C-3PO


C-3PO était un droïde protocolaire doré qui fut le témoin direct d’événements majeurs de l’histoire galactique au côté de la famille Solo-Skywalker et de son ami R2-D2.

  "Bonjour, je m'appelle C-3PO, relations humain-cyborg."
Présentation habituelle de C-3PO.

Le droïde de protocole répondant au matricule de C-3PO avait la parfaite apparence standardisée de ses homologues des usines de Cybot Galactica. Rien n'aurait su trahir son origine, en réalité on ne peut plus singulière, qui lui avait pourtant tracé un destin hors du commun.

  Car, contrairement à l'immense majorité des droïdes de protocole, C-3PO fut embarqué, souvent malgré lui, dans des aventures très éloignées des salons diplomatiques et intérieurs prestigieux auquel il était censé être cantonné.

I. Description technique [haut]


A. Architecture [haut]



"Nous sommes perdus."
Réflexion typique de C-3PO en période de danger.

  C-3PO était bâti sur la structure globale d'un modèle standard 3PO de Cybot Galactica. En tant que droïde de classe 3, conçu pour l'interaction avec les êtres vivants, il était de taille modeste, légèrement inférieure à la taille moyenne des Humains, et il possédait la silhouette générale de cette espèce, la plus répandue dans la galaxie. Mais il s'agissait bien là des seules véritables caractéristiques qu'il partageait avec la célèbre série de droïdes.

  Ses composants provenaient de nombreuses carcasses âgées de plusieurs décennies. Son châssis de droïde protocolaire munissait C-3PO de servomoteurs peu puissants, suffisants pour lui permettre de porter des rafraichissements mais totalement inadaptés à porter des charges plus lourdes ou supporter que des enfants lui sautent dessus. Autant de tâches qui lui incombèrent tôt ou tard.

  Ses membres ne bénéficiaient que d'une mobilité très limitée, en particulier lorsqu'il arborait son revêtement extérieur qui bloquait quasiment ses coudes à angle droit. Les articulations de ses "hanches" et "genoux" ne permettaient que des mouvements restreints, probablement d'autant plus que les servomoteurs de ses membres inférieurs servaient en grande partie à assurer son équilibre. Du fait de cette contrainte structurelle, C-3PO acquit sa démarche caractéristique à petits pas pressés. Quant à sauter, tout au mieux pouvait-il sursauter. Les joints de ses articulations l'isolaient très mal des agressions extérieures telles que la poussière ou le sable, le rendant presque impropre à évoluer en-dehors des vaisseaux spatiaux et salles de réception.

  Etant issu d'éléments de récupération, assemblés par un enfant appréciant de le bricoler et conscient des risques sur une planète de hors-la-loi, ses composants furent pensés de manière à permettre d'être disloqués et réassemblés aisément. Ainsi, la perte soudaine d'un membre ou même de sa tête ne présentait que très peu de risques pour les circuits du droïde qui pouvait ensuite être réparé rapidement. Même son revêtement doré devenu si célèbre était parfaitement remplaçable, et celui-ci fut même changé à plusieurs reprises au cours de l'existence de C-3PO.

C-3PO

L'une des nombreuses occasions qui mirent à l'épreuve la conception de C-3PO.
Image extraite du film Star Wars, épisode IV : Un Nouvel Espoir.


  Son coupleur d'énergie principal était un parfait exemple d'ingéniosité visant à le protéger d'une défaillance généralisée : il répartissait l'énergie entre trois modules isolés qui étaient les systèmes cognitifs, la partie motrice supérieure et la partie motrice inférieure. Ainsi, le coupleur évitait qu'un court-circuit dans l'un de ces sous-systèmes se répercute dans les autres. Son torse était toutefois sa partie la plus vulnérable : il abritait les principaux distributeurs d'énergie, dont certains câbles étaient visibles entre le plastron et la protection pelvienne.

  En dehors de ces éléments de conception, son atout essentiel fut probablement son module de langage : un TranLang III récupéré sur un droïde TC de Gardulla la Hutt. Cette technologie apporta une valeur énorme à l'assemblage artisanal que représentait C-3PO dans ses premières années car elle lui offrait l'accès à six millions de formes de communication. Mieux : le TranLang lui permettait également d'effectuer des projections pointues pour déchiffrer et assimiler des langages qui lui étaient inconnus, comme il le fit notamment avec la langue des Yuuzhan Vong. Sa capacité d'apprentissage était vraisemblablement liée à son immense stock de données qui pouvait presque immanquablement l'aider à trouver des similitudes entre une nouvelle langue et celles qu'il maîtrisait.

  Ce module était renforcé par les capteurs disposés sur le droïde : les photorécepteurs Myriade Mark 2 étaient les plus évidents et lui permettaient de voir selon le spectre visible humain, en infrarouge ou selon des longueurs d'onde plus spécifique. Venait ensuite, au niveau du cou, un senseur olfactif pouvant déceler les phéromones incontournables de plusieurs langages tels que celui des Falleens, récepteurs de diverses ondes pouvant par exemple intervenir dans la conversation avec des Gotals, et quelques autres personnalisables. En réalité, il semblait bien que la seule chose qu'il ne puisse traduire fut l'humour.

  Dernier élément unique, mais non le moindre, de sa conception : son processeur central. Si les droïdes de Cybot Galactica fonctionnaient avec un verbocerveau SyntheTech AA-1, C-3PO en utilisait trois à lui seul. En effet, lors de son assemblage, aucun exemplaire intact ne permettait de le faire fonctionner, aussi trois modèles furent recyclés pour constituer le "cerveau" du célèbre droïde de protocole. Fort heureusement pour lui, ses trois composants étaient parfaitement synchronisés et n'entravèrent jamais son fonctionnement.

B. Personnalité [haut]



"Qu'est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que c'est moi qui commande."
C-3PO à R2-D2, peu avant de suivre l'astromécano dans les fonderies géonosiennes.

  La personnalité de C-3PO était initialement le fruit de sa conception par Cybot Galactica, ou du moins de la conception de ses composants. Comme bon nombre de ses "frères et sœurs" de la série 3PO - bien qu'il n'en fut en réalité qu'un cousin éloigné -, il était relativement précieux dans sa façon d'être, certainement une conséquence de sa programmation protocolaire. De plus, son verbocerveau SyntheTech AA-1, d'une technologie de pointe malgré son assemblage artisanal, était initialement conçu à l'origine de manière à ce qu'il puisse développer des émotions, ce qui ne manqua pas d'arriver dans la longue "vie" de C-3PO qui ne subit qu'un seul effacement mémoriel répertorié.

  En revanche, il manquait singulièrement d'imagination, une autre conséquence de sa conception : pour éviter que les traductions ne souffrent des envolées lyriques de ses droïdes, Cybot Galactica brida leur créativité. Il est quand même à noter que si C-3PO était bien en peine d'élaborer des idées neuves qui lui étaient propres, il était particulièrement doué pour se représenter des scénarios amenant à sa destruction. Il était probable que cette limitation soit à l'origine de l'incompréhension systématique de C-3PO vis-à-vis de l'humour.

C-3PO

Dans certaines circonstances, il peut arriver à C-3PO de se montrer insultant voire agressif.
Image extraite du film Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque.


  Son extrême attachement au protocole, associé à sa haute opinion de lui-même - qu'il ne reconnaîtrait jamais - et son manque d'initiative aboutirent aux piliers de sa personnalité : un droïde bavard, enthousiaste à l'idée de rendre service grâce à sa programmation initiale, terrifié face à l'inconnu et incroyablement pessimiste en raison d'une incapacité à imaginer la meilleure façon de s'en tirer. Ce qui le rendait à la fois exaspérant, autant par sa tendance à la panique que par son envie maladroite et incessant d'être utile, et attachant, par sa curiosité et sa capacité de compassion.

  Sa bonne volonté, tout autant que sa programmation, l'obligeait à aider de son mieux et, compte tenu des maîtres qu'il eut à servir au cours de sa vie, à s'offusquer presque systématiquement. Il considérait toute tâche hors des fonctions originelles d'un droïde protocolaire comme indigne de lui, un dédain particulièrement visible dans ses interactions avec d'autres droïdes aux fonctions moins "nobles". Il se montrait cependant curieux, presque indiscret de par sa spontanéité maladroite, et appréciait grandement d'enrichir ses compétences en apprenant de nouveaux langages ou même le pilotage.

II. À travers l'histoire galactique [haut]


A. Premières années sur Tatooine [haut]


1. Préhistoire [haut]



  Bien qu'on ignore son numéro de série initial, C-3PO fut assemblé sur Affa, une planète industrielle. Sa silhouette ressemblait déjà à ce qu'elle serait pour le reste de son existence mais il est plus que probable que sa personnalité ait été très différente. Étant donné que son unique effacement mémoriel le persuada qu'il avait toujours travaillé avec des droïdes porte-charge, il s'agissait certainement de son affectation originelle, programmée dans au moins un de ses verbo-cerveaux.

  Il finit à la casse, où il séjourna pendant des décennies, peut-être un siècle pour certains de ses composants, jusqu'à ce qu'Anakin Skywalker, âgé de neuf ans, n'entreprenne de concevoir un droïde pour aider sa mère, Shmi, aux tâches ménagères. Sans moyens mais pas sans ingéniosité, il réunit des pièces de récupération, fusionnant des verbo-cerveaux, implantant un TranLang III dans un modèle qui n'était pas censé en avoir, négociant des servomoteurs auprès de revendeurs jawas. Sans jamais terminer son projet, il en fit un droïde totalement autonome, résistant à toutes sortes de dégâts, et aussi dévoué qu'inquiet. Il gardait toujours l'espoir d'avoir les pièces nécessaires pour le finaliser, notamment parce que ses compétences en traduction lui seraient des utiles pour discuter avec les Jawas auxquels Watto le confrontait.

2. Le meilleur compagnon d'Anakin Skywalker [haut]



"Je vous demande pardon ? Qu'entendez-vous par "nu" ?"
C-3PO à R2-D2, lors de leur première rencontre.

  Cet enfant prodige, qui allait dans les prochaines années bouleverser le destin de la galaxie toute entière, passait ainsi son temps libre à des passe-temps peu orthodoxe, et son droïde l'occupait au moins autant que son module de course. Les deux partageant le fait que Watto ignorait leur existence, contrairement à Kitster et Wald, les meilleurs amis d'Anakin. En effet, il était convaincu que le Toydarien lui arracherait ses créations pour les vendre.

  À la période où la Fédération du Commerce effectuait un blocus illégal sur Naboo, son travail avança suffisamment pour qu'il mérite d'avoir un nom. Anakin, qui vivait alors seul avec sa mère dans les logements d'esclave de Mos Espa, décida de l'appeler C-3PO. Si cette dénomination faisait de toute évidence référence au modèle de Cybot Galactica, c'était le chiffre 3 qui était le plus important aux yeux de l'enfant. Pour lui, ce chiffre symbolisait le fait que son droïde était le troisième membre de la famille Skywalker.

  Le lendemain, C-3PO subit son baptême du feu en rencontrant des Jawas. Il aida alors à acquérir de belles marchandises parmi lesquelles un convertisseur d'hyperpropulseur qui allait permettre un bel avenir à son concepteur. Le même jour, il connut sa première terreur : sur le retour, Anakin se détourna de son chemin pour aider un Tusken blessé. Ce contretemps les empêcha de rentrer avant la nuit et ils furent surpris par une bande de pillards qui ne les épargna qu'en raison des soins prodigués avec altruisme par le jeune esclave.

  Lors des événements précédant la bataille de Naboo, la reine Amidala en fuite, avec sa suite ainsi que deux chevaliers Jedi, durent se poser en catastrophe à proximité de Mos Espa. La reine elle-même, sous l'identité de couverture de la suivante Padmé Naberrie, et accompagnée du Maître Jedi Qui-Gon Jinn, du Gungan Jar Jar Binks, ainsi que du droïde astromécano R2-D2 firent ainsi la rencontre, sans doute pas par hasard, d'Anakin, qui les accueillit chez lui pour les abriter d'une tempête de sable. C'est là que le jeune garçon présenta son chef-d'œuvre, C-3PO, à celle qui deviendrait sa principale propriétaire, Padmé, mais surtout à son futur acolyte R2-D2.

C-3PO

La première rencontre d'un duo de légende.
Image extraite du film Star Wars, épisode I : La Menace Fantome.


  Et la rencontre entre les deux droïdes présagea tout de suite de ce que leur longue relation allait donner : un C-3PO bavard et malhabile, déjà tourmenté par les facéties d'R2-D2 : ce dernier lui fit remarquer dès sa première rencontre qu'il avait "les puces à l'air". Faute d'être terminé par son créateur, le droïde de protocole avait beau être parfaitement opérationnel, il lui manquait effectivement toute sa carrosserie extérieure, laissant voir la complexité de ses circuits.

  Il apparut peu après que l'équipage en perdition devrait compter sur la victoire d'Anakin Skywalker à la course de module de la Boonta Eve pour gagner les pièces de remplacement au vaisseau de la reine. Le groupe tout entier se consacra donc aux préparatifs de la course, en aidant Anakin. Non pas que C-3PO fût d'une grande aide matérielle : sa fonction de droïde de protocole ne lui permettant pas beaucoup de travaux manuels ou de bricolage. Néanmoins, il avait déterminé l'emblème que R2-D2 avait ensuite peint sur la carrosserie avant du pod d'Anakin, dans un rôle purement décoratif.

  C-3PO assista au plus près à la course : il était posté avec R2-D2 et Kitster, le meilleur ami d'Anakin et le seul à vraiment croire en ses chances, directement au pied des tribunes, sur la piste elle-même. Un esclave ou ses droïdes n'avaient pas leur place dans les tribunes. C-3PO n'était pas particulièrement préparé à l'ambiance intense, frénétique, voire violente, qui dominait la course de la Boonta. Néanmoins, il eut le soulagement de voir son maître triompher, ce qui allait considérablement changer sa destinée.

C-3PO

C-3PO, assistant Anakin pour le test de son podracer.
Image extraite du film Star Wars, épisode I : La Menace Fantome.


  Avant de partir, Anakin put vendre son podracer et reverser l'argent à sa mère, et apprit de Qui-Gon que, selon l'arrangement avec Watto, il était désormais affranchi. Shmi resterait donc seule avec le droïde inachevé, ce dont il fut désolé. Il regrettait de ne pas l'avoir terminé, et le quitter était à peine plus facile que dire au revoir à Kitster. Anakin dit à sa mère de ne pas vendre C-3PO, au grand soulagement de celui-ci.

  Lorsque la nef de Naboo put enfin décoller, l'ancien esclave embarqua avec eux. C-3PO, lui, resta sur Tatooine, auprès de la mère d'Anakin, séparé pour la première fois de son maître et de son nouvel acolyte pour près de dix ans.

3. Shmi Skywalker et les Lars [haut]



"Bonjour, je m'appelle C…
- 3PO ?
- Le Créateur ! Maître Anakin, ça par exemple !"

C-3PO et Anakin lors de leurs retrouvailles.

  Shmi Skywalker, auquel le droïde était désormais pleinement consacré et se retrouvant seule, prit grand soin de ce principal souvenir de son fils. Ainsi, deux ans après le départ d'Anakin, elle utilisa ses économies pour finaliser le droïde : son argent lui servit à acheter de vieux carters à Watto pour protéger la structure de C-3PO. Symboliquement, il s'agissait d'un moment fort car cela signifiait qu'elle n'attendait pas le retour de son fils unique pour ce faire. Désormais apte à évoluer dans l'environnement de Tatooine, moyennant un bain d'huile régulier, il put l'aider plus efficacement.

  Trois années plus tard, Shmi fit la rencontre de Cliegg Lars, un cultivateur d'humidité, ainsi que de son fils, Owen. Cliegg acheta puis affranchit Skywalker pour l'épouser, et ils vécurent ainsi quelques temps dans la ferme des Lars. C'est là que C-3PO suivit ses nouveaux maîtres, dans un décor pour le moins prophétique. Dans cet environnement encore plus inhospitalier qu'une ville, même de Tatooine, pour le droïde, ses carters furent des plus utiles à C-3PO.

  Plus de dix ans après le départ de son créateur, C-3PO s'était acclimaté à la manutention de vaporateurs de la ferme Lars, et à la vie reculée de ses maîtres, dans la Mer des Dunes. Il représentait toujours une forme de présence d'Anakin auprès de Shmi, ce qui était probablement la principale raison pour laquelle les Lars l'appréciaient. En effet, ses bavardages et sa facilité à s'effrayer agaçaient rapidement, même si Cliegg s'en servait surtout pour se moquer de lui sans que le pauvre droïde ne le comprenne.

  Puis tout bascula brutalement. Un raid de pillards tusken enleva Shmi, et l'expédition punitive des fermiers eut pour seul effet de coûter la vie à de nombreux cultivateurs, ainsi que sa jambe à Cliegg. Plus d'un mois plus tard, un vaisseau naboo fit son apparition dans le ciel du désert et se posa non loin de la ferme. C-3PO accueillit comme il se doit les visiteurs, se présentant à eux. L'inconnu lui coupa la parole pour finir son matricule quand le droïde commença à l'énoncer. C-3PO reconnut alors son créateur, Anakin Skywalker, accompagné de Padmé dont il était désormais secrètement (et réciproquement) amoureux. Mais le Jedi montra très vite qu'il n'était pas venu pour le droïde.

  C-3PO se montra d'emblée plus soucieux lorsque le sujet Shmi Skywalker fut abordé. Il s'empressa de faire rentrer les deux visiteurs, et de les présenter à leurs hôtes : Anakin rencontra ainsi Owen, qui allait plus tard assurer l'éducation de son propre fils à son insu.

C-3PO

C-3PO, doté d'une carlingue rudimentaire, sert la ferme Lars.
Image extraite du film Star Wars, épisode II : L'Attaque des Clones.


  Passées les présentations, C-3PO ne pouvait faire grand-chose pour venir en aide à ses maîtres. Et c'est bien entendu seul que le jeune Jedi parti en motojet à travers le désert pour rechercher et secourir sa mère, contre l'avis de Cliegg qui avait déjà accepté la mort de sa femme, qui pourtant ne rendit la vie qu'entre les bras de son fils. Pendant ce temps, Padmé s'occupa de l'entretien de C-3PO et Owen annonça à la jeune femme son intention de le rendre à Anakin.

  Le droïde ne put que constater la mort de sa maîtresse lorsque le Jedi revint avec sa dépouille dans un linceul, et il n'avait pas la moindre idée de l'ampleur des événements qui s'étaient déroulés chez les Tuskens. Il assista avec les Lars, Anakin et Padmé, aux funérailles de Shmi, lorsque l'assemblée fut interrompue par R2-D2 porteur d'un message. Nul ne sait si C-3PO reconnut tout de suite sa rencontre de dix ans plus tôt, mais il s'empressa de traduire l'incompréhensible dialogue de l'astromécano, tâche qu'il n'allait plus quitter pour maintes années à venir. En l'occurrence, le message, pour Anakin, émanait "d'un certain Obi-Wan Kenobi". Dans toute sa naïveté, C-3PO demanda si ce nom disait quelque chose à son créateur, loin de se douter que les deux hommes se connaissaient mieux que bien et que ce message n'avait rien d'inopiné.

  Anakin fut notamment chargé de retransmettre son message depuis Géonosis jusqu'au cabinet du Chancelier à Coruscant. Kenobi avait malencontreusement endommagé son émetteur lors de ses pérégrinations à la poursuite du chasseur de primes Jango Fett. C-3PO eut peu à faire lors de l'échange, mais Obi-Wan fut interrompu en plein enregistrement par des droidekas qui le capturèrent. Face à ce rebondissement, Padmé décida de décoller aussitôt, contre les avis du conseil Jedi contacté qui intimait à Anakin de rester où il était avec la Sénatrice.

B. Au service de la Sénatrice Amidala [haut]


1. De Tatooine à Géonosis [haut]



"Une bataille ? Il doit y avoir une erreur, je suis programmé pour le protocole, pas pour la guerre."
C-3PO pendant la bataille de Géonosis.

  De fait, donc, C-3PO fut embarqué, bon gré mal gré, dans le début de ses aventures. Ce fut sa première expérience de vol spatial, et ses commentaires à venir en diront long sur son aversion à cet égard. Il atterrit donc avec les autres sur Géonosis, dans la cheminée d'une fonderie. Peu après que Padmé et Anakin fussent partis au secours d'Obi-Wan, les deux droïdes débattirent sur l'assistance à leur apporter. Débattre est un bien grand mot : malgré tout le paternalisme et l'autorité que son programme protocolaire lui permettaient, C-3PO fut bien incapable de raisonner son comparse et celui-ci partit bille en tête, sourd aux plaintes du robot maladroit et craintif qui lui intimait de revenir au vaisseau de la Sénatrice.

  Effectivement, l'environnement hostile de la fonderie réussit mieux à R2-D2 qu'à C-3PO, qui ne le suivait que par peur de se retrouver seul : le premier, dans son empressement, poussa le malheureux 3PO d'une balustrade, d'où il atterrit sur un droïde porte-charge, qui s'en débarrassa, avant de se retrouver sur un tapis d'assemblage de droïde de combat B1 de la Fédération du Commerce. De son côté, R2, volant à l'aide de ses fusées, sembla à son aise dans la fonderie et il sauva de justesse Padmé d'une coulée de métal liquide.

  C-3PO pendant ce temps, redevenu fidèle à lui-même, s'extasiait insouciant devant le spectacle incroyable de "machines qui créaient des machines" : il ne vit donc pas le bras articulé qui le décapita d'un coup sec, et sa tête se retrouva sur un couloir d'acheminement de têtes de droïdes de combat, tandis que son corps maladroit pris place parmi ceux des droïdes de combat fabriqués. Ce qui devait arriver arriva : le corps du droïde protocolaire se retrouva doté d'une tête B1 tandis que sa tête affubla le corps d'un droïde de combat, de la façon la plus burlesque possible.

  Fort heureusement pour le droïde, sa conception était telle que, confronté à des dommages, le droïde se démontait très facilement sans offrir beaucoup de résistance plutôt que de se briser en des points vitaux : il perdait ainsi facilement des membres ou sa propre tête, mais le tout restait possible à remonter sans affecter les fonctions du droïdes. De fait, ce fut la première, mais pas la dernière fois que C-3PO se retrouverait en morceaux.

  Après une tentative de conditionnement par les aspirants séparatistes, à laquelle il parvint de s'affranchir en mobilisant son processeur pour traduire les instructions plutôt que les encoder, il croisa R2-D2, bloqué par un bouchon d'entrave. Utilisant ses nouvelles capacités, il tira avec précision pour libérer son ami mécanique, ce qui attira l'attention sur lui mais pas suffisamment pour le mettre en danger. La suite des événements conduisit les deux parties de C-3PO directement dans l'arène d'exécution de Géonosis : la mise à mort de ses maîtres capturés ayant dérapé suite à l'intervention d'une bonne partie du temple Jedi, son contingent droïde fut appelé en renfort.

C-3PO

La tête de C-3PO sur un corps de droïde de combat B1 suite à ses mésaventures dans la fonderie.
Image extraite du film Star Wars, épisode II : L'Attaque des Clones.


  Difficile de savoir comment la personnalité du droïde s'en accommoda, lui qui successivement cria à mort aux Jedi, avant de se reprendre immédiatement. La tête du B1 fit davantage de commentaires sur le mauvais état de ses jambes "grippées" et qu'il avait besoin d'un graissage. Il semblerait que la programmation de sa tête et les instructions reçues par le pack dorsal des B1 s'opposaient, le menant à une certaine confusion.

  Durant la bataille, le Maître Jedi Kit Fisto vint à bout sans encombre de l'hybride à tête de C-3PO, qui se retrouva coincé sous la carcasse d'un super-droïde bien plus lourd, tandis que le corps de droïde protocolaire fut promptement débarrassé de sa tête d'un coup de blaster proprement redirigé au sabre laser. R2-D2 vint alors au secours de son camarade : il parvint à détacher la tête de C-3PO, qui ne manqua pas de se plaindre du manque de délicatesse de son sauveur, pour la rattacher à son corps. Le tout au beau milieu d'un carnage qui tua des dizaines de Jedi secourus de justesse par une armée clone quasiment providentielle.

C-3PO

C-3PO retrouvant sa tête grâce à R2-D2.
Image extraite du film Star Wars, épisode II : L'Attaque des Clones.


  Lorsque la bataille de Géonosis fit rage au-delà de l'arène, seul restaient encore sur place les deux droïdes et Boba Fett pleurant les restes de son père tout juste tombé. Nul ne sait comment ils furent secourus, mais R2-D2 et C-3PO retrouvèrent leur maître sur Naboo pour une mission quelque peu plus reposante : le mariage secret de Padmé et Anakin, en tant que seuls témoins.

2. Le chaos de la Guerre des Clones [haut]



"J'ai renoncé à toute possession. Ce qui veut dire qu'il est désormais libre. Aujourd'hui, je te demande simplement de t'occuper de lui à ma place."
Anakin, confiant C-3PO à Padmé en guise de cadeau de mariage.

  Si, officiellement, C-3PO appartenait au Jedi le plus prometteur de sa génération, les traditions de son Ordre et les contraintes de la guerre l'empêchaient de suivre son propriétaire. Par conséquent, Anakin le confia aux bons soins de Padmé aux côtés de qui C-3PO allait enfin pouvoir exprimer son plein potentiel. Un droïde protocolaire dans les couloirs du Sénat galactique était parfaitement dans son élément. Et, pour totalement l'intégrer, il fut agrémenté d'un revêtement de bronzium poli lui conférant sa célèbre apparence dorée, bien que cette modification fût assez tardive.

    Il servait tout autant d'assistant sénatorial que d'aide et compagnon au quotidien pour la Sénatrice lors des nombreuses et longues absences de son époux. À cette époque, R2-D2 passait encore le plus clair de son temps avec eux, bien que cela changeât au fil de la guerre alors que l'astromécano assistait de plus en plus souvent Anakin dans ses combats spatiaux et de modifications en conséquence. L'une des premières missions de C-3PO pendant le conflit entre la République et les Séparatistes eut lieu au nom de la reine Jamillia, de Naboo, qui le chargea de faire le lien avec les Jedi après une attaque sur Ohma-D'un.

C-3PO

C-3PO mène le briefing de la mission sur Ohma-D'un.
Image extraite de la bande dessinée Star Wars, Clone Wars Volume 2 : Victoires et Sacrifices.


  C-3PO fut donc celui qui réalisa le briefing d'avant-mission avec les Maîtres Glaive et Obi-Wan Kenobi, le capitaine Alpha et les padawans Zule et Anakin. Il les informa que la colonie gungan avait rompu tout contact. Le commando partit sur la lune, restant en contact permanent avec le droïde de protocole, fier de cette responsabilité. La mission fut toutefois une catastrophe : tous les colons étaient morts, Durge et Asajj Ventress firent leur apparition et Glaive fut tué. Si la menace ne concerna pas directement Naboo et justifia que C-3PO s'en détache, elle occupa longtemps l'esprit et la vie d'Anakin et Obi-Wan.

  À peine un mois plus tard, il accompagna Padmé et Yoda sur Ilum, un monde reculé appartenant aux Jedi où Luminara Unduli et Barriss Offee furent attaquées par des droïdes caméléons. Le Grand Maitre Jedi les laissa en arrière, ce qu'elle n'appréciait pas, et elle emmena ses droïdes pour aller le chercher, utilisant la roublardise de R2-D2 pour convaincre C-3PO de les accompagner. Le duo de droïdes fut utile pour détecter les tueurs embusqués, en particulier le droïde protocolaire dont Padmé utilisa sans vergogne la bonne volonté pour qu'il serve d'appât et révèle la position de l'ennemi.

C-3PO

Aller chercher un manteau peut être une activité dangereuse pendant une guerre.
Image extraite de la série animée Star Wars, Clone Wars.


  À peine revenu d'Ilum, son revêtement fut mis à jour et acquit enfin sa couleur or, qu'il fut particulièrement fier de montrer à son créateur. Celui-ci, par son comportement sur le champ de bataille et en particulier sur Yavin face à Ventress fut alors promu au rang de Chevalier Jedi. À la fin de la cérémonie, il retrouva C-3PO et lui confia un présent précieux pour sa femme : la tresse coupée qui symbolisait la fin de sa vie de Padawan. Le cadeau fut par ailleurs conservé par Padmé avec le même soin que ses bijoux les plus chers. En revanche, il fut dès lors très souvent séparé de R2-D2 qui enchaîna les missions (et les modifications) avec Anakin, l'assistant avec brio dans ses missions spatiales.

  L'une de ses dernières missions pendant la guerre le conduisit sur Bri'ahl, où il commit l'erreur de suivre R2-D2, momentanément de retour de son service auprès d'Anakin. L'astromécano emprunta un véhicule qu'il s'avéra peu compétent pour piloter car ils percutèrent un arbre, ce qu'il nia avec mauvaise foi et que C-3PO lui reprocha. Et ce, d'autant plus que sa tête avait de nouveau été arrachée de son corps.

  Ils rencontrèrent ensuite plusieurs spécimens de la faune locale qui envoyèrent sa tête au fond d'un lac puis sur le crâne de terroristes potentiels qui furent neutralisés du fait de cette rencontre fortuite. Après cet incident, R2-D2 le réassembla sommairement, mais cela créa quelques courts-circuits qui lui fit frapper au visage un commandant clone qui les retrouva, déclenchant une fusible qui aboutit à la mort sous ses yeux de la quasi-totalité des soldats, en réalité des activistes bri'ahls qui préparaient une attaque. Après ces événements improbables, le duo finit par retrouver le palais présidentiel et Padmé qui put le réprimander et le remettre en état.

C-3PO

C-3PO est mis à rude épreuve, même lors de voyages diplomatiques.
Image extraite du comics Clone Wars Adventures, volume 04.


  De retour sur Coruscant, il assista la Sénatrice dans les réunions du Comité Loyaliste et de la Délégation des 2000 avec le Chancelier Suprême. Celui-ci, peu après la victoire de la République sur Cato Neimoidia, s'adressa d'ailleurs directement à C-3PO qui fut bouleversé de cette attention et l'appela "Votre Majesté", un titre qui amusa Palpatine, le jugeant plus adapté "à un empereur".

  Quelques jours plus tard, alors que R2-D2 accompagnait Anakin jusqu'à Nelvaan, le droïde de protocole eut bientôt la désagréable surprise de voir un mur des bureaux de Padmé au Sénat détruit par un missile des Séparatistes, en plein assaut sur la capitale galactique. Tout d'abord affolé, il changea d'attitude en remarquant qu'il s'agissait de droïdes de combat. Il fut alors possible d'assister en pleins combats à une scène improbable d'un C-3PO réprimandant des machines de guerre pour leur comportement et la mauvaise éducation de leurs concepteurs.

  Avec l'intensification des combats et la nécessité, la panique reprit progressivement le dessus sur l'indignation. Avec des droïdes de combat partout et des chasseurs Vautours semant la destruction, il finit toutefois par se calmer et sa principale préoccupation devint la manière dont il pourrait raconter ses aventures à son ami R2-D2. Il eut même la surprise de se faire aborder par un étrange droïde après l'invasion qui lui prédit des heures sombres et lui recommanda de faire effacer sa mémoire pour éviter une vie de terreur et de confusion, avant de disparaitre.

3. La fin de la République [haut]



"Je peux peut-être faire quelque chose ?
- Non, merci 3PO.
- Oh. Je me sens complètement inutile…"

Le désarroi de C-3PO face à Padmé Amidala, la nuit de l'Ordre 66.

  Sa fonction et sa personnalité obligent, C-3PO n'avait pas la présence au combat et l'aura d'héroïsme de son compagnon R2-D2. Grand bien lui en fasse, d'ailleurs. Lorsque celui-ci revint avec Anakin du sauvetage réussi du Chancelier, enlevé pendant l'attaque de Coruscant, le droïde de protocole accueillit ses camarades avec un comité de Sénateurs.

  Sa présence laissait présager que sa maîtresse, Padmé, n'était pas loin : les deux époux se retrouvèrent bien vite, laissés en paix par leurs droïdes. Il est à noter que leur relation n'ayant toujours rien d'officiel, et les deux étant souvent très éloignés par les affres de la guerre, C-3PO et R2-D2 étaient probablement encore les seuls au courant de leur couple, et le premier cité était très fier de participer à ce secret. Après ce retour en grande pompe, C-3PO passa de nouveau la plupart de son temps auprès de Padmé. Las, les événements tragiques qui se déroulèrent après la bataille de Coruscant laisseraient le droïde bien impuissant, pour être d'une quelconque aide, lui qui déclarera lui-même se sentir "totalement inutile" face à sa détresse et son inquiétude à propos d'Anakin.

  Le pauvre droïde était à mille lieux d'imaginer et de comprendre la chute de son créateur, ancien Jedi devenu Sith. Lorsque la fumée s'éleva du Temple Jedi dont Anakin lui-même avait mené le sac, C-3PO tenta encore vainement de rassurer sa femme sur les événements, ce qui eut l'air d'avoir l'effet inverse, au passage. Et lorsque son créateur vint prendre sa relève, le droïde protocolaire chercha du réconfort auprès de son ami, mais R2-D2 lui confia être aussi inquiet que lui sur les événements à venir. Il fut particulièrement affligé d'apprendre que le distingué Mace Windu était accusé de tentative d'assassinat.

C-3PO

C-3PO auprès d'une Padmé inquiète sur Coruscant.
Image extraite du film Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith.


  Peu après, le temps d'assister à la proclamation de l'Empire par Palpatine, tout juste réchappé d'une "tentative d'assassinat par les Jedi", le droïde pilota le vaisseau de la Sénatrice lorsque celle-ci s'empressa de rejoindre son époux sur Mustafar, toujours ignorante des méfaits qu'il avait commis. Fidèle à lui-même, C-3PO fit une remarque légère sur son habitude acquise avec les engins volants, toujours à des parsecs de la gravité de la situation : il menait sans le savoir Padmé à sa perte, et Obi-Wan à son destin. Le Jedi s'était glissé à bord en secret.

  Lorsque Padmé fut étranglée sous le coup de la colère par son propre mari, devenu Dark Vador, et que s'ensuivit le combat entre le maître et l'apprenti déchu, C-3PO, avec l'aide de R2-D2, s'empressa vite de ramener le corps inconscient de la Sénatrice à bord, à l'abri des chaleurs infernales de Mustafar. Pour être exact, l'astromécano prit l'initiative pour forcer son ami doré à outrepasser sa peur et à venir au secours de sa maîtresse. Obi-Wan revint quelques temps plus tard, ayant laissé Anakin pour mort, et le droïde affolé se dépêcha de l'informer de l'état de Padmé.

C. Aventures sous la bannière Organa [haut]


1. Passage dans la clandestinité [haut]



"Tu ne peux pas être plus perturbé que moi.
- C'est vrai. Personne ne peut être plus perturbé que toi."

C-3PO et R2-D2, à propos de leur inquiétude sur la chute de la République.

  Sur Polis Massa, C-3PO assista, toujours impuissant, à la mort de Padmé en couche, ainsi qu'a la naissance des jumeaux Skywalker. Il fut décidé que le couple de droïdes resterait auprès de Leia, adoptée par Bail Organa qui récupéra donc les deux robots. Mais le secret de la propre histoire de C-3PO et de tout ce qu'elle implique resterait bien gardé : Bail ordonna l'effacement de sa mémoire. En effet, le droïde de protocole commit l'erreur de s'enthousiasmer à l'idée de raconter l'histoire de ses parents à la fille de Padmé et Anakin. Seul R2-D2 garderait le souvenir de la chute de Vador et le secret de sa filiation.

  Si cet effacement le persuada qu'il avait toujours travaillé avec des droïdes porte-charge, il n'altéra nullement sa personnalité. L'astromécano demeura son meilleur ami et continua de le faire tourner en bourrique, mais C-3PO perdit totalement conscience des risques sur son existence. Ainsi, en cas d'alerte nécessitant de les cacher, il pensait qu'on prenait soin de le protéger et ne comprenait pas pourquoi R2-D2 n'était pas d'accord et refusait d'expliquer ses raisons.

