C-3PX


C-3PX était un redoutable droïde assassin conçu par l'Apprenti Sith Dark Maul pour garder son Infiltrateur Sith et qui connut une carrière fructueuse de chasseur de primes.

  Il était plutôt rare qu'une entreprise voie un de ses produits nuire à sa notoriété. Ce fut le cas pour Cybot Galactica avec l'un de ses droïdes : C-3PX. Ce modèle était au départ destiné au protocole mais C-3PX était bien à part puisqu'il était un droïde tueur. Et quelle meilleure explication à cela lorsque l'on sait que son créateur ne fut autre que l'Apprenti Sith Dark Maul.

  I.-Constitution

  Créé il y a près de cent ans avant la Bataille de Yavin, C-3PX provenait de la série 3PX, une ligne de droïdes produits et vendus exclusivement dans la Bordure Extérieure. La série de machines ne fut guère appréciée par les Humains, ce qui fit qu'elle rencontra très peu de succès, contrairement au modèle 3PO. C-3PX connut un certain nombre de maîtres avant d'échoir à l'apprenti de Dark Sidious/Palpatine dans des circonstances mystérieuses. De modèle de protocole standard, le droïde devint une véritable machine de guerre.

  Maul effectua quelques modifications essentiellement internes pour en faire un redoutable assassin. Sous l'apparence simple d'un droïde 3PO,  la machine vit sa force, sa vitesse, ses réflexes et son agilité augmenter, au point  qu'on disait qu'elle était capable de rivaliser avec un Wookie de taille moyenne. C-3PX était capable de déployer 83 armes, toutes camouflées dans sa structure, et pouvait manipuler habilement des fusils blaster. D'ailleurs, il dégainait bien plus vite que les meilleurs tireurs d'élite de la galaxie. De plus, il était équipé de nouveaux photorécepteurs qui lui donnaient des yeux rouges luisants (seul signe de son impressionnante batterie de senseurs). Enfin, le droïde disposait d'une perception de 360° en trois dimensions et il avait un de ses blasters fixé derrière sa tête. Autant dire qu'il était quasiment impossible de le surprendre par derrière.

C-3PX

C-3PX et quelques-unes de ses armes
Image extraite de The Force Unleashed Campaign Guide


  II.-Activités

  Le Zabrak avait besoin d'un gardien discret et efficace pour son Infiltrateur Sith, le Scimitar. C-3PX rendit de grands services à son maître ; il traitait par exemple avec les autorités portuaires et d'autres choses pour lesquelles Maul n'avait pas de patience. Malheureusement, C-3PX se retrouva un jour séparé de son maître. Il existe de nombreuses versions de l'abandon du droïde :
- La première stipule que ce fut au cours d'une mission pour livrer des chasseurs stellaires droïdes à la Fédération du Commerce. Des voleurs bartokk avaient volé les engins et tentèrent d'impliquer les Neimoidiens dans une sinistre conspiration. Dark Maul intervint et se laissa capturer avec C-3PX par les voleurs pour pouvoir infiltrer leur base. Là, l'Apprenti Sith se libéra et détruisit la forteresse de Bartokk mais, hélas, il perdit la trace de son droïde et quitta la planète, indifférent au sort de la machine.
- La seconde version prend place au moment de la mort de Maul à la fin du Blocus de Naboo. Des enquêteurs républicains découvrirent le Scimitar et C-3PX à l'intérieur. Conscient que cette découverte et les secrets sith présents dans la mémoire du droïde risquait de le démasquer, le Chancelier Suprême Palpatine ordonna qu'on efface expressément les banques de mémoire de C-3PX et le confia à l'ingénieur Raith Sienar.

  Il est certain que la machine de guerre tomba entre les mains de Sienar qui la transforma en une unité d'espionnage. A cet effet, il plaça sur sa carcasse des plaques provenant de droïdes de série 3PO, le rendant impossible à distinguer parmi les autres droïdes de protocole. Ce fut à ce moment là que C-3PX reçut ses photorecepteurs à infrarouge et différents types de senseurs qui furent intégrés à son châssis. Sa première mission d'espionnage industriel fut pour le compte de Republic Sienar Systems et il servit également en tant qu'espion pour la Grande Armée de la République lors de la Guerre des Clones. Après la fin de la guerre, C-3PX devint la propriété de l'Empire Galactique.

