Droïde de guerre Basilisk


Le droïde de guerre Basilisk était un redoutable droïde militaire qui fut utilisé par les Mandaloriens durant leurs heures de gloire et qui marqua les génarations futures par sa redoutable efficacité.

  Même à l'époque de la Nouvelle République et au-delà, la simple mention du droïde de guerre Basilisk (Bes'uliik en Mando'a) était particulièrement évocateur pour les habitants de la galaxie et leur inspirait des sueurs froides. En effet, ils se représentaient immédiatement ces créations de cauchemars qui, au cours de la Grande Guerre Sith et des Guerres Mandaloriennes, dévastèrent de nombreuses planètes. Même quatre mille ans après ces grands conflits, le Basilisk continuait d'inspirer la crainte alors que les seuls spécimens qui existaient encore étaient des spécimens désactivés disposés derrière des vitres de transpacier des musées…

  Bien que leur nom ait été intimement lié à celui des Mandaloriens et à leurs velléités de conquête de la galaxie, les droïdes de guerre Basilisk ne furent pas conçus par ces derniers mais par un peuple technologiquement avancé, les Basiliskans. Ces derniers étaient des reptiliens qui vivaient sur une planète du Noyau proche de Coruscant, Basilisk. Au cours de leur croisade, les Mandaloriens attaquèrent Basilisk (-3 997) et malgré l'intervention des Jedi et de la République, ainsi que le recours des Basiliskans à une arme chimique qui empoisonna la planète, ils parvinrent à s'emparer de celle-ci et mirent la main sur la technologie des Basiliskans, en particulier sur les droïdes de guerre Basilisk…

Droïde de guerre Basilisk

Un droïde de guerre Basilisk
Image extraite du New Essential Guide to Droids


  Extérieurement, le droïde de guerre Basilisk ressemblait à un croisement entre un scarabée à carapace dure Karran et un lion de pierre Zalorian à armure, mais selon la croyance populaire il fut en fait partiellement modelé d'après l'apparence de ses créateurs, les reptiliens Basiliskans. Bien qu'il ressemble beaucoup à une créature vivante, il se comportait plutôt comme l'aurait fait un vaisseau en chute libre. Les Mandaloriens appréciaient de pouvoir plonger depuis l'orbite jusqu'à la surface de la planète, en utilisant le rythme vertigineux de la descente pour tromper les viseurs automatiques des canons de leurs adversaires. Comme ils portaient des combinaisons scellées, les Mandaloriens n'avaient aucune difficulté à manœuvrer leurs montures dans l'espace profond.

  Doté d'un cerveau droïde dont l'intelligence était à peine plus élevée que celle d'un animal domestique, le droïde de guerre Basilisk était autant une machine qu'une bête. Bien qu'ils ne les aient pas crées, les Mandaloriens établirent un lien très fort avec les Basilisk qui se révélèrent de loyaux compagnons et leurs meilleurs alliés dans la bataille. Au contact de leurs montures, les Mandaloriens développèrent une relation basée sur une profonde empathie et prenaient le plus grand soin d'elles, les nourrissant avec du plasma riche en énergie locap mélangé avec du narcolethe non raffiné. Au combat, les Basilisk devinrent des extensions surnaturellement rapides des corps de leurs cavaliers. Lorsqu'un droïde de guerre Basilisk tombait au combat, les Mandaloriens lui offraient les honneurs de funérailles de guerrier avant de l'envoyer dans le cœur d'une étoile.

Droïde de guerre Basilisk

Un droïde de guerre Basilisk en action
Image extraite du Knights of the Old Republic Campaign Guide


  Un droïde de guerre Basilisk s'enorgueillissait d'un certain nombre d'armes exotiques, y compris à sa pointe un amas de tiges de générateurs d'ondes de choc qui pouvait tirer une rafale de plasma capable de percer la coque d'un vaisseau. Des canons d'ondes à impulsion et des tubes de lancement de missiles à fragmentation ornaient les coques des nombreux droïdes, parfois cachés derrière des pans du blindage. Le Basilisk possédait également de lourdes griffes à l'avant, qui étaient utilisées comme train d'atterrissage et qui pouvaient également servir à aplatir les obstacles ou à déchirer de la chair des ennemis… Les cavaliers Mandalorien attachaient souvent des armes à l'extérieur de leurs montures, décorant les droïdes avec les reflets menaçants de haches, d'épées, ou de pistolets-flash.