  Confiés à Raymus Antilles, un proche du vice-roi et l'un des seuls à connaître la vérité sur Leia, ils restèrent à proximité du palais et de l'enfant, en paix sur Alderaan. Cela ne leur suffit à les protéger totalement néanmoins : au bout de deux mois, Dark Vador se rendit sur la paisible planète pour y chercher le Sénateur en fuite Fang Zar. Bail Organa se démena pour empêcher C-3PO et R2-D2 de croiser la route de l'émissaire du nouvel Empereur. Et, simultanément, l'indépendance de l'astromécano mena le duo de droïdes droit entre les mains du Jedi en exil Roan Shryne et deux de ses compagnons.

  Terrorisé, le droïde de protocole obtempéra en constatant que les intrus étaient armés, mais R2-D2 les guida volontairement non pas à leur destination mais à Leia et sa mère adoptive, dont le cri de frayeur fit fuir les indésirables. La nouvelle concernant trois inconnus accompagnés de deux droïdes arriva jusqu'à Bail, alors en compagnie de Dark Vador, mais, fort heureusement pour eux, ni C-3PO ni R2-D2 n'avaient été enregistrés par les caméras. La création d'Anakin Skywalker fut tout de même interrogée par ses propriétaires, mais aucun sbire de l'Empire n'assista à l'échange - au cours duquel il ne manqua pas de digresser, au désespoir d'Antilles.
  
  Malgré le danger représenté par leur simple présence, les membres de la maison Organa continuèrent de prendre soin des deux droïdes, jusqu'au jour où le Tantive IV, vaisseau commandé par Raymus Antilles, fut attaqué. Face aux pirates appelés les Revenants Loks, les droïdes s'enfermèrent dans une capsule de sauvetage et l'activèrent accidentellement. Dans la confusion, ils se retrouvèrent soudainement seuls, sans maîtres. Afin de conserver un point de repère dans leur quête pour regagner Alderaan, ils s'engagèrent dans l'Agence Intergalactique Droïde qui leur affecta un nouveau propriétaire.

2. À la recherche d'un maître [haut]



"Fonctionner sans maître, même pour un court moment, fait se sentir si... insuffisant !"
C-3PO à Vik et Nikki.

  Pour cela, ils furent envoyés sur la planète Dodz à la rencontre de Lott Kemp. Mais, à l'adresse de leur nouveau maître, ils ne trouvèrent qu'un jeune homme du nom de Jost Ellon qui leur expliqua que Kemp n'était plus ici. Le jeune indigène les informa que le cruel Kugg faisait chanter la planète en menaçant d'envoyer son robot tueur.

  Les deux droïdes acceptèrent finalement de suivre Ellon chez lui et d'en faire leur nouveau maître. C-3PO se proposa de faire l'inventaire de toutes les pièces mécaniques traînant dans son nouveau foyer. Quand les deux compagnons de métal tombèrent sur le Ranger X-One, C-3PO dut calmer l'astromécano et expliquer à leur nouveau maître qu'il s'agissait d'un puissant droïde de protection. Lors de sa mise en marche, C-3PO ne fut convaincu de son efficacité qu'au moment où il se prit accidentellement un coup qui l'envoya valser dans une bassine d'eau située plus loin dans la pièce.

  Les deux droïdes suivirent leur propriétaire dans sa tentative d'arrêter Kugg. D'abord auprès du conseil de la planète, puis le lendemain quand Kugg vint chercher l'argent achetant sa protection. C-3PO, à son habitude, resta en retrait du combat qui se déroula entre le Ranger et le robot tueur. Il n'hésita cependant pas à s'occuper de Jost quand celui-ci tenta d'intervenir et se prit un coup. Il ne put alors qu'invectiver R2-D2 quand ce dernier prêta main-forte au Ranger et lui assura la victoire au détriment de sa propre intégrité physique. Finalement, Kugg fut arrêté et Dodz retrouva sa prospérité.

  Le combat contre Kugg avait endommagé R2-D2, et Jost Ellon se sépara du duo en les envoyant en réparation. À bord de la navette, C-3PO s'entretint avec son compagnon en train de dérailler et insulta par mégarde le reste des droïdes d'engins pathétiques. Le droïde protocolaire ne dut sa survie qu'à l'intervention du pilote Vik alors qu'un énorme droïde allait lui faire regretter ses paroles. La brute de métal le lâcha alors sur R2-D2 qui disjoncta et dissipa son énergie à travers le vaisseau. Ce fut la sœur de Vik, Nikki, qui lui plaça une disquette de contrôle. La fratrie Idd rassura C-3PO sur le fait que R2-D2 serait réparé. Devant les plaintes du droïde doré, ils décidèrent de devenir temporairement les maîtres des deux droïdes, résolvant ainsi le problème métaphysique de C-3PO quant à son existence et sa fonction.

C-3PO

C-3PO, malmené par d'autres droïdes.
Image extraite de : Droids #2 - The Ultimate Weapon.


  Arrivé à la station de réparation, C-3PO resta avec Vik à bord de la navette. Il reçut le message d'alerte de Nikki et reconnut le criminel Tig Fromm qui annonçait vouloir un dangereux laser sur son véhicule personnel. Vik comprit rapidement la situation et conduisit C-3PO et R2-D2 dans un débarras pour les cacher. Là-bas, les droïdes découvrirent l'armure d'un droïde sentinelle dont la carapace résistait aux tirs de laser. C-3PO servit de traducteur entre son maître et R2-D2 qui voulait se servir de la carcasse en l'équipant d'armes. Vikk leur soutint qu'il n'avait pas d'armes à bord avant que C-3PO ne lui explique que l'énergie émise par R2-D2 pouvait servir à cela.

  Suivant le plan qu'ils confectionnèrent ensemble, C-3PO aida R2-D2 à attirer l'attention des gardes de Nikki pour les neutraliser avec l'énergie de l'astromécano. Cela permit à Vik de rejoindre sa sœur, mais l'arrivée d'un droïde volant vint interrompre la mission de sauvetage. Contraint par les événements, C-3PO abandonna son meilleur ami quand il se fit neutraliser ainsi que ses nouveaux maîtres. L'une de ses fonctions était de pourvoir au besoin de ses maîtres. Pour ce faire, il enfila l'armure du droïde sentinelle et partit affronter Tig. Protégé des attaques énergétiques, il se débarrassa des droïdes volants et captura la bande de criminels. Une fois fait, R2-D2 reçut les réparations dont il avait besoin et tous deux furent renvoyés à l'agence de droïdes afin qu'ils fussent réaffectés ailleurs.

  L'ambassadeur Zell de la planète Majoor ne tarda pas à prendre les deux compagnons à son service comme tuteur pour son fils Llez pendant qu'il s'occupait d'une mission diplomatique sur Arnath. C-3PO, ravi de la tâche confiée, certifia à son propriétaire qu'il serait à la hauteur de l'attente. Quand l'enfant voulut jouer au Pirate Rouge (Scarlet Pirate en VO), il convainquit R2-D2 de se prêter au jeu avec lui afin de nouer des liens de confiance. Ainsi, les deux droïdes furent ligotés et C-3PO apprit que le modèle du jeune Llez était le pirate Reddjack. Le jeu fut interrompu par un bulletin d'information annonçant l'arrestation du pirate en question. C-3PO ne convainquit pas Llez qu'il ne s'agissait pas d'un aventurier, mais d'un criminel et ne put l'empêcher de partir à son secours.

  Grâce à R2-D2 qui coupa leurs liens, C-3PO tenta d'arrêter son jeune maître. Il arriva trop tard et le mal était déjà fait. Il eut juste le temps, avec son compagnon de devenir des passagers clandestins à bord du navire de Reddjack pour porter secours au naïf Llez. Se faisant passer pour un droïde du vaisseau, il circula librement et Reddjack lui ordonna d'amener Llez plus loin après lui avoir donné une correction. Ayant récupéré l'enfant qui déchantait quant à l'identité de son modèle, C-3PO suivit R2-D2 qui s'installa à la salle d'armes pour empêcher les hommes de Reddjack d'envoyer une torpille à proton sur le vaisseau de l'ambassadeur Zell.

C-3PO

C-3PO et R2-D2 prennent leur fonction auprès de l'ambassadeur Zell.
Image extraite de : Droids #3 - The Scarlet Pirate.


  Une fois fait, C-3PO tenta d'emmener ses compagnons hors du vaisseau, mais fut intercepté par Reddjack et ses hommes. Pris dans la bagarre, le droïde protocolaire parvint toutefois à renverser un pirate en esquivant son attaque. Ce fut Zell qui intervint avec son équipage pour sauver son fils. C-3PO lui sauva la vie quand le criminel tenta de le tuer par-derrière. Heureux d'avoir retrouvé son fils et fier de lui, il décida de quitter la navette de Reddjack sans se soucier une seule seconde du sort de C-3PO et R2-D2. Ces derniers parvinrent à se sortir de là pour retrouver une fois de plus un nouveau maître.

  Les aventures du droïde protocolaire et de son compagnon astromécano les conduisirent au palais royal de Sooma pour servir de diplomate. À peine arrivèrent-ils au palais qu'ils entendirent une dispute entre le roi Zornog et le roi Gokus, le fils de ce dernier étant arrivé par mégarde sur Sooma. Gokus exigeait la restitution immédiate de son fils Plooz sous peine de déclarer une guerre. C-3PO proposa de ramener l'enfant et s'envola pour Alzar avec Plooz et R2-D2.

  Dans l'espace, leur vaisseau se fit attaquer par le général de Gokus. Alors que R2-D2 tentait d'échapper à la mort, Plooz se déroba à l'attention des droïdes et endommagea le réacteur hyperdrive. C-3PO ordonna à son compagnon de tout de même l'enclencher ce qui eut pour effet de créer une faille spatiotemporelle. Le droïde de protocole écouta les explications de son compagnon sur cette faille et fut paniqué à l'idée de voyager une centaine d'années dans le futur, alors qu'il ne s'agissait que d'environ dix fois moins. Mais n'ayant pas le choix, il accepta de franchir cette faille.

  Finalement, C-3PO décida de faire demi-tour une fois la faille franchie avec l'espoir d'échapper à leurs agresseurs. Mais Plooz, qui ne restait pas en place, prit une capsule de sauvetage et se rendit sur l'astre autour duquel ils orbitaient : Endor. Les deux droïdes pilotèrent le vaisseau jusqu'à la zone d'atterrissage de la capsule. Ils ne trouvèrent là-bas que deux Ewoks qui fuirent en les voyant. Les droïdes les poursuivirent, car les indigènes étaient les seuls à pouvoir les aider à retrouver Plooz. Et quand les Ewoks tombèrent dans un piège dulok et manquèrent de se faire écraser, R2-D2 leur sauva la vie et C-3PO put enfin leur parler.

C-3PO

C-3PO, divinité d'Endor !
Image extraite de : Ewoks #10 - The Demons of Endor.


  C-3PO apprit que les Ewoks avaient récupéré le jeune Prince et l'avaient conduit à leur village, car ils voyaient en lui un signe de bon augure pour le traité de paix avec les Duloks. Une fois au village, ils apprirent que les Ewoks étaient déjà partis à la rencontre des Duloks avec Plooz. Le petit groupe partit sur les lieux pour assister à la catastrophe. Le pont séparant les Ewoks était en train de s'effondrer tandis que plusieurs d'entre eux se trouvaient dessus. De plus, Plooz était aux mains des vils Duloks. C-3PO n'écouta que son courage et fonça en direction du pont pour sauver l'enfant. Le soleil se refléta alors sur sa coque dorée et le fit flamboyer. Les Duloks virent en lui un démon des Ewoks et relâchèrent l'enfant avant de s'enfuir. Le problème fut résolu et C-3PO expliqua toute l'histoire au chef ewok.

  Les droïdes prirent le chemin du retour par la faille et parvinrent à échapper à leurs agresseurs qui les attendaient dans la zone. Une fois sur Alzar, ils laissèrent Plooz parler de la trahison du général, ce qui sauva la vie des droïdes et de la planète Sooma. À la suite de cela, les aventures des compères mécaniques les conduisirent sur la planète impériale R-Duba. Leur recherche d'un nouveau maître les conduisit à rejoindre une boutique de droïde. Sur place, le capitaine Windjammer prit uniquement R2-D2 malgré les protestations de C-3PO qui finit par entrer en fonction auprès du prince Jagoda. Là-bas, il assista à une réunion diplomatique puis partit retranscrire les termes du traité en jeu. Au détour d'un couloir, il entendit un complot entre l'ambassadeur en visite et le baron Starlock qui était au service du Prince. Pourtant, C-3PO ne fit rien et se contenta d'exécuter sa tâche.

  Plus tard, le Prince Jagoda le félicita pour son travail tandis qu'ils se trouvaient dans les jardins du palais. C-3PO aperçut le droïde du baron tenter d'assassiner le Prince et s'interposa. Le droïde protocolaire fut éjecté dans une fontaine dont il se servit de la statue pour désactiver son adversaire. Cela ne suffisait pas à la protection de son maître et C-3PO lui révéla alors le complot, devenant par là même le conseiller royal. Ce fut sous cette fonction qu'il accepta d'écouter le capitaine Windjammer et R2-D2 qui venaient prévenir le palais d'une attaque imminente de la planète Dorande. C-3PO commanda la flotte de défense et à l'aide de ses compagnons parvint à repousser l'invasion. Il comprit à cette occasion qu'il n'était pas programmé pour de telles affaires et décida de partir à la recherche d'un nouveau propriétaire. Il donna toutefois un dernier conseil au prince, celui de prendre Windjammer comme conseiller à sa place.

C-3PO

Triste séparation pour les deux compagnons de métal.
Image extraite de : Droids #5 - Separated.


  C-3PO et son compagnon de toujours furent perdus par la capitaine Antilles et se retrouvèrent sur la planète Ingo, au milieu de nulle part. Ils furent récupérés par des jeunes en landspeeder, Thall et Jord, qui avaient besoin d'un coup de main en mécanique. Sur le trajet, ils furent attaqués par d'étranges robots qui firent chuter C-3PO du véhicule. Le droïde de protocole fut sauvé par une jeune femme, Kea Moll, sans qu'il s'en aperçut avant d'être récupéré par ses nouveaux maîtres et conduit à leur garage. Là-bas, il participa à la maintenance des véhicules avant de s'absenter en compagnie de Thall.

  À leur retour, leur ami Jord avait disparu. La jeune femme qui avait précédemment sauvé C-3PO arriva pour les prévenir du danger. Elle arriva trop tard et de nouveaux droïdes tentèrent de tous les capturer. Ils fuirent à bord du Sorcière Blanche, un speeder conçu par Thall et Jord. Le groupe finit par trouver la base des ravisseurs et tenta de pénétrer par une entrée secondaire. C-3PO resta avec Kea près d'un terminal de contrôle pour guider Thall et R2-D2 à l'intérieur. Quand des gardes robotiques arrivèrent, C-3PO parvint à provoquer leur collision pour sauver Kea. Quand ses compagnons retrouvèrent Jord qui était aux mains du criminel Tig Fromm, le groupe quitta les lieux. Les droïdes embarquèrent à bord du vaisseau des jeunes, en départ pour une course de landspeeder sur Boonta.

  Sur le trajet, C-3PO effectua quelques réparations en extérieur avec R2-D2. Le droïde protocolaire, peu disposé à cet exercice, faillit s'envoler dans l'espace s'il n'avait pas été attaché à un câble. Il en retira néanmoins un problème d'articulation au niveau de son bassin et le groupe s'arrêta alors sur la planète de Kea, Anoo. Dans la ferme des Moll, les droïdes aidèrent à s'occuper des étables quand ils découvrirent une cachette appartenant aux rebelles. Kea et sa mère Demma expliquèrent que Tig et son père Sise construisaient le Trigon-1, une arme dangereuse, sur la planète et qu'ils étaient là pour l'en empêcher.

  Le groupe infiltra un hangar du gang des Fromm et Kea confia un objet mystérieux à C-3PO. Une fois les humains cachés dans des caisses, les droïdes les chargèrent dans le vaisseau de transport. Ainsi, le groupe arriva dans la base secrète du Trigon-1. Les droïdes explorèrent librement la base à la recherche de l'arme lorsque C-3PO découvrit que l'objet en sa possession était un puissant explosif sous un aspect anodin. Il eut une frayeur quand des gardes le lui confisquèrent pour s'amuser avec. Une fois l'objet rendu, les droïdes retrouvèrent le Trigon-1 et libérèrent leurs amis de leurs caisses afin de saboter l'arme. Mais ils se firent repérer et, pour quitter sains et saufs la base, ils volèrent le Trigon-1 qui s'avérait être un vaisseau et retournèrent sur Ingo où Thall cacha le vaisseau. C-3PO et R2-D2 en sabotèrent toutefois quelques commandes.

C-3PO

C-3PO effectue des réparations dans l'espace.
Image extraite de : Escape into Terror.


  Au garage de la bande, C-3PO dérégla accidentellement des appareils de réception et capta la fréquence utilisée par Tig Fromm. Il apprit alors avec Kea qu'une attaque sur eux était imminente, mais ils n'eurent pas le temps de prévenir les autres qu'un feu nourrit les accueillit à l'extérieur. Thall utilisa un speeder pour venir les récupérer. Ils ne parvinrent toutefois pas à échapper aux gros bras de Tig et se firent capturer. Après avoir été contraint de révéler la cachette du Trigon-1, le groupe entier se retrouva prisonnier. Les jeunes gens durent leur liberté aux deux droïdes qui neutralisèrent le garde et se libérèrent. C-3PO et R2 aidèrent Jord à voler un vaisseau tandis que les deux autres sauvaient Demma. Tout le monde quitta la base avant que le Trigon-1, victime du sabotage, s'écrasât dessus mettant fin aux espoirs de terreur de Tig Fromm.

  C-3PO suivit ses maîtres jusqu'à Boonta pour une course de landspeeder. Il fit encore, avec R2-D2, des réparations d'usage à l'extérieur du vaisseau. Ils subirent l'attaque du gang de Fromm et les droïdes se cachèrent dans la coque endommagée pour le voyage en hyperespace. Sur la planète, le droïde protocolaire négocia auprès d'un congénère un garage de réparation. C-3PO se fit trahir et manqua de se faire détruire par son nouveau compagnon mécanique. La bande de Tig en avait profité pour placer une charge explosive sur le Sorcière Blanche. Ce fut un autre droïde présent sur les lieux qui prévint C-3PO avant le début de la course. C-3PO fit son possible pour rejoindre Thall et le prévenir du danger. Mais le jeune pilote avait déjà commencé la course et était parvenu à se débarrasser de l'explosif. Son exploit attira l'attention d'une corporation voulant les engager. Quand les droïdes comprirent que leur mémoire serait effacée par cette compagnie, ils prirent une capsule de sauvetage pendant le voyage et quittèrent leurs maîtres.

  Les pérégrinations des deux droïdes les conduisirent à trouver un nouveau maître dans un café. Mais les maladresses répétées de C-3PO causèrent leur expulsion de l'établissement. Ils se retrouveront alors dans un marché aux puces où un vendeur tenta de les vendre à la foule. Pour ne pas tomber dans les mains d'un mauvais bougre, C-3PO héla un type qui lui semblait correct. Malgré l'échec de C-3PO, l'honnête homme, Jann Tosh, les récupérera des mains d'une grosse brute et les mena à la mine dans laquelle il travaillait. Là-bas, le groupe découvrit que l'androïde acquis à cette vente n'était en réalité qu'un alien dans un costume. C-3PO, n'ayant aucune compétence en minage, s'occupa alors de lui.

C-3PO

Une fuite en capsule de sauvetage : un prélude à une grande aventure !
Image extraite de : A Race to the Finish.


  Lors d'un passage au centre médical de la vile, l'alien se fit kidnapper et Tosh et les droïdes se rendirent auprès du criminel local pour le retrouver. Tout ne se passa pas comme prévu et le trio se retrouva dans une bagarre où il fit la connaissance de la pilote Jessica avant d'être capturé et conduit à la mine de Nargon -14 du criminel. Là, ils retrouvèrent l'Alien en cellule. C-3PO détacha son pied qui était attaché pour pouvoir rejoindre les commandes de la porte. Ce fut à ce moment que débarqua un membre de l'espèce de leur ami qui leur expliqua qu'il venait le libérer, car il s'agissait de Mon Julpa, futur roi de la planète Tammuz-an.

  Avant de prendre la fuite tous ensemble, R2-D2 remit le pied de C-3PO mais se trompa dans les branchements. Sa fuite se fit à cloche-pied en s'appuyant sur R2-D2, tâche délicate puisque l'instabilité du Nargon-14 était en train de menacer l'intégrité de la mine. Le groupe parvint toutefois à s'enfuir et décida de ramener Mon Julpa chez lui. Le droïde protocolaire ne se montra pas très engageant quant à ce voyage, d'autant plus que Mon Julpa devrait affronter l'usurpateur qui avait tenté de se débarrasser de lui. Le voyage à bord de la navette de Jessica se passa correctement jusqu'à s'approcher de l'orbite de Tammuz-an où des pirates tentèrent de les éliminer.

  Jessica parvint à semer les pirates non sans se blesser dans la manœuvre. Une fois dans l'atmosphère planétaire, C-3PO se chargea de se présenter aux autorités pour se faire passer pour des invités à la cérémonie de couronnement. Il aida ensuite à cacher Mon Julpa en ville pendant que Jessica allait au centre médical. Quand les droïdes la rejoignirent, ils découvrirent qu'elle avait été enlevée par l'usurpateur au trône. Voulant prévenir Jann Tosh, C-3PO les perdit dans les ruelles de la ville et retomba par hasard sur lui en train de s'occuper des gardes de l'usurpateur. Ensemble, ils prirent les passages secrets du palais pour secourir leurs amis. Bien que dangereux, le passage permit à C-3PO, R2-D2 et Jann d'arriver jusqu'à la fosse du gorki, une créature qui s'apprêtait à dévorer Mon Julpa. Le gorki s'en prit alors à C-3PO jusqu'à ce que son compagnon mécanique calme la créature.

C-3PO

C-3PO donne de sa personne pour son évasion.
Image extraite de : The Lost Prince.


  Le petit groupe partit alors à la poursuite de l'usurpateur avant qu'il ne se fasse couronner et également pour secourir Jessica. Quand ils le retrouvèrent sur le départ, une course-poursuite aérienne s'engagea sur tout le chemin menant au lieu de sacre. C-3PO peina pour conduire l'un de ces engins sur les lieux. Avec un habit et R2-D2, il se fit passer pour un larbin de l'usurpateur afin de lui voler son sceptre et le donner à Mon Julpa qui put alors se faire couronner.

  Jann, Jessica et les deux droïdes passèrent alors un peu de temps au service du nouveau roi de Tammuz-an. Lors d'une livraison vitale de carburant, C-3PO aidait non sans mal à l'entretien du navire de Jessica. Toutefois, le vaisseau se fit arraisonner par les pirates de Kybo Ren et fut conduit sur Tarnooga, rejoint peu après par Jann. Puisque les pirates parlaient parfois un dialecte inconnu à son maître, C-3PO servit d'interprète pour Jann jusqu'au moment où Kybo l'envoya à la mer pour qu'il se fasse dévorer. C-3PO le rejoignit peu après, poussé par R2-D2, afin de le secourir. Le droïde protocolaire n'était pas à l'aise dans l'eau et ce fut l'astromécano qui l'aida à se mouvoir grâce à une petite hélice afin de sauver Jann et échapper à la créature aquatique qui se trouvait dans les parages.

  Le trio utilisa alors les galeries subaquatiques pour rejoindre la base afin d'aider Jessica à échapper à leur ravisseur. C-3PO fouilla les quartiers d'équipage et attira par mégarde l'attention d'un pirate. Le groupe tenta tant bien que mal d'échapper aux pirates jusqu'au moment où ils tombèrent sur Kybo. Ce fut Jessica, qui s'était échappée toute seule, qui assomma le pirate pour sauver ses compagnons. Le groupe reprit ses vaisseaux, Jessica le transport de carburant et Jann son chasseur avec les deux droïdes. Mais le Démolisseur, le vaisseau de destruction que Kybo avait volé à l'Empire, utilisa son rayon tracteur contre le l'appareil de Jann. De nouveau sous la coupe du pirate, C-3PO et R2-D2 furent envoyés aux chargements des munitions du vaisseau. Le droïde astromécano en profita pour saboter le vaisseau et libérer son maître pour fuir. Tammuz-an fut alors sauvé et Mon Julpa confia à ses amis sur une nouvelle mission.

C-3PO

C-3PO s'essaye au pilotage.
Image extraite de : The New King.


  Cette dernière était parfaite pour C-3PO puisqu'il s'agissait de prendre soin des invités royaux de Mon Julpa : le roi Toda et ses deux enfants. Le pauvre droïde gaffa cependant en cuisine, ce qui détendit légèrement l'atmosphère dans la salle de négociation. Le soir même, tandis qu'il cherchait Jessica, C-3PO entendit une alarme indiquant l'évasion de Kybo. Craignant pour son roi et la fille de Toda qu'il avait croisés peu de temps avant, il se rendit sur la piste d'atterrissage du palais pour les prévenir. C-3PO ne put empêcher le rapt de la princesse, mais un des hommes de Ren fut capturé et C-3PO lui fit suffisamment peur avec R2-D2 quant à la torture qu'il subirait en cellule pour obtenir la localisation de la base du pirate sur Bogden.

  Jann, Jessica et les deux droïdes se rendirent jusqu'à la base de Bogden et s'y infiltrèrent. Quand le groupe se sépara, C-3PO accompagna Jann. Dans leur recherche, ils tombèrent sur la princesse qui tentait de s'évader. De dangereux prédateurs la poursuivaient et C-3PO tomba accidentellement au milieu d'eux et les créatures l'attaquèrent sauvagement au point de lui arracher un bras et lui ôter la fonction de marche. Ce fut Jann qui le récupéra et le conduisit jusqu'au hangar où ils furent rejoints par leur ami, et Kybo. Ce fut un transport contenant les soldats de Toda qui sauva la situation et permit la recapture de Kybo.

  Peu de temps après, C-3PO accompagna Coby, le fils de Toda jusqu'à l'académie des pilotes avec Yann. Il devait s'occuper de lui, mais Cody n'en faisait qu'à sa tête, ignorant le danger et voulant dépenser tout son argent sur des coups de tête. L'animal de compagnie de Cody finit entre les mains d'un groupe de braconnier connu sous le nom de Starhunters. C-3PO accompagna le garçon jusqu'à leur vaisseau pour tenter de le récupérer, mais les braconniers décidèrent de quitter l'endroit. Cody acheta un vaisseau et les embarqua à la poursuite des ravisseurs. Les talents de pilote de Cody, bien qu'ils permirent avec R2 de suivre leur piste, ne lui permirent pas de se poser décemment. À proximité de la base des Starhunters, C-3PO parvint à expliquer aux indigènes leur situation et obtint leur aide. Pour récupérer l'animal de Coby, le droïde imita le cri d'une autre créature dans la forêt avoisinante afin d'attirer les braconniers. Le plan fut une réussite et Cody parvint à accomplir son objectif. Jann les retrouva peu après et put conduire l'enfant à l'académie. Les droïdes n'étant pas admis là-bas, ils furent laissés sur la planète, sans maître à servir.

C-3PO

C-3PO et R2-D2 joue la carte du bon et du mauvais droïde lors d'un interrogatoire.
Image extraite de : The Revenge of Kybo Ren.


  C-3PO et son compagnon furent alors acquis par Mungo Baobab, un aventurier à la tête d'une entreprise commerciale. Le droïde protocolaire était honoré d'être à son service. En orbite de la planète où était située l'avant-poste de Mungo sur Biitu, le vaisseau qui les transportait fut abordé par une armée de robots. C-3PO tenta une approche diplomatique et tenta de les raisonner, en vain. Capturé, il fut conduit au nouveau repère d'un droïde géant belliqueux : le Grand Heep ("The Great Heep" en V.O.). La situation était de plus en plus désespérée pour le droïde : R2-D2 avait été affecté ailleurs, Mungo Baobab avait été fait prisonnier et le Gros Heep dévorait l'énergie des unités R2.

  C-3PO fut affecté à l'entretien des droïdes servant Heep pendant qu'ils installaient une machine cataclysmique pour détruire la planète. Cela lui permit de s'approcher de la cellule de Mungo qui l'envoya chercher de l'eau pour lui. Dans la caverne où il en trouva, il croisa un indigène qui faisait comme lui. Il l'aida avant qu'un droïde de surveillance ne les découvre et les force à fuir. C-3PO perdit de vue son nouvel allié et Mungo l'envoya le chercher, tâche qu'il ne parvint pas à accomplir. L'indigène, un ami de son maître du moment, revint de lui-même avec une lime pour le faire libérer. Mungo décida de voler un cargo pour fuir et ses compagnons partirent à la recherche de R2-D2, le plus à même d'effectuer cette partie du plan.

  C-3PO retrouva son ami dans un lieu visant à faire se sentir bien les droïdes astromécanos. Il tenta alors d'expliquer le danger qu'ils encouraient tous, à savoir être vidés de leur énergie. Avant qu'il n'est puisse finir, C-3PO se fit reprendre par le Grand Heep qui l'envoya droit à la destruction. R2-D2, qui avait entendu son message, vint le sauver in extremis d'un broyeur. Ensemble, ils retrouvèrent Mungo et R2-D2 vola le cargo pendant que ses compagnons faisaient face à Heep et son allié impérial Terrinald Screed. C-3PO assista passivement à la tentative de R2-D2 de détruire la machine cataclysmique. Quand il vit le vaisseau de son compagnon s'écraser, le droïde protocolaire fut animé par la colère et se mit à tenir tête à l'Abominor responsable des malheurs de la planète. Bien qu'impuissant devant un tel monstre mécanique, C-3PO remporta la bataille contre lui lorsqu'il fut à court de batterie. L'Empire était en fuite, le monstre mécanique et sa machine étaient détruits. La planète était sauvée et C-3PO s'accorda un temps pour pleurer le sort de son compagnon. Il fut soulagé quand le petit astromécano revint sain et sauf.

C-3PO

C-3PO empêché de lutter contre l'Abominor en face de lui.
Image extraite de : The Great Heep.


  C-3PO accompagna ensuite son maître dans sa quête des pierres de Roon, des joyaux d'une immense valeur. Le droïde de protocole suivit alors Mungo dans les bouges malgré le fait qu'il n'appréciait pas l'idée. Ses craintes se révélèrent fondées quand ils manquèrent de se faire arrêter par les impériaux. Toutefois Mungo obtint quelques informations et retourna à la bibliothèque de sa famille. Là-bas, C-3PO tenta de se rendre utile en cherchant le droïde bibliothécaire, quête vaine puisque R2-D2 se chargea de tout. Une piste fut trouvée et malgré sa réticence à retourner dans l'espace, C-3PO suivit Mungo et R2.

  Le voyage les conduisit jusqu'au système de Roon où leur vaisseau se fit conduire dans la base stellaire du gouverneur Koong, un pirate, qui attendait la visite de l'Empire. Mungo se fit alors passer pour un émissaire impérial et put visiter les installations et découvrirent un prisonnier. Quand l'amiral Screed arriva, le mensonge de Mungo fut découvert. L'homme fut fait prisonnier tandis que C-3PO allait subir une reprogrammation totale. Ce fut R2-D2 qui parvint à libérer tout le monde et à les faire quitter le vaisseau à bord de la navette de Koong. Le prisonnier qu'ils avaient sauvé connaissait la planète Roon et leur indiqua l'itinéraire.

  Les chasseurs droïdes de Koong eurent raison du vaisseau de Mungo qui s'écrasa sur Roon. À peine sorti de la navette, C-3PO se fit attaquer par des êtres de boue. Il fut aidé par Auren Yomm, puis son père Nilz, des habitants de la planète. Le groupe se retrouva séparé quand une créature surgit de sous le vaisseau et les attaqua. C-3PO et son compagnon mécanique se réfugièrent dans un amas rocheux pour se protéger jusqu'au moment où ils reçurent l'ordre d'attirer l'attention de la créature pour sauver Auren. Nilz les récupéra et le groupe se rendit aux jeux de Roon, la destination de la famille Yomm.

  Parmi la foule et les échoppes de l'arène, C-3PO rechercha un mécanicien pour le vaisseau sans réel succès. Lorsqu'il découvrit que la moitié de l'équipe de Nilz était neutralisée par les hommes de Koong, il suggéra de remplacer un cavalier par un droïde, sans se douter qu'il serait celui désigné. Sa performance au premier tour du relais fut catastrophique. Ayant grand mal à diriger la bête, il passa le témoin à Mungo en dernier, ce qui n'empêcha pourtant pas ses coéquipiers de terminer la course en première position. C-3PO remit sa médaille à R2-D2 en remerciement de ses actions pour empêcher l'équipe de Koong de saboter la course jusqu'à la fin.

C-3PO

C-3PO participe aux jeux de Roon.
Image extraite de : The Roon Games.


  Finalement, ce furent Mungo et les droïdes qui durent réparer le vaisseau pour repartir chez Mungo. Auren et son père arrivèrent alors avec une gemme de Roon, le trésor tant convoité par la famille Baobab. Ils expliquèrent au marchand l'avoir obtenue auprès d'un prospecteur. Ils allèrent alors tous le retrouver et découvrir qu'il s'agissait d'un membre de la famille Baobab qui transmit son trésor avant de disparaître. Parmi les affaires du défunt se trouvait une pyramide gravée de texte. C-3PO parvint à en traduire un, mais pas à résoudre l'énigme qu'il contenait.

  Mungo conduisit ses compagnons en ville pour chercher du matériel de prospection et le droïde protocolaire négocia cela à un bon prix. Malheureusement, le gouverneur Koong arriva avec ses hommes et les envoya dans sa galère. Ce fut R2-D2, qui leur avait échappé, qui délivra tous les galériens. Ils s'échappèrent ensuite en bravant les dangers de la mer. C-3PO suivit alors son maître jusqu'au meilleur point d'observation des comètes arc-en-ciel, potentiel guide pour quitter le système. De là-haut, le petit groupe découvrit que Koong venait de lâcher un gaz mortel sur le village d'Auren en contrebas. Quand ils y allèrent, Nilz et sa fille se firent capturer afin de soigner Koong, lui aussi victime de la même infection.

  C-3PO expliqua à Mungo que la maladie touchant le village n'offrait que trois jours de répit maximum aux malades. Il l'accompagna alors, ainsi que R2-D2, jusqu'au volcan le plus proche, la base de Koong. Le droïde doré fut tour à tour effrayé par la lave du volcan qui endommagea la navette ainsi que d'un miroir grossissant. Il découvrit à travers celui-ci que le texte de la pyramide était alors lisible et sa traduction permit de conclure que les pierres de Roon se formaient dans le volcan. Lors de sa traduction, C-3PO ne prêta pas attention à R2-D2 qui se miniaturisa suite à son contact avec un réducteur moléculaire. Il le mit alors à l'abri à l'intérieur de sa propre coque de métal.

  Mungo et C-3PO se déguisèrent pour tenter d'entrer dans la base, mais les gardes à l'entrée ne les laissèrent pas passer. Ce fut R2-D2 et sa petite taille qui y parvint et libéra Auren et Nilz. C-3PO aida alors à neutraliser les gardes afin que tout le monde rejoigne la piste d'atterrissage où Koong avait entreposé le vaisseau de Baobab. Mais Koong et l'amiral Screed se trouvaient également ici. Mungo chargea les droïdes de prendre le contrôle de la foreuse posé non loin et il négocia sa liberté et celle de ses amis contre les gemmes de Roon que les droïdes extrayaient à même la roche. L'Empire décida alors de trahir Koong et Mungo et les autres profitèrent de la situation pour quitter les lieux avant que la base ne soit anéantie par l'affrontement entre le gouverneur et l'amiral. Mungo laissa alors les deux droïdes aux bons soins des villageois, le temps pour lui de retourner chez lui et revenir plus tard.

