde et l'a réduit pour l'adapter à la taille du AS-M12. Une capsule de voyage est programmée par l'expéditeur pour un saut unique dans l'hyperespace, après quoi elle devient inutilisable, à l'intérieur de laquelle est convoyé le droïde-messager sphérique. Une fois sur place, elle atterrit et décharge le droïde qui active ses senseurs pour repérer le destinataire, ainsi qu'un répulseur qui lui permet de se déplacer au-dessus du sol.

  D'un point de vue extérieur, on peut remarquer que le globe métallique arbore un photorécepteur/holoprojecteur ainsi qu'un synthétiseur vocal et des senseurs auditifs, mais possède également une interface informatique et un bras manipulateur, tous deux rétractés lorsqu'ils sont inusités. Son unique fonction étant de localiser sa cible et de lui délivrer le message aussi rapidement et discrètement que possible, il se sert essentiellement de ses senseurs extérieurs.
Mais il peut, le cas échéant, se brancher aux répertoires informatiques publics pour trouver l'adresse du destinataire plus rapidement grâce à son interface, ainsi qu'ouvrir des portes et faire fonctionner des turbo-ascenseurs à l'aide de son bras manipulateur.
  Sa programmation complexe, ainsi que la gamme d'outils qu'il utilise pour livrer son message, expliquent pourquoi il est si coûteux (24.000 crédits capsule de voyage comprise), mais est toujours moins cher qu'un drone-messager de type Elegance.

  Une fois sa cible trouvée, et que le droïde a décidé de délivrer l'information, le destinataire doit fournir un mot de passe verbal que le droïde lui demande pour que ce dernier puisse lui remettre sa missive. S'il n'obtient aucune réponse ou que l'on tente de l'ouvrir par un moyen détourné, les conséquences vont de l'effacement de mémoire à l'explosion du droïde.
  Si tout se passe correctement, le droïde projette un hologramme via son holoprojecteur, pendant que les sons enregistrés avec l'image sont émis par le synthétiseur vocal du droïde.
  Luke Skywalker et le contrebandier Dash Rendar ont une fois rencontré un AS-M12 pendant le séjour de Luke sur Tatooine, près de la hutte d'Obi-Wan Kenobi.

Droïde Messager AS-M12 Traqueur


  Les AS-M12 sont très vite devenus populaires en raison de leur système quasi inviolable de banque de données, dans une galaxie préoccupée par la confidentialité des informations (militaires, industrielles, gouvernementales…).
  Koth Melan, chef du réseau d'espionnage bothan peu de temps avant la Bataille d'Endor, préférait ces droïdes-messagers pour cette raison, et en utilisa un pour informer la princesse Leia Organa et l'Alliance Rebelle du projet de construction de la seconde Étoile de la Mort.
  Même si le modèle standard est extrêmement sécurisé, certains se sont amusés à en concevoir des versions encore plus infaillibles : le chef des chantiers navals de Kuat, un humain nommé Kuat et originaire de la planète Kuat, sécurisa à l'extrême la capsule : la capsule argentée en forme de torpille possédait son propre photorécepteur/holo-enregistreur pour la reconnaissance visuelle et était fabriquée pour ne s'ouvrir que quand l'empreinte génétique de Kuat était établie, et ce dernier devait ensuite démonter les composants de la capsule d'une certaine façon pour libérer le droïde et éviter une déflagration déplaisante.


Actualités en relation

Battlefront II : La nouvelle mise à jour est là, les Droidekas attaquent !

Vous l'attendiez, les développeurs de DICE l'ont fait : la nouvelle mise à jour gratuite de Battlefront II arrive aujourd'hui et apporte donc avec elle les fameux Droïdekas ! Dévoilées en détail au début du...


Battlefront II : Les droidekas dévoilés, Felucia annoncée !

Même si les projecteurs risquent d'être centrés cette semaine sur Jedi : Fallen Order, les équipes de DICE sont encore loin de s'avouer vaincus et viennent ainsi de lever quelque peu le voile sur les prochaines mises à jour...


HoloNet : Le plein de fiches Canon pour tous les goûts !

Après l’avalanche d’informations de la Star Wars Celebration et le pack de fiches du week-end dernier sur l’univers Legends, je vous propose aujourd’hui de faire le plein de fiches Canon. Pour cela, plusieurs rédacteurs...


The Mandalorian : Le compagnon droïde du Mandalorien s'appelle IG-11

Bien plus décevant que prévu, le panel de la Star Wars Celebration consacré à The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, a néanmoins réservé quelques surprises pour le public présent à Chicago. L'une...


Star Wars 9 : Rumeur sur les droïdes du film

Très exactement une semaine avant le panel de la Star Wars Celebration 2019 consacré à l'Episode IX, une nouvelle petite rumeur vient nous aider à patienter encore un peu ! Celle-ci nous provient une nouvelle fois de Makingstarwars, toujours aussi bien...


Informations encyclopédiques
Droïde Messager AS-M12 Traqueur
Nom
Droïde Messager AS-M12 Traqueur
Classe
Utilitaire
Constructeur
Type
Droïde-messager
Fonction
Livraison de message
Taille
0.55 m
Armement
Aucune arme
Senseurs auditifs
Interface informatique
Bras manipulateur rétractable
Photorécepteur / holoprojecteur
Moteur à répulsion
Synthétiseur vocal
Affiliation
Variable

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
36 231


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.