  Il n'existait pas deux Basilisk identiques. La configuration la plus courante du Basilisk était le modèle ouvert (ou combat-libre), sans cockpit ou autre, et ils furent nombreux à obscurcir les cieux lorsque les Mandaloriens prirent des planètes d'assaut. Il existait d'autres configurations moins courantes comme le modèle furtif en forme de guêpe ou le bombardier lourd à deux places. Les modèles de combat-libre pouvaient également lancer eux-mêmes des explosifs, en remorquant une bombe à compression atomique volatile entre deux droïdes et en la catapultant sur un vaisseau capital ou contre la coque d'une station orbitale.

Droïde de guerre Basilisk

Descriptif d'un droïde de guerre Basilisk
Image extraite de l'Essential Guide to Droids


  Les heures de gloire des droïdes de guerre Basilisk eurent lieu au cours de la Croisade Mandalorienne, de la Grande Guerre Sith, et des Guerres Mandaloriennes (ainsi que lors des escarmouches qui précédèrent ces dernières). Ainsi les Mandaloriens utilisèrent des droïdes de guerre Basilisk lorsqu'ils tentèrent de s'emparer du Système de l'Impératrice Téta (-3.996) et leur leader en personne, Mandalore l'Indomptable, utilisa un Basilisk lors du duel qui l'opposa à Ulic Qel-Droma sur Kuar. Après la victoire de ce dernier, les Mandaloriens se mirent au service du Seigneur Sith et on pu voir des droïdes de guerre Basilisk sur différents champs de bataille de la Grande Guerre Sith comme la Bataille de Foerost ou la Bataille de Coruscant.

  A la fin du conflit, alors qu'Ulic et Exar Kun pillaient la Bibliothèque Jedi d'Ossus, les Mandaloriens attaquèrent Ondéron conformément aux ordres d'Ulic. Mais dans les cieux d'Ondéron, les droïdes de guerre Basilisk trouvèrent un adversaire à sa mesure, les redoutables Bêtes d'Ondéron et furent submergés lorsqu'arrivèrent les renforts républicains. Plusieurs Basilisk parvinrent à rejoindre la lune d'Ondéron, Dxun, avec leurs cavaliers mais le droïde de Mandalore l'Indomptable s'écrasa au sol et le guerrier fut tué et sans doute dévoré par la faune locale. Un nouveau Mandalore émergea et les Mandaloriens se regroupèrent sur Dxun.

Droïde de guerre Basilisk

Mandalore l'Indomptable et ses guerriers chevauchant des droïdes de guerre Basilisk
Image extraite de l'Essential Atlas


  Plus tard, sous l'égide de Mandalore l'Ultime, les Néo-Croisés se lancèrent dans une nouvelle croisade pour conquérir la galaxie, mieux connue sous le nom de Guerres Mandaloriennes. Les droïdes de guerre Basilisk jouèrent également un rôle durant ce conflit comme lors de la Bataille de Vanquo (-3.964). Lorsqu'une partie de l'armée mandalorienne fut touchée par la maladie des rakghouls à cause du Talisman de Muur, les Néo-Croisés se transformèrent en créatures plus intelligentes que celles qu'on pouvait trouver sur Taris où sévissait habituellement la peste et se montrèrent capables d'utiliser des technologies qu'ils maîtrisaient avant leur transformation comme les droïdes de guerre Basilisk.