C-3PO

C-3PO déchiffre les inscriptions menant aux pierres de Roon, la plus ancienne version connue du Dha Werda Verda.


3. Retour dans la famille royale [haut]



  Séparés de celui qui avait été leur maître pendant un temps, C-3PO et R2-D2 furent de nouveau livrés à eux-mêmes, mais leurs aventures ne s'arrêtèrent pas pour autant. Ils continuèrent de multiplier les propriétaires, plus d'une trentaine dans les mois ou années qui suivirent. Ils furent notamment achetés par le Gouverneur Wena, un homme avide de faste du système Kalarba. La vie d'opulence à son service ne dura cependant pas car sa comptabilité des plus dispendieuses attira l'attention et Wena fut contraint de les revendre à un ferrailleur, presque un retour aux sources pour C-3PO.

  Ils furent rapidement rachetés par un autre propriétaire richissime, Nak Pitareeze, toujours sur Kalarba. Le droïde de protocole se retrouva en mauvaise posture quand sa malchance le fit atterrir dans l'Arène Hosk, de la station éponyme en tant que droïde gladiateur. En raison de son apparence, il fut confondu avec un assassin semblable à la série 3PO : C-3PX. Fort heureusement, Pitareeze se rendit compte que son acquisition avait été remplacée par un tueur et le rendit à l'organisateur de combats. C-3PX, souhaitant détruire la vie de celui-ci, Olan Grek, et sentant qu'il courrait à la destruction quoi qu'il arrive, organisa sa défaite lors d'un duel contre R2-D2 qui le démonta littéralement. Cette troublante expérience permit à C-3PO de retourner sain et sauf aux salons mondains qu'il affectionnait.

  La succession des propriétaires se poursuivit et le duo connut une période de travail avec Unité Zed, un droïde policier de Nar Shaddaa. À cette occasion, il fut encore endommagé et sa particularité de conception l'aida une nouvelle fois car la jambe qui lui fut arrachée put être aisément remplacée. Étrangement, ce membre de substitution corrompit son programme, le rendant soudainement courageux. Ce comportement inédit le poussa à devenir rien de moins que le meneur d'une rébellion droïde. C-3PO, le droïde de protocole, tenta de renverser Boonta, un Hutt puissant. R2-D2 parvint à le réparer en changeant sa jambe avant qu'il ne soit trop tard, et nul doute qu'en redevenant lui-même, C-3PO fut terrifié par son audace.

C-3PO

C-3PO, meneur d'une rebellion droïde.


  Ce fut l'une de leurs dernières aventures en tant que droïdes indépendants. Leur passage entre les mains du botaniste Zorneth et du diplomate Harthan se fit sans histoire, et ils finirent par regagner Alderaan, ou au moins la famille Organa. Ainsi, C-3PO et R2-D2 furent de nouveau affectés au Tantive IV, en tant que droïdes de la princesse Leia, dont le droïde de protocole ne se rappelait que comme un bébé rencontré lors de son travail pour Raymus Antilles environ dix-huit ans plus tôt.

  Globalement remis à neuf, quoique le revêtement de sa jambe de replacement ne fût pas repeint, C-3PO put retrouver les réceptions et autres mondanités de la famille royale et du Sénat impérial. Et, s'il serait bien épargné de nouvelles aventures synonymes de danger pour son existence, il dut repartir à travers la galaxie pour suivre sa quarante-deuxième propriétaire depuis son effacement mémoriel.

D. Les inquiétudes de l'Alliance Rebelle [haut]


1. Rencontre avec Luke Skywalker et Han Solo [haut]



"Je vais le regretter."
C-3PO en s'échappant du Tantive IV.

C-3PO

C-3PO dans les couloirs du Tantive IV.
Image extraite du film Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith.


  Suite à son passage sur Toprawa, pris en chasse par le destroyer de Vador, le Tantive IV se retrouva immobilisé par ce dernier en orbite au-dessus d'une planète désertique. Truchement de la Force ? C-3PO et son créateur faillir se retrouver au-dessus de leur planète commune : Tatooine. Mais le droïde de protocole, à la mémoire effacée depuis les événements de la chute de Dark Vador, ne reconnut ni le créateur ni la planète. D'ailleurs, il échappa in extremis au Seigneur Sith et ne le croisa finalement pas.

C-3PO

C-3PO et R2-D2 passagers d'un Tantive IV en perdition.
Image extraite du film Star Wars, épisode IV : Un Nouvel Espoir.


  Alors que celui-ci était parvenu à capturer la princesse Leia, R2-D2 s'était vu confier les plans volés juste avant son arrestation. Les deux droïdes, toujours contre le gré de C-3PO, purent s'échapper par une capsule de sauvetage, quittant une nouvelle fois le Tantive IV par ce moyen pour se retrouver sans maîtres. Les artilleurs du Devastator, ne constatant aucun être vivant à bord, crurent à un court-circuit et les laissèrent filer. Dark Vador et les Impériaux ne tardèrent cependant pas à comprendre que la capsule renfermait les plans volés et une escouade de stormtroopers descendit sur la planète pour enquêter.

  Les deux droïdes vagabondèrent dans le désert, perdus dans l'immensité de la Mer des Dunes et ne sachant où aller. La fuite du Tantive IV vers Tatooine n'était cependant pas un hasard : R2-D2 devait retrouver Obi Wan Kenobi, détenant un message de la princesse Leia à son intention. Bien entendu, C-3PO n'avait aucune idée de cette mission, et alla jusqu'à se séparer de son ami en quête d'une assistance. Leur séparation fut brève : les deux comparses se retrouvèrent capturés par le même char des sables jawa qui patrouillait le désert à la recherche de ferraille à revendre.

  Entretemps, C-3PO avait perdu un joint de rotule à proximité du crash de la capsule : il n'en fallut pas plus comme indice aux sandtroopers pour comprendre comment les plans s'étaient échappés. Celui-ci et R2-D2 ne revirent la lumière du jour que plus tard, lorsque les Jawas firent une halte dans une ferme d'humidité de la Mer des Dunes. Encore une fois, la Force y était sans doute pour quelque chose : cette ferme n'était autre que celle des Lars. Sans le savoir, C-3PO revenait dans son ancienne demeure, quittée vingt-deux ans auparavant. Bien entendu, sa nouvelle carlingue et sa mémoire effacée empêchèrent aussi bien les Lars que lui-même de se reconnaître. Bizarrement, R2-D2 ne fit aucun commentaire sur ses souvenirs, eux pourtant présents. C-3PO faillit être vendu avec une unité R5 rouge qui lui était totalement inconnue.

  Mais, dans leurs bips incompréhensibles, R2 et R5 s'étaient entendus pour que le "bleu" puisse mener à bien sa mission : R5 feinta une panne pour que les Jawas cèdent R2-D2 aux Lars en remplacement, et le duo fut réuni. La Force faisant bien les choses, leur nouveau maître n'était autre que Luke, le fils du créateur de C-3PO et plus fidèle maître d'R2-D2, et frère de Leia qui avait envoyé l'astromécano retrouver Obi-Wan.

C-3PO

C-3PO conseille à Luke de remplacer le R5 défectueux par son comparse bleu R2-D2.
Image extraite du film Star Wars, épisode IV : Un Nouvel Espoir.


  C-3PO entreprit tout pour que la relation avec leurs nouveaux maîtres se passe au mieux. Il se montra aussi aimable et serviable que de coutume, avec quelques nuances inhabituelles, probablement dues à des programmes de discrétion : il déclara être incapable de raconter correctement les aventures de la Rébellion, alors qu'il n'aimait rien tant que raconter ses expériences, et il prétendit être incapable d'identifier Leia sur un hologramme. Malgré cela, son jeune propriétaire semblait l'apprécier et prendre soin de lui. Bien entendu, cette situation était sans compter les souvenirs frais et l'opiniâtreté d'R2-D2, qui n'attendit même pas le lendemain pour s'échapper. En effet, à peine Luke lui avait-il enlevé son boulon d'entrave qu'il s'enfuit de la ferme.

  Encore une fois, la Force devait suivre le petit droïde : lorsque C-3PO et Luke le rattrapèrent pour le ramener à la maison, ils furent attaqués par des pillards tuskens, dont ils furent sauvés par Obi-Wan Kenobi en personne. À croire qu'R2-D2 l'avait fait exprès. Difficile de savoir s'il suivait les instructions de la princesse ou s'il savait tout simplement depuis près de vingt ans que le Maître Jedi s'était exilé sur la planète. C-3PO perdit au passage un bras dans l'escarmouche, que Luke eut tôt fait de remettre en place.

  Chez Obi-Wan, le Maître Jedi relata ses souvenirs de la Guerre des Clones à Luke, ainsi que son amitié avec son père. Il en profita pour remettre à Luke le sabre laser d'Anakin, ramassé sur Mustafar. Curieusement, C-3PO eut aussitôt pour réaction de demander à Luke s'il pouvait s'éteindre spontanément, ce que Luke lui accorda. Cette réaction est surprenante, puisque, la mémoire effacée, ce sabre aurait dû éveiller sa curiosité insatiable, notamment sur la parenté de Luke. R2-D2, au contraire, était au courant de tout et aurait pu se désactiver.

  Obi-Wan, par ailleurs, ne reconnut apparemment aucun des deux droïdes, mais peut-être avait-il la complicité d'R2-D2, entendue dix-neuf ans plus tôt au cas où ils se reverraient. Il feint de ne pas reconnaître C-3PO non plus d'ailleurs. Mais pour ce dernier, la réciproque était bien entendu évidente. Quelques temps plus tard, les troupes impériales étaient remontées jusqu'au char des sables des Jawas qui avaient vendu les droïdes. Procédure impériale oblige, ni les Jawas ni leur véhicule n'avaient réchappé à la rencontre. Le quatuor de héros découvrit le massacre alors que l'épave fumait encore et ce fut C-3PO qui identifia les victimes. Les Impériaux avaient mis en scène le tout pour faire croire à une attaque tusken, mais il en fallait plus pour berner le vieux Jedi.

  Luke compris alors que ses oncle et tante étaient en danger, à cause des droïdes recherchés eux-mêmes. Il arriva trop tard, et son destin fut alors scellé : plus rien ne le retenait sur Tatooine, il suivrait donc le vieux "Ben" Kenobi dans une formation de Jedi pendant que ce dernier irait au secours de l'Alliance Rebelle. C-3PO ramassait les cadavres de Jawas quand Luke revint dévasté de la ferme incendiée.

  Les quatre se rendirent à Mos Eisley pour trouver un vaisseau et partir de Tatooine. Ardemment recherchés par les troupes impériales, les droïdes manquèrent de coûter la vie à leurs compagnons lorsqu'ils furent arrêtés par des sandtroopers. Heureusement, le vieux Jedi usa de la Force pour berner les braves soldats et passer leur barrage sans trop d'encombre : ils rencontrèrent alors Han Solo et Chewbacca dans une cantina. Mais R2-D2 et C-3PO n'étaient pas de la discussion, l'établissement étant interdit aux droïdes.

  L'embarquement jusqu'au Faucon Millenium même ne fut pas aisé pour les deux acolytes, tant leur traque les mettait en danger. Ils durent se cacher avant de retrouver enfin leur maître, suivis malgré eux par un informateur kubaz. C'est en catastrophe que le Faucon Millenium décolla, sous les tirs, avant d'être pris en chasse par des destroyers impériaux pour finalement s'enfuir dans la sécurité de l'hyperespace.

  Durant le voyage, C-3PO dut tempérer les ardeurs d'un Wookie mauvais joueur : R2-D2 et Chewbacca jouant au dejarik, un jeu de plateau holographique, ce dernier rugit de mécontentement lorsque l'astromécano lui asséna un joli revers. C-3PO s'insurgea contre sa réaction, mais Han Solo l'informa "qu'un droïde, ça ne broie pas les bras de son adversaire quand il perd au jeu. Les Wookies, eux, ils s'en privent pas". Prenant bonne note, C-3PO suggéra une nouvelle stratégie à son ami : "laisse gagner le Wookie". Contrairement à Luke, Han avait rapidement pris le droïde en grippe et s'amusait à le faire paniquer.

C-3PO

C-3PO arbitre une partie de dejarik entre R2-D2 et Chewbacca.
Image extraite du film Star Wars, épisode IV : Un Nouvel Espoir.


  Ils arrivèrent bientôt à Alderaan, la planète de Bail Organa, qu'Obi-Wan devait rencontrer sous peu. Du moins ce qu'il en restait, c'est-à-dire un champ d'astéroïdes : la planète, et Organa lui-même, venaient d'être anéantis par l'Étoile de la Mort, en guise d'exemple pour les systèmes rebelles à l'Empire. Le Faucon Millenium ne put quitter la zone car, appâté par un chasseur TIE, Han se retrouva pris au piège d'un rayon tracteur qui l'envoya droit sur une petite lune. Petite lune qui s'avéra être l'Étoile de la Mort. Le petit groupe se retrouvait pris au piège de la plus puissante station de combat de l'Empire.

  S'en échapper ne fut pas une mince affaire, mais C-3PO, une fois n'est pas coutume, brilla par ses talents d'interprète et de médiateur. Lorsque Luke apprit que la princesse qui avait mandaté R2-D2 était prisonnière à bord, il décida d'aller la secourir, avec Han et Chewbacca, non sans leur désapprobation. Obi-Wan s'enquérant de la coupure du rayon tracteur, les deux droïdes restèrent cachés dans une salle de contrôle.

  Luke eut cependant tôt fait d'avoir besoin d'aide : coincé dans un compacteur à ordures avec le Wookie, le contrebandier et la princesse, il appela C-3PO à l'aide via un comlink. Dans la précipitation de la libération de Leia, les droïdes avaient été débusqués. C-3PO usa des standards galactiques en robotique qui les faisaient passer pour deux droïdes des plus quelconques afin de tromper la vigilance des stormtroopers. Il se fit passer pour victime de l'équipage fou furieux du cargo capturé pour créer une diversion. Non sans avoir coupé son comlink pour éviter d'être trahi.

  Il put ainsi accéder à un panneau par lequel R2-D2 ne retrouva pas, à son soulagement, le groupe parmi la liste des prisonniers. Rallumant son comlink sur une prise de conscience au dernier moment, il sauva in extremis la vie de ses compagnons en ordonnant à son compagnon de couper tous les broyeurs du niveau. Les deux droïdes étaient alors tout prêts du Faucon Millenium. Ils eurent juste à attendre le reste du groupe pour embarquer. Le duel entre Dark Vador et Obi-Wan fut la diversion parfaite pour l'escouade de soldats qui gardait le vaisseau. Hélas, le Maître Jedi se sacrifia pour permettre aux autres de partir.

  Malgré la poursuite de quatre chasseurs TIE, le Faucon Millenium eut tôt fait de rejoindre la base des Rebelles sur Yavin 4 - où C-3PO ne manqua pas de se plaindre de l'humidité ambiante -, et l'Alliance put enfin recouvrer les plans de l'Étoile de la Mort qui avait été volés au prix de multiples opérations coûteuses. Ces plans permirent d'échafauder un plan d'attaque pour aller détruire la station qui se rapprochait dangereusement de la base rebelle. C-3PO assista la princesse dans le QG de l'Alliance pour suivre les événements de loin, tandis que R2-D2 suivait Luke au combat, à bord de son X-wing. Malgré sa promesse à la princesse, le droïde de protocole fut d'ailleurs bien en peine de se retenir de commenter la moindre information relative à son ami ou son nouveau maître.

  L'astromécano fut touché dans la bataille par un tir de Dark Vador, mais Luke parvint quand même à décocher le tir parfait pour faire exploser l'Étoile de la Mort. La perte du petit droïde fut le seul bémol à la joie des héros survivants de l'Alliance une fois rentrés, mais la détresse de C-3PO de se voir perdre son acolyte de toujours fut palpable, jusqu'à le pousser à proposer ses propres circuits pour le réparer. Fort heureusement, il n'en fut rien, et le brave droïde fut vite remis sur pied pour célébrer la première grande victoire des Rebelles sur l'Empire.

C-3PO

C-3PO brille de mille feux pour célébrer la victoire sur Yavin.
Image extraite du film Star Wars, épisode IV : Un Nouvel Espoir.


2. Fuir l'Empire [haut]



Note : cette partie de la fiche inclut des éléments de comics Marvel et Star Wars Classics (entre autres) ainsi que des romans Rebel Force. Chacun de leur côté, ces œuvres possèdent une chronologie claire mais il n'existe pas de véritable chronologie officielle permettant de les associer. Il est donc possible que l'ordre de certains événements soit erroné.

"La bravoure n'est pas incluse dans ma programmation, mais je ne peux vous laisser faire ça, monsieur. Pas à maître Luke !"
C-3PO à Beilert Valence.

  La bataille de Yavin passée, C-3PO ne connut pas pour autant un retour dans le calme. Le lendemain, il aida Luke à décoller discrètement de la base pour suivre une de ses intuitions. Lorsqu'il ne le vit pas revenir, il prévint Han et Leia et partit avec eux à sa recherche afin de le ramener à la base. Ensuite, ce fut le tour de Han Solo de quitter le temple massassi avec la récompense offerte pour le sauvetage de la Princesse Leia.

  Après quelques jours, le droïde doré accepta d'accompagner Luke qui partait à la recherche d'une nouvelle base afin de quitter Yavin avant que l'Empire ne vienne les exterminer. Le voyage jusqu'aux abords de Drexxel fut calme, ce qui conforta C-3PO quant à la réussite de la mission. Toutefois, le vaisseau finit par connaître une défaillance et se crasher dans l'océan de la planète la plus proche. Une partie du navire demeura émergée et C-3PO en profita pour sortir et observer la situation. Quand un serpent de mer géant attaqua, il suivit les ordres de Luke et rentra à l'intérieur de l'épave. Il suivit ensuite R2-D2 jusqu'à la capsule de secours, ce qui permit au trio de sortir indemne du vaisseau.

  C-3PO était inquiet quant à leur sort et le fut encore plus lorsqu'une bande de pirates les sauva et voulut détruire les deux droïdes. Finalement, Luke fit valoir leur utilité auprès de leur chef et tous trois furent contraints de réparer et piloter des engins dans la guerre qui opposait ces pirates au peuple de la mer. C-3PO servit surtout de traducteur pour R2-D2 à ce moment-là. Alors que tout semblait sans espoir d'évasion, le Faucon Millenium arriva et connut le même sort que le vaisseau de Luke. C-3PO affronta un Chewbacca furieux d'avoir perdu Han. Mais le contrebandier n'était pas mort et vint à son tour les sauver. Suivant les instructions, C-3PO regagna le Faucon et, au moment propice, actionna les commandes de tir afin d'échapper aux assaillants. Lors de leur fuite, le vaisseau fut endommagé et le droïde protocolaire aida son camarade astromécano à faire des réparations en extérieur.

C-3PO

C-3PO et R2-D2 en plaine réparation extérieure.
Image extraite du comics Marvel #15.


  À peine deux semaines après la bataille, il s'avéra que l'Empire cherchait activement à trouver l'identité du destructeur de l'Étoile de la Mort, ce qui inquiéta fortement Leia et plus encore C-3PO. Luke prenait le problème avec désinvolture mais, pour une fois, le droïde de protocole fut d'accord avec Han, à 94,2% comme il le précisa : il ne fallait pas considérer la menace à la légère. Malgré tout, il était impossible de cesser les missions pour la Rébellion et ils se rendirent sur Muunilinst où, en situation de crise dès leur arrivée, C-3PO ne put faire beaucoup mieux que suggérer l'évidence, tel que proposer de réactiver les lasers pendant une embuscade.

  À cette occasion, ils firent la connaissance d'un dénommé Tobin Elad, en réalité l'espion impérial X-7, que R2-D2 identifia comme étant un criminel. L'information bouleversa C-3PO, complètement chamboulé à l'idée de fréquenter une personne recherchée, mais il fut plus choqué encore quand Luke lui expliqua que, en tant que son droïde, il était probablement lui aussi considéré comme hors-la-loi. Pendant la suite des opérations sur Muunilinst, il servit essentiellement de traducteur pour R2-D2, mais il eut quand même la chance d'assister à une nouvelle course de pod. Étrangement, il ne chercha pas à dissuader Luke de participer et mentionna un précédent concernant un Humain sur de telles courses, sans même se douter qu'il avait donc personnellement connu les deux seuls Humains répertoriés à avoir remporté ce genre de course.

  Les missions pour les héros de l'Alliance Rebelle n'en finissaient pas et C-3PO accompagna Luke, Leia et R2-D2 sur la planète Vorzyd V afin d'empêcher l'Empire de se servir des gains de la planète dédiée aux jeux d'argents. C-3PO attendit ses maîtres à l'extérieur des casinos, les machines n'étant pas autorisées à l'intérieur. En chemin vers un autre établissement, des stormtroopers noirs capturèrent les deux figures rebelles en laissant derrière eux les droïdes qui les suivirent discrètement. Il parvint alors à glaner une information essentielle : Luke et Leia allaient être emmenés dans un vaisseau hrakien à l'astroport.

  Pour les sauver, C-3PO demanda de l'aide à un droïde policier avant que R2-D2 ne l'interrompe pour éviter qu'il révèle leur mission secrète. En tentant d'aller directement à l'astroport, une bande de jeunes libéros les attaqua et R2-D2 le sauva. Les deux compagnons mécaniques ne parvinrent pas à avoir accès au vaisseau hrakien et allèrent en chercher un membre d'équipage dans une cantina. Ils escortèrent le matelot éméché jusqu'à ses quartiers afin d'entrer dans le bâtiment stellaire. Avec l'aide de R2, C-3PO annonça aux gardes en patrouille de se rendre à l'opposé des positions de Luke et Leia ainsi que de la sortie. Quand les droïdes coupèrent les rayons paralysants retenant les Rebelles, ils les informèrent de leur acte avant de quitter le navire.

  Une fois à la base rebelle de Vorzyd, C-3PO s'entretint avec l'ordinateur Mnémos et découvrit que leur adversaire impérial était un agent de Dark Vador du nom de Blackhole. C-3PO comprit le danger qui menaçait Luke et emmena R2-D2 pour prévenir le jeune rebelle. Sur le trajet, les deux compagnons s'arrêtèrent à une boutique d'armes pour se faire équiper d'un système de défense (avant d'y renoncer finalement quand celui-ci s'activa de manière intempestive), ainsi que des unités de localisation. Après avoir rejoint Luke et Leia au vaisseau et les avoir prévenus du danger, le futur Jedi se sépara de ses compagnons.

  Finalement, ce furent les libéros qui revinrent au vaisseau pour reprendre les droïdes et qui capturèrent Leia et R2-D2. C-3PO fut laissé sur place pour transmettre à Luke le prix de la rançon de Leia : cinq millions ainsi que les deux droïdes. C-3PO informa également Luke qu'il connaissait la localisation de son partenaire grâce au gadget qu'ils avaient acheté plus tôt. Il suivit le rebelle dans sa mission de sauvetage. Finalement, la princesse et le droïde furent sauvés des griffes des bandits et de l'Empire qui retenta également sa chance. Le groupe partit sain et sauf de la planète, la menace de Vador planant toujours sur eux.

C-3PO

C-3PO devient un droïde armé.
Image extraite du comics Classic Star Wars : The Early Adventures #2.


  L'Alliance Rebelle n'avait toujours pas quitté la lune Yavin 4 et Luke continuait à chercher un nouvel emplacement en compagnie de C-3PO et R2-D2. Un nouvel ordre les envoya sur Tatooine à la rencontre d'Anduvil d'Ogem et le droïde protocolaire ne put que compatir au chagrin de Luke de retourner sur la planète aride. Anduvil les informa d'une épidémie galactique de blède, une maladie dangereuse. Pour enquêter, le groupe se rendit jusqu'au char des sables qui aurait récupéré une capsule contaminée par le blède. Sur place, Luke se fit infecter puis emmener avec leur contact par une patrouille impériale. Une fois de plus laissés pour compte, les droïdes prirent le contrôle du char des sables et partit en direction de la base impériale. Ils ne manquèrent pas d'en emboutir le mur de protection pour sauver leur maître. Leur plan échoua et ils se firent capturer avant d'être libérés par Luke et pouvoir quitter la planète avec la preuve que l'Empire se servait du blède comme d'une arme.

  Par la suite, un autre voyage à bord du Faucon dégénéra, et le pauvre C-3PO s'attira encore les foudres de Han en mettant en évidence les défaillances du vieux vaisseau. La relation entre eux deux se tendait de plus en plus : le contrebandier supportait très mal la personnalité et le verbiage du droïde de protocole. Puis, lorsque Leia se fit capturer sur Delaya, sa dévotion le conduisit à affronter des combats sans sourciller, concentré qu'il était sur les extravagances de R2-D2. Ce fut néanmoins X-7, toujours en tant que Tobin, qui libéra la princesse et en profita pour lui arracher l'identité du pilote de Yavin.

  C-3PO repartit en mission avec le reste de ses compagnons d'armes à bord du Faucon Millenium. Tandis que Luke s'entraînait, C-3PO se mit en veille. Il fut réactivé automatiquement lorsqu'il entendit un cri de Luke. Il partit chercher les autres et apporta une trousse de soins. Malgré cela, Luke resta inconscient et quelques soucis avec l'Empire conduisirent le Faucon à trouver refuge à la Station de la Roue. Avec R2-D2, il se mit en quête de trouver le centre hospitalier pour y conduire Luke. Sur le chemin, les compagnons de métal durent éviter une patrouille de stormtroopers et d'inventer un ordre d'admission de Luke dans l'établissement de soins. Les droïdes durent alors laisser le Jedi aux bons soins des médecins. En effet, un agent de sécurité vint les chercher : Han avait misé les deux droïdes au jeu et avait perdu.

  Dans le centre de stockage, un agent vint effacer la mémoire de C-3PO. Il fut sauvé in extremis par le droïde de contrôle de la Roue qui travaillait avec le Sénateur Greyshade. Curieux du comportement des droïdes rebelles, il les sauva pour mieux les étudier. Appelé ailleurs, le droïde de contrôle les laissa à leur sort. C-3PO et R2-D2 partirent à la recherche de leurs amis et découvrirent avec horreur que Han s'était engagé en tant que gladiateur. Ils finirent toutefois par retrouver Leia puis Luke dans les casinos de la Roue. À ce moment-là, le droïde de protocole ne joua plus aucun rôle dans les événements de la Roue, que ce soit le plan de Greyshade pour obtenir Leia ou se débarrasser de l'Empire. Quand le groupe de rebelles parvint à esquiver toutes les embûches et à se réunir, C-3PO repartit avec eux.

C-3PO

C-3PO tente de trouver le centre hospitalier de la roue, les stormtroopers à ses trousses.
Image extraite du comics Marvel #19.


  En compagnie de Luke et R2-D2, C-3PO passa un petit temps à l'avant-poste rebelle de Randa, avant d'être rejoints par Han Solo. À l'arrivée du contrebandier, le droïde astromécano se rua à l'intérieur du Faucon pour le fouiller. C-3PO le suivit tout en lui reprochant son comportement jusqu'à qu'il découvre une passagère clandestine. Il prévint alors Han et Luke qui interrogèrent la dénommée Mira Volz. Cette dernière expliqua que son père possédait une station capable de dérégler la météo des planètes et qu'elle avait fui l'Empire afin de ne pas servir de moyen de pression pour l'utilisation de la machine. Avec l'engin météorologique, l'Empire menaçait désormais la planète Rion. Le groupe de rebelles se rendit sur les lieux à bord du Faucon et s'installa dans la base secrète de Mira. De là, elle parvint à informer son père qu'elle était libre. C-3PO resta en sa compagnie le temps que Luke et Han aillent secourir l'infortuné inventeur.

  Une nouvelle mission entraîna C-3PO sur la planète Harix où il assista avec Luke à une rafle de l'Empire. Il s'occupa du seul enfant rescapé le temps que Luke retrouvait Han Solo pour l'aider. Une fois fait, alors qu'il avait prouvé une fois de plus que surveiller un enfant s'avérait presque hors de sa portée, il resta en retrait lors du sauvetage du groupe enlevé par l'Empire sur Harix. Il suivit ensuite Luke et Leia dans une mission sur Arda II puis sur Ota.

  Plus tard, X-7 tenta de tuer Luke en piégeant son véhicule mais celui-ci survécut et l'espion accusa Han d'être le coupable. Tandis que le capitaine du Faucon fuyait dans le système Zoma pour découvrir l'identité du prétendu Tobin Elab, C-3PO accompagna Luke et Leia pour un voyage retour sur Tatooine. Ce qui ne le réjouit pas : ses joints et articulations allaient encore s'en ressentir et le confort des mondes civilisés lui manquait au plus haut point. A l'occasion de ce passage sur la planète désertique, le droïde de protocole révéla avoir acquis une certaine phobie des Jawas. Il aida ensuite Leia et R2-D2 à retrouver Luke, disparu lors d'une course avec Jaxson, un habitant de Tatooine, Lorsque l'apprenti Jedi refit surface, Han et Chewbacca arrivèrent à leur tour pour leur révéler la nature de Tobin - et sauver leur ami de Bossk - bien que C-3PO eût du mal à les croire en raison du nombre de menaces proférées à l'encontre de ses bras par le Wookie.

  L'Empire avait enfin décidé de s'attaquer à Yavin 4, après quelque temps de répit. C-3PO laissa R2-D2 et Luke partir en mission seuls, mais, quand ils revinrent, R2-D2 avait été sévèrement endommagé. Fidèle à son ami, C-3PO resta à son chevet avec l'espoir qu'il puisse être réparé. Ce fut pour trouver des pièces pour lui qu'il accepta de partir en mission de ravitaillement sur Jonction, qu'il trouvait dangereuse, avec Luke. Après avoir acheté ce dont ils avaient besoin, un dénommé Valence s'en prit à eux. C-3PO rapporta les pièces dans le vaisseau comme Luke le lui ordonna. Mais ne pouvant laisser son jeune maître combattre seul, il retourna à la boutique malgré sa programmation et confronta Valence. L'individu n'était qu'un androïde qui n'assumait pas son statut et avait un compte à régler avec la guerre civile galactique. L'action et les paroles de C-3PO le touchèrent suffisamment pour qu'il les laisse en vie. De retour sur Yavin, le droïde doré attendit les réparations de son ami, se jurant de ne plus avoir de parole dure à son égard, résolution qu'il ne tint pas dans la joie de retrouver un R2-D2 parfaitement fonctionnel sortir de l'atelier.

C-3PO

C-3PO protégeant Luke de Beilert Valence.
Image extraite du comics Marvel #27.


  La pression montait sur la Rébellion qui dut toujours davantage se disperser. Pendant que X-7 réunissait une équipe, Luke, Han et R2-D2 se rendirent sur Kamino pour enquêter sur un programme impérial et C-3PO accompagna Leia pour une mission diplomatique sur Mon Calamari. Enfin une tâche dans ses cordes, même s'il s'inquiéta pour son ami, connaissant sa tendance à se mettre dans le pétrin, au point que la princesse dut l'apaiser. Leur séparation se fit toutefois de façon si mouvementée, avec le renfort de destroyers impériaux, qu'il craignit vraiment ne jamais les revoir. Fort heureusement, ils parvinrent à quitter Kamino avec les informations désirées et un prisonnier, Lune Divinian, qui avait été engagé par X-7.

  Tandis que Yavin 4 était toujours victime du blocus impérial, C-3PO suivit Luke et R2-D2 dans une mission sur Tatooine. C-3PO, qui espérait ne pas trouver d'ennui sur cette planète, n'eut pas gain de cause lorsque Luke se rendit à la cantina de Mos Eisley et en ressortit avec Han et Chewie sous le feu impérial. C-3PO prit alors les commandes du speeder et quitta les lieux en direction du désert. Quand le véhicule fut en panne, il proposa son liquide de refroidissement ainsi que celui de R2-D2 pour redémarrer le véhicule. Il se réveilla plus tard face à un Jawa qui venait de le réactiver alors que ses compagnons s'étaient réfugiés dans un char des sables.

  Après une nouvelle suggestion quant au système de refroidissement de la part des droïdes, le groupe put reprendre leur route. Avec son compagnon mécanique, il apprit que le Baron Tagge voulait détruire Jonction pour le compte de l'Empire et le petit groupe voulut s'y rendre. C-3PO accompagna ses amis dans cette quête même s'il ne joua aucun rôle dans cette mission.

  Son utilité fut reconnue quand l'Ordre du Cercle Sacré se posa sur Yavin pour construire une alliance avec les Rebelles. Le droïde de protocole fut connecté au système de communication pour suivre la trace de Luke sur Monastyr afin de lui venir en aide si cela s'avérait un piège. À bord du Faucon Millenium, il joua son rôle à la perfection jusqu'à que le cargo soit arraisonné par l'Empire. Ayant l'ordre de se désactiver, il refusa à Leia une communication avec Luke pour le prévenir que Vador était dans les parages. Quand le baron Tagge intervint en faveur des Rebelles, il put reprendre son rôle de relais de communication jusqu'à ce que Luke se décide de se passer de ce service avant d'affronter Vador. Finalement, les Rebelles repartirent de Monastyr sans alliance et le Seigneur Sith avait appris que Luke était le pilote responsable de sa défaite moins de deux mois plus tôt sur Yavin.

C-3PO


  Son maître ayant été démasqué, l'existence de C-3PO n'allait pas devenir plus simple ni plus sûre. Et la menace de X-7 refit surface. Lune Divinian échappa à sa cellule, non pas évadé mais exfiltré, comme le droïde fut le premier à le comprendre. Luke réagit rapidement, prenant l'initiative de le suivre, mais il le fit sans prévenir personne. C-3PO fut alors submergé par la peur de perdre son propriétaire et paniqua totalement, nullement aidé par la confiance désinvolte de R2-D2. Et, pour une fois, Leia copia pratiquement le comportement du droïde de protocole. Luke fut toutefois sauvé par Ferus Olin, qui les mena à la poursuite de X-7. C-3PO fut, semble-t-il, laissé en arrière et n'assista donc pas aux événements tragiques qui aboutirent à la mort de l'espion et à une grande difficulté pour son maître à faire face au danger qu'il percevait sur sa vie. Han l'aida à surmonter cette épreuve, mais le droïde de protocole ne put être d'une grande aide.

  Une nouvelle opportunité s'offrit aux Rebelles lorsqu'ils furent contactés par un haut gradé de l'Empire qui voulait assassiner Dark Vador. Malgré ses réticences, C-3PO se fit enrôler par Luke et partit avec lui et R2-D2 en direction du nouveau vaisseau de Vador aux chantiers navals de Fondor. Une fois sur place, les stormtroopers interdirent l'accès au chantier aux droïdes jusqu'à ce que l'Amiral Griff les y autorise. C-3PO joua alors les espions jusqu'aux moments où Luke fut invité à rejoindre le cercle de renégats. Griff les rejoignit dans les tunnels de vapeur de Fondor. C-3PO et R2-D2 furent contraints d'abandonner Luke pour la rencontre.

  Ce fut Tanith Shire, celle qui les avait conduits jusqu'au chantier, qui vint chercher les droïdes, car Luke était en danger. Grâce à elle, C-3PO et R2-D2 purent récupérer Luke avant qu'il ne se fasse capturer et le groupe partit à bord d'un drone péniche. C-3PO s'inquiéta de la quantité d'oxygène limité du vaisseau jusqu'à ce que Tanith les informe qu'il était programmé pour s'écraser. Après le crash, le petit groupe ne tarda pas à être repéré par une bande de malfrats connus sous le nom de Maîtres des Serpents et C-3PO fut désactivé.

  En retour de ces actes passés, C-3PO fut sauvé par Luke du désassemblage ordonné par leurs ravisseurs. Le droïde protocolaire l'aida en retour en traduisant les informations que R2-D2 avait emmagasinées sur les sons servant à dompter les serpents volants. Il se cacha ensuite le temps que Luke parvienne à sauver le peuple de Tanith qui s'était soumis aux hors-la-loi. Une fois ce peuple sain et sauf, Luke repartit avec les droïdes afin de rejoindre Leia sur Kabal. Ils ne tardèrent pas à en repartir à bord du Faucon Millenium sous le feu impérial.