  Alors qu'il travaillait pour l'Amiral Screed sur Roon, C-3PX disparut et échoua dans l'Agence de Droïdes Intergalactique qui le mit en vente. Il tomba alors entre les mains d'un petit criminel du nom d'Olag Grek qui l'acheta et le réactiva sur la Station Hosk en orbite de la planète Kalarba. Ce dernier ne se doutait pas des réelles capacités de son droïde "protocolaire" ce qui explique pourquoi la machine subit quelques dommages. En effet, Grek était de nature paresseuse et économe et n'effectua pas l'entretien de la mémoire de son droïde. Si la programmation du tueur cybernétique à l'armure dorée resta intacte, la plupart de ses armes furent endommagées et impossibles à réparer. Il ne lui resta plus que neuf blasters opérationnels dont celui placé derrière sa tête. Des réparations bas de gamme qui valurent un bandeau en croix sur le front pour  C-3PX et le mépris éternel du droïde pour Olag Grek.

C-3PX

Mieux vaut ne pas chercher des crosses à ce droïde...
Image extraite des Dossiers Officiels Atlas


  3PX détesta travailler pour lui, ce petit malfaiteur de rien du tout qui se voyait grand criminel. Il exécuta quelques missions pour lui et le vit récolter tous les lauriers de son travail alors qu'il n'avait pris aucun risque. Le droïde se montra toutefois patient et attendit le moment opportun pour quitter Olag. Lorsque le malfaiteur dut s'enfuir en hâte de la Station Hosk à cause de ses activités douteuses, il laissa derrière lui C-3PX qui fut alors désactivé et abandonné, personne de se doutant du danger qu'il représentait derrière la façade d'un droïde protocolaire à l'aspect inoffensif. Plus tard, les créditeurs de Grek le trouvèrent et le tueur cybernétique, comprenant qu'il était enfin libéré de son ancien propriétaire, quitta brutalement son nouveau maître.

  Il décida alors de faire ce qu'il savait le mieux : tuer. Il entama ainsi à son propre compte une carrière d'assassin et son entreprise connut rapidement un franc succès. Enchaînant contrat sur contrat, ses méthodes n'avaient pas leurs pareilles : son déguisement de droïde protocolaire se révéla très pratique pour approcher les cibles et, lorsqu'il entrait à l'action, il était malheureusement trop tard pour les victimes qui passaient de vie à trépas. Autant dire que C-3PX vivait une vie bien remplie et heureuse mais il faillit être rattrapé par son passé lorsqu'il retourna à la Station Hosk.

  Olag Grek qui s'était rebaptisé Mollo pour plus de sécurité s'était associé à un droïde technicien du nom de Trillka. Il s'était bâti une petite fortune en organisant des "combats à mort" de droïdes, des duels qui furent populaires auprès de la population louche. Celle-ci commença à réclamer des spectacles de gladiateurs avec des droïdes taillés pour le combat. Pris à son propre jeu, Olag commença à paniquer et vit dans le retour de C-3PX une opportunité d'utiliser son ancien droïde comme gladiateur. Ainsi, pour l'avoir, il dénonça 3PX aux autorités du système en dévoilant son identité et son statut d'assassin. Le tueur cybernétique à l'armure dorée vit alors des affiches avec son portrait fleurir, l'empêchant d'opérer dans l'anonymat.

  Cela n'allait pas se passer comme ça : 3PX décida de retrouver son ancien propriétaire et retourna à la Station Hosk. Là, il fut confondu avec un autre droïde, le craintif C-3PO. Le propriétaire de ce dernier, un dénommé Nak, prit C-3PX pour son droïde, tandis que C-3PO était amené dans l'arène par Olag Grek. La conduite agressive du droïde assassin mit rapidement la puce à l'oreille de Nak qui comprit qu'il ne s'agissait pas là de son droïde. Il l'amena aussitôt à Grek et sauva à temps l'autre unité de protocole. De nouveau face à Grek, C-3PX montra le désir de le dessouder mais il s'aperçut rapidement qu'il n'échapperait pas à un sort final, surtout que son identité était à présent connue de tous.

  Cependant, le droïde assassin était toujours disposé à se venger. Ainsi, il défia en combat singulier le petit droïde astromécano répondant au nom de R2-D2. L'affrontement entre les deux droïdes sembla inégal (tous les parieurs misant de l'argent sur lui), mais C-3PX décida de truquer le match et se laissa démonter petit à petit par R2-D2 jusqu'à devenir un tas de ferraille. Voyant ce lamentable spectacle et sentant s'être fait avoir, le public de l'arène entra dans une colère folle et poursuivit Olag Grek qui se retrouva traqué à la fois par une foule colérique et par la sécurité de la Station Hosk. Le criminel dut  à nouveau tout abandonner et fuir et R2-D2 et C-3PO furent prestement libérés. Il semble que la carrière de C-3PX se termina ainsi, mais rien n'est moins sûr : peut-être simula-t-il sa propre mort pour mