BU-11


Droïde-chirurgien 2-1B converti en serveur pour Ziro le Hutt

  À l'origine, le robot de désignation BU-11 était un droïde-chirurgien 2-1B. Doté d'un puissant ordinateur, d'une interface contenant diverses informations médicales et d'une unité centrale de soin, cet automate, à l'époque de l'avènement de l'Empire, avait été modifié de façon à remplir une fonction bien différente de celle qu'il assumait naguère : il serait désormais un serveur travaillant pour le Soleil noir.

  Ses circuits informatiques ainsi convertis, la coque du BU-11 fut ensuite décorée à plusieurs endroits, conformément à la volonté de son nouveau propriétaire, Ziro le Hutt. Un symbole était peint sur sa "tête", tandis que le centre de sa poitrine mécanique était teinté d'un cercle rouge, comme la plupart des sbires de ce seigneur du crime.

  Tenant des serviettes et se déplaçant derrière un comptoir du palais de Ziro, bâti dans la partie la plus ténébreuse de Coruscant, BU-11 servait diverses substances à ses clients, qui étaient, pour l'essentiel, des crapules. Derrière lui, sur des étagères, des verres de toutes formes, fluorescents, étaient prêts à être remplis de liquides et d'alcools.

  Dans ce palais qui ne s'animait que la nuit, des malandrins se côtoyaient, discutant de leur prochain crime, préparant quelque larcin. Il semble que Gha Nachkt, un Trandoshan repoussant, était, lors du déclin de l'Ancienne République, un client assidu de cette minuscule buvette. BU-11 avait fort à faire derrière son comptoir ; sa vigueur tranchait d'ailleurs avec l'inertie dans laquelle son maître Ziro paraissait plongé.

BU-11

BU-11 est le serveur de Ziro le Hutt.
(Film Star Wars: The Clone Wars)


  À l'époque de la Guerre des clones, peu après la bataille de Géonosis, BU-11 travaillait toujours dans le palais du Hutt. Celui-ci avait conspiré avec le Comte Dooku pour duper son propre neveu, Jabba, installé dans sa demeure de Tatooine. Les Séparatistes entendaient convaincre Jabba que les Jedi avaient capturé son fils, Rotta, alors que la Confédération était à l'origine de ce forfait.

  Un soir, Padmé Amidala, malgré la désapprobation de ses collègues républicains, se rendit dans le palais de Ziro pour enquêter sur cette mystérieuse affaire. En entrant, elle fut remarquée par BU-11 qui offrait quelques verres à Gha Nachkt et à d'autres clients, ainsi que par les musiciens bith qui voyaient rarement un sénateur dans un endroit aussi lugubre.

  Après un moment, d'étonnement, BU-11 continua de servir ses verres. Il ne se doutait pas que, quelques minutes plus tard, Padmé apprendrait que Ziro et Dooku avaient essayé de tromper Jabba pour nuire aux Jedi et à la République. Lorsque les soldats clones intervinrent pour arrêter le Hutt, BU-11 et les autres sbires de ce dernier avaient déjà disparu.

BU-11

BU-11 sert un verre à Gha Nachkt.
(Film Star Wars: The Clone Wars)




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
BU-11
Nom
BU-11
Classe
Unique
Constructeur
Type
Droïde médical (à l'origine)
Fonction
Soins, chirurgie (à l'origine)
Serveur (par la suite)
Taille
1,80 m
Armement
Servopinces haute précision
Interface HoloNet
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/12/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
40 666


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Star Wars : The Clone Wars (Film)
  • The Clone Wars : The Visual Guide
  • The Complete Star Wars Encyclopedia

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.