C-3PO


  Quelques temps plus tard, le commandant impérial Rezi Soresh, à l'origine du programme ayant formé X-7, exigea la reddition de Luke contre la vie d'otages. C-3PO, toujours soucieux de s'épargner la violence, proposa d'utiliser l'une de ses quarante-sept méthodes de négociation avec des preneurs d'otages, mais Han n'accepta même pas de l'écouter. Pour couronner le tout, R2-D2 appuyait le capitaine du Faucon dans son choix de la "négociation musclée". Ils se retrouvèrent donc dans les ennuis et les deux droïdes durent compter sur un plan de l'astromécano ayant moins d'une chance sur deux millions de réussir.

  Contre toutes ses attentes, C-3PO parvint à s'en sortir et à suivre Han et Leia tout au long de la crise. Son comportement démontra une bravoure rare, et il dépassa plusieurs limitations théoriquement présentes chez les modèles Cybot Galactica en utilisant un blaster pour combattre - avec une efficacité guère supérieure à sa brève hybridation avec un droïde B1 - ou piloter un speeder. Malgré leur sauvetage de Luke, la mission leur coûta cher : si Han tua Soresh et s'ils purent sauver une flotte rebelle menacée par un prototype de torpille à résonnance, leur ami Lune Divinian périt dans les combats et Dark Vador abattit Ferus Olin. La victoire était donc loin d'être totale.

  La pression impériale commençant à croître beaucoup trop, l'Alliance Rebelle commença à chercher de nouvelles bases, conduisant Luke et Han en particulier vers de nombreuses destinations mais le droïde de protocole ne fut pas systématiquement invité à les accompagner.  La prochaine aventure de C-3PO avec ses amis les conduisit sur Aquaris, où Leia contacta leur nouvel allié Silver Fyre. Dans sa base, C-3PO eut le droit à un bain d'huile, luxe qu'il n'avait pas eu depuis quelque temps. Il servit alors sans le savoir d'appât pour Han qui voulait prouver que Fyre n'était pas une alliée. Quand le traître, le second de Fyre, se dévoila, C-3PO fut sauvé par Leia qui menait avec le plan de Han sa propre machination pour découvrir l'identité du traître à l'Alliance.

  C-3PO et le groupe retournèrent alors sur Yavin 4 et déjouèrent une attaque impériale. Le droïde découvrit alors la destruction anormale d'un hangar et en informa ses maîtres. Quand personne ne mit la main sur l'étrange chose qui avait causé cela, C-3PO quitta sa logique de droïde et suggéra la présence d'un phénomène paranormal. Sa théorie tomba en désuétude lorsque les Rebelles découvrirent qu'il s'agissait d'une créature laissée là par les Massassis. Une fois la menace écartée, C-3PO accompagna Luke sur Aridus où Obi-Wan Kenobi venait de faire parler de lui. Mais la résurrection du Jedi n'était qu'une ruse de l'Empire et les Rebelles quittèrent précipitamment la planète.

  Pour fuir les Impériaux, Luke se plaça dans le champ d'attraction d'une comète. Leur vaisseau finit sa course écrasé sur une planète glacée. C-3PO faisait le guet depuis le hublot du vaisseau jusqu'au moment où il vit du mouvement à l'extérieur et que Luke s'évanouisse de froid. Il tenta alors de prendre soin du Jedi jusqu'à l'arrivée d'une femme du nom de Frija qui prit Luke avec elle pour le sauver. C-3PO la laissa faire et la suivit jusqu'à sa base où ils reçurent un accueil glacial de la part du père de Frija.

  Lorsque Luke reprit connaissance, il calma le père de Frija qui ne voulait personne dans son refuge. Il l'enferma et le laissa à la surveillance de C-3PO le temps qu'il répare le système de communication du vaisseau. Le droïde ne put stopper l'homme et partit à sa poursuite à travers les plaines glacées. Il arriva toutefois trop tard : la situation au vaisseau avait dégénéré, Frija et son père était tous deux morts. Il aida alors Luke à faire les réparations et alerter l'Alliance sur leur position et l'intérêt de Hoth pour établir une nouvelle base. Après cela, C-3PO aida une fois de plus l'Alliance en participant à l'évacuation de Yavin puis en effectuant une petite enquête sur Verdanth, qui se solda par la destruction d'un droïde-espion impérial.

C-3PO


  Les missions s'espacèrent ensuite. Avec la collaboration de Wedge Antilles, seul autre pilote survivant de la bataille de Yavin, Luke fonda et dirigea l'escadron Rogue, gagnant le titre de commandant par lequel C-3PO l'appellerait dès lors. Il est alors très probable que les occupations de son maître le confinant essentiellement à un cockpit, le droïde de protocole passa le plus clair de son temps avec Leia, le plaçant aux premières loges pour assister aux évolutions de l'Alliance Rebelle.

  Après six mois sur Yavin, les Rebelles fuirent à travers la galaxie tandis que l'Executor de Dark Vador mettait un point final au blocus. Dans la même année, Garm Bel Iblis, figure charismatique et fondatrice de la Rébellion, quitta l'organisation qu'il laissa aux mains de Mon Mothma pour mener sa propre guerre. Bientôt, les Bothans menés par Borsk Fey'lya rejoignirent la lutte, et Leia manqua même de recruter un ancien Jedi, Echuu Shen-Jon, qui se sacrifia pour empêcher Dark Vador d'acquérir la puissance du Vor Na'Tu, un artefact Jedi. Et, à partir de leur deuxième année de fuite, ils consacrèrent une énergie énorme à rechercher un nouveau havre pouvant palier à la perte de Yavin.

  Après deux ans au sein de l'Alliance Rebelle, C-3PO connut une nouvelle aventure dans la jungle. Alors qu'il accompagnait Leia à bord d'un Y-Wing pour se rendre sur Circapous IV et rencontrer des dirigeants désireux de financer la cause rebelle, leur vaisseau s'écrasa sur Mimban. Luke et R2-D2, venus les aider, s'écrasèrent également. Fidèle à lui-même, le droïde de protocole s'inquiéta avant tout pour l'astromécano avant de penser à son maître. Ils tentèrent de rallier une mine proche où trois événements leur arrivèrent : ils rencontrèrent la vieille Halla, apprirent l'existence d'un cristal sublimant les pouvoirs de la Force et Luke et Leia emprisonnés par le Capitaine Grammel qui prévint Dark Vador de sa prise.

  Avant son arrivée, Halla fit évader ses maîtres et amis, au grand soulagement du droïde de protocole, puis avec les Yuzzems Hin et Keee, ils gagnèrent le temple de Pomojema. Le trajet fut mouvementé, une attaque de wandrella les ayant obligé à se séparer puis les autochtones coways leur ayant opposé une résistance féroce. Finalement, dans le temple, ils trouvèrent le cristal de Kaiburr et Dark Vador. Le Seigneur Sith les avait devancés. Il tua les Yuzzems, neutralisa C-3PO et R2-D2 sans les reconnaitre et affronta ceux qu'il ignorait être ses enfants. À leur réveil, les droïdes constatèrent que Luke avait triomphé et guéri Leia, grièvement blessée par Vador. Seule alliée survivante, Halla quitta Mimban avec eux et ils regagnèrent la clandestinité en s'établissant enfin sur Hoth.

3. Hoth et le piège de Bespin [haut]



"Capitaine, capitaine ! J'ai isolé l'accouplement de puissance inversée !
- Merci. Merci beaucoup.
- Oh, ce fut un plaisir pour moi, capitaine."

C-3PO, interrompant le premier baiser de Han et Leia.

  Après un an à assister Leia en sécurité sur Hoth, C-3PO était toujours présent dans les rangs pour assurer les tâches dévolues à sa fonction protocolaire. Comme à son accoutumé, il brilla davantage dans des rôles logistiques et informatiques qu'au cœur de l'action. Lorsque Luke fut porté disparu dans le blizzard, C-3PO ne put que vainement rassurer la princesse Leia sur les statistiques, parfois fausses, que R2-D2 donna pour évaluer les chances de survie du commandant de l'escadron Rogue. Pire, après avoir été prévenu par le droïde de protocole, Han disparut également pour lui porter secours, mais fort heureusement pour eux ils furent retrouvés le lendemain, en vie, par Wedge Antilles. Luke en fut quitte pour un séjour en cuve à bacta, au grand soulagement de son droïde.

  A contrario, lorsque l'Alliance débusqua un droïde sonde impérial, et en analysa le son émis, C-3PO fut le premier à déduire et signaler que ladite sonde était d'origine impériale : grâce à son impressionnante base de données de six millions de formes de communications, il sut immédiatement que le langage robotique en question n'était pas utilisé par l'Alliance. Cette réactivité permit l'évacuation sans tarder de la base Echo, et permit ainsi de limiter, dans une certaine mesure, les pertes subies lors de cette débâcle historique.

  Lorsque les troupes impériales eurent le dessus et pénétrèrent dans la base Echo, un éboulement empêcha la princesse, et à fortiori C-3PO, de rejoindre leur transport. Han Solo emmena alors Leia sur le Faucon Millenium, suivi péniblement par C-3PO dont ses jambes ne lui permettaient pas de courir aussi vite que les Humains. Toutefois, l'amélioration des relations entre Han et le droïde demeura visible : récemment, bien qu'il continuât à le rabrouer et le traiter sèchement, le Corellien avait commencé à lui attribuer des surnoms tels que "Bâton d'Or", qu'il utilisait même dans des circonstances aussi stressantes.

  Il parvint quand même à embarquer, et l'urgence laissa peu de place aux remarques du droïde : le Faucon fut rapidement poursuivi par un destroyer impérial et sa chasse. C-3PO n'eut pas la parole pour prévenir Solo que l'hyperpropulsion était endommagée, et le capitaine dut l'apprendre à ses dépens. Il tentait de réparer l'avarie lorsqu'une secousse qu'il reconnut comme étrangère à un coup de feu l'alarma : le Faucon venait de pénétrer un champ d'astéroïdes.

C-3PO

L'équipage du Faucon Millenium s'apprête à se cacher dans un gigantesque astéroïde, au grand dam de C-3PO.
Image extraite du film Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque.


  Plutôt que de s'en écarter, Han en profita pour semer les Impériaux, au grand dam de ses passagers et en particulier C-3PO : celui-ci calcula que les chances de survie dans la traversée d'un tel champ seraient d'une sur trois-mille-sept-cent-vingt. Solo n'en eu cure, d'ailleurs. Il parvint à semer les chasseurs qui le poursuivaient en se cachant dans une grotte sur l'un des plus gros astéroïdes. Dans cet abri, ils réalisèrent quelques réparations à l'occasion desquelles C-3PO eut le plaisir de se rendre utile en effectuant des diagnostics auprès de l'ordinateur central (peu commode) du vaisseau. Tout heureux de l'un de ses accomplissements, il gaffa d'ailleurs magistralement en brisant l'un des rares instants romantiques entre Han et Leia. Le capitaine du Faucon apprécia très peu cette intervention mais le droïde, fier de sa réussite, ne remarqua pas la menace de démantèlement dans la voix de son interlocuteur.

  Peu après, la grotte se révéla habitée par une limace de l'espace géante dans laquelle le Faucon s'était introduit par mégarde : il s'en fallut de peu avant que le vaisseau tout entier se fasse engloutir et digérer. À nouveau à découvert, le Faucon retrouva son poursuivant, harcelé par le Avenger, un destroyer impérial. Lorsque le vaisseau se retrouva en situation critique de bouclier brisé, Han, encore une fois, joua les téméraires en attaquant. C-3PO voulut signaler le peu de chances de survie, mais le princesse Leia lui coupa la parole pour le faire taire. Han parvint finalement à se cacher des senseurs du destroyer en se posant directement dessus, arrimé à l'arrière de son chapiteau. Les destroyers scrutait l'espace mais ne trouva rien, le Faucon étant juste sous leur nez.

  Cette manœuvre coutât la vie au capitaine Needa, du Avenger, devant l'intransigeance de Vador. Han laissa le Faucon se détacher pour dériver avec les déchets de l'Empire quand ceux-ci furent évacués par l'arrière du destroyer. Le tout à l'insu de l'Empire, mais pas de Boba Fett qui avait doublé le contrebandier et put ainsi les suivre. Son hyperpropulsion en panne, Solo ne put rejoindre que Bespin, plus proche système des environs, avant que Fett n'informe Vador de sa destination pour l'y attendre. Le Faucon avait sans doute un système de secours, qui lui permit quand même d'y arriver, mais ces hyperpropulseurs étaient beaucoup plus lents que les modèles standards, et surtout que celle du Faucon : le vaisseau le plus rapide de la galaxie était cette fois-ci bien ralenti (NdR : selon les sources, ce voyage dura entre un et huit mois).

  L'équipage arriva à la Cité des Nuages, accueillis par Lando Calrissian, qui, au passage, dédaigna explicitement le droïde doré, sans savoir que le baron administrateur, contraint par l'Empire, leur avait tendu un piège. C-3PO le découvrit avant tous, car il tomba par hasard, seul, sur un stormtrooper. Pour éviter de faire échouer le plan, ce dernier tira promptement et froidement sur ce qui n'était qu'un inoffensif droïde de protocole. La conception de C-3PO le sauva encore une fois, et son corps se démembra plutôt que de se détruire, mais il fut tout de même neutralisé et éteint sous le coup.

  Plus tard, inquiet de sa disparition inexpliquée, Chewbacca retrouva ses restes et les extirpa non sans peine des mains de ferrailleurs ugnaughts, juste à temps avant que C-3PO ne finisse à la refonte. Ce fut dans sa cellule commune avec Han, capturé et torturé par les Impériaux, que Chewbacca entreprit de remonter le droïde, qui put se rallumer. Ce dernier ne manqua pas de rabrouer le Wookie sur ses erreurs de réparation mais qu'à cela ne tienne, le Wookie n'avait qu'à l'éteindre pour avoir la paix, et le fit.

  Tant bien que mal, Chewbacca parvint à le remettre en état progressivement et, rapidement, il regreffa les bras au torse du droïde de nouveau capable de s'exprimer. C-3PO voyageait alors, encore en morceaux, porté par Chewbacca dans un filet sur son dos. Il ne manquait d'ailleurs pas de critiquer la décision ayant conduit à ne pas commencer par lui rendre sa mobilité et insultait copieusement le Wookie par des épithètes tels que "stupide gros tas de peluche", très inhabituels dans le vocabulateur d'ordinaire si respectueux du droïde. Par la suite, Han fut congelé dans de la carbonite, pour servir à la fois de test à Luke pour l'Empereur, et de trophée à Jabba le Hutt qui avait mis à prix la tête de Solo. De sa position, C-3PO manqua l'essentiel des faits et ne put commenter ce qu'il voyait que lorsque Chewbacca se retournait.

C-3PO

Chewbacca constate les dégâts avant de s'atteler à la réparation du droïde.
Image extraite du film Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque.


  Le groupe fut libéré par le revirement de Lando Calrissian, qui abandonna la cité à l'Empire en conseillant au passage à tous les habitants de s'enfuir également. Tentant en vain d'arrêter Boba Fett, ils retrouvèrent néanmoins R2-D2 : Luke avait atterri peu avant sur Bespin, mais Leia n'était pas parvenu à le dissuader de tomber dans un piège tendu par Vador.

  Réunis, ils purent s'enfuir à bord du Faucon Millenium où R2-D2 s'attela immédiatement à réparer son ami doré tandis que Leia, Chewbacca et Lando récupéraient un Luke mutilé et vaincu par Vador. Malgré les ordres de Lando pour réparer l'hyperpropulsion, le Faucon Millenium restait coincé dans l'espace de Bespin, cette-fois ci à cause d'un sabotage impérial. R2-D2, qui abandonna pour l'occasion son ouvrage sur la dernière jambe d'un C-3PO vexé d'être laissé en plan, put néanmoins tromper le dispositif et réactiver l'hyperpropulsion, sauvant l'équipage des griffes de Vador.

  De retour à l'abri dans les rangs de la flotte rebelle, C-3PO assista à l'opération de reconstruction de la main de Luke, que celui-ci avait perdue lors de son duel sur la Cité des Nuages, ainsi qu'au départ du Faucon Millenium pour sauver Han Solo, sauvetage auquel le droïde allait bientôt prendre part.

4. À la recherche de Han Solo [haut]



"Je ne peux pas le laisser penser qu'il nous a effrayés, n'est-ce pas ?
- Bien sûr que si ! Il l'a fait !"

Lando Calrissian et C-3PO, lors d'un combat sur Gall.

  Après la débâcle de Hoth et de Bespin, l'Alliance n'avait pas dit son dernier mot dans la lutte contre l'Empire. En compagnie de Luke, Leia et R2-D2, C-3PO partit en mission afin de remonter la source du signal de détresse du Prince Denid afin de le convaincre de rejoindre la Rébellion. Lors du sauvetage, il rencontra Jedidah, un allié du Prince sensible à la Force, mais complètement sénile. Pendant le voyage de retour du Prince sur sa planète, C-3PO entraîna le potentiel Jedi au sabre. Une fois sur Velmor, le droïde fut chargé de veiller sur lui. Il s'exécuta et l'emmena même voir un médecin pour examiner son problème mental. Quand Jedidah décida de lui fausser compagnie, C-3PO ne put le retenir et son protégé se sacrifia pour sauver Denid des machinations impériales.

  C-3PO fut plus tard sollicité avec R2-D2 pour examiner la mémoire et les plans d'un nouveau modèle de droïde impérial. Ne pouvant rien faire, ils conduisirent la carcasse sur le monde droïde de Kligson. Là-bas, ils furent invités par le maître des lieux, qui voulait s'entretenir de choses importantes. C-3PO accepta de s'entretenir avec lui avant que R2-D2 ne les interrompe à cause d'un soulèvement des droïdes de Kligson. Après avoir vu tomber le maître des lieux, les deux compagnons mécaniques fuirent jusqu'à retrouver un modèle original de Kligson qui mit fin à la rébellion droïde et laissa partir C-3PO et R2-D2 avec les plans qu'ils convoitaient.

  Le droïde accompagna également Leia et le Vicomte Tardi sur la planète Aargau afin de débloquer des crédits pour de nouveaux chasseurs spatiaux. L'idée de se retrouver sur un monde civilisé et ses merveilles lui plut beaucoup, malgré la présence de Dark Vador. Il sauva le Vicomte de la mort lorsqu'un assassin de Vador prit la forme d'un papillon vermineux. Il transmit ensuite à la princesse une demande de rendez-vous de la part du Seigneur Sith. Pour la rencontre, il se rendit à la police pour leur transmettre des enregistrements que Leia ferait pour discréditer Vador. Mais le plan échoua, le Sith manipula les Rebelles avec brio et aucun des deux camps ne ressortit réellement vainqueur de leur rencontre.

  Avant tout un droïde interprète, C-3PO traduisit pour l'Alliance l'une des aventures de Chewbacca et Han Solo, qui avait été atteint d'un mal mystérieux. Ce récit permit de sauver Luke de ce même mal qui le frappait. Après cela, il partit avec un commando d'infiltration à bord du nouveau vaisseau surpuissant de l'Empire : le Tarkin. Les héros de l'Étoile de la Mort se rendirent alors sur Hockaleg pour se mêler aux ouvriers et accéder au chantier du vaisseau. Sur place, C-3PO fit équipe avec R2-D2 et Chewbacca pour aller saboter le générateur du rayon tracteur dans le but de couvrir leur fuite. Il détourna l'attention des gardes afin de laisser le champ libre à Chewbacca qui élimina les stormtroopers en même temps que le générateur. Une fois la mission terminée, la bande de Rebelles se retrouva et quitta le vaisseau, victorieux. Ce dernier s'autodétruisit lors de sa mise en fonction.

C-3PO

C-3PO et R2-D2 dans les jardins d'Aargau.
Image extraite du comics Marvel # 49.


  Les Rebelles cherchaient toujours une nouvelle base où s'installer et C-3PO fit partie du contingent d'exploration d'Arbra. Une nuit, il fut réactivé par une petite créature tentant de vider ses batteries. Il réveilla alors tout le camp qui put alors prendre contact avec la créature, un Hoojib, qui accepterait la présence d'une base rebelle sur la planète. Une fois installés sur Arbra, C-3PO servit de conseiller à la princesse Leia sur le système de bouclier anti-chaleur permettant de cacher la flotte à proximité du soleil. Il se rendit même dans l'une des stations du bouclier lorsque celle-ci subit une défaillance. Suivant le plan de réparation de R2-D2, il s'équipa d'un pack dorsal et prit son compagnon dans un paquet de protection. Il s'aventura alors à l'extérieur avant que le bouclier ne cède pour brancher le système d'alimentation à un croiseur rebelle afin d'alimenter correctement le bouclier. Les deux droïdes sauvèrent ainsi la flotte rebelle et devinrent une fois de plus des héros.

  Les missions des rebelles s'enchaînèrent et C-3PO assista à l'ascension de l'éminente pilote Shira Brie ainsi que du désarroi de Luke lorsqu'il abattit accidentellement son chasseur lors d'une bataille contre l'Empire. C-3PO espérait réconforter son maître, tentatives qui furent vaines même lorsqu'il s'agissait de pistes pour sauver Han Solo. Il le laissa finalement partir en quête afin de vérifier et laver son honneur, Shira Brie étant en réalité une espionne impériale connue plus tard sous le nom de Lumiya. Il put alors repartir en mission avec Luke et ses compagnons, comme il le fit sur Ventooine.

  Lors d'une réunion rebelle, C-3PO arrêta un Hoojib qui voulait parler à la princesse Leia de toute urgence. Le droïde apprit de son hôte que R2-D2 avait disparu dans des tunnels réputés dangereux. N'écoutant que son amitié, le maître du protocole convainquit Chewbacca de partir avec lui à sa recherche. Dans les tunnels, ils franchirent un champ de force qui dissimulait une ancienne ville. C-3PO retrouva R2-D2 qui avait été en partie démonté ainsi que le résident de la ville : l'Obscur. Voulant garder les nouveaux arrivants prisonniers, celui-ci instaura la peur dans les Hoojibs présents et retourna la colère de Chewbacca contre C-3PO. Le droïde doré se réfugia alors dans une bibliothèque où il découvrit le point faible de l'Obscur, qui se nourrissait de colère. Il partit alors remonter R2 et, par la force de ses arguments, fit revenir Chewbacca à la raison. Ensemble, ils parvinrent à vaincre l'Obscur et retourner auprès des Rebelles.

C-3PO

C-3PO en pleine tentative de sauvetage de la flotte rebelle.
Image extraite du comics Marvel # 58.


  De nouvelles pistes pour retrouver Han Solo furent creusées, notamment avec la guerre des chasseurs de primes pour arracher sa proie à Boba Fett. C-3PO suivit alors la Princesse Leia sur Mandalore pour retrouver Dengar, qui traquait lui aussi Boba Fett. Mais sur place, ils ne trouvèrent que des esclavagistes et les affrontèrent. Fenn Shysa, un Mandalorien qui connaissait Fett, vint les aider. Quand Shysa parla de l'histoire de la planète avec Leia, cette dernière le distrait suffisamment pour que C-3PO retrouve Dengar afin de le libérer. Le plan fonctionna jusqu'au moment où les Impériaux débarquèrent et capturent le droïde puis la Rebelle. Finalement, Shysa aida la princesse, qui l'aida contre l'Empire en retour. En remerciement, le Mandalore par interim interrogea Dengar et donna une piste à Leia pour retrouver Han.

  Cette piste les mena à Mos Eisley où Luke, Leia, Lando, Chewbacca et les deux droïdes préparèrent leur embuscade pour Boba Fett, en transit sur Gall. Ils furent aidés par une connaissance de l'ex-baron de Bespin, un dénommé Dash Rendar, et par l'escadron Rogue, profitant de la souplesse de la chaîne de commandement rebelle pour avoir leur appui. La traque semblait simple, le principal souci de C-3PO étant de faire comprendre à Chewbacca qu'il ferait mieux de progresser au dejarik au lieu de lui faire systématiquement la même menace de démembrement. Toutefois, elle fut compliquée par les manigances du Soleil Noir et plus précisément du prince Xizor, à la tête de l'organisation et bien décidé à tuer Luke dans le cadre d'un plan alambiqué pour discréditer Dark Vador aux yeux de l'Empereur.

  Luke survécut à la tentative d'assassinat mais ils ne purent capturer Fett qui les sema. Une nouvelle fois, leur recherche de Han fut retardée - même si Chewbacca et C-3PO firent remarquer qu'il finirait bien par être remis à Jabba - car la menace du Soleil Noir devenait urgente. Et ce d'autant plus qu'une autre attaque eut lieu alors que Leia avait envoyé Luke se retirer sur Tatooine pour s'entraîner et construire son nouveau sabre laser, avec la protection de Dash. Pendant ce temps, C-3PO accompagna la princesse dans une enquête sur le milieu du Soleil Noir, pendant laquelle il fut parfois désactivé pour préserver le secret des conversations.

C-3PO

C-3PO et Leia capturent Dengar sur Mandalore.
Image extraite du comics Marvel # 68.


  À cette occasion, le droïde de protocole put découvrir le talent de Lando au jeu, et être totalement désarçonné par l'illogisme apparent de son style de jeu. Il aida également Chewbacca à triompher d'un champion de dejarik en expliquant préalablement à son concurrent que les Wookies arrachaient les bras de l'adversaire après une défaite. Une tactique surprenante de la part de C-3PO, qui considérait toutefois cela comme un avertissement bienveillant plutôt qu'une menace. Finalement, leurs efforts pour se mêler à la pègre leur permirent de rencontrer Xizor en personne, grâce à son émissaire, Guri. C-3PO ne parvint pas à identifier son origine et pour cause : elle était un droïde également, et le soporifique qu'il prépara s'avéra proprement inefficace. Le Falleen les aida même à s'infiltrer sur le Centre Impérial avec les fausses identités de Boushh pour Leia et Snoova pour Chewbacca.

  C-3PO resta avec Lando, qui retourna chercher Luke, aux prises avec des chasseurs de primes sur Kothlis : pendant leur séparation, il avait aidé des Bothans à s'emparer de l'ordinateur du Suprosa puis il les accompagna sur Kothlis où les hommes de Xizor les harcelèrent. Ensemble, ils se rendirent au Centre Impérial où Luke ne prit pas de gants et, pour une fois, expliqua à C-3PO quoi faire dans l'éventualité où ils périraient. Le plan était périlleux et il requérait que le droïde de protocole prenne les commandes du Faucon Millenium. Il s'avéra d'ailleurs un piètre pilote, même avec l'aide de R2-D2 du fait notamment de leurs disputes continuelles.

  Ils parvinrent tout de même à rejoindre les Humains à temps pour les évacuer de la forteresse de Xizor, alors que Dark Vador, rendu furieux par les actes du Falleen, allait atomiser l'endroit. C-3PO, vexé d'être remplacé sans ménagement par Dash Rendar, déclara que son pilotage était pourtant plus que correct, même s'il n'était pas pressé de réitérer l'expérience. Cette affirmation provoqua un fou rire général chez Dash, Lando, Luke, Leia et Chewbacca sous l'incompréhension des droïdes. Le soulagement et l'euphorie les envahirent davantage par la suite, car Xizor fut tué et le Soleil Noir renvoyé à ses luttes de pouvoir intestines. Ils pouvaient donc enfin accorder l'importance méritée aux données du Suprosa, au sujet d'une nouvelle Étoile de la Mort.

  Compte tenu de l'ampleur de la révélation, il convenait d'obtenir confirmation et, pour cela, une nouvelle mission attendait le droïde sur Lahsbane, où il se rendit avec ses compagnons rebelles, à la recherche d'un pilote de l'Alliance. La mission ne fut pas couronnée d'un grand succès, mais une piste leur donnait la position d'un autre Rebelle sur Iskalon. Malgré sa crainte de se rendre sur une planète aquatique, C-3PO accompagna les autres avec pour espoir de sauver K3PX, le droïde du pilote. Avec Chewbacca et Lando, il se laissa entraîner sur Gamandar, où le droïde aurait été aperçu. En réalité, il ne s'agissait que d'un piège impérial, K3PX travaillant finalement avec Vador. R2-D2 les sauva et tous quittèrent la planète sans avoir trouvé ni pilote ni informations vitales pour l'Alliance.

  La poursuite des pilotes les conduisit sur Belderone ; cela ne leur apprit rien de nouveau. Leur recherche continua et Luke, Leia et C-3PO se rendirent dans un entrepôt dans lequel serait passé l'un des pilotes, Tay Vanis. Ils y rencontrèrent un droïde humanoïde, Ellie 914, qui chercha la destination de Vanis. C-3PO tenta de faire la conversation, mais les Impériaux vinrent interrompre les recherches. Le groupe regagna son vaisseau avec Ellie qui avait obtenu l'information. Les Rebelles retrouvèrent alors le vaisseau de Vanis ainsi qu'un enregistrement leur indiquant qu'Ellie était son droïde et possédait les données pour l'Alliance Rebelle.

  Le droïde ayant entretemps disparu, Luke décida avec les autres d'attaquer la prison impériale pour libérer le Rebelle. Lorsqu'ils découvrirent qu'il était trop tard, Tay ayant été anéanti par la torture impériale, Ellie réapparut et émit le souhait de rester avec lui. Elle confia les données à C-3PO avant de disparaître dans la destruction de la prison. Ces informations étaient ce qu'ils cherchaient : la confirmation des données du Suprosa. Mais la seconde Étoile de la Mort allait devoir attendre car le groupe comptait d'abord sauver Han selon le plan fomenté par Luke.

  C-3PO prit pleinement part à la stratégie des héros de la Rébellion pour arracher le contrebandier, toujours prisonnier de la carbonite, des griffes de Jabba le Hutt. Alors que Lando Calrissian avait d'ores et déjà infiltré le palais sous l'identité secrète d'un garde, C-3PO et R2-D2 s'y rendirent par la suite, en tant que "cadeau" au seigneur du crime de la part de Luke, moins pour servir de monnaie d'échange que de diversion. D'ailleurs, si l'astromécano avait été sciemment briefé par Luke, le droïde de protocole, comme toujours, n'avait aucune idée du plan dans lequel il était encore impliqué. R2 fit ainsi part du message holographique destiné au Hutt, sous l'œil horrifié de 3PO qui fut ainsi enrôlé de force comme traducteur à la cour de Jabba.

C-3PO

C-3PO en tant que traducteur attitré de Jabba le Hutt.
Image extraite du film Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi.


  Ce fut pour lui une période terrifiante. R2-D2 fut éloigné de lui, EV-9D9 gérait les droïdes de la cour avec des menaces de désintégration et le moindre mot de travers pouvait donner envie à Jabba de l'anéantir personnellement. Il fut appelé par le Hutt lorsqu'un prétendu chasseur de prime amena Chewbacca comme prisonnier. Sans connaître le plan de Luke, C-3PO ne put savoir que sous le déguisement se cachait nulle autre que Leia. La négociation qu'il traduisit énerva d'ailleurs son propriétaire du moment qui frappa le pauvre droïde éberlué. La prétendue livraison était encore une ruse pour infiltrer les autres alliés de Solo. Ne manquait plus que Luke lui-même.

  La nuit suivante, Leia parvint à enfin libérer Han de la carbonite. Mais Jabba les prit par surprise et les fit tous deux prisonniers : son ancien pilote en cellule avec son comparse Wookie, Leia en tant qu'esclave du Hutt. Et C-3PO, comme d'accoutumée, assista impuissant à la scène. Peu après, ce fut au tour de Luke de s'introduire au palais, un soulagement pour le droïde, persuadé que son "vrai" maître venait le secourir. C-3PO dut faire l'interprète durant l'échange tendu entre son nouveau et son ancien maître. Il tenta vainement de prévenir Luke du fait qu'il se tenait sur la trappe de la fosse au rancor, et ne put empêcher ce dernier de tomber lorsque Jabba l'actionna.

  Triomphant finalement de la bête, Luke, Han et Chewbacca furent amenés devant le seigneur du crime, pour entendre une sentence énoncée, comble de l'ironie, par C-3PO lui-même (en tout cas traduite par lui). Les héros de la Rébellion seraient ainsi condamnés à être jetés dans la fosse de Carkoon, repaire du tout puissant sarlacc : une bête souterraine sédentaire gigantesque qui dévore et digère ses proies pendant un millénaire.

  Sur la barge de Jabba, que celui-ci avait spécialement sortie pour se rendre avec sa cour sur place, C-3PO croisa R2-D2, qui y avait été affecté depuis leur arrivée au palais, et qui servait des boissons. Encore une fois, C-3PO dut traduire les propos du Hutt avant que les héros ne soient jetés dans la gueule du monstre. Mais c'était sans compter sur le plan échafaudé par Luke et toutes les infiltrations préalables : s'en suivit la bataille de la fosse de Carkoon, où Jabba le Hutt finit par périr des mains de la princesse, et la barge entièrement détruite. C-3PO fut secouru en tombant dans la Mer de Dunes avant d'être récupéré avec R2-D2 par ses maîtres retrouvés.

5. Dieu \"vivant\" et la fin d'un Empire [haut]



"Je vous demande pardon, général Solo, mais ce ne serait pas convenable."
C-3PO refusant d'utiliser son statut de divinité pour obtenir l'aide des Ewoks.

  Une fois rentré au QG itinérant de l'Alliance, le vaisseau Home One de l'amiral Ackbar, C-3PO accompagna derechef les héros rebelles dans leur mission d'infiltration sur Endor. Si sa présence sur place soulève des interrogations quant à son utilité, elle fut cependant une aubaine quand Han, R2-D2, Luke, Chewbacca et lui-même furent piégés par un filet d'Ewok : en se relevant, C-3PO fut de nouveau pris pour une divinité par les indigènes qui se prosternèrent devant lui, alors même que ses compagnons étaient vus comme des proies. La difficulté d'adaptation du droïde lui dicta même qu'il n'était pas convenable de se faire passer pour une divinité et donc s'en servir pour contrôler les créatures.

  Malgré ses réticences, c'est donc en tant que dieu, assis sur une chaise portée, que C-3PO fut mené au village de Bright Tree, ses compagnons en tant que prises de chasse, tout prêts à être rôtis pour un banquet en l'honneur du droïde. Luke, cependant, usa de ses pouvoirs Jedi pour que C-3PO contraigne les Ewoks à renoncer au banquet. Il s'envola grâce à Luke pour impressionner ces derniers qui, paniqués, confondirent sa panique incompréhensible car exprimée en Basic avec de la colère et libérèrent sur le champ les plats de résistance.

C-3PO

C-3PO, Divinité dorée des Ewoks.
Image extraite du film Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi.


  Par la suite, C-3PO, fort de ses connaissances linguistiques, raconta leurs aventures aux Ewoks jusqu'à leur arrivée sur Endor. S'il balaya les détails, il démontra être bien meilleur narrateur que ce qu'il avait prétendu à Luke le jour de leur rencontre, captivant son auditoire. Il est à noter que les talents d'imitateur du droïde se dévoilèrent à cet instant, pour le meilleur effet : C-3PO pouvait aussi bien reproduire la marche lourde des walkers impériaux que les moteurs d'un T-47, en passant par la carbonite dans laquelle Han fut plongé et sans oublier bien sûr l'oppressante respiration de Dark Vador lui-même.

  Le lendemain, quand fut mené l'assaut d'infiltration sur le générateur de bouclier de la seconde Étoile de la Mort, les Rebelles tombèrent dans un piège impérial. C-3PO, que les Impériaux n'avait pas capturé, opéra donc une diversion pour occuper les forces impériales, le temps que la riposte ewok se mette en place. Et le droïde de protocole qu'il était se retrouva en pleine bataille, une fois encore, risquant sa vie pour suivre un R2-D2 téméraire, lequel serait d'ailleurs touché et mis hors circuit. Finalement, les Rebelles gagnèrent la bataille au sol avant de rendre possible l'assaut sur l'Étoile de la Mort elle-même, aboutissant à la déroute impériale et la mort de l'Empereur ainsi que de Dark Vador. C-3PO fêta dignement la victoire avec les autres Rebelles, un R2-D2 réparé et les Ewoks sur le sol d'Endor.