  Après avoir été vaincus par Revan sur Malachor V en -3.960, les Mandaloriens furent forcés de détruire leurs droïdes de guerre Basilisk sous les yeux de leur vainqueur. Ce jour fut particulièrement douloureux pour les Mandaloriens qui, honteux et vaincus, choisirent pour la plupart de quitter les rangs des guerriers Mandaloriens ou de devenir des mercenaires. Après la Guerre Civile des Jedi, Revan remit le masque de Mandalore à son ami Canderous Ordo qui devint  le nouveau Mandalore sous le nom de Mandalore le Sauveur et entreprit de réunifier les Mandaloriens et de leur rendre leur honneur perdu. Durant la Guerre Civile d'Ondéron, Mandalore le Sauveur aida l'Exilée à rejoindre Iziz, la capitale d'Ondéron, pour prêter main-forte à la reine Talia et à son ancien mentor, le Maître Jedi Kavar. Pour se faire, ils utilisèrent l'un des rares droïdes de guerre Basilisk encore en fonctionnement, ce qui sema la panique dans la population qui gardait un souvenir particulièrement vivace de l'occupation mandalorienne durant les Guerres Mandaloriennes…

Droïde de guerre Basilisk

L'Exilée et ses compagnons se posent sur Ondéron à bord d'un droïde de guerre Basilisk
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic II : The Sith Lords


  Plusieurs millénaires plus tard, alors que le souvenir des droïdes de guerre Basilisk demeurait particulièrement vivace dans l'imaginaire collectif bien qu'il n'existait probablement plus aucun contemporain de leur âge d'or, les Mandaloriens découvrirent sur Mandalore un important filon de fer mandalorien ou beskar qu'ils pensaient épuisés depuis l'occupation impériale. MandalMotors entreprit alors de créer de nouveaux vaisseaux en utilisant le beskar et sa première création fut un nouveau type de chasseur stellaire qui fut nommé le Bes'uliik en hommage aux célèbres droïdes de guerre Basilisk.



Note : Le destroyer impérial Basilic, qui était stationné dans la Gueule n'a aucun lien avec les droïdes de guerre Basilisk. En effet, le Basilic, ainsi que ses trois vaisseaux-frères (le Manticore, le Gorgone et l'Hydre) devaient leurs noms à des créatures mythologiques.


Actualités en relation

Delcourt : Sortie de Droides - Integrale

Sortie aujourd'hui même de Droides - Integrale, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 29/08/2018. Description officielle : Inspirés de la série TV éponyme, ces récits nous entraînent sur...


Star Wars Resistance : Une vidéo officielle nous présente les différents héros!

Un premier trailer, un poster officiel : il n'y a pas de doute, Star Wars Resistance approche désormais à grands pas ! Disney et Lucasfilm en rajoutent aujourd'hui une couche en diffusant une vidéo de présentation des nouveaux personnages...


Battlefront II : La Guerre des Clones sera à l'honneur cet automne

Alors que le jeu Star Wars de Respwan Entertainment vient enfin de se trouver un titre et une date, DICE et Electronic Arts ont aussi profité de leur événement EA Play en amont de l'E3 afin de nous donner...


Lucasfilm dévoile Star Wars Resistance, sa nouvelle série d’animation !

Presque deux mois après la fin de Star Wars Rebels, aux États-Unis, Lucasfilm lève enfin le voile sur sa prochaine série d’animation phare ! Intitulée Star Wars Resistance, la nouvelle série s’intéressera à la...


Holonet : Mise à jour de l'encyclopédie sur Résistance

On continue la mise à jour de l'encyclopédie sur le sujet de Star Wars : Résistance avec l'ajout de 13 nouvelles fiches en rapport avec l'épisode 3, diffusé ce week-end aux Etats-Unis et qui arrivera...


Informations encyclopédiques
Droïde de guerre Basilisk
Nom
Droïde de guerre Basilisk
Classe
Militaire
Constructeur
Type
Militaire
Taille
2,98 m
Armement
Canons laser légers
Missiles à concussion légers
Canons d'ondes à impulsion
Mines spatiales
Variable
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
20/08/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
49 665


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 2 : Ultime Recours
  • Insider #080 (The History of the Mandalorians ....)
  • Knights of the Old Republic II : The Sith Lords
  • L'Héritage de la Force, Vol. 5 : Sacrifice
  • La Légende des Jedi Vol.5 : La Guerre des Sith
  • The Essential Atlas
  • The Essential Chronology
  • The New Essential Guide to Droids
  • Vector Vol. 1
  • WOTC - KOTOR Campaign Guide (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.