6. De rebelles à protecteurs de la galaxie [haut]



"Six millions de formes de communication… mais ils en ont peut-être trouvé une autre. Je te le dis : les non-mécaniques sont vraiment impossibles à vivre !"
C-3PO à R2-D2, la première fois qu'il eut à traduire une langue inédite.

  Les célébrations furent toutefois de courte durée car l'Alliance, devenue des Planètes Libres et non plus rebelle, eut à affronter diverses invasions. La première les emmena sur Bakura, où C-3PO accompagna Leia en silence, Han préférant le voir éteint pendant le voyage spatial. Toutefois, il se montra utile dès sa réactivation : ignorant les injonctions de Chewbacca pour se taire, il analysa les communications reçues et identifia la présence d'ennemis bien avant les senseurs du Faucon.

  Puis, à leur atterrissage sur Bakura, il veilla à ce que l'étiquette soit un minimum respectée, un élément essentiel dans ces circonstances : ils venaient au secours d'un monde impérial désespéré par des assauts répétés mais profondément loyal à l'Empereur dont il ignorait la disparition. Sa présence créa pourtant des tensions : la planète avait un lourd passif avec les droïdes et leurs ennemis étaient des drones. En conséquence, il fut contraint, comme R2-D2, de porter un verrou de neutralisation. Face à la difficulté de comprendre les agresseurs, les Ssi-ruuks, les services de C-3PO furent tout de même proposés et, logiquement, refusé.

  Son verrou ne servit qu'une seule fois : lorsqu'il tenta d'être secourable pour Leia qui venait de voir son père en tant que spectre de Force. Et, compte-tenu de la situation, elle renforça provisoirement son programme de discrétion pour qu'il perde momentanément sa tendance au bavardage et ne vexe pas leurs alliés impériaux du moment. Finalement, C-3PO put étudier les enregistrements de leurs ennemis et découvrit qu'ils ambitionnaient de capturer Luke, juste au moment où le gouverneur Nereus les trahissait. Seul avec Han, Leia capturée, il aida le général rebelle à élaborer un programme puis fit diversion pour qu'il neutralise les stormtroopers qui les retenaient.

  S'ensuivit alors l'un de ses pires souvenirs : Han l'obligea à revêtir une tenue de commando afin de lui permettre de rejoindre le Faucon en toute discrétion. Malheureusement pour le droïde, Chewbacca écouta son instinct et lui tira dessus à vue en mode paralysant avant d'essayer de récupérer l'armure. C-3PO fut donc récupéré et en fut quitte pour de nouvelles réparations non prévues par sa conception originelle. Les dommages n'étant pas très importants, il put être remis en service assez vite pour que sa traduction du langage ssi-ruuvi serve à la bataille en cours. Celle-ci s'acheva sur une victoire malgré la trahison des forces impériales dont le commandant, Pter Thanas, fut fait prisonnier et attaché à C-3PO le temps de sa détention, jusqu'à ce que la culpabilité de Nereus soit avérée.

  À peine rentrés sur Endor, une nouvelle invasion débuta : les Nagai firent irruption dans la Bordure Extérieure, rapidement suivis par les Tofs qu'ils fuyaient. Ces événements, en partie orchestrés par Shira Brie devenue Lumiya, firent des ravages sur de nombreux mondes. Les Nagai frappèrent d'Endor à Mandalore, soutenus par les forces de l'aspirante Sith. Finalement, les ex-Rebelles, Mandaloriens, Nagai et d'autres s'unirent sur Zeltros pour vaincre les Tofs qui s'avérèrent être leur ennemi commun. Avec la capture de leur prince, la paix fut instaurée et les envahisseurs regagnèrent leur secteur d'origine pour y libérer leur peuple.

C-3PO

Lumiya face à C-3PO.


  Peu après, Mon Mothma proclama la Nouvelle République, mais la guerre était loin d'être finie et C-3PO continua de suivre Luke ou Leia selon leurs besoins et ceux de la campagne. Le Jedi l'emmena notamment sur Aridus pour une mission de secours puis sur Tatooine, de nouveau, pour tenter d'y découvrir des informations sur la jeunesse d'Anakin, notamment sa victoire à la Boonta Eve et son passé d'esclave. Les investigations furent toutefois avortées par les exigences de la guerre.

  C-3PO fut ensuite impliqué dans les agissements des services de renseignement d'un Sénat encore balbutiant et très probablement majoritairement issus des services d'espionnage rebelles. Il fut notamment revêtu de nouveaux carters pour l'infiltrer sur Kessel, ce qu'il accomplit avec succès (et, inévitablement, avec R2-D2) au point de découvrir l'existence d'un complot centrée sur Trioculus, le fils présumé de Palpatine. Repérés, ils réussirent à s'enfuir pour prévenir la République et récupérer une carapace métallique flambant neuve. Le combat qui eut lieu sur Mon Calamari à la suite de cette mission fut un franc succès, en grande partie grâce à R2-D2, et la victoire remportée sur Trioculus fut récompensée officiellement.

  Ils se rendirent ensuite sur Bespin pour y aider Lando, tout juste revenu à la tête de la Cité des Nuages où une bombe dans le chasseur de Luke faillit lui coûter la vie malgré l'intuition de C-3PO. Toutefois, requis pour superviser d'autres droïdes de protocole, il ne put assister à la convalescence de son maître, non plus qu'à sa nouvelle confrontation victorieuse avec Trioculus et sa rencontre avec le Prince Jedi Ken. Ce nouvel ami plut rapidement à C-3PO qui ne tarda pas à connaître les ennuis avec lui, d'abord sur Tatooine puis sur Bespin, où il dut partir à la recherche de l'adolescent. Par conséquent, encore une fois, il manqua la plupart des événements tels que la prise de pouvoir de Zorba le Hutt sur la Cité des Nuages et sa capture de Trioculus.

  Ils se retirèrent ensuite sur Dagobah pour y former Ken, et y découvrir un archéologue duro, Dustini, qui les entraîna dans de nouvelles aventures. À cette occasion, le Faucon fut lourdement endommagé et, dans sa douleur, Han compara sa relation à son vaisseau à celle de Luke et ses droïdes. Ils finirent par rencontrer Triclope, un prisonnier impérial qu'ils libérèrent, le véritable fils de Palpatine et aussi différent que possible de son Sith de père. Après cette rencontre, C-3PO accompagna Han et Leia sur Chad pour y soigner l'un de leurs amis, Fandar, grièvement blessé au cœur.

  Contrairement à Luke, qui s'exposa aux problèmes de Triclope, Ken et la succession de l'Empire, le droïde de protocole n'eut guère d'ennuis hormis une rayure dont il se plaignit abondamment. Du moins, jusqu'à ce qu'il se retrouve mêlé aux luttes de pouvoirs des Prophètes du Côté Obscur, de Zorba et de Trioculus libéré. Ce dernier fit prisonnier le second cité et captura Leia dans l'idée de l'épouser, poussant Han, Luke, Ken et Lando à mettre au point un plan jugé dément par C-3PO. Ils remplacèrent la vraie Leia par un droïde "Human Replica", aussi réaliste que Guri, qui trompa le prétendant au trône impérial.

  Cette manœuvre initia la fin des plans de Trioculus, qui périt peu après Zorba, et des Prophètes du Côté Obscur qui s'effondrèrent après l'échec de leurs plans. Seule ombre : Triclope, bouleversé par les événements, choisit de s'exiler, abandonnant Ken qui s'était avéré être son fils. Attristé, l'adolescent resta avec les services secrets dans l'espoir de le retrouver un jour, tandis que C-3PO restait, lui, avec ceux qu'il en était venu à considérer comme sa famille.

C-3PO

C-3PO au service de Leia lors d'une session du Conseil Provisoire.


  Pour une raison inconnue, la création d'Anakin Skywalker demeura ensuite à l'écart des négociations qui se déroulaient avec des Mandaloriens au moment de la bataille de Mindor, en dépit de la présence de Leia pour les mener. Cette dernière ne l'emmena pas non plus lorsqu'elle gagna le lieu des affrontements pour sauver son frère, mais C-3PO finit tout de même par se retrouver au cœur des combats car Lando, usant de son autorité militaire pour apporter des renforts à Luke, décida d'utiliser ses talents. Bien lui en prit : le droïde de protocole découvrit les communications des Fondeurs, dont il se servit pour retrouver Han et Leia en perdition, et il fit un lien extrêmement efficace entre des croiseurs de conceptions différentes pour optimiser les tactiques de l'ancien joueur professionnel. Au final, et grâce notamment à l'intervention de C-3PO, les combats s'achevèrent sur une victoire et l'ensemble de ses propriétaires fut sain et sauf.

E. Le droïde de la famille Solo-Skywalker [haut]


1. Assistant et entremetteur [haut]



"Ecoute-moi bien : on baroude ensemble depuis longtemps et je n'abandonne jamais un ami.
- Un ami ?"

Han Solo et C-3PO, quand le droïde propose de se sacrifier sur Dathomir.

  Au cours de l'année qui suivit, C-3PO accompagna Leia dans ses réunions du Conseil Provisoire tandis que la Nouvelle République s'établissait progressivement comme un véritable gouvernement d'envergure galactique. Il semble alors qu'il ait fait de grands progrès de confidentialité car aucun des secrets d'État qu'il apprit ne fut divulgué de son fait. Le droïde de protocole était donc au courant de toutes les discussions concernant la prise de Coruscant, l'élection de Mon Mothma ou la lutte contre Ysanne Isard et Zsinj. De plus, Han partit en mission pendant cinq mois pour traquer le seigneur de guerre, épargnant à C-3PO la cohabitation difficile avec le Corellien qui ne se retenait alors d'être au mieux désagréable avec lui que par égard envers Leia.

  Toutefois, le droïde ne se rendait pas compte de cette attitude et se montra donc extrêmement motivé lorsque, au retour de Han, la princesse lui demanda de l'escorter tandis qu'elle accueillait des émissaires hapiens. Ceux-ci offrirent un mariage entre leur prince, Isolder, et Leia, au grand désespoir du capitaine du Faucon. Dans l'espoir de changer la donne, Han emmena C-3PO au cours d'une soirée de sabacc mémorable où, contre toute attente - et des probabilités calculées à une sur cent-trente-et-un-mille-soixante-douze - il remporta la deux milliards de crédits remplacés par la propriété de la planète Dathomir.

  Cependant, le monde était sous le contrôle de Zsinj, aussi demanda-t-il son aide à C-3PO pour reconquérir Leia. Le droïde, avec sa maladresse coutumière, mit en évidence que les sentiments étaient le seul atout de Han face à Isolder et il résolut de l'aider de son mieux. Ses conseils en termes de poésie n'étant pas très bien reçus, il opta pour une défense de l'ascendance noble du Corellien. Son enquête retraça sa généalogie jusqu'à vKorol Solo qu'il définit comme héritier du titre de Corellia et l'annonça publiquement sans se rendre compte de la honte qu'il faisait à Han devant les médias car il s'était lourdement trompé.

  La réaction ne se fit pas attendre : le capitaine du Faucon enleva Leia dans une tentative de la reconquérir sur Dathomir, accompagné par Chewbacca et C-3PO, tous deux choqués par ses actes. Compte tenu de la situation, le droïde se ligua globalement avec le Wookie contre Han qui connut plusieurs jours difficiles. À leur arrivée, les forces de Zsinj les accueillirent et les bloquèrent sur la planète où ils ne tardèrent pas à être encore plus en danger. C-3PO proposa alors de servir de diversion pour permettre à ses maîtres de s'échapper, tentant de démontrer qu'il valait mieux le laisser en arrière, mais le capitaine du Faucon s'y refusa, le qualifiant même d'ami. Touché, le droïde montra dès lors un zèle immense à convaincre Leia du bon parti représenté par son geôlier du moment.

  Finalement et en dépit de leurs efforts, ils furent capturés par des Sorcières de Dathomir et rapidement emportés dans leur conflit avec les Sœurs de la Nuit, non sans lui laisser le temps d'entonner à Leia la chanson que C-3PO avait composé en l'honneur de Han. Quand vint le temps de passer à l'action, le droïde réussit à craquer les codes impériaux pour prévenir un piège. Sur le qui-vive, il fut plus tard le premier à remarquer l'utilisation par Zsinj du redoutable manteau de la nuit orbital. La situation devint si critique pour Dathomir que Han accepta de se livrer. C-3PO tenta de l'en dissuader, sans succès, et fut tellement abattu que même lui ne trouva aucun mot de réconfort pour Leia quand le capitaine du Faucon les laissa.

  Fort heureusement, Luke intervint et sauva Han ainsi que Dathomir dans une manœuvre qui aboutit à la destruction des Sœurs de la Nuit et de Zsinj. Et, plus important pour la famille de C-3PO, Leia allait finalement épouser l'ancien contrebandier, et pour aucun des arguments avancés par le droïde entremetteur. Lequel n'assista pas au mariage : s'étant finalement aperçu de son erreur quant à la généalogie des Solo, il voulut empêcher la cérémonie et, l'interceptant, Luke le désactiva le temps des festivités.

  Contrairement à l'essentiel de leur vie par la suite, il semble qu'il n'accompagna pas non plus les jeunes mariés lors de leur voyage de noce et qu'il resta donc avec son maître Jedi pendant ce temps. À leur retour, C-3PO reprit sa routine auprès de Leia qu'il suivit pour un autre retour sur Tatooine, dans le cadre d'une mission visant à récupérer le tableau Le Crépuscule des Killiks. Il aida les Solo dès le début du voyage en leur permettant de gagner du temps face au destroyer Chimaera grâce à une imitation de pilote gand (respirant de l'ammoniaque) très convaincante. Ils purent finalement atterrir sans encombre et accomplir leur mission incognito, ce qui consistait en une peinture verte dans le cas du droïde de protocole.

  L'acquisition de la peinture fut compliquée par la présence d'un trio de Squibs sans scrupules et d'émissaires impériaux menés par le Commandant Quenton, et les enchères s'envolèrent littéralement. À plus de quatorze millions de crédits, la somme était hors de portée des Néo-républicains qui tentèrent de l'arracher aux Impériaux mais échouèrent. À la place, ils rencontrèrent Kitster Banai, la famille de Gavin Darklighter et vécurent quelques aventures dans le désert qui poussèrent Leia à finalement le désactiver pour un moment. Ils reçurent également l'aide d'Askajians avec lesquels le droïde de protocole eut une incompréhension l'amenant à comprendre qu'il devenait leur propriété.

  Leia le corrigea immédiatement, à son grand soulagement, et les Askajians les aidèrent à quitter le désert pour reprendre leur mission interrompue par une tempête. C-3PO continua de leur être très utile, traduisant les échanges avec les nombreuses espèces vivant sur Tatooine ou imitant avec succès des voix pour tromper les Impériaux lors de communications. Finalement, la mission s'acheva dans le chaos et, s'ils purent récupérer le communicateur dissimulé dans le tableau, Le Crépuscule des Killiks finit entre les mains du dirigeant des forces impériales. Il y eut pourtant un gain inattendu : grâce aux révélations de Kitster sur l'enfance d'Anakin Skywalker, C-3PO assista à un changement chez Leia qui était enfin en paix avec l'idée d'avoir des enfants.

  Ils n'en avaient pas fini avec l'art pour autant car ils revirent les Squibs, Emala et Sligh, peu après sur Pavo Prime. Le duo avait réussi à attirer l'attention des Services Secrets de la Nouvelle République en promettant des statues boasas, un précieux héritage alderaanien, en l'échange de leur aide, aussi les Solo durent-ils les suivre. L'objectif fut de récupérer l'œuvre Deuxième Erreur des mains de Ludlo Lebauer, une œuvre qui s'avère être Grees, le troisième Squib en congélation carbonite. Finalement, et sans l'assistance de C-3PO, ils parvinrent à le manipuler pour récupérer sa victime et repartir avec les boasas, bien que les Squibs se fussent partiellement joués d'eux.

  Ils rentrèrent enfin sur Coruscant où C-3PO put cesser les missions pour les Services Secrets et se consacrer pleinement à assister Leia. Elle en avait particulièrement besoin car, en plus de ses contraintes liées au Conseil Provisoire, elle était désormais enceinte. Le droïde, toujours serviable, consacrait également une partie de son temps à Luke, provisoirement de passage sur la capitale. Il lui fut d'ailleurs d'un grand réconfort le soir où Obi-Wan lui apparut pour la dernière fois. Ils se rendirent ensuite ensemble sur Bimmisaari pour une rencontre diplomatique de routine où C-3PO remplit sa fonction habituelle de traducteur hors pair.

  Le voyage dégénéra lorsque leur adversaire de Tatooine pour le Crépuscule des Killiks agit contre eux, envoyant des Noghris pour capturer Leia. Ils s'en tirèrent rapidement, sauf le droïde de protocole qui fut littéralement emballé dans les fils des bâtons stokhli de leurs adversaires. À la recherche d'aide et d'informations, ils se rendirent ensuite sur Bpfassh et Nkllon, où la Cité Nomade de Lando subit une attaque du mystérieux dirigeant impérial qui les avait dominés sur Tatooine. La pression montant sur la République ainsi que sur Leia, il fut décidé de la mettre à l'abri sur Kashyyyk et C-3PO aida à la cacher en jouant son rôle, modifiant sa voix pour prendre celle de sa maîtresse.

  Toutefois, le subterfuge n'abusa pas leur ennemi qui attaqua Leia une nouvelle fois, alors que Han, Lando et C-3PO étaient sur Myrkr pour récolter des informations sur cet adversaire et secourir Luke. Ils s'y firent un allié de circonstance appelé à devenir un ami, Talon Karrde, et rencontrèrent alors Mara Jade. Le Jedi sauvé, le groupe put gagner Sluis Van à temps pour y contrecarrer les plans de l'Empire dont le chef se révéla être le Grand Amiral Thrawn. Le retour à Coruscant après la bataille fut bien plus éprouvant : six jours de tête à tête à bord du Faucon entre Han et C-3PO. Le droïde de protocole ne tarda pas à exaspérer son hôte et il fut ravi de retourner auprès de Leia.

  Celle-ci l'emmena sur Honoghr, où ses talents ne furent pas très utiles : la plupart des interlocuteurs de la princesse parlaient basic. Le voyage fut des plus dangereux, Thrawn ayant manqué de les démasquer, mais ils parvinrent à rallier les Noghris. Leur retour dans l'espace de la Nouvelle République se fit à temps pour leur permettre de remporter la bataille du Katana, mais trop tard pour empêcher Thrawn s'être emparé de l'essentiel de la flotte éponyme. Dès lors, la situation se dégrada singulièrement pour les Néo-républicains. Les Solo, incluant C-3PO, découvrirent que, en plus de sembler remporter la guerre, les Impériaux s'acharnaient à capturer Leia et ses enfants à naître, au point de se consacrer entièrement au Faucon en pleine bataille au-dessus de Filve.

  La fuite cessa brusquement : la princesse accoucha à leur retour sur Coruscant. Jacen et Jaina venaient à peine de venir au monde qu'un commando impérial tenta de les enlever en pleine nuit. C-3PO fut des plus inutiles à cette occasion, paniqué d'être en état de siège dans un appartement. Non sans dommages matériels, les assaillants furent vaincus mais eurent le temps d'accuser Mara Jade qui démontra son allégeance en conduisant Han, Luke, Lando, Chewbacca, quelques Noghris et les droïdes sur Wayland pour une mission visant à détruire les ressources les plus précieuses de Thrawn.

C-3PO

C-3PO fait l'interprète sur Wayland.
Image extraite du comics La Croisade Noire du Jedi Fou.


  Les deux semaines de marche en forêt perturbèrent C-3PO, mais il fut encore une fois indispensable. Grâce à ses compétences, il fit un lien parfait avec R2-D2 et permit au commando de s'attacher l'aide des Psadans. Le résultat final fut un franc succès : les installations du Mont Tantiss furent anéanties et le Jedi Noir Joruus C'baoth fut tué. La nouvelle fournit au garde du corps de Thrawn, Ruhk, l'opportunité de le tuer, mettant un terme à sa campagne au-dessus de Bilbringi.

2. La difficulté de maintenir le protocole avec des enfants [haut]


a. Le retour de l'Empereur

"Oh, jamais de la vie je n'ai été ainsi insulté ! Quand je pense que c'est moi qui leur ai parlé de ton plan ! Dommage que tu aies détruit les Dévastateurs… je t'aurais jeté dedans pour qu'ils te recyclent."
C-3PO à R2-D2, après leur victoire sur l'Empereur ressuscité.

  Alors qu'il commençait tout juste à se faire à l'extension de la famille Solo, Leia tomba de nouveau enceinte, et la Nouvelle République frôla l'effondrement. En théorie, la chute de Thrawn aurait dû consolider le jeune gouvernement mais d'autres factions impériales, restées jusqu'alors en retrait, virent l'occasion de fondre sur un ennemi épuisé. Ainsi, les membres survivants du Haut Commandement impérial, secondés par six anciens commandants de flotte, lancèrent une attaque surprise sur Coruscant et la capitale retomba dans leurs mains.

  En une nuit, la Nouvelle République fut balayée et il semblait qu'un nouvel Empire allait renaître de ses cendres. Mais c'était sans compter sur les luttes intestines. En effet, des combats d'influence de très grande ampleur ne tardèrent pas à voir le jour. Les puissants amiraux et commandants de flotte prirent les armes, les uns contre les autres, et contre le haut commandement afin de revendiquer le pouvoir.  

  À cette occasion, onze ans après sa fuite du Tantive IV, C-3PO prit place dans le Faucon Millenium aux côtés de Han, Leia et Chewbacca afin de secourir Luke et ses hommes qui s'étaient échoués sur Coruscant à bord d'un ancien destroyer impérial capturé lors de la bataille d'Endor. La capitale galactique était en proie au : les diverses factions issues des ruines de l'Empire s'affrontaient pour prendre le pouvoir. Réussissant à localiser les leurs, l'équipage du Faucon se posa sur la planète. Wedge, Lando et les membres du Liberator les saluèrent avec joie.

  Ceux-ci grimpèrent à bord du vaisseau mais pas Luke qui se décida à affronter une nouvelle menace. R2-D2 resta à ses côtés, au grand dam de C-3PO qui implora ses compagnons d'intervenir. Mais Han invectiva le droïde de protocole et l'obligea à regagner le navire, qui fit route vers Pinacle, capitale provisoire de la Nouvelle République. À Pinacle, justement, C-3PO découvrit Leia, évanouie suite à la conversation mentale qu'elle avait eue avec son frère. Celui-ci l'enjoignait à ne pas le retrouver. Luke marchait ainsi, dans les pas de son père et s'était livré aux pouvoir du Côté Obscur. La pression étant trop intense, la princesse s'effondra.

  Le droïde de protocole, horrifié et ne sachant que faire, alerta Solo, occupé à la formation des nouveaux pilotes, en compagnie de Mon Mothma. Ils s'empressèrent de se rendre au chevet de la princesse qui recouvrait peu à peu, ses forces. La jeune femme confia à son mari et aux auditeurs présents, les causes de son trouble et décréta qu'elle devait retrouver son frère car celui-ci courait un grand danger. Devant le scepticisme de Han, Leia le convainquit d'aller chercher le Jedi, au cœur de la galaxie, dans les territoires occupés par les Impériaux.

  Réticent, le capitaine du Faucon s'inclina et proposa de se rendre sur Nar Shaddaa afin de recourir à une aide certaine. Même si Leia tenta de l'empêcher de se joindre à eux, C-3PO caressait l'espoir de retrouver son acolyte, R2-D2. Han, contre toute attente, accepta sa présence et lui confia une mission de surveillance du couplage d'anti-matière du Faucon. Sur place, le navire dut faire face à deux chasseurs de primes car les Hutts avaient quadruplé la prime pour la capture du Faucon et de ses occupants, suite à la mort de Jabba.

  Réussissant à échapper aux mercenaires, il se posa à proximité de l'atelier de
Shug Ninx, une vieille connaissance du Corellien. Passablement agité par les derniers événements, C-3PO en profita pour prendre un bain d'huile afin de lubrifier ses circuits et faire retomber la pression. Mais ce répit fut de courte durée car Han et son épouse tombèrent dans un traquenard posé par Boba Fett et Dengar. Il s'ensuivit une course poursuite dans les bas-fonds de Nar Shaddaa où les traqués réussirent à semer leurs poursuivants et à rejoindre en toute hâte, le Starlight Intruder, le cargo de Salla Zend, une ancienne compagne de Han.

  Le Faucon Millenium y était amarré et Chewbacca et C-3PO prêtaient main forte à Salla et Shug. L'Intruder se dirigea vers la planète Byss où était censé se trouvait Luke. Une fois à destination, la troupe embarqua à bord du Faucon et réussit à se faufiler jusqu'à la zone de sécurité personnelle de l'Empereur Palpatine. Atterrissant sur une plateforme, ils furent aussitôt mis aux arrêts afin d'être conduit à Luke, toujours rallié au côté-obscur. Mais c'était sans compter Salla et Shug qui, restés à bord, se mirent à pilonner le hangar. Profitant de la confusion, Han, Chewbacca et Leia se placèrent à couvert, suivi de C-3PO, impuissant. La contrebandière parvint à conduire le vaisseau hors de la zone de danger, tandis que Leia revit son frère en apparition, qui l'informait que Palpatine souhaitait la rencontrer.

  Escortée des gardes de l'Empereur, la troupe se dirigea vers les niveaux souterrains de la tour, au sein même des laboratoires secrets de Palpatine où le droide protocolaire retrouva R2-D2. Le droide astromécano informa son comparse que son programme principal avait été effacé, ce qui l'offusqua. C-3PO interrogea Luke à ce propos et s'étonna que celui-ci n'ait pas réagit. C'est alors que Palpatine fit son apparition. Le monarque vit l'occasion ultime de pousser la fille d'Anakin Skywalker à rejoindre le Côté Obscur, aux côtés de son frère, dans la droite ligne de Dark Vador.

  Cependant, elle déjoua le piège de son ennemi. Pendant ce temps, R2-D2 et C-3PO restèrent auprès de Luke et observèrent d'étranges faits. Un capitaine de la flotte informa leur maître que quelqu'un appartenant au haut commandement impérial avait déréglé le signal-maître, permettant la destruction de trois dévastateurs de monde. L'ex-Jedi utilisa ses pouvoirs et invita le militaire à conserver ce renseignement pour lui. Il chargea ensuite des données confidentielles dans la mémoire de R2-D2 quand apparut Leia. C-3PO se tourna vers elle et la supplia d'intervenir en faveur de son compagnon car les informations lui semblaient trop lourdes à contenir, au regard des capacités techniques de R2. Luke informa sa parente que, grâce à elle, il avait lui aussi échapper à l'emprise du Côté Obscur. Il avait caché au sein de l'astromécano les codes de signaux-maîtres et les plans de bataille de l'Empereur favorisant à moyen terme, la victoire de leur camp. Ensuite, il conduisit sa sœur et les deux droïdes en sécurité et les aida à rejoindre Han et Chewbacca qui avait été délivré entretemps par Salla et Shug. Tous, sauf le Jedi, regagnèrent le Faucon et quittèrent Byss.

C-3PO

C-3PO assiste à l'élaboration du plan pour vaincre les Dévastateurs de Mondes.
Image extraite de la bande dessinée L'Empire des Ténèbres.


  Tandis que le vieux cargo fonçait en direction du champ de bataille de Mon Calamari, Chewbacca brancha R2-D2 sur le système de communication du vaisseau. C-3PO demanda à Han de prendre beaucoup de précautions car les Impériaux avaient grillé les régulateurs différentiels de son ami en les branchant sur des cellules de clones. Le Corellien, qui n'avait pas une minute à perdre et souhaitait se débarrasser du gêneur, lui demanda de vérifier les couplages d'énergie négative mais Leia lui trouva une autre utilité.

  Elle le brancha sur le transcodeur hyperspatial afin de surveiller les transcriptions impériales. Elle lui ordonna de la prévenir si l'ennemi envoyait un signal de détresse à Byss. Le droïde de protocole était heureux de se rendre utile. Lorsque le Faucon émergea de l'hyperespace, il découvrit une situation tragique et une planète ravagée. Dans l'intensité du moment, C-3PO voulu avertir Han d'un élément important mais celui-ci lui intima de garder le silence. Pourtant, il fit preuve de persévérance et informa l'équipage que R2-D2 avait créé un nouveau code permettant de manœuvrer les Dévastateurs de monde.

  L'astromécano expédia les données dans les ordinateurs de contrôle des gigantesques vaisseaux qui explosèrent les uns à la suite des autres, à la stupéfaction et grande joie des combattants néo-républicains. C-3PO remercia avec force son ami qui lui répondit en des propos peu amènes. Le droïde de protocole se sentit grandement insulté et regretta son ingratitude, le menaçant de représailles. La bataille de Mon Calamari fut une grande victoire et l'ensemble des survivants regagna Pinacle où les dirigeants de la Nouvelle République planifiaient déjà l'opération suivante.

  Quelques semaines plus tard, le Faucon Millenium se préparait à repartir pour Nar Shaddaa. C-3PO était ravi car il ne faisait pas partie du voyage, pas plus que son homologue, R2-D2. Il incita son compagnon à subir une révision généralisée. Ce dernier exprima sa frustration mais le droïde de protocole se demanda pourquoi les humains avaient sans cesse besoin d'action. Donc, ils regardèrent s'envoler le vaisseau, aux côtés de Luke, revenu de sa mission sur Nespis VIII et de Kam Solusar.

  Malheureusement pour lui, C-3PO fut enrôlé par Lando dans une mission d'infiltration. Les Néo-républicains avaient réussi à s'introduire à bord de machines de guerre, les X-1 Vipère Automadon, élaborées par les industries Beltane. Ces engins devaient être acheminés à bord d'un cargo impérial jusqu'à Byss, où l'Empereur devait en prendre possession. Incommodé par l'étroitesse de la machine et par la dangerosité de la mission, C-3PO se plaignit. Lando tenta de l'apaiser en l'informant qu'une fois en possession de la citadelle, il aurait besoin de ses qualités de traducteur. Mais la mission échoua et le commando dut battre en retraite, au grand désarroi du droïde de protocole qui avait anticipé cet échec et préconisait de rester en sécurité sur Pinacle. Les survivants prirent place à bord des cargos de secours pilotés par Salla et un groupe de contrebandiers, puis regagnèrent la base de la Nouvelle République.

  Mais lorsque Pinacle fut réduit en cendre par le canon de la mort de Palpatine, ils prirent la direction de New Alderaan, où se trouvaient Han, Leia, Luke, Kam et d'autres compagnons de lutte.  Ralliant une escadrille de X-Wings basée dans le secteur, les cargos chargèrent les quadripodes impériaux et en réduisirent suffisamment en cendres pour laisser à leurs amis le temps d'évacuer. Ils n'eurent d'autres choix que de s'établir sur Nespis VIII. C-3PO servait de gouvernante aux enfants Solo et fut heureux de constater, à l'instar de ses amis, que Mon Mothma et l'Amiral Ackbar avaient échappé à la destruction de Pinacle.                  

C-3PO

Même en guerre, C-3PO a du mal à croire en la fourberie humaine.
Image extraite de la bande dessinée L'Empire des Ténèbres.


  Sur Nespis VIII, C-3PO fut alerté par R2-D2 que Jeks, un technicien la République, était en train de placer une balise impériale. Il tenta d'avertir Han mais l'infiltré pointa son arme sur lui et menaça de le détruire. Les propriétaires du Faucon, que cette soudaine agitation avait alarmés, intervinrent et, après avoir désarmé l'espion, l'interrogèrent. Celui-ci révéla ses intentions. Aussitôt, les dirigeants de la Nouvelle République furent prévenus du danger qu'ils encouraient. Mais il était trop tard car déjà, un autre projectile issu du canon galactique de Palpatine se dirigeait vers la base, menaçant de l'annihiler. Fort heureusement, un composant défectueux stoppa l'engin et l'évacuation générale de Nespis fut ordonnée. Ils eurent tout juste le temps de décoller avant qu'un autre missile atteigne son but.

  C-3PO se trouvait alors dans le Faucon Millenium aux côtés de Leia, Han, Chewbacca et Vima-Da-Boda. Ils firent route vers le système d'Onderon. La princesse poursuivait aux côtés de Vima sa formation de Jedi. Elle avait en sa possession un ancien artefact ossien d'une grande puissance qui traitait de la méditation guerrière Jedi. C-3PO l'aidait à le traduire. Après avoir échappé de nouveau à l'Empereur et à ses sbires, le Faucon se posa sur Onderon, dans la cité fortifiée d'Iziz. Tandis que Leia et Han restaient sur place, Chewbacca et Vima tentèrent une diversion et s'envolèrent à bord du vieux cargo afin d'éloigner l'Eclipse II, le gigantesque vaisseau de Palpatine qui restait en orbite. Ce dernier ne fut pas dupe et se décida à descendre au sol. Modon Kira se proposa de les guider vers un refuge sécurisé.

  Peu de temps après, Luke, Kam Solusar et les autres Jedi récemment découverts arrivèrent sur Onderon, prêts à se battre, quand la navette impériale se posa. Or, Palpatine leur avait tendu un piège car son véritable objectif était de capturer les enfants de Leia afin d'en faire des adeptes du Côté Obscur et se réincarner dans le corps d'Anakin Solo tout juste venu au monde. Alors que C-3PO et sa maîtresse étaient plongés dans les archives Jedi, le vieillard s'introduisit dans ses appartements. Bien que Leia s'interposât, le Seigneur Sith était le plus fort. Il lança des éclairs qui frappèrent la jeune femme, la projetant au sol et désactiva le droïde protocolaire, qui resta inerte.

C-3PO

Face à Palpatine, C-3PO tente de protéger les enfants Solo.
Image extraite de la bande dessinée L'Empire des Ténèbres.


  S'ensuivit un combat entre Jedi et adeptes des ténèbres où Palpatine trouva la mort, d'un tir de blaster. Entretemps, les Néo-républicains réussirent à dévier l'Eclipse II de sa trajectoire et à le faire entrer en contact avec le canon galactique, ce qui entraîna une réaction en chaîne annihilant par la même occasion, Byss. Le règne de l'Empereur prit définitivement fin. Dans les avant-postes les plus éloignés de la Nouvelle République, un cri de victoire d'éleva car les nouvelles voyageaient plus vite que la vitesse de la lumière. Après le retour du Faucon sur Onderon, les chefs du jeune gouvernement se réunirent et proclamèrent la renaissance de la République, sous la direction provisoire de Mon Mothma, secondée par la princesse Leia, désormais Ministre d'Etat.

b. Droïde de babysitting

"Les jumeaux sont prêts pour leur histoire du soir. Voulez-vous que je leur en choisisse une, monsieur ?
- Non, ils pleurent toujours quand tu choisis."

La nouvelle routine quotidienne de Han et C-3PO.

  L'emploi du temps de Leia, et par extension de C-3PO, devint extrêmement chargé. À cette époque, il n'avait pas encore vraiment à tenir compte des enfants Solo dans ses activités car Anakin, le dernier né, grandissait en sécurité sur Anoth. L'une des réunions du jeune régime aboutit à la mise en place d'un nouvel Ordre Jedi par Luke, établi sur Yavin 4, mais les autres étaient d'un niveau de complexité bien supérieur. D'après la numéro deux du gouvernement, il y avait tant d'espèces et peuples à prendre en compte que même le droïde de protocole était débordé. Il avait même ses entrées dans les zones de sécurité les plus élevées et les archives impériales secret défense où il travaillait à l'occasion avec R2-D2 pour retrouver des Jedi potentiels.

C-3PO

Leia et C-3PO travaillent entourés d'enfants, une scène appelée à se reproduire.
Image extraite de la bande dessinée L'Empire des Ténèbres.


  Ses activités l'occupaient tellement que les Solo acquirent un autre droïde pour gérer les visiteurs à leur domicile. Elles l'empêchèrent d'assister à la rencontre entre Leia et Furgan, l'ambassadeur de Carrida qui tramait de sombres desseins. Au cours des semaines qui suivirent, l'Impérial empoisonna gravement Mon Mothma, discrédita Ackbar en le faisant s'écraser sur un monument de Vortex et attaqua le refuge d'Anoth. Pendant ce temps, sa mission pour Luke était largement prioritaire et, avec Lando, il partit sur Umgul pour tester une piste quant à un potentiel individu sensible à la Force.

  Leur enquête les intégra au cercle des courses de blob umgulien, où Lando était dans son élément, contrairement au droïde de protocole. Ils parvinrent à retrouver Tymmo, leur cible, non sans qu'un blob ne tombe sur C-3PO. Malgré sa panique, il réussit à découvrir un micro-motivateur qui faussait les courses auxquelles participait l'homme, preuve que ses succès ne devaient rien à une éventuelle sensibilité à la Force. La révélation le déçut profondément.

  À son retour sur Coruscant et après un bon bain d'huile, il reprit du service auprès de Leia, furieuse du silence de Han depuis son départ pour une mission sur Kessel, mais ravie de récupérer ses enfants après un long moment de séparation. En effet, Jacen et Jaina avaient également été envoyé au loin pour leur sécurité le temps que leurs parents aient tout aménagé. Et C-3PO commença immédiatement à appliquer ses nouvelles bases de données sur la psychologie enfantine en les surveillant le soir ou en leur racontant des histoires.

  Après deux ans passés avec Winter, l'assistante et amie la plus fidèle de Leia, les jumeaux testaient sans cesse leur mère ou C-3PO qui faisait de son mieux pour les rendre heureux tout en les éduquant. De façon surprenante, il ne se vexait pas lorsqu'il devait changer des couches et se montrait même enthousiaste, alors que, d'ordinaire, toute tâche déviant de son programme l'offusquait. Le droïde de protocole était d'une grande aide pour Leia, l'assistant à tout moment de la vie familiale tout en se montrant capable de la seconder dans son travail, et ce à toute heure.

  Jacen et Jaina lui causèrent bien des soucis lorsque, alors que Leia était occupée avec Furgan, ils s'échappèrent d'une partie de cache-cache, obligeant C-3PO à les poursuivre dans une zone interdite. Cet échec, s'il se termina bien, conduisit la ministre à ajuster son programme pour améliorer son emprise sur les enfants. Peu après, la famille fut totalement réunie car Han revint de Kessel où il avait été emprisonné et d'où son évasion lui fit libérer également Kyp Durron et Qwi Xux des griffes respectives de Moruth Doole et Natasi Daala.

  Pourtant, C-3PO restait à distance de ces perturbations de niveau galactique et se contentait d'affronter l'imagination des jumeaux. Il fut même transformé en droïde de neige à l'occasion d'un séjour au pôle de Coruscant. Les responsabilités de Leia augmentant avec la soudaine maladie de Mon Mothma, le droïde de la famille devait faire face quasiment seul aux enfants et se fut un soulagement pour lui que Han vienne interrompre leur voyage. Toutefois, il se retrouva immédiatement impliqué dans une dispute entre le Corellien et Lando au sujet du Faucon, aussi proposa-t-il de régler le différend autour d'une partie de sabacc.

  Le croupier C-3PO assista à un jeu des plus serrés au cours duquel Han prit l'avantage jusqu'à un changement de règle lors de la dernière main qui permit à Lando de l'emporter. Ayant fait ce qu'on lui demandait, le droïde de protocole n'en tira pas le moindre sentiment de culpabilité et retourna à ses tâches. Il traduisit notamment les propos de Chewbacca devant le Conseil de la Nouvelle République quand il plaida pour une intervention contre les installations de la Gueule, aux mains de Daala, tandis que, sur le plan ménager, il s'installa un programme de cuisine pour compléter ses compétences. Heureusement pour les Solo, cette tentative fut un succès incroyable, bien qu'ils choisirent de ne pas l'en informer pour ne pas surcharger sa déjà haute opinion de lui-même.

  Au fur et à mesure, la famille Solo trouva ses marques. Han s'avéra un père bien plus attentionné que son passé de contrebandier égocentrique aurait pu le laisser penser, ainsi qu'un conteur bien plus doué que C-3PO, au grand dam de celui-ci. Et il se trouva dans une position difficile quand Daala attaqua Mon Calamari alors que Leia y était, poussant son époux à partir la secourir et laissant le droïde et Chewbacca s'occuper des jumeaux. Ceux-ci leur menèrent la vie dure, épuisant même C-3PO, et ils parvinrent à leur échapper pour s'enfuir à travers la cité. Comme le droïde de protocole devait le découvrir, les enfants humains rendus précoces par la Force  étaient des plus difficiles à maîtriser.

  Paradoxalement, C-3PO et Chewbacca causèrent bien plus de désordre que les jumeaux, et ce fut un vagabond qui les ramena chez eux où le duo les retrouva, dans les bras de leurs parents tout juste rentrés. Nul doute qu'ils auraient alors passé la plus mauvaise soirée en famille de leur vie, si Han n'avait réussi à récupérer le Faucon lors de son "excursion" et s'il n'avait dû repartir en catastrophe vers Yavin 4. C-3PO fut ensuite partiellement écarté des activités de garde d'enfant et accompagna Chewbacca dans la Gueule. Même lui sentit cependant que ses ordres d'y traduire les données des recherches étaient fallacieux et visaient essentiellement à l'éloigner un moment.

  Ils y furent attaqués par la Gorgone, dirigée par Daala. Dans le feu des combats, le Wookie l'entraîna même au poste de copilote d'une navette d'assaut, où il analysa les données tactiques. Cette tâche, inhabituelle pour lui, surchargea ses processeurs, le rendant presque incapable de traiter toute autre forme d'information. Cette association de talents improbable contribua néanmoins à la victoire finale, ce qui rapprocha Chewbacca et C-3PO. Mieux, dans la foulée des événements liés à Daala, désormais en fuite, la traîtrise de Furgan sur Anoth échoua, Anakin fit son retour dans sa famille et Luke trouva de nouveaux apprentis parmi lesquels Cilghal qui réussit à guérir Mon Mothma. Très affaiblie malgré tout, elle renonça à ses fonctions officielles et le poste de Chef de l'État revint à Leia.

c. Aventures sous la présidence de Leia

"J'entends. Mais le Vagabond ne bouge plus. Et toi, tu ne vas pas continuer longtemps…
- D2, D2, où es-tu ? Maître Lando est devenu fou ! Protège-moi ! Je ne mérite pas de mourir !"

Lando et C-3PO, suite à l'une des rares prises d'initiative du droïde.

  Malgré les nouvelles fonctions de Leia à la tête du gouvernement le plus puissant de la galaxie et pourtant toujours en construction, C-3PO ne l'assistait pas en permanence. Étant la propriété officielle de Luke, il l'accompagnait encore parfois. Après qu'une vieille connaissance de Han, Drub McKumb, ait perturbé la cérémonie de la Rencontre à laquelle la famille au complet s'était rendue sur Ithor, le Jedi emmena son droïde, Cray Mingla et Nichos Marr sur Psod. La perspective de se rendre sur un monde colonisé par les Gamorréens ne réjouit pas C-3PO mais la suite fut pire que prévu.

  Leur arrivée dans le système réactiva accidentellement l'Œil de Palpatine, une superarme dissimulée dans un astéroïde, dont les systèmes automatisés enlevèrent le quatuor avec une portion non négligeable de la population locale. Luke fut blessé, C-3PO limité par un verrou de neutralisation et les passagers brutaux, enrichis d'autres cultures violentes telles que les Tuskens, furent partiellement convertis en stormtroopers après un lavage de cerveau. Le droïde de protocole, s'il n'était pas autorisé à se déplacer comme il le voulait, ne fut étrangement pas reprogrammé et il fut en mesure de faire un rapport détaillé sur la situation à son maître.

C-3PO

C-3PO et Luke à bord de l'OEil de Palpatine.
Image extraite du guide The Essential Chronology.


  Les recrues forcées de la station semèrent le chaos, détruisant progressivement les systèmes en suivant leurs instincts violents. C-3PO était désemparé : il ne pouvait rien faire contre un Talz, un Tusken ou un Gamorréen, certaines espèces lui étaient même si étrangères qu'il ne comprenait pas leur langage, et les blessures de Luke menaçaient de le tuer. Le droïde tenta de faire plier la Volonté, l'intelligence artificielle du vaisseau, mais se heurta à un manque de coopération qui faisait de R2-D2 le plus amène des amis en comparaison. Ses compétences en programmation le rendirent toutefois utile à son maître pour subjuguer les plans de la Volonté.

  Ensemble, ils découvrirent l'existence de Callista, une ancienne Jedi qui avait transféré sa conscience dans les systèmes du vaisseau, et sauvèrent Cray d'une exécution programmée. Les plans concoctés par Luke étaient périlleux : ils requéraient l'aide des Jawas embarqués de force, et ceux-ci auraient été ravis de démonter C-3PO pour en récupérer les composants comme ils le faisaient de tout leur environnement du moment. Mais ils fonctionnèrent. Le droïde de protocole fut mis fortement à contribution lorsqu'ils décidèrent de détruire l'Œil, et il s'occupa essentiellement de conduire en sécurité les passagers involontaires tandis que Nichos se sacrifiait et que Callista échangeait sa place avec Cray. Grâce à ces sacrifices, le plan fut un succès qui anéantit la superarme avant qu'elle ne frappe Belsavis et Callista survécut dans le corps de Cray, cette dernière ayant rejoint son compagnon dans l'au-delà.

  Après ces aventures, C-3PO retourna auprès de Leia qu'il assista notamment pour préparer une entrevue avec Durga, représentant des clans hutts. Suite à cette rencontre, à l'occasion d'une vérification de l'ancien Centre de Renseignement Impérial, il s'aperçut que les Taurills de Durga avaient dérobé les schémas de l'Étoile de la Mort. En conséquence, la Chef de l'État partit pour l'Espace Hutt avec une force d'intervention pour impressionner les maîtres de Nal Hutta, son droïde de protocole à ses côtés. En raison d'une plaisanterie de Han, C-3PO fut d'ailleurs persuadé qu'il allait de nouveau être offert à un Hutt, une perspective qui le bouleversa.

  Les négociations avec Durga, si elles purent reprendre avec ce voyage, furent abruptement interrompues. Leia et Han ayant atteint leur objectif de déstabilisation du Hutt, ils repartirent et, sur une intuition de la Présidente, ils secoururent Luke et Callista sur Hoth avant de les ramener sur Yavin 4. Là, ils tombèrent face à une flotte de l'Amirale Daala. Tandis que les apprentis Jedi repoussaient les destroyers de Gilad Pellaeon, le Faucon affronta le Marteau du Chevalier, superdestroyer de leur ennemie. Malgré les renforts d'Ackbar, ce fut Callista qui vint à bout de Daala, détruisant son vaisseau au prix apparent de leurs vies à toutes deux.

  L'année suivante, toutes deux se retrouvèrent dans le secteur de Nam Chorios et Callista le fit savoir à Luke sous forme d'avertissement au sujet de la planète. C-3PO accompagna donc le Jedi à l'occasion d'une rencontre entre Leia et Seti Ashgad, le porte-parole de ce monde reculé. Toutefois, rien ne passa comme prévu : la visite de Luke sur Nam Chorios devint une lutte pour sa survie et la Présidente de la Nouvelle République fut enlevée par Ashgad et son serviteur, Dzym. L'ensemble de son entourage du moment périt alors rapidement, par la Semence de Mort comme l'identifia C-3PO, qui se retrouva en peu de temps seul avec R2-D2, dans un vaisseau en route vers une base néo-républicaine.

  La base en question, sur Durren, fut attaquée et submergée, et la peste se répandit. Les droïdes furent interceptés par des malfrats, menés par le capitaine Bortrek qui tenta de se servir de R2-D2 et voulut revendre C-3PO. Après avoir protesté de l'illégalité de la chose, il fut stupéfait de voir son ami astromécano dominer et enfermer le voleur. Une cantina et une émeute sur Nim Drovis plus tard, ils eurent la chance de croiser Han, qui s'envola sans les avoir remarqués. Le droïde de protocole se déguisa en Humain pour embarquer sur un vaisseau, mais il finit par être démasqué et enfermé. Avec l'aide d'un journaliste chadra-fan et de l'ingéniosité de R2-D2, ils réussirent pourtant à émettre un message de détresse sur le monde dévasté par la maladie qu'était Cybloc XII.

  Ils attirèrent ainsi l'attention d'une sauveuse inattendue : Daala. C-3PO, comme toujours, se montra alors très heureux de transmettre enfin les informations alarmantes relatives à l'enlèvement de Leia. Avec les données de R2-D2 en complément, l'ex-amirale résolut d'intervenir. Contre toute attente, Daala pactisa même avec Han pour l'occasion, avec succès car la crise fut désamorcée, en grande partie grâce aux actions de Luke et Leia sur Nam Chorios qui avaient triomphé d'Ashgad, Dzym et deux tenants du Côté Obscur.

  Peu après, C-3PO déchiffra de mystérieux messages envoyés par Xaverri, une vieille amie du Corellien, et il parvint à en déterminer le propos. Afin d'enquêter, il accompagna le Jedi et son meilleur ami sur la station de recherche Crseih, repeint en pourpre pour l'occasion. L'environnement était des plus dangereux : les radiations émises par le trou noir et l'étoile cristalline qui entouraient le lieu inquiétèrent fortement le droïde de protocole. En effet, le rayonnement était suffisant pour perturber ses systèmes, pourtant plus résistants à ce type de perturbation que les organismes humains. Et il se sentait coupable d'avoir conduit ses maîtres en un endroit qui pourrait les tuer.

  L'expédition présentait un gros enjeu : des activités Jedi auraient été repérées dans le secteur. C-3PO manqua de faire échouer la mission, réussissant l'exploit de parler plus vite que ne réfléchissaient ses processeurs, et il manqua de trahir leur couverture. Mais, une disparition plus tard, il ramena Xaverri à Han et Luke. L'ancienne conquête du capitaine du Faucon leur présenta Waru, la raison de leur présence, un être extradimensionnel pouvant aussi bien guérir miraculeusement que tuer. La créature étant très éloquente, C-3PO lui fit immédiatement confiance, contrairement à Han.

  Une fois encore, l'instinct humain surpassa la logique de la création d'Anakin Skywalker, car Waru était aussi vile qu'Hethrir, un individu qui souhaitait lui sacrifier Anakin Solo en échange de son pouvoir. Ses manigances, incluant l'enlèvement sur Coruscant des enfants, aboutirent à la réunion improbable de Han, Leia, les jumeaux et Anakin sur la station. Après leurs frayeurs, les enfants étaient ravis de revoir C-3PO, en particulier le plus jeune de la fratrie, d'autant plus que c'était lui qui l'avait retrouvé. Sa découverte, entièrement due au hasard, manqua d'aboutir à sa destruction car il fut désactivé à coup de sabre laser et R2-D2 le répara juste avant que la famille puisse être réunie. Dans le même temps, Luke, sa sœur et son beau-frère étaient venus à bout d'Hethrir et son allié monstrueux, mettant un terme à leurs sombres projets.

  Débarrassé de sa peinture violette, C-3PO ne reprit pourtant pas ses activités quotidiennes, telles que l'organisation de l'agenda et du bureau de Leia, mais regagna Yavin 4 avec Luke. Celui-ci ressentit le besoin de prendre une retraite spirituelle et l'y abandonna aux bons soins des Jedi en formation. Il ne passa toutefois pas trois semaines avant qu'il ne renoue avec l'aventure, cette fois-ci avec Lando qui l'embarqua - sur base d'un mensonge - avec R2-D2 et Lobot dans la traque du Vagabond Teljkon.

  Cette équipe ne fut pas au goût du colonel Pakkpekatt, responsable de la mission, qui voyait un mauvais œil l'irruption d'une équipe représentant les Services Secrets, leur présence étant attribuable aux manigances d'Hiram Drayson, le directeur d'Alpha Blue. La chasse du vaisseau mystérieux tint C-3PO à l'écart des événements diplomatiques et militaires les plus importants depuis la mort de Palpatine : les négociations de Leia avec le peuple yevetha puis la guerre contre eux. Cette équipe fonctionna à merveille pour leur mission. Après avoir entendu le signal d'approche du Vagabond Teljkon, ils découvrirent la réponse à fournir que C-3PO fut en mesure de vocaliser parfaitement.

  Sans le consentement de Pakkpekatt, contrairement à ce que pensait le droïde de protocole, ils parvinrent à monter à bord. Mais le vaisseau réagit très mal lorsque les militaires tentèrent de les rejoindre et prit la fuite avec l'équipe de Lando qui avait tout juste eu le temps d'expliquer la raison de cet échec. Bloqués dans le Vagabond en transit en hyperespace, C-3PO essaya de présenter des excuses pour interrompre ce voyage imprévu. Compte-tenu du manque de succès de cette stratégie très longue, Lando et Lobot décidèrent de visiter le navire. Rien ne passa en douceur : leur première tentative de changer de pièce faillit les expédier dans l'espace, puis ils se retrouvèrent dans un conduit apparemment sans fin.

C-3PO

C-3PO, Lobot, R2-D2 et Lando à bord du Vagabond Teljkon.
Image extraite du guide The Essential Chronology.


  Non seulement les déplacements étaient très compliqués, C-3PO ayant besoin d'aide pour se déplacer efficacement en apesanteur, mais la topographie du Vagabond était dynamique, changeant sans cesse et les faisant tourner en rond. Quand ils découvrirent une sorte de trappe, la dispute que cela généra fit perdre l'équilibre au droïde de protocole qui s'y accrocha brièvement. Il activa ainsi un système d'armement qui lui carbonisa le bras droit et l'endommagea sévèrement. Son vocabulateur était détraqué, sa tête avait perdu l'essentiel de sa mobilité. R2-D2 et Lobot prirent aussitôt son parti, prenant soin de lui, et reportèrent la faute sur Lando, à l'origine de la dispute, qui s'attela à trouver une voie pour s'en sortir.

  Ils finirent par sortir des conduits d'armement et découvrirent progressivement les salles protégeant l'histoire et la culture des Qellas, les créateurs du Vagabond. Malgré les banques de données et les capacités de C-3PO et R2-D2, les deux Humains parvinrent à résoudre eux-mêmes l'essentiel des énigmes qui se posa à eux. Pendant ce temps, le droïde de protocole servait principalement à traduire les propos de l'astromécano, et ils durent partager leurs batteries pour remédier à l'absence de port de branchement disponible. Cependant, une question soulevée par Lobot le tracassa : en demandant si le vaisseau était intelligent, il lui fit se demander si lui-même était véritablement conscient. Il en fut si perturbé qu'il interrogea le cyborg pour avoir son avis.

  Le voyage s'éternisant, C-3PO finit par prendre une décision audacieuse : il utilisa le système-esclave du Lady Luck pour faire venir l'appareil de Lando à eux, sans penser qu'il mettait ainsi leur principal moyen de secours en danger : le Vagabond connut des affrontements à son retour dans l'espace normal. L'ancien joueur fut si furieux qu'il fallut toute la persuasion de Lobot pour l'empêcher de détruire le droïde qu'il se contenta finalement d'abandonner alors qu'il continuait son exploration du navire. Finalement, le cyborg connecta son interface neurale au vaisseau pour en savoir plus et ils s'aperçurent qu'ils étaient arrivés à Maltha Obex, planète natale des Qellas où, étrangement, le Lady Luck les attendait : Pakkpekatt avait emprunté le yacht et les avait devancés.

  Ils restèrent encore plusieurs longues journées enfermés, le Vagabond ne laissant personne l'approcher, jusqu'à ce que Luke, de retour d'un voyage inattendu avec la Fallanassi Akanah, utilise ses pouvoirs pour les en sortir. Si Lando et Lobot étaient fortement affaiblis, C-3PO et R2-D2 étaient, eux, désactivés, les batteries vidées depuis longtemps. Lorsqu'il revint en ligne, le droïde de protocole fut transporté de joie de revoir son maître, lequel fit preuve de sa patience et sa sympathie habituelle à son égard en lui promettant d'écouter deux fois son récit complet. Ils purent ainsi quitter le Vagabond qui commença à dégeler Maltha Obex pour rendre la planète aux Qellas, et C-3PO regagna Coruscant et sa "famille".

  Il était justement en train d'essayer de démêler une des bêtises d'Anakin, avec l'aide efficace et indispensable de Winter, quand un attentat frappa le Sénat, tuant de nombreux Sénateurs alors que Leia s'y trouvait également. Le choc dans la Force les perturba tant que C-3PO, Winter et même leur père furent désemparés et seul Luke parvint à les consoler. Pressentant un problème plus grave, R2-D2 persuada alors le droïde de protocole de l'accompagner pour une vérification au X-Wing du Jedi. L'attitude de l'astromécano leur attira des ennuis, évités uniquement en raison de l'identité de leurs propriétaires, mais ils découvrirent des pratiques étranges sur le chasseur qui alarmèrent Luke.

  Avec l'assistance du technicien Cole Fardreamer, R2-D2 découvrit que les X-Wings avaient été piégés avec d'anciens explosifs impériaux mais ils furent accusés de sabotage. L'astromécano se débrouilla pour avertir C-3PO, en train d'apprendre de nouvelles langues comme à chaque fois qu'il avait du temps libre. Inquiet, il alerta Leia qui résolut la situation en personne, avec le soutien inattendu de Wedge, même si R2-D2 avait été rudement secoué dans l'intervalle. A peine remis, le petit droïde l'emmena dans les décombres du Sénat où il poursuivit son enquête.

  Leurs découvertes mirent en lumière un vaste complot, dont ils ne purent informer Leia, démissionnaire et disparue pendant ce temps. Après avoir tenté de prévenir Mon Mothma à la place, sans succès, C-3PO dut se résigner à suivre R2-D2 qui multipliait les initiatives et décida de se tourner vers Fardreamer. Ensemble, ils se rendirent sur Telti, dans l'usine de Brakiss, où les droïdes s'éclipsèrent pour réunir d'autres informations. Bien que protestant contre les idées de son ami, le droïde de protocole le suivit dans les endroits les plus dangereux, jusqu'à rencontrer la Terreur Rouge, un contingent de tueurs mécaniques qui traquait et détruisait les vieilles machines errant dans l'usine.

  Toute son éloquence ne les persuada pas de lui épargner l'effacement mémoriel, mais R2-D2 et une petite armée d'astromécano se chargèrent de le secourir. Leur fuite les conduisit droit entre les mains de Brakiss, complice du complot visant à piéger les chasseurs et droïdes de la Nouvelle République et ancien élève de Luke. Les astromécanos le neutralisèrent suffisamment longtemps pour permettre au duo ayant appartenu à Anakin Skywalker ne désactiver les détonateurs, sauvant une grande part du jeune gouvernement et Fardreamer. Au même moment, Luke, Leia et Han triomphaient de Kueller, le cerveau du complot. Forts de ces succès, ils furent une nouvelle fois reconnus comme des héros et l'ancienne princesse fut restaurée dans ses fonctions de Chef d'État sans contestation aucune.

d. Vers la fin des fonctions politiques

"Maîtresse Leia, il me semble discerner une certaine préoccupation chez les résidents de ce lieu ! Puis-je me permettre de vous suggérer de reconsidérer notre stratégie ?"
C-3PO, lors d'une émeute sur Bothawui

  Pendant les mois qui suivirent, les enfants grandirent et commencèrent à apprendre à maîtriser leurs pouvoirs. Avec l'aide non négligeable de Luke, C-3PO les vit devenir plus sages, plus subtils dans leurs bêtises également. Jusqu'à ce que la famille prenne la direction du système corellien à l'occasion d'un sommet commercial. Han et Leia souhaitait diminuer la dépendance aux droïdes de leurs enfants, ce fut Luke qui les garda avec lui et les emmena pour son voyage avec Lando, visant à trouver une épouse à l'entrepreneur galactique. Désireux d'être utile, C-3PO ne tarda pas à user la patience de ce dernier, tentant notamment de l'instruire dans les techniques d'accouplements et de séduction figurent dans ses bases de données.

  Contre toute attente, ses informations furent essentielles car elles évitèrent in extremis une cérémonie mortelle à Lando lorsqu'ils se rendirent sur Leria Kerlsil : Karia Ver Seryan était une sorcière de vie, qui procurait cinq ans de santé avant la mort de son partenaire. La suite du voyage fut plus heureuse : il rencontra Tendra Risant, qui devint sa femme après la crise qui éclata sur Corellia au même moment. Le système entier fut bloqué par un champ d'interdiction hors du commun, ce qui provoqua leur retour à Coruscant pour trouver une solution. Compte-tenu des circonstances, la Présidente étant coincée sur Corellia, Luke, Lando, R2-D2 et C-3PO furent autorisés à se rendre dans un quartier de haute sécurité des SSNR pour être informés de la situation.

  Mon Mothma et l'amiral Ackbar les envoya sur Bakura pour y obtenir des renforts. Leur interlocuteur principal étant Gaeriel Captison, Luke fut le principal instigateur de la réussite de cette mission, même si C-3PO l'avait briefé au préalable sur ce qu'était devenue la jeune femme pendant leurs quatorze ans de séparation. À bord de l'Intrus et avec les trois autres vaisseaux de guerre bakurans, ils foncèrent ensuite directement sur Corellia. La situation avait dégénéré et ils abordèrent la station Centerpoint pour avoir des réponses, où ils furent accueillis par Jenica Sonsen. Cette officier administratif parlait un langage si bureaucratique que C-3PO dut traduire ses paroles pourtant prononcées en basique.

  Dans la station, R2-D2 remarqua une augmentation de l'intensité lumineuse du Brilleur, une sorte de soleil interne, et le droïde de protocole se chargea de prévenir les Humains : un autre tir allait se produire et carboniser l'intérieur de la salle contenant le Brilleur. Ils parvinrent à s'échapper, même si Lando tenta de convaincre Luke d'abandonner son droïde doré pour ne pas perdre de temps. Ils retournèrent donc à bord de l'Intrus d'où il assista aux combats qui aboutirent à la réunion de la famille Solo de manière inattendue : Leia, Han et les enfants arrivèrent tous trois par des moyens différents.

  La crise n'étant pas désamorcée, C-3PO et les enfants se rendirent sur Drall pour y désactiver Centerpoint via un centre de contrôle récemment découvert et utilisé par Anakin. Ce déplacement leur épargna de subir le triste sort de l'Intrus, anéanti pendant les affrontements.  Finalement, le plus jeune des Solo neutralisa la mystérieuse station millénaire, mettant un terme à l'insurrection corellienne.

C-3PO

C-3PO, à l'arrière-plan, accompagne Anakin quand il neutralise Centerpoint.
Image extraite du guide The Essential Reader's Companion.


  Ces derniers événements avaient profondément marqués Leia, qui décida qu'il était temps qu'elle accorde son temps à sa famille, aussi prit-elle un congé de sa fonction. Si la présidence par intérim incomba à Ponc Gavrisom, C-3PO resta au service des Solo et quitta les bureaux présidentiels. Il accompagna par exemple sa maîtresse sur Wayland où elle mit au jour des fragments d'archive relative à la destruction de Caamas, révélant l'implication de Bothans. Ces informations déclenchèrent une polémique d'ampleur galactique, connue sous le nom de Crise du Document de Caamas, qui plongea la Nouvelle République dans le chaos.

  Le droïde de protocole suivit donc naturellement l'ex-Chef d'État et Conseillère de la présidence sur Bothawui quand Gavrisom lui confia la mission de vérifier les rapports financiers des Bothans. Pour les besoins de l'audit, C-3PO fut prétendument vendu à Borsk Fey'lya afin d'avoir accès aux rapports, mais il ne comprit pas que la vente était une manœuvre et il se sentit peiné et offensé d'avoir été ainsi traité. Choqué, il connut probablement la plus longue période de mutisme de son existence.

  La mission fut interrompue par une émeute d'une rare intensité, orchestrée par l'Empire. Le déchainement de violence fut tel que le malheureux droïde fut balayé par la foule malgré les efforts de Leia. Une fois le calme revenu, il fallut chercher ses pièces pendant une heure à travers le bâtiment dévasté pour pouvoir le réassembler. Aucun de ses composants critiques n'ayant été endommagé, il fut comme neuf en un rien de temps. L'implication des Solo dans l'émeute rendit leur position compliquée pour traiter la crise, aussi Gavrisom les autorisa à se rendre sur Pakrik Major.

C-3PO

C-3PO lors de la Crise du Document de Caamas.
Image extraite de la couverture japonaise du roman La Main de Thrawn II : Vision du Futur.


  Mais C-3PO ne partit pas avec eux : il rejoignit l'équipage de Talon Karrde dans une tentative de retrouver un original du Document de Caamas. Le voyage vers les régions les plus reculées de la galaxie l'effraya, suscitant la sympathie de Shada D'ukal à son égard. Pourtant, ses compétences linguistiques furent rapidement utiles, même s'il eut du mal à se faire à la roublardise des contrebandiers. En partie grâce au droïde de protocole, ils purent finalement retrouver Jorj Car'das qui apprécia grandement de rencontrer un être capable de discuter en Tarmidien ancien avec lui. Et, s'il ne put les aider, l'ancien supérieur de Karrde leur confia un moyen de confondre le sosie de Thrawn, apparemment revenu d'entre les morts, qui venait ajouter au chaos ambiant.

  Cette information leur permit de faire cesser les hostilités en cours sur Yaga Minor, ainsi que d'enclencher le processus de paix entre les Vestiges de l'Empire et la Nouvelle République, réunifiée par la découverte fortuite du Document de Caamas par Luke au cours d'une mission sur Nirauan en leur absence. Et les bonnes nouvelles n'étaient pas terminées : suite à cette même expédition, un nouveau changement d'importance eut lieu dans la famille de C-3PO car Luke et Mara Jade allaient se marier.

  Le droïde accompagna alors Leia lorsque cette dernière annonça officiellement l'événement aux citoyens de la Nouvelle République. Ce fut alors que des questions et des critiques fusèrent sur cette union et la Conseillère demanda à son assistant mécanique de l'aider à sortir de cette conférence. C-3PO obtint en contrepartie l'autorisation de jouer un rôle dans la cérémonie et de ne pas se retrouver enfermé dans un placard comme le jour du mariage de Leia et Han. Il s'adressa alors à la foule devant lui et commença à conter l'histoire de Luke depuis leur rencontre, ce qui eut pour effets d'agacer certains critiques et de les faire partir.

C-3PO

La famille étendue des Skywalker, incluant C-3PO, au mariage de Luke et Mara.
Image extraite du comics Union #4.


  Leia tint ensuite sa promesse et C-3PO organisa la journée de Mara pour l'essayage de sa robe. Il la fit rencontrer de nombreux couturiers venant des quatre coins de la galaxie, servant au besoin d'interprète. Le jour de la cérémonie, il s'occupa des enfants du couple Solo afin qu'ils se tiennent correctement et joua le rôle de placeur avec Jacen. La vie de famille des Skywalker et Solo s'apaisa alors, malgré le retour de Leia à la tête du gouvernement pour la fin de son mandant, leur permettant de vivre ensemble sans sombrer dans des crises galactiques. Puis, deux ans plus tard, les jumeaux étant âgés de onze ans, ils quittèrent le domicile parental de Coruscant pour découvrir la vie d'apprentis Jedi sur Yavin 4, suivis d'Anakin l'année suivante bien que ce dernier revint plus souvent dans sa famille.

  Là-bas, les enfants connurent de nombreuses aventures et se firent enfin un véritable cercle d'amis, parmi lesquels Lowbacca, le neveu de Chewbacca. Pour aider à leur socialisation, C-3PO travailla avec le Wookie pour élaborer M-TD, un petit droïde traducteur qui accompagnerait l'apprenti Jedi. Ce fut en quelque sorte l'enfant du droïde de protocole, qui lui intégra ses bases de données, l'essentiel de sa programmation et, par extension, une grande part de sa personnalité.

  Très naturellement, les deux droïdes traducteurs étaient ravis de se revoir occasionnellement pour se raconter leurs aventures. C-3PO apprenait ainsi les dangers affrontés par les jeunes Jedi et se plaignait en échange des manières déplorables des diplomates. Et, lorsque les jumeaux revinrent sur Coruscant pour un mois de vacances après un an d'absence, il mit tout son savoir-faire en œuvre pour leur offrir un repas somptueux en célébration de leur retour. Jacen et Jaina se montrèrent heureux de le revoir, mais beaucoup moins d'apprendre qu'il souhaitait en profiter pour leur donner les cours que ne dispensait pas l'Académie Jedi. Contrairement à leur petit frère, ils réussirent toutefois à s'épargner ce programme.

  C-3PO était moins strict avec les amis des enfants Solo. Il servit par exemple de guide à Tenel Ka et s'attacha à aider Zekk, le nouvel ami de Jaina, à s'intégrer à leur environnement social. Malgré les efforts du droïde de protocole, qui mit maladroitement en évidence les erreurs du jeune homme pendant un diner diplomatique, ce fut un moment difficile pour lui et il s'enfuit. Jacen, Jaina, Anakin, Tenel Ka et C-3PO le recherchèrent mais il avait été embrigadé dans l'Académie de l'Ombre. L'ainé des enfants Solo et l'héritière du trône de Hapès disparurent à leur tour peu après, obligeant le droïde de protocole à conduire les recherches en traçant leur comlink. Le duo put être retrouvé, blessé par un Jedi Noir de cette Académie de l'Ombre, ce qui résolut Leia à agir contre le Second Imperium qui la dirigeait.

  Après ce sombre événement sur Coruscant, les jumeaux et leurs amis regagnèrent Yavin 4 d'où ils combattirent à nouveau les suppôts du Côté Obscur, ralliés par Zekk. Si le Second Imperium put être écrasé, la Nouvelle République eut bientôt maille à partir avec l'Alliance de la Diversité, en guerre avec les Humains. Les jeunes Jedi, bien que seulement âgés de quinze ans, réunirent des preuves de ses ambitions de répandre une peste sur la galaxie. En remerciement, Leia leur permit de s'exprimer devant le Sénat pour présenter leurs informations, même si l'intervention fut surtout pour C-3PO une occasion de les revoir et de veiller à leur équilibre alimentaire.

  Finalement, l'Alliance de la Diversité fut vaincue, comme le Soleil Noir peu de temps après, grâce aux jumeaux et à leurs amis. Ces dangers furent les derniers que Leia affronta en tant que Chef d'Etat, car elle atteignit la fin de son mandat et Borsk Fey'lya lui succéda à la tête de la Nouvelle République. C-3PO avait donc de moins en moins de tâches politiques à accomplir pour elle et il pouvait même se permettre de passer des heures à discuter avec ses amis R2-D2 et M-TD lors des réunions familiales. L'une d'elles eut lieu sur Yavin 4, à l'issue de ces événements, lorsque le droïde de protocole put avoir la fierté d'assister à la promotion de Jacen, Jaina et leurs amis au rang supérieur : ils avaient désormais un professeur attitré. Ainsi, les fils de Han et Leia commencèrent à étudier avec Luke, tandis que Mara prit leur sœur sous son aile.

  L'année suivante, C-3PO prit part au dernier voyage politique de la princesse, sur Rhommamool, pour rencontrer un agitateur, Nom Anor. Celui-ci, en plus d'avoir adopté une tenue évoquant Dark Vador, se montra particulièrement agressif envers le droïde qui était déboussolé face à tant d'hostilité. Et lorsqu'il tenta de savoir en quoi il l'avait énervé, il lui fut répondu un brutal "Ta simple présence est un manque de respect !". Et les choses ne s'arrangèrent pas, car ils découvrirent que Rhommamool comptait un gigantesque charnier où les citoyens lapidaient des droïdes.

  Après cette rencontre éprouvante et infructueuse, Leia congédia ses gardes du corps noghris, qui la protégeaient presque en permanence depuis la campagne de Thrawn, demandant à C-3PO de les remplacer. Une tâche qu'il prit trop à cœur, allant jusqu'à l'appeler Dame Vador avant qu'elle ne lui explique les limites de cette consigne. L'ensemble de la famille Solo-Skywalker se rendit ensuite sur Dubrillion, siège de la nouvelle entreprise de Lando, d'où ils retombèrent dans le chaos. Après quelques tests de pilotage et des courses mémorables dans la Folie de Lando, une ceinture d'astéroïdes, le Faucon et le Sabre de Jade se rendirent respectivement sur Sernpidal et Belkadan.

  À leur retour, C-3PO, Jacen et Jacen apprirent de terribles nouvelles. Sur Belkadan, Mara avait affronté un guerrier d'un type inconnu sur un monde en train de mourir. Sur Sernpidal, une lune s'écrasa, emportant l'essentiel de la population et Chewbacca, qui s'était sacrifié pour sauver Anakin. Les responsables de cette tragédie attaquèrent Dubrillion peu après, où les combats furent rudes quoique victorieux et où C-3PO débuta ce qui allait devenir quasiment un mode de vie en restant à bord du Faucon pendant les combats. Après avoir repoussé les envahisseurs, Luke et Lando demandèrent au droïde de protocole de se connecter à une épave de corail skipper.

  En essayant le capuchon cognitif, C-3PO fut en mesure de communiquer avec le vaisseau vivant, et il traduisit également les paroles d'un villip en faisant un rapprochement avec des langues disparues. Il fut donc le premier être à débuter la traduction du langage yuuzhan vong, une tâche qu'il allait poursuivre pendant les quatre années suivantes. Pendant ce temps, Leia usa de son influence pour réunir une flotte afin de vaincre leurs mystérieux agresseurs appelés Garde Prétorienne Vong. Kyp Durron, tout juste réchappé d'une de leurs embuscades, les dirigea vers Helska IV.

  Jacen et Jaina sabotèrent toutefois les plans de bataille, se servant de C-3PO pour informer leurs parents de leur manœuvre qui les obligea à attaquer plus tôt que prévu. L'assaut fut un échec retentissant, mais la seconde tentative fut une victoire éclatante. Les Yuuzhan Vong furent momentanément repoussés, la scientifique Danni Quee avait été libérée par Jacen et Leia se rendit sur Coruscant pour tenter de préparer la Nouvelle République à la prochaine vague d'invasion des extragalactiques. Quant à C-3PO, il s'apprêtait à vivre la pire période de son existence, une guerre de cinq années contre un peuple haïssant par-dessus tout la technologie inorganique.

3. La Guerre des Yuuzhan Vong et le déchirement des Solo [haut]



"Merci, princesse. Être rassuré est toujours réconfortant.
- Pas de quoi. C'est le moins que je puisse faire, puisque nous allons être désintégrés lors de la prochaine attaque. Autant que tu partes en paix…"

C-3PO et Leia, peu avant un affrontement avec le Sunulok

  Le message de Leia se heurta aux considérations politiques de la Nouvelle République, et C-3PO lui fut plus utile que jamais. Alors que Luke menait les Jedi dans ce combat, Han sombrait dans la dépression, utilisant le droïde pour savoir où s'alcooliser ou se battre, et l'ex-Chef d'État avait bien besoin d'un ami pour veiller sur son époux. C-3PO était pour sa part perdu, ne sachant comment gérer le capitaine du Faucon, de plus en plus incohérent et violent. Il tenta à plusieurs reprises d'appeler ses amis, mais l'humeur de Han était si sombre que ces efforts n'avaient quasiment aucun effet. Cette tâche le tint à l'écart du début de la guerre, en particulier les désastres de Dantooine et Ithor.

  Six mois après Sernpidal, l'enterrement officiel de Chewbacca se tint et de nombreux hommages eurent lieu, le plus important étant sur Kashyyyk en présence de ses proches. À cette occasion qui vit l'inauguration d'un immense mémorial en son honneur, C-3PO et R2-D2 étaient les uniques droïdes présents. Comme la Nouvelle République décida de commémorer son courage, les deux droïdes récoltèrent des témoignages d'individus l'ayant fréquenté afin d'obtenir des récits mettant à l'honneur le guerrier wookie. Ils rencontrèrent ainsi son épouse Mallatobuck, son père Attichictuk, son rival Turrdko, mais aussi l'esclavagiste trandoshan Sshoh qui l'affronta par le passé ou encore Mala Mala.

  L'hommage fut un moment d'émotion intense, tel que C-3PO lui-même eut une défaillance momentanée dans ses processeurs à l'évocation de ses souvenirs avec Chewbacca. Et l'instant le poussa une nouvelle fois à s'interroger sur la signification de la mort pour un droïde, une question qui le taraudait depuis le début du conflit et jusqu'à la fin de sa propre existence. Toutefois, la cérémonie ne fut pas suffisante pour guérir Han qui partit de son côté, laissant Leia, Jaina et C-3PO rentrer sur Coruscant avec le Faucon.

  Ils repartirent bientôt pour Ord Mantell tandis que Han aidait un vieil ami, Roa. La mission de Leia était d'obtenir des mondes sûrs pour accueillir les nombreux réfugiés du conflit, mais le sommet fut interrompu par une attaque des Yuuzhan Vong. Quand les combats s'apaisèrent, en allant vérifier l'état de leur vaisseau, C-3PO croisa par hasard le mari de sa maîtresse en compagnie du Ryn Droma. Obligeamment, le droïde réunit le couple mais la discussion fut des plus tendues et Han repartit après une dispute, sans expliquer où ni pour quoi faire. Seul C-3PO fut au courant car le Corellien lui demanda de l'aider discrètement à gagner Bilbringi, ce qu'il fit en imitant la voix de Leia.

  Malheureusement pour eux, le vaisseau utilisé, le Reine de l'Empire, fut abordé par les Yuuzhan Vong et la panique qui s'empara du droïde de protocole en l'apprenant lui fit tout avouer à sa propriétaire. La mission de secours fut un franc succès : Han accepta de rentrer avec sa famille - ou du moins C-3PO le crut-il - et ils gagnèrent en prime un remède contre la maladie mystérieuse qui minait les forces de Mara depuis plus d'un an. Même si R2-D2 lui fit comprendre que la situation était bien plus grave que ne le croyait le droïde de protocole, il ne démordit pas de sa vision positive des choses, heureux d'avoir appris lors d'une discussion récente que copier ses données lui épargnerait l'équivalent de la mort.

  Le répit et l'assurance ne durèrent pas : rapidement, C-3PO repartit avec Leia pour le compte de SELCORE, l'organisme prenant en charge les réfugiés, et ils se retrouvèrent coincés sous un bombardement sur Gyndine. Deux jours durant, ils subirent le feu des Yuuzhan Vong si désireux d'annihiler ceux qui fuyaient devant eux, tandis que des agitateurs accusaient l'ambassadrice de ne choisir de sauver que de ses partisans. Finalement, ils durent fuir, les extragalactiques ayant atteints la surface pour s'y déchaîner. Même C-3PO souffrit des combats, prenant un insecte tonnerre dans le torse, sans dégâts irrémédiables.

  La situation de la Nouvelle République se dégradant, Leia tâcha alors d'obtenir le soutien de Hapès. L'exercice diplomatique affola le droïde de protocole : sa maîtresse fut insultée et le prince Isolder la défendit dans un duel traditionnel, risquant sa vie pour un motif incompréhensible à C-3PO. Si le prince l'emporta, l'aide de Hapès fut des plus coûteuses car les Hapiens perdirent l'essentiel de leurs forces sur Fondor, un traumatisme qui les retira de la guerre pour longtemps. Ayant contribué à ce désastre, ce fut le cœur lourd que Leia reprit les missions de soutien aux réfugiés avec C-3PO, à destination de Duro. Le seul aspect positif fut le retour progressif de Han dans sa famille à l'occasion de la relocalisation des proches de Droma sur cette planète.

  En apprenant ses aventures avec le Ryn, notamment sur Ruan où il avait sauvé des droïdes des Yuuzhan Vong, le respect de C-3PO à son égard grandit fortement et il s'inquiéta particulièrement de chacune de ses absences. Petit à petit, ce genre de nouvelles et quelques échanges ramenèrent les relations de la famille Solo à la normale, tout en travaillant à améliorer la situation des réfugiés sur la planète polluée. Cependant, tous ces efforts tombèrent à l'eau quand les Yuuzhan Vong attaquèrent. L'évacuation se fit dans la précipitation, Han insistant même pour sauver les droïdes, C-3PO en premier.

  S'il ne quitta pas exactement la planète, il resta au moins à bord du Faucon Millenium le temps de la bataille, ce qu'il l'empêcha d'assister à la torture de Leia par le Maître de Guerre Tsavong Lah et à l'humiliation de celui-ci par Jacen. Suite à cette nouvelle débâcle pour la Nouvelle République, et la trahison de la sénatrice Viqi Shesh envers SELCORE, C-3PO vit sa maîtresse quitter définitivement la vie politique pour ne plus appartenir qu'au seul camp des Jedi et des opposants aux Yuuzhan Vong. Ceux-ci décrétèrent d'ailleurs un cessez-le-feu provisoire.

  Ils ne respectèrent toutefois pas leurs engagements : ils attaquèrent l'Académie Jedi de Yavin 4, sauvée par Anakin et Talon Karrde, puis Yag'Dhul, tandis que Kyp Durron organisait un raid sur Sernpidal. La situation devint d'autant plus complexe que Borsk Fey'lya émit un mandat d'arrêt contre les Skywalker pour avoir interféré sur Yavin alors même que Mara, enceinte, subissait une violente rechute de sa maladie. Pendant ce temps, C-3PO voyageait à bord du Faucon, en mission pour Luke, quand un interdicteur les prit par surprise. Le plan de Jacen pour s'enfuir mit le droïde de protocole à rude épreuve car il exigea qu'il manipule, en apesanteur, des missiles à concussion pour les pousser hors du cargo.

C-3PO

C-3PO à l'époque de la naissance de Ben Skywalker.
Image extraite de la couverture japonaise du roman Le Nouvel Ordre Jedi : Renaissance.


  Terrifié, il mit énormément de temps à s'exécuter et paniqua lorsqu'il lui fallut regagner l'intérieur du vaisseau car il dériva et évita de justesse de se retrouver à flotter dans l'espace. Il fut sauvé par R2-D2 qui le hissa à bord avant que le Faucon ne repasse en hyperespace. Mais il ne trouva pas le repos pour autant car Han décida de jouer les pirates afin de sécuriser ce qui devait devenir la Grande Rivière des Jedi, une voie d'évacuation sûre pour les réfugiés et combattants. C-3PO les accompagna, tentant de se rendre utile en les avertissant notamment des risques liés à chaque situation mais son inquiétude et ses lamentations furent assez mal accueillies voire moquées.

  Après avoir arraisonné cinq partisans des Brigades de la Paix, des collaborateurs des Yuuzhan Vong, ils tombèrent dans un piège de Tsavong Lah lui-même. Dans une situation apparemment inextricable, Han demanda à C-3PO d'éjecter les nacelles de sauvetage du Faucon, dont il se servit pour distraire le Sunulok le temps de le piéger avec de l'hydrogène liquide qui l'aveugla totalement et permit aux Solo de fuir. Ils rejoignirent ensuite Luke et Mara, définitivement guérie, devenus jeunes parents entretemps avec la naissance de leur fils Ben. N'étant plus bienvenus sur Coruscant, les Skywalker s'installèrent sur Eclipse, une base secrète Jedi, tandis que Han et Leia, C-3PO à leurs côtés, continuaient d'écumer la galaxie pour soutenir la République dans la guerre qui reprit de plus belle.

  À l'occasion d'un passage sur Bilbringi, le droïde de protocole eut d'ailleurs la surprise de devoir annoncer à ses propriétaires qu'un émissaire, Nom Anor, souhaitait les rencontrer. L'entretien n'eut d'autre propos que demander la reddition des Jedi en échange de la vie d'otages innocents, exécutés en direct. Suite à cette menace des Yuuzhan Vong, les missions s'enchaînèrent, parfois sans C-3PO qui resta un moment sur Eclipse pour aider Luke et Mara à accueillir dans leurs rangs Saba Sebatyne et ses Chevaliers Errants. Certains de ses membres, des Barabels, n'étaient pas très à l'aise avec le Basique et les services d'un traducteur facilitèrent les dialogues.

  Ceux-ci s'avérèrent des alliés de grande valeur pour affronter les deux défis du moment pour les Jedi : neutraliser les yammosks qui donnaient une supériorité tactique aux extragalactiques et éradiquer les voxyns, de monstreux hybrides conçus pour chasser les êtres sensibles à la Force. Les trois enfants Solo se portèrent d'ailleurs volontaires pour la mission à haut risque sur Myrkr visant à atteindre le second objectif. Cette expédition, très coûteuse en vies, atteignit son but mais Jacen fut capturé, Jaina sombra brièvement du Côté Obscur et Anakin y perdit la vie.

  Pendant que le commando risquait sa vie, C-3PO suivit Leia, assistant à la rencontre entre Nom Anor et Fey'lya, où ils annoncèrent la capture des enfants Solo. Le droïde de protocole, sans remarquer l'effet de la nouvelle sur son entourage, fut particulièrement intéressé par la réaction du Yuuzhan Vong à la révélation de la gémellité de Jacen et Jaina, réaction qu'il tenta d'analyser avant d'être désactivé par Han. Nom Anor ayant aussi révélé que Talfaglio était menacé, les Jedi, et C-3PO à bord du Faucon, libérèrent la planète peu après dans une victoire éclatante.

  Ils ne se doutaient pas que cette action initia l'invasion de Coruscant. Han, Leia et leur droïde découvrirent accidentellement une flotte d'assaut dans le Bantha Noir, qui fut balayée, mais cela ne leur fit gagner qu'un bref répit avant la bataille. Pendant quelques temps, les Solo revinrent à leur logement de la capitale, avec Ben, censément pour le faire profiter de la sécurité de la planète la mieux protégée de la galaxie. Là, C-3PO accueillit Viqi Shesh, à la trahison désormais connue, distrayant l'ex-Sénatrice pour la piéger et manquer de l'arrêter.

  Ce fut quelques jours après cette tentative d'embuscade que Leia éprouva à travers la Force le décès d'Anakin. Traumatisée, elle se refugia dans son affection pour son neveu sans s'apercevoir qu'elle lui faisait du mal. C-3PO, bien impuissant à l'apaiser, dut faire appel à l'aide de Han qui réussit à lui faire reprendre ses esprits. L'état de paix ne dura toutefois pas : l'offensive générale des Yuuzhan Vong débuta, dévastant la flotte de la Nouvelle République et la cité planétaire. Les Solo tentèrent de fuir, C-3PO essayant de sauver des plants de ladalums qui furent vaporisés lors d'un affrontement avec des espions extragalactiques, mais ils furent séparés suite à une manigance de Shesh.

  Le droïde de protocole se retrouva seul avec Ben dans un vaisseau rempli de réfugiés. Déployant des trésors d'ingéniosité plus courants chez R2-D2 que chez lui, il réussit à dissimuler le bébé, qu'il endormit, et à tromper les Yuuzhan Vong qui abordèrent le navire. Sa ruse dura suffisamment longtemps pour que Lando et ses droïdes CYV viennent les secourir, ce qui fut probablement l'un des seuls événements positifs lors de la chute de Coruscant.

4. Du désespoir à la joie d'une famille réunie

"Alors, voilà comment on se sent en étant courageux. Bizarre que ça ressemble autant à se sentir terrifié…"
C-3PO, après avoir infiltré une prison pour libérer Han et Leia

  Ils se replièrent tout d'abord sur Borleias où Wedge établit une tête de pont qui devait faire gagner un précieux répit à la Nouvelle République en concentrant l'attention des Yuuzhan Vong. On ignore quel fut le rôle de C-3PO exactement pendant cette campagne en attendant que le Faucon revienne de ses voyages à Hapès et dans la Gueule, mais il est probable qu'il assista aux premières réunions du Cercle Intérieur, une résistance fondée par Wedge. Après avoir déposé les enfants des combattants à Abri, la base Jedi de la Gueule, voyage à l'occasion duquel C-3PO s'avéra tout aussi impuissant à gérer des enfants normaux que sensibles à la Force, ils multiplièrent les missions.

  Entre deux trajets à travers les lignes ennemies, le droïde de protocole se montrait de plus en plus philosophe, trouvant un ami inattendu dans ses réflexions en la personne de CYV 1-1A, le droïde de combat personnel de Lando. Et, lorsqu'il fallait déjouer les plans des traîtres et opportunistes sabotant l'effort de guerre, il restait toujours aussi mobilisé. C-3PO aida les Solo à comprendre la situation politique de Vannix pour balayer les manigances de l'ambitieuse Addath Gadan. Sur Aphran IV, il fut même encore plus utile car Han et Leia se firent capturer et, en suivant les plans avisés de R2-D2, le droïde de protocole parvint à leur transmettre des armes et le moyen de s'évader.

  Mais tous leurs efforts, s'ils renforcèrent la résistance, ne put sauver Borleias qui s'acheva par une bataille qui coûta le "superdestroyer" Lusankya à la Nouvelle République et un vaisseau-monde aux Yuuzhan Vong. Les défenseurs de la galaxie se recentrèrent alors sur la nouvelle capitale, Mon Calamari, d'où le Faucon repartit aussitôt pour ramener la Commandeur Vana Dorja dans les Vestiges de l'Empire et tenter de rallier les forces de Pellaeon. Le voyage fut une torture pour C-3PO : le caractère de son maître sabotait toutes ses tentatives de respecter l'étiquette à l'occasion du trajet.

  Les échanges ne furent guère plus fructueux : les Impériaux refusèrent de se joindre aux combats, donnant seulement quelques informations tactiquement significatives à la Nouvelle République ainsi que la nouvelle du retour de Jacen, fraîchement échappé des griffes extragalactiques. En conséquence, dès leur arrivée sur Mon Calamari, Han, Leia et leur fils emménagèrent ensemble, C-3PO restant naturellement avec eux. Pendant quelques temps, la famille put se retrouver, jusqu'à ce que Jacen, Jaina et leurs amis soient promus au rang de Chevaliers Jedi et qu'ils retournent au front.

  On ignore si le droïde de protocole fit partie de l'équipage du Faucon lorsque celui-ci s'engagea dans la plus grande bataille depuis Coruscant, lors de la victoire majeure de la Nouvelle République sur Ebaq IX. La débâcle fut complète pour les Yuuzhan Vong : ils perdirent l'essentiel de leur flotte ainsi que leur Maître de Guerre. Le gouvernement en exil, nouvellement dirigé par Cal Omas et désireux d'utiliser un symbole aussi fort, saisit l'occasion pour fonder l'Alliance Galactique.

  Pour entretenir cette dynamique victorieuse et profiter du répit obtenu, le gouvernement décida de restaurer les communications entre les innombrables secteurs de la galaxie. Cette mission fut confiée, notamment, à Han et Leia qui embarquèrent C-3PO vers Galantos pour commencer. Si le droïde de protocole s'avéra plus encombrant qu'utile lors de la préparation du voyage, il fut indispensable sur place car son étude de l'émetteur planétaire mit en évidence le fait que les Fias s'étaient isolés volontairement. Jaina, qui les accompagnait en tant que leader de l'escadron Soleils Jumeaux, découvrit bien vite qu'ils cherchaient à cacher un pacte avec les Yuuzhan Vong qui avaient anéanti les Yevethas voisins pour eux.

  Les combats qui s'ensuivirent furent une victoire, qui laissa pourtant peu d'occasions de se réjouir car Tahiri Veila, ancienne petite amie d'Anakin et victime des tortures des extragalactiques, subissaient de plus en plus en crises de personnalité. C-3PO, suivant les consignes de Leia, garda un œil sur la jeune fille qui se mettait parfois à parler dans un dialecte yuuzhan vong incompris du droïde lui-même. Toutefois, la destination suivante mobilisa pleinement son attention, car ils rendirent sur Bakura où lui seul comprenait la langue des P'w'ecks. Lwothin, leur chef, prétendait qu'ils avaient renversé les Ssi-ruuks et souhaitaient s'allier avec Bakura à l'occasion d'une grande cérémonie.

  Celle-ci n'était qu'un piège, comme les Humains l'auraient compris plus vite en écoutant la traduction du rituel en temps réel par C-3PO : le souverain reptilien proclama clairement la planète comme territoire ssi-ruuvi. Une invasion démarra immédiatement après, seulement remportée grâce à la trahison des P'w'ecks envers leurs maîtres et les traductions du droïde de protocole qui permirent leur alliance avec les défenseurs de Bakura. Mieux : le premier ministre Cunderthol fut révélé dans son double-jeu avec les agresseurs et un informateur ryn, Goure, aida Tahiri à réconcilier son esprit avec lui-même.

  Après un passage sur Onadax qui leur permit d'embarquer Droma, le Faucon et son escorte filèrent sur Esfandia pour y secourir une station de communication stratégique. Là-bas, ils reçurent l'aide de Pellaeon, tout juste rallié à leur cause par Jacen lors de son propre voyage vers les Régions Inconnues. Profitant de ce soutien, les Solo combattirent au sol du monde gelé où C-3PO découvrit l'existence des Brrbrlpp, des indigènes inconnus avec lesquels il réussit à communiquer pour les protéger des Yuuzhan Vong et obtenir une assistance bienvenue.

  Les Brrbrlpp, Pellaeon et Tahiri récemment en paix avec elle-même furent trois des facteurs qui firent basculer les combats contre les Yuuzhan Vong en leur faveur sur Esfandia. Un nouveau traitre démasqué plus tard, la station fut sécurisée et les communications avec les Régions Inconnues purent être rétablies, permettant à l'ensemble des Solo et Skywalker de se parler pour la première fois depuis des mois. Les affrontements semblant diminuer, Tahiri fit un pèlerinage sur Dagobah au retour duquel elle décida de partir en mission sur Coruscant pour honorer une promesse faite à un Honteux. Avant son départ, C-3PO discuta avec la jeune fille qui réagit mal à sa tentative d'honorer sa nouvelle personnalité en lui parlant en Yuuzhan Vong. Elle lui déclara tout de même qu'il était un ami pour elle, et alla jusqu'à le prendre dans ses bras pour lui montrer son affection.

  Peu après son départ, le réseau HoloNet s'effondra à cause des Yuuzhan Vong, obligeant le Faucon à servir de messager entre les différentes flottes menant un assaut sur Bilbringi. Ayant rétabli les communications, Han emmena son vaisseau, et par conséquent C-3PO, au cœur du combat pour y secourir Wedge, à la tête des forces de l'Alliance Galactique, et sa fille, qui en faisait partie. Une fois de plus, ils frôlèrent tous l'annihilation mais réussirent à s'en sortir vivant à défaut d'être victorieux.

  Le conflit arrivait à sa fin et les deux camps cessèrent ensuite toute offensive pour réunir ses forces et frapper un coup fatal et définitif. Dans la préparation de cet ultime combat et entre deux parties de dejarik où la rouerie du Corellien surpassait la logique informatique, le droïde de protocole aida ses maîtres à secourir des prisonniers sur Selvaris. Malgré ses inquiétudes et ses probabilités alarmantes, il s'affirmait de plus en plus comme un membre d'équipage fiable et utile, allant jusqu'à participer aux abordages. Ils réussirent ainsi à sauver Thorsh, un Jenet qui leur donna des informations pour une nouvelle mission de sauvetage. Celle-ci fut néanmoins un piège qui manqua détruire le Faucon et les renvoya en piteux état sur Caluula, laquelle était en train de tomber aux mains des Yuuzhan Vong.

C-3PO

Han, Leia et C-3PO à la fin de la Guerre des Yuuzhan Vong.
Image extraite de la couverture japonaise du roman Le Nouvel Ordre Jedi : La Force Unifiée, partie 2.


  À l'occasion de cette bataille, le principal fait d'arme de C-3PO fut toutefois de commettre une erreur dans une déclaration, insultant les guerriers extragalactiques au lieu de les envoyer au loin. Ils furent heureusement sauvés par des Mandaloriens qui leur offrirent l'opportunité de s'enfuir et de rejoindre Mon Calamari où le combat de la dernière chance se préparait. Il est probable que C-3PO resta sur la capitale provisoire lorsque l'Alliance Galactique dut la défendre, alors que ses maîtres étaient en mission d'infiltration sur Caluula.

  À leur retour et après le départ précipité des Yuuzhan Vong alors que la victoire s'offrait à eux, la famille Solo-Skywalker put se réunir : Luke, Mara et Jacen revinrent dans l'espace connu, avec rien de moins que la planète Zonama Sekot, plus précisément dans le système de Coruscant. C-3PO fut particulièrement heureux de retrouver R2-D2, et leurs disputes, bien qu'il ne l'admettraît jamais. Comme de juste, les deux droïdes embarquèrent ensuite dans le Faucon pour l'ultime bataille de la guerre, la reconquête de Coruscant. Malgré leur réactivité et leur bonne volonté, le cargo et son équipage furent capturés à l'entrée du Puits du Cerveau-Monde.

  Heureusement pour eux, les renforts des Humiliés arrivèrent à temps pour empêcher la destruction des droïdes - inexplicablement délayée - et la mort de leurs propriétaires. Chacune des étapes suivantes de la bataille fut un succès : les derniers membres de l'élite des Yuuzhan Vong furent faits prisonniers, le Seigneur Suprême fut tué par Luke et Jacen élimina Onimi, celui qui manipulait les extragalactiques dans l'ombre. Même Nom Anor périt. Seul point noir : Luke fut très grièvement blessé et survécut de justesse. L'union de sa famille au soulagement de le voir en vie fut des plus intenses, à tel point que C-3PO lui-même partagea une partie de leur émotion.

  La paix revint, les Yuuzhan Vong totalement défaits et exilés sur Zonama Sekot. L'Alliance Galactique prit un essor qui portait plus de promesses encore que la Nouvelle République et les combattants fêtèrent la victoire à travers la galaxie. Dans cette euphorie, teintée d'une légère mélancolie à l'idée de tout ce qui avait été perdu, C-3PO se lança dans de grandes conversations paisibles avec R2-D2, à propos de leurs dernières aventures et de l'avenir. Il semblerait même que le petit astromécano en profita pour lui expliquer certaines choses qui avaient échappé au droïde de protocole, peut-être même des informations disparues lors de son effacement mémoriel quarante-huit plus tôt.

"Je sais, R2. Je n'envie les humains qu'en de très rares occasions. Mais là, ce serait bien l'une d'entre elles…"
C-3PO à R2-D2, face au soulagement des Solo-Skywalker de savoir Luke en vie

5. Le retour du Côté Obscur [haut]



"Franchement, monsieur, toutes les générations de Solo et de Skywalker sont-elles tenues de se comporter ainsi ?"
C-3PO à Jacen Solo, à propos du comportement de Ben Skywalker

  Pendant les cinq années qui suivirent, C-3PO resta avec Han et Leia, tous deux au service des Jedi sans faire formellement partie de l'Ordre. Le droïde développa pendant ce temps la désagréable habitude de souligner l'âge du capitaine du Faucon, et donc de l'exaspérer d'une manière inédite. Leurs aventures reprirent avec une demande de Kyp Durron d'enquêter sur la disparition des survivants à la mission sur Myrkr. Ils se rendirent à l'occasion sur un territoire de créatures insectoïdes que C-3PO ne parvint pas à comprendre, au contraire de Leia, à son grand désarroi.

  Ils rencontrèrent notamment Tarfang, un Ewok odieusement agressif dont le droïde s'offusquait des paroles qu'il devait traduire. Ils apprirent à cette occasion des informations sur Lizil, un nid killik qui fut le point de départ d'une guerre tripartite impliquant les Chiss. En enquêtant, ils découvrirent le nid Yoggoy, leur dirigeant UnuThul - anciennement le Jedi Raynar Thul - et le nid Gorog dont C-3PO put constater lui-même l'étrange influence sur les autres Killiks. Ils réussirent pourtant à retrouver les Jedi disparus, parmi lesquels Jaina et Zekk, quasiment devenus des Affiliés, et Jacen, qui ne semblait pas influencé le moins du monde.

  Les Gorog, et en particulièrement leurs Affiliés Welk et Lomi Plo, ne tardèrent à s'activer contre les Jedi. Ils blessèrent Saba Sebatyne, s'attaquèrent au Faucon par le biais d'Alema Rar, et ils se débrouillèrent pour accentuer la confusion autour de R2-D2. En proie à des pannes de plus en plus problématiques, l'astromécano révéla accidentellement à Luke et C-3PO de vieux enregistrements de Padmé, et le Nid Obscur en joua à chaque occasion. Les Jedi réussirent à lui asséner un revers lourd sur Kr - au cours duquel le droïde s'illustra surtout en protégeant le Faucon contre Tarfang -, interrompant leur conflit avec les Chiss mais leur succès ne fut que temporaire et les Killiks montrèrent bientôt de nouvelles velléités de conquête malgré leur relocalisation par l'Alliance Galactique.

  Profitant de la paix provisoire, Leia entama un véritable apprentissage Jedi auprès de Saba, et les Solo secondèrent les Jedi pour s'assurer de la pacification des Killiks sur Woteba. En raison d'une nanotechnologie inattendue, les insectoïdes s'agitèrent à nouveau, au point de forcer un blocus de l'Alliance Galactique pour recommencer à coloniser des mondes chiss. Pendant ce temps, C-3PO resta sur Woteba avec Luke et Han pour enquêter sur la nanotechnologie qui s'attaquait aux Killiks. Ils se heurtèrent aux manigances des Gorogs, qui forcèrent R2-D2 à dévoiler d'autres éléments sur Padmé et Anakin.

  Finalement, avec l'aide inattendue de Tarfang et son capitaine Jae Juun, ils parvinrent à quitter Woteba pour découvrir la fin du blocus et le début de ce qui allait devenir la Guerre de l'Essaim. Les Jedi étant incapables d'agir, Luke assuma son titre de Grand Maître et prit le contrôle de son Ordre pour résoudre la crise. Cette stratégie écœura Leia et poussa les Solo à mener leurs propres missions, prétendant faire du commerce avec les Killiks et pactiser avec leurs vieux ennemis squibs pour s'approcher de Jaina, fortement influencée par son statut d'Affiliée.

  Ils finirent par rejoindre Tenupe, le principal champ de bataille du conflit, où le Faucon fut capturé par les Chiss. Pour ajouter à la détresse de C-3PO, il ne put rien faire pour empêcher ses maîtres d'être interrogés ni le cargo d'être fouillé et saccagé de fond en comble. Malgré tout, Han put les emmener au cœur du combat, où Leia triompha d'Alema Rar, un succès récompensé par sa promotion officielle au rang de Chevalier Jedi, tandis que Luke mettait un terme au Nid Obscur et à la guerre par la même occasion.

  Dans les quatre années qui suivirent, la vie des Solo et des Skywalker se normalisa. Han et Leia s'installèrent sur Coruscant, où les jumeaux leur rendaient parfois visite, tout comme Luke et sa famille. Ben, admiratif de son oncle, aimait tenter de faire avouer des secrets de contrebandier à C-3PO, et Jacen, de retour de ses explorations de la Force, était un soutien pour le droïde. Ses fonctions se résumèrent à faire les repas et organiser les soirées familiales, de plus en plus tendues à mesure que les tensions politiques croissaient entre l'Alliance Galactique et Corellia et, par extension, entre Luke et Han.

C-3PO

C-3PO faisant le service lors d'un repas de famille des Solo-Skywalker.
Image extraite du guide The Essential Reader's Companion.


  Inquiet, le couple enquêta et, avec l'aide de C-3PO, ils comprirent que la situation évoluait vers la crise militaire. En voulant la désamorcer avant qu'il ne soit trop tard en rencontrant Aidel Saxan, dirigeante du système corellien, ils se retrouvèrent pris dans l'assaut déclenché par l'Alliance Galactique. Pendant ces combats, une opération Jedi neutralisa Centerpoint, tout juste réactivée, et un blocus fut établi sur Tralus. De façon étonnante, malgré la participation de Han et Leia, il semble que C-3PO ne prit pas part aux négociations avortées sur la station Toryaz pour désamorcer la situation, ni à l'enquête qui suivie ou à la libération de Tralus. En effet, pour une fois le capitaine du Faucon n'utilisa pas son vaisseau mais un chasseur pour évoluer au cœur du combat.

  La crise empirant, le couple Solo dut se faire le plus discret possible sur Corellia, laissant le droïde de protocole dans leur appartement, à gérer leurs communications avec Luke et leurs amis. Malgré la compagnie de R2-D2, Cakhmaim et Meewahl, il regrettait vraiment les voyages avec ses maîtres. Il manqua donc l'essentiel des événements du moment, ne découvrant que par le biais des médias la fondation de la Garde de l'Alliance Galactique par Jacen, ses raids contre les ressortissants corelliens de Coruscant ou la mort de Thrackan Sal-Solo. C-3PO ne quitta la capitale que pour accompagner l'ainé des Solo sur Corellia, où il remit à ses parents et Boba Fett la dépouille d'Ailyn Vel.

  La retrouvaille père-fils marqua une fracture dans la famille Solo, où Han s'intéressa davantage à son droïde qu'à Jacen, qu'il désavoua suite à son passage progressif vers les ténèbres. En réaction, ils suivirent le cœur de Han et se rangèrent du côté de Corellia pour tenter de neutraliser les volontés impérialistes de l'Alliance Galactique. Pour cela et en dépit des indiscrétions de C-3PO, ils aidèrent Wedge Antilles, chef des forces armées corelliennes, et le nouveau premier ministre Dur Gejjen à négocier une coalition avec Hapès. Avec les explications du droïde de protocole sur les traditions hapiennes, ils comprirent avoir été pris dans un piège à l'intention de Tenel Ka.

  Et, en effet, ils furent impliqués dans une tentative d'assassinat par Aurra Sing dont ils parvinrent à identifier l'employeur. Cependant, sur Hapès, Jacen résolut de punir ceux qui avaient mis Tenel Ka et leur fille en danger. Le Faucon échappa de justesse à un combat pour une tentative de coup d'Etat sur Hapès, au cours duquel C-3PO se démena pour réparer les brèches dans la coque, pour être pilonné à vue par Jacen qui détruisit la partie centrale du cargo. Cakhmaim et Meewalh périrent, mais les Solo, leur droïde et leurs passagers du moment survécurent. Après avoir largués ces derniers, Han, Leia et C-3PO prirent la fuite.

  Ils sollicitèrent l'aide de Lando pour regagner Corellia et infiltrer le blocus de l'Alliance Galactique, délogée de Tralus mais toujours présente. Pendant ce temps, le droïde de protocole fut chargé de superviser les réparations du Faucon sur Gyndine. Le cargo fut réparé en un temps record, à temps pour se mêler aux combats lorsque le blocus fut brisé par ce qui devint la Confédération, censée s'organiser sur Gilatter VIII. Les Solo s'y rendirent mais tombèrent dans le piège de leur chef militaire, Turr Phennir, et durent affronter Alema Rar et Lumiya, revenues d'entre les morts pour ressusciter les Sith.

  Après ces événements, ils se firent plus discrets. Leia rencontra ponctuellement Mara, mais Han et C-3PO restèrent cachés alors que la crise devenait une véritable guerre civile. Pourtant, leur famille fut encore plus déchirée : Jacen manipula Ben pour qu'il assassine Dur Gejjen, lui permettant par ricochet de prendre le pouvoir lors d'un coup d'Etat légal en destituant Cal Omas pour trahison. Plus tard, l'aîné des Solo affronta Mara, convaincue qu'il avait rejoint les rangs des Sith, sur Kavan. Le duel fut mortel, mais ce fut le nouveau Dark Caedus qui en sortit vainqueur. Luke, envahi par la douleur, se vengea en tuant Lumiya, qu'il pensait coupable, puis sombra dans sa peine à partir des funérailles de son épouse.

  Quasiment tout-puissant, il maintint le mandat d'arrêt sur ses parents, les obligeant à rester cachés avec C-3PO alors qu'il orchestrait la bataille interminable de Kuat, où ses actes lui coûtèrent le soutien des Jedi. Dans l'espoir de mettre un terme à cette folie, Han et Leia se rendirent sur Kashyyyk pour tenter de rallier les Wookies, sans l'aide de leur droïde qui aurait été incapable de ne pas chuter des arbres immenses. Finalement, ce fut Luke qui les convainquit de rejoindre les Jedi, une décision que Jacen sanctionna en incendiant la forêt planétaire.

  Totalement coupé de la réalité, et probablement des informations nécessaires à sa compréhension, C-3PO considérait encore le fils des Solo comme un enfant difficile mais Han et Leia comprirent qu'il était mort, remplacé par le Sith qu'il était devenu. Ils se rendirent donc sur Hapès pour obtenir l'aide de Tenel Ka afin de neutraliser Jacen, pendant que Luke l'affrontait en se mettant lui et R2-D2 en danger. Le droïde de protocole crut bien avoir perdu son meilleur ami dans les combats de Kashyyyk mais, fort heureusement, il n'en était rien. Toutefois, le nouveau Dark Caedus survécut et s'enfuit pour renforcer son pouvoir. Ce fut le point de départ de la Coalition Jedi, à la naissance de laquelle C-3PO eut le privilège d'assister.

  Ils s'établirent dans un premier temps sur Endor, où le droïde de protocole put recommencer à gérer les Ewoks. Depuis cette base, les Jedi s'organisèrent pour éliminer Alema Rar définitivement, détruire la menace de la station Centerpoint et secourir Allana, la fille de Jacen et Tenel Ka prise en otage par son père. Pour cette dernière mission, C-3PO fut mis à contribution en représentant les Solo alors que le Faucon était piloté par Jagged Fel, principal prétendant de Jaina, et le Maître Jedi Kyle Katarn. Les trois objectifs furent atteints avec succès et sans pertes notables, réunissant petite-fille et grands-parents, mais ils poussèrent Caedus dans ses retranchements, à la limite de la folie.

  L'Alliance Galactique se fractura davantage, le jeune Sith évinçant ceux qui l'avaient porté au pouvoir et devenant de plus en plus sauvages dans les batailles, encourageant une fureur meurtrière chez ses partisans. Il manqua d'être balayé sur Fondor mais s'en sortit convenablement, au prix de la vie de Pellaeon et malgré l'intervention inattendue de Daala à la tête d'une flotte hétéroclite. Malheureusement pour la Coalition Jedi, une mission de Ben pour recueillir des informations tourna mal, et Han et Leia furent incapables d'empêcher l'Alliance Galactique de le capturer. Présent également, C-3PO partagea leur affliction au point d'en affecter sa démarche mécanique.

  Pourtant, Luke leur révéla l'avoir prévu et presque organisé afin de contrôler la suite des événements et d'éviter une longue descente de la galaxie vers le Côté Obscur. Pour poursuivre son plan, la Coalition combattit pour libérer les astéroïdes Roche, où C-3PO servit en tant qu'officier des détecteurs du Faucon, une position privilégiée pour émettre des prévisions catastrophées quant à leurs chances de survie ou des propositions stratégiques immédiatement rejetées par Han. À l'occasion de la bataille, les Jedi se firent un nouvel allié en la personne de Boba Fett, dont le titre de Mand'alor incita le droïde de protocole à le traiter avec le respect dû à un Chef d'État.

  Cette nouvelle alliance fut la dernière : l'affrontement final avec Caedus ne tarda pas, près de Shedu Maad, le dernier sanctuaire en date des Jedi. Les affrontements furent d'une rare violence mais Jaina parvint finalement à tuer son frère, ce qui ouvrit la voie à la paix d'une Alliance Galactique dirigée par Daala, élue chef d'Etat. Pour les Solo et C-3PO, ce fut un soulagement mais aucunement une joie, même si la famille s'enrichit d'Allana. La princesse hapienne fut réputée décédée sur Shedu Maad et vécut quelques années avec ses grands-parents sous l'identité de l'orpheline de guerre Amélia Solo.

  Deux ans plus tard, suite à une découverte d'Allana, les Solo se mirent en quête des origines du Faucon, non sans subir une panne pour la cent-dix-huitième fois en quarante-trois ans d'après les observations de C-3PO. Fidèle à son ascendance, la jeune fille en profita d'ailleurs pour taquiner le fidèle droïde. Certaines de ses capacités semblaient ne jamais devoir évoluer car il était encore en peine de se faire respecter, malgré son expérience avec les quatre enfants Solo et Skywalker précédents. A l'inverse, Han lui faisait désormais suffisamment confiance pour lui confier des tâches de navigation ou de préparation du vaisseau, même en sa présence.

  Au fil de leur enquête, et en dépit d'une tentative contrée d'enlèvement d'Allana par des terroristes de Taris, ils finirent à retrouver la trace du plus ancien propriétaire du vieux cargo. Celui les mena jusqu'à Tandun III où ils découvrirent non sans agitation un (faux) artefact datant de l'Ancienne République. C-3PO s'illustra suffisamment pour que Han décide de le récompenser en le laissant piloter le Faucon à leur départ, agissant avec lui comme avec un véritable copilote.

  Une mauvaise nouvelle les accueillit cependant sur Coruscant : le gouvernement de l'Alliance Galactique trainait Luke en justice pour avoir permis les folies de Jacen, pourtant membre de son Ordre. Le Grand Maître négocia pour être frappé d'exil, R2-D2 restant avec Leia, alors même que des Chevaliers Jedi commençaient à perdre l'esprit. Les Solo ne purent s'en occuper immédiatement car C-3PO reçut un appel de Lando qui demanda l'aide de ses amis pour sauver son entreprise sur Kessel. Les deux droïdes ne furent pas des plus utiles et ils se contentèrent de rester avec Allana et Chance, en réalité prénommé Lando Junior. Dès que ce dernier fut envoyé au lit, la fillette manipula C-3PO avec la complicité de R2-D2 pour explorer la planète sismiquement instable.

  Les droïdes manquèrent de la perdre, aussi refusèrent-ils plus tard qu'elle reparte dans les galeries pour y retrouver Han et Leia, portés disparus. Ceux-ci découvrirent que les séismes n'allaient que s'amplifier, ce qui n'était pas pour rassurer C-3PO. Ils s'en sortirent néanmoins, et initièrent une opération audacieuse pour tenter de sauver Kessel. Comme toujours, le droïde de protocole se trouva à bord du Faucon lors de cette prise de risque mais, à part une grosse frayeur face à une araignée énergétique, ils réussirent à stabiliser la planète.

  A leur retour sur Coruscant, Leia comprit que l'enfance d'Allana était tout sauf ordinaire, aussi décida-t-elle d'emmener la fillette à la foire au bétail. Ainsi, quelques jours plus tard, toute la famille, y compris Jaina, et une escorte de Jedi se rendit à cet événement pour lui trouver un animal de compagnie. La sortie familiale dégénéra suite à la qui saisit soudainement la Jedi Natua Wan, comme plusieurs de ses confrères à cette époque, et C-3PO eut la surprise de découvrir la conclusion de la visite à la foire : Allana reçut un bébé nexu.

  Ce souci était tout de même moindre que la gestion des Jedi atteints de démence, alors que l'Alliance Galactique tentait de s'en servir pour mettre l'Ordre au pas. Le droïde de protocole travailla avec Cilghal et les guérisseurs du Temple pour les aider à comprendre les propos de Natua, qui s'exprimait de plus en plus dans sa langue reptilienne natale. Il s'avéra d'autant plus utile que la liste des malades s'allongeait rapidement, incluant Bazel "Barv" Warv, un ami d'Allana. La situation empirant, Wynn Dorvan, l'assistant personnel de Daala, osa même contacter les Solo pour les informer des plans radicaux de la Chef d'Etat envers les Jedi.

  Ils furent obligés d'évacuer les malades sur Shedu Maad en trompant les services de l'Alliance Galactique, ce qui exigea notamment que C-3PO surveille les communications pour savoir si leur stratagème avait été éventé. Bien que ce fût le cas, ils réussirent à gagner l'espace hapien pour y mettre les Jedi déments en sécurité. Ce ne fut pourtant pas la fin des problèmes : depuis son exil, Luke informa sa sœur et son beau-frère qu'il avait été confronté à des Sith et ils se rendirent sur Dathomir pour l'aider face à ces nouveaux adversaires.

  C-3PO et R2-D2 restèrent une nouvelle fois à bord du Faucon pour tenir compagnie à Allana et lui éviter les dangers de la faune locale. La fillette lui posa de sérieuses difficultés car elle était remarquablement intelligente et parfaitement capable de le mettre en défaut, tandis que l'astromécano prit l'initiative d'explorer le spatioport de Dathomir et disparut. Déterminée à secourir R2-D2, Allana piégea le droïde de protocole pour qu'il lui permette, à son insu, de quitter le Faucon Millenium. Elle parvint à localiser l'astromécano sans que C-3PO ne s'aperçoive de son absence.

  Lorsqu'elle fugua une deuxième fois, cette fois pour libérer R2-D2, désactivé par un criminel du nom de Monarg, elle se laissa repérer par le droïde doré qui n'eut d'autre choix que de la suivre. Quand il la rejoignit, il put constater que Monarg la menaçait et que son ami astromécano était neutralisé. Il fit alors preuve d'une imagination et d'un courage inhabituel : après avoir envoyé un ordre de réactivation à R2-D2, il gagna du temps en prétendant charger un programme de combat pour affronter le voleur. C-3PO manqua de se faire proprement disloquer mais son stratagème fonctionna et son ami utilisa à bon escient l'effet de surprise pour leur permettre de regagner le Faucon sains et saufs.

  Monarg les poursuivit néanmoins, et ils furent obligés de décoller pour se poser dans la jungle, malgré les objections du droïde de protocole qui fut très embarrassé d'en faire le compte-rendu à ses maîtres. A son grand soulagement, Han ne l'en blâma pas. Les Solo, ayant momentanément résolu la question Sith, repartirent sur Coruscant pour y jouer les médiateurs entre les Jedi et Daala. Inconscient des tensions politiques, C-3PO fut surtout concerné par l'éducation d'Allana et la participation à un diner entre les Solo et Jagged Fel, devenu le dirigeant de l'Empire depuis la fin de la seconde guerre civile.

  Comme souvent pour de telles occasions, ils se retrouvèrent en danger avec une attaque provoquée par le Moff Drikl Lecersen. Tous les indices convergeant vers Daala, les tensions repartirent à la hausse et se cristallisèrent autour du procès de Tahiri Veila pour l'assassinat de Pellaeon. Pendant ce temps, alors que les Solo soutenaient la jeune femme, C-3PO fut sollicité secrètement par Luke pour traduire des propos en keshiri de ses nouveaux alliés Sith. La confidentialité stressa le droïde de protocole, déchiré entre ses ordres et sa loyauté à Han et Leia, mais il s'acquitta brillamment de sa mission. Même s'il fut démasqué par Allana, obligeant le Grand Maître en exil à tout lui expliquer.

  Grâce à son expertise, C-3PO avait pu traduire une langue inconnue avec une réussite certaine et permettre aux Skywalker d'anticiper la trahison des Sith. Il ne put en revanche rien faire lorsque Luke eut à affronter Abeloth, une personnification du Côté Obscur, ou quand les Mandaloriens embauchés par Daala assiégèrent le Temple Jedi. Le droïde de protocole fut par contre ramené dans l'action après que la crise ait divisé les Jedi au point que Saba Sebatyne en prenne la tête, aux dépends de Kenth Hamner qui assumait l'intérim en l'absence de Luke. La Barabel envoya les Solo dans un commando pour libérer Valin et Jysella Horn, retenus prisonniers par l'Alliance Galactique en raison de leur psychose.

  L'opération fut risquée : C-3PO évita de peu une chute vertigineuse, ne devant son salut qu'à l'intervention de Han qui le rattrapa en risquant lui-même de tomber. Il y eut également des combats, au cours desquels ils échappèrent de peu à la destruction et R2-D2 en particulier. Ensemble, les deux droïdes permirent aux Solo et aux Jedi de mener leur mission à bien. Et le succès fut d'autant plus large que la lutte de Luke contre Abeloth, à l'autre bout de la galaxie, avait indirectement mis un terme à la psychose Jedi provoquée par l'entité du Côté Obscur.

  Par la suite, C-3PO et R2-D2 continuèrent d'être mis à contribution pour lutter contre les manigances de Daala, alors que Han et Leia poursuivaient les négociations avec la chef d'Etat. Cette coopération de façade ne dura que le temps nécessaire pour planifier la destitution de Daala et d'exécuter ce plan, auquel le droïde de protocole ne comprit quasiment rien. Il n'eut pas réellement le loisir de s'en inquiéter : les Solo partirent pour Klatooine presque aussitôt après pour y résoudre un conflit insurrectionnel.

  Comme toujours, C-3PO fut bien en peine d'empêcher Allana d'en faire à sa tête et de la confiner au Faucon, mais les Solo ne furent que très peu absents et Tenel Ka elle-même vint voir sa fille. Et ce fut le droïde de protocole qui attira les ennuis car il se fit enlever par des révolutionnaires désireux de libérer les droïdes. C-3PO fut soulagé que la fillette parvienne à le retrouver, non pas en raison d'une menace sur son existence mais de l'affliction ressentie à subir les discours idéologiques de ses ravisseurs.

  Il ignorait avoir été changé en bombe ambulante à seule fin de tuer Tenel Ka lorsqu'il lui servirait d'interprète. Fort heureusement pour lui, Allana comprit ce que ses sens dans la Force lui disaient et neutralisa le détonateur. Le droïde doré fut alors partagé entre le soulagement et l'agacement issu des plaisanteries de R2-D2 quant à son "caractère explosif". Ils rentrèrent ensuite sur Coruscant où les tensions politiques restaient énormes, accentuées par la menace d'Abeloth tout juste alliée aux Sith de la Tribu Perdue malgré les efforts de Luke pour les contrecarrer.

  Ils se réfugièrent à leur domicile de Coruscant, où ils reçurent Tahiri, évadée suite à sa condamnation, puis Jag Fel, de nouveau en couple avec Jaina et futur employeur de Tahiri, entre deux entretiens avec leurs vieux adversaires squibs. Puis la capitale de l'Alliance Galactique tomba sous le pouvoir des Sith et d'Abeloth et ils capturèrent Leia. La libérer fut aisé, mais affronter les tenants du Côté Obscur fut bien plus difficile. Et pendant que les Solo évacuaient les apprentis Jedi, C-3PO accompagnait Raynar Thul, Tekli et Lowbacca dans des sites killiks pour en apprendre davantage sur Abeloth.

  Ses compétences linguistiques les aidèrent grandement à comprendre les révélations du nid Thuruht et à ainsi retracer l'histoire de l'entité du Côté Obscur. Ils apprirent qu'elle était affiliée à la Famille, un groupe de Célestes devenus des personnifications de la Force, et purent ramener de précieuses informations aux Jedi. Dans le même temps, Coruscant fut libérée des Sith et les avatars d'Abeloth furent combattus et tués les uns après les autres au prix de lourds dégâts sur la capitale. La victoire fut célébrée dignement par les Solo avec le mariage de Jaina et Jag, dont C-3PO assura la présentation lors de la cérémonie.

  Seul point noir à ces festivités, Allana quitta ses grands-parents pour reprendre sa vie auprès de sa mère en tant qu'héritière présomptive du trône de Hapès. En conséquence, Han et Leia reprirent leur vie, quasiment détachée des Jedi, ce qui les mena à nouveau vers une entreprise de Lando, sur Sarnus. Visée par les frères Marvid et Craitheus Qreph, l'usine fut anéantie, blessant grièvement les Solo. C-3PO veilla donc sur lui en attendant son réveil, manquant l'arrivée de Luke dont une enquête sur Vestara Khai, ancienne alliée et amie de Ben, l'avait mené dans les environs.

  A peine remis, ils tentèrent de s'occuper des Qreph qui capturèrent et torturèrent Han et manquèrent de tuer Luke et Leia, et R2-D2. Le droïde de protocole fut laissé en arrière, ainsi en mesure de s'inquiéter pour eux et d'assister Lando et Ben pour les retrouver. Grâce à lui, ils purent secourir les jumeaux Skywalker, mais le Faucon se contenta de leur fournir un support aérien lorsqu'ils affrontèrent les Qreph, sauvant Han et annihilant les Columis au prix de grandes souffrances qui les convainquirent de tourner la page de l'héroïsme.

  Selon toute probabilité, C-3PO demeura aux côtés des Solo au cours des années qui suivirent. On ignore néanmoins quelles autres aventures ils vécurent ensemble dans leur retraite et dans quelles circonstances ils en vinrent à disparaître. Car, si R2-D2 franchit les décennies jusqu'à l'époque de Cade Skywalker, nulle trace ne fut retrouvée de C-3PO au-delà de ses soixante-dix-sept ans d'existence depuis son assemblage par Anakin Skywalker.

"Tu crois vraiment que la vie va rester aussi imprévisible qu'à l'habitude et que nos aventures vont continuer ? Je l'espère bien, mon petit ami, même si ces aventures ne sont pas aussi trépidantes que celles que nous avons vécues, même si on n'y retrouve pas cette vieille alchimie…"
C-3PO à R2-D2.


En savoir plus

  Dans la version française de la trilogie originale, C-3PO est renommé Z-6PO. Il ne s'agit ni d'une erreur ni d'une prise de liberté sans fondement : à l'époque, la politique de traduction privilégiait la phonétique pour rester le plus fidèle possible à l'œuvre en langue originale, ce au détriment de l'exactitude littérale du texte. La sonorité anglaise "ceethree" s'est donc vu en quelque sorte traduite par le français "zedsiss". Cette erreur initiale a fait l'objet de plusieurs tentatives d'explication. Ainsi, le roman Trêve à Bakura le présente sous la forme "Son vrai nom est Z - C-3PO, mais il répond au nom de C-3PO."

  Cette erreur est également prise en compte dans la novélisation de l'Épisode I La Menace Fantôme pour apporter la meilleure explication : dans la version française, C-3PO se présente en tant que Zis-Peye (6PO), ce qui est expliqué comme étant son ancien nom avant qu'Anakin lui donne sa dénomination définitive. Cette information étant partiellement contraire aux événements du film (car se situant dans un dialogue ininterrompu à l'écran), elle ne peut toutefois pas être considérée comme véridique.

  Dans la novélisation de l'Épisode II, L'Attaque des Clones, la plupart des informations relatives à C-3PO et aux Lars sont en totale contradiction avec les autres sources disponibles. Le roman statue notamment sur le fait que C-3PO a été équipé de carters après le mariage de Cliegg et Shmi, soit en l'an -27, alors que les autres sources telles que le Guide Officiel du film : Tout sur l'Attaque des Clones présente clairement ces carters comme mis en place en l'an -30. Plus tard, dans les épisodes de la série Clone Wars, ce sont les paroles de C-3PO qui sont erronées : il s'adresse à sa propriétaire en tant que "Princesse Padmé", ce qui est un titre qu'elle n'a jamais porté.

  Si l'on regarde la saga entière (dans la continuité Legends) dans l'ordre de parution des épisodes, IV-V-VI-I-II-III, C-3PO dit à la fois la première et la dernière réplique. Il est également l'un des deux seuls personnages à figurer dans chacun des six films.

  Les numéros 6 à 8 du comics Droids, According to the Droids, racontent les événements de Star Wars épisode IV en se recentrant particulièrement sur C-3PO et R2-D2. Cette aventure raconte des péripéties inédites que voici. Avant leur séparation et leur capture par les Jawas, les deux droïdes tombent dans une grotte sous le sable où des sortes de mammifères les donnent en pâture à un lézard d'acide qui finit par les recracher. Plus tard, lorsqu'ils attendent Luke et Obi-Wan à la sortie de la cantina, ils sont repérés par des Impériaux. Pour les fuir, ils vont dans une boutique de droïdes et achètent des accessoires pour se déguiser. Cela ne se révèle pas suffisant, mais ils parviennent à les semer dans les rues de Mos Eisley. À bord de l'Étoile de la Mort, lorsqu'ils quittent la salle de contrôle au niveau du hangar, les deux compères mécaniques entrent par inadvertance dans une zone interdite. La fausse autorisation qu'ils donnent à un stormtrooper les conduit auprès de Tarkin et Vador qu'ils s'empressent de fuir. Au moment du départ, le seul chemin d'accès pour retourner au hangar est le lieu du duel entre Vador et Obi-Wan. C-3PO se fait alors tirer au sol par R2-D2 pour passer sous les sabres lasers des duellistes. Finalement, sur la base de Yavin IV, les droïdes découvrent le mouchard de l'Empire qui est en réalité un droïde saboteur. À eux deux, ils parviennent à l'empêcher de détruire le générateur de la base.
  Ces scènes se déroulent en parallèle du film et ne gênent ou ne contredisent réellement ce qui est montré à l'écran. Toutefois, en considérant les situations quelques peu loufoques, elles ne sont pas mentionné dans le corps principal de la fiche, même si elle pourrait y prendre part.

  Certaines aventures de C-3PO sont peu crédibles car elles ne prennent pas en compte ses particularités physiques. L'un des exemples est son déguisement de stormtrooper sur Bakura : sa taille est insuffisante pour qu'il remplisse réellement une armure et la conception de ses bras, avec ses "pistons" les bloquant selon un certain angle, devrait l'empêcher de porter les protections des bras. La logique voudrait donc que, lors de cet épisode, C-3PO se soit promené avec une tenue de soldat sans les brassières et plaques d'avant-bras, révélant ainsi son armature dorée. L'auteur a par conséquent décrit une scène impossible.

  Dans Vision du Futur, le tome 2 de La Main de Thrawn, C-3PO rencontre N2 Neeadan E-elz. Ce personnage est un hommage à l'interprète du célèbre droïde, Anthony Daniels, et son nom a été choisi pour être un homonyme de l'acteur. Cette scène est donc particulièrement symbolique pour C-3PO.

  De même, les paroles du droïde dans la saga font l'objet de plusieurs reprises dans les différentes œuvres dans lesquelles il fait son apparition. Si "Nous sommes perdus" ("We are doomed") est la plus connue, d'autres sont parfois paraphrasées. Par exemple, sa phrase "Vus d'ici, les dégâts n'ont pas l'air considérables" lors de sa fuite du Tantive IV est reprise sous une forme légèrement modifiée dans le roman Le Nouvel Ordre Jedi : La Force Unifiée : "Vus d'ici, les dégâts ont vraiment l'air considérables", lorsqu'il inspecte le Faucon Millenium sur Caluula.

  Comme pour les autres personnages majeurs de la saga Star Wars, à l'exception notable de Chewbacca, la fin de C-3PO n'est pas connue. Il existe toutefois une histoire, dans les Star Wars Tales, fait apparaître le droïde doré mal en point, coupé en deux par ce qui semble être un coup de sabre laser. Il est découvert dans une grotte de Vindar, à côté d'un sabre appartenant probablement à Luke, et il mentionne le Jedi et R2-D2 avant d'être définitivement détruit. Cette histoire n'a jamais été intégrée à la continuité officielle par Lucasfilm et ne peut donc pas clôturer la longue histoire de C-3PO.


Actualités en relation

C-3PO fait son retour pour terminer 2017

J'espère que vous avez terminé la lecture du pack de Noël, parce que, bien que 2017 ait été très fournie avec notamment l'arrivée de 4 rédacteurs dans la section Encyclopédie et le cap...


Exposition Star Wars and the Power of Costume

Si vous passez par les Etats-Unis et plus précisément par la Floride, sachez qu'il vous sera possible de voir actuellement, et ce jusqu'au 1er avril 2018, l'exposition Star Wars and the Power of Costume au...


HoloNet : 20 nouvelles fiches vaisseaux rejoignent l'encyclopédie

Si vous avez un peu suivi ce qui a pu se dire sur les différents réseaux de l'HoloNet, ce nouveau pack de fiches ne vous surprendra pas. Pour les autres, le bruit courait qu'un pack sur les...


L'équipe vous souhaite un Joyeux Noël !

Et voilà, une nouvelle année est sur le point de se terminer. Et si la fin de l'année a été marquée par la sortie en salle de Star Wars : Les Derniers Jedi, qui a fait couler beaucoup...


Star Wars VIII : L'avis sans spoiler de Dark Sekot

Ayant enfin pu voir le film, me voici désormais apte à donner mon avis sur Les Derniers Jedi. Commençons sans spoiler, je détaillerai dans une version plus complète accessible à la fin de cette news. Pour résumer mon...


Informations encyclopédiques
C-3PO
Nom
C-3PO
Classe
Unique
Modèle
Constructeur
Type
Droïde protocolaire
Fonction
Diplomatie
Relations humains/cyborgs
Traduction
Respect du protocole
Mondanités
Taille
1.67 m
Vaisseau
Variable
Prix
43000 crédits (occasion)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Co-auteur(s)

Date de création
avant 2006

Date de modification
31/12/2017

Nombre de lectures
25 253


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "C-3PO" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Attack of the Clones : The Visual Dictionary
  • Chewbacca
  • Classic Star Wars 7
  • Classic Star Wars 8
  • Classic Star Wars : The Early Adventures #5
  • Clone Wars Adventures - Volume 03
  • Clone Wars Adventures - Volume 04
  • Clone Wars Vol. 02 : Victoires et Sacrifices
  • Dark Empire - Dark Empire
  • Dark Empire - Dark Empire II
  • Dark Empire - Empire's End
  • Dessin Animé : Clone Wars
  • Dessin Animé : Droids
  • Dessin Animé : Ewoks
  • Droids 1 (Marvel) : The Destroyer
  • Droids 2 (Marvel) : The Ultimate Weapon
  • Droids 3 (Marvel) : The Scarlet Pirate
  • Droids 4 (Marvel) : Lost in Time
  • Droids 5 (Marvel) : Separated
  • Droids 6 (Marvel) : Star Wars According to the Droids, Book I
  • Droids 7 (Marvel) : Star Wars According to the Droids, Book II
  • Droids 8 (Marvel) : Star Wars According to the Droids, Book III
  • Droids : Artoo's Day Out
  • Droids : Rebellion
  • Droids : Season of Revolt
  • Droids : The Kalarba Adventures
  • Droids : The Protocol Offensive
  • Épisode I - Journal : Amidala
  • Épisode I - Journal : Anakin
  • Épisode I - La Menace Fantôme (roman jeunesse)
  • Épisode I : La Menace Fantôme (roman)
  • Episode I : The Visual Dictionary
  • Épisode II : L'Attaque des Clones (roman)
  • Épisode III : La Revanche des Sith (roman)
  • Épisode IV : Un Nouvel Espoir (roman)
  • Épisode V : L'Empire Contre-Attaque (roman)
  • Épisode VI : Le Retour du Jedi (roman)
  • Insider #067 (Who's Who : Max Rebo Band...)
  • Junior Jedi Knights, Vol. 1 : The Golden Globe
  • L'Académie Jedi, Vol. 1 : La Quête des Jedi
  • L'Académie Jedi, Vol. 2 : Sombre Disciple
  • L'Académie Jedi, Vol. 3 : Les Champions de la Force
  • L'Empire des Ténèbres Vol. 1 : La Résurrection de l’Empereur
  • L'Empire des Ténèbres Vol. 2 : Le Destin de la Galaxie
  • L'Empire des Ténèbres Vol. 3 : La Fin de l’Empire
  • L'Étoile de Cristal
  • L'Héritage de la Force, Vol. 1 : Trahison
  • L'Héritage de la Force, Vol. 2 : Descendances
  • L'Héritage de la Force, Vol. 3 : Tempête
  • L'Héritage de la Force, Vol. 4 : Exil
  • L'Héritage de la Force, Vol. 5 : Sacrifice
  • L'Héritage de la Force, Vol. 6 : Enfer
  • L'Héritage de la Force, Vol. 7 : Fureur
  • L'Héritage de la Force, Vol. 8 : Révélation
  • L'Héritage de la Force, Vol. 9 : Invincible
  • La Crise de la Flotte Noire, Vol. 1 : La Tempête approche
  • La Crise de la Flotte Noire, Vol. 2 : Le Bouclier Furtif
  • La Crise de la Flotte Noire, Vol. 3 : Le Défi du Tyran
  • La Croisade Noire du Jedi Fou, Vol. 1 : L'Héritier de l'Empire
  • La Croisade Noire du Jedi Fou, Vol. 2 : La Bataille des Jedi
  • La Croisade Noire du Jedi Fou, Vol. 3 : L'Ultime Commandement
  • La Main de Thrawn, Vol. 1 : Le spectre du passé
  • La Main de Thrawn, Vol. 2 : Vision du futur
  • La Nouvelle Rébellion
  • La Planète du Crépuscule
  • La saga du Prince Ken, Vol. 1 : Le Gant de Dark Vador
  • La saga du Prince Ken, Vol. 2 : La Cité perdu des Jedi
  • La saga du Prince Ken, Vol. 3 : La Vengeance de Zorba le Hutt
  • La saga du Prince Ken, Vol. 4 : Le Prophète Suprême du Côté Obscur
  • La saga du Prince Ken, Vol. 5 : La Reine de l'Empire
  • La saga du Prince Ken, Vol. 6 : Le Destin du Prince Jedi
  • La Trilogie Corellienne, Vol. 1 : Traquenard sur Corellia
  • La Trilogie Corellienne, Vol. 2 : Assaut sur Selonia
  • La Trilogie Corellienne, Vol. 3 : Bras de Fer sur Centerpoint
  • Le Cycle de Thrawn Vol. 1.1 : L’Héritier de l’Empire
  • Le Cycle de Thrawn Vol. 1.2 : L’Héritier de l’Empire
  • Le Cycle de Thrawn Vol. 2 : La Bataille des Jedi
  • Le Cycle de Thrawn Vol. 3.1 : L’Ultime Commandement
  • Le Cycle de Thrawn Vol. 3.2 : L’Ultime Commandement
  • Le Destin des Jedi Vol. 01 : Proscrit
  • Le Destin des Jedi Vol. 02 : Présage
  • Le Destin des Jedi Vol. 02,5 : First Blood
  • Le Destin des Jedi Vol. 03 : Abysse
  • Le Destin des Jedi Vol. 04 : Revers
  • Le Destin des Jedi Vol. 05 : Alliés
  • Le Destin des Jedi Vol. 06 : Vortex
  • Le Destin des Jedi Vol. 07 : Jugement
  • Le Destin des Jedi Vol. 08 : Ascension
  • Le Destin des Jedi Vol. 09 : Apocalypse
  • Le Fantôme de Tatooine
  • Le Mariage de la Princesse Leia
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 01 : Vecteur Prime
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 02 : La Marée des Ténèbres I : Assaut
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 03 : La Marée des Ténèbres II : Naufrage
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 04 : Les Agents du Chaos I : La Colère d’un Héros
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 05 : Les Agents du Chaos II : L'Eclipse des Jedi
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 06 : Point d'équilibre
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 07 : L'Aurore de la Victoire I : Conquête
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 08 : L'Aurore de la Victoire II : Renaissance
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 09 : Etoile après Etoile
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 11 : Derrière les Lignes Ennemies I : Le Rêve Rebelle
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 12 : Derrière les Lignes Ennemies II : La Résistance Rebelle
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 14 : La Voie Du Destin
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 15 : L'Hérétique de la Force I : Les Vestiges de l'Empire
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 16 : L'Hérétique de la Force II : Les Réfugiés
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 17 : L'Hérétique de la Force III : Réunion
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 18 : L'Ultime Prophétie
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 19 : La Force Unifiée
  • Le Sabre Noir
  • Les Enfants du Jedi
  • Les Jeunes Chevaliers Jedi, Vol. 01 : Les Enfants de la Force
  • Les Jeunes Chevaliers Jedi, Vol. 03 : Génération Perdue
  • Les Jeunes Chevaliers Jedi, Vol. 11 : L'Arme Secrête de l'Empereur
  • Les Jeunes Chevaliers Jedi, Vol. 14 : La Crise
  • Les Ombres de l'Empire (roman)
  • Les Ombres de l’Empire Vol. 1
  • Les Ombres de l’Empire Vol. 2 : Evolution
  • Luke Skywalker and the Shadows of Mindor
  • Marvel Star Wars 07 : New Planets, New Perils
  • Marvel Star Wars 08 : Eight for Aduba-3
  • Marvel Star Wars 09 : Showdown on a Wasteland World
  • Marvel Star Wars 11 : Star Search
  • Marvel Star Wars 12 : Doomworld
  • Marvel Star Wars 13 : Day of the Dragon Lords
  • Marvel Star Wars 14 : The Sound of Armageddon
  • Marvel Star Wars 15 : Star Duel
  • Marvel Star Wars 18 : The Empire Strikes
  • Marvel Star Wars 19 : The Ultimate Gamble
  • Marvel Star Wars 20 : Deathgame
  • Marvel Star Wars 21 : Shadow of a Dark Lord
  • Marvel Star Wars 25 : Siege at Yavin
  • Marvel Star Wars 26 : Doom Mission
  • Marvel Star Wars 27 : Return of the Hunter
  • Marvel Star Wars 29 : Dark Encounter
  • Marvel Star Wars 31 : Return to Tatooine
  • Marvel Star Wars 32 : The Jawa Express
  • Marvel Star Wars 33 : Saber Clash
  • Marvel Star Wars 34 : Thunder in the Stars
  • Marvel Star Wars 35 : Dark Lord's Gambit
  • Marvel Star Wars 36 : Red Queen Rising
  • Marvel Star Wars 47 : Droid World
  • Marvel Star Wars 48 : The Third Law
  • Marvel Star Wars 49 : The Last Jedi
  • Marvel Star Wars 50 : The Crimson Forever
  • Marvel Star Wars 51 : Resurrection of Evil
  • Marvel Star Wars 52 : To Take The Tarkin
  • Marvel Star Wars 55 : Plif
  • Marvel Star Wars 58 : Sundown
  • Marvel Star Wars 61 : Screams in the Void
  • Marvel Star Wars 62 : Pariah
  • Marvel Star Wars 68 : The Search Begins
  • Marvel Star Wars 69 : Death in the City of Bone
  • Marvel Star Wars 72 : Fool's Bounty
  • Marvel Star Wars 74 : The Iskalon Effect
  • Marvel Star Wars 76 : Artoo-Deetoo to the Rescue
  • Marvel Star Wars 80 : Ellie
  • Millennium Falcon
  • Nid Obscur Vol. 1 : Le Roi des Affiliés
  • Nid Obscur Vol. 2 : La Reine Invisible
  • Nid Obscur Vol. 3 : La Guerre de l'Essaim
  • Nouvelle République Vol. 2 : Union
  • Nouvelle République Vol. 3 : Chewbacca
  • Rebel Force Vol. 1 : Target
  • Rebel Force Vol. 2 : Hostage
  • Rebel Force Vol. 3 : Renegade
  • Rebel Force Vol. 4 : Firefight
  • Rebel Force Vol. 5 : Trapped
  • Rebel Force Vol. 6 : Uprising
  • Splinter of the Mind's Eye 1
  • Splinter of the Mind's Eye 2
  • Splinter of the Mind's Eye 3
  • Splinter of the Mind's Eye 4
  • Star Wars : The Complete Visual Dictionary
  • Star Wars : The Visual Dictionary
  • Star Wars Episode I : La Menace Fantôme
  • Star Wars Episode II : L'Attaque des Clones
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith
  • Star Wars Episode IV : Un Nouvel Espoir
  • Star Wars Episode V : L'Empire contre-attaque
  • Star Wars Episode VI : Le Retour du Jedi
  • Tales from Jabba's Palace
  • Tales from the Mos Esley Cantina
  • The Complete Star Wars Encyclopedia
  • The Essential Chronology
  • The Essential Reader's Companion
  • The New Essential Chronology
  • The New Essential Guide to Characters
  • The New Essential Guide to Droids
  • Trêve à Bakura
  • Ultime Épreuve
  • Union 1
  • Union 2
  • Union 3
  • Union 4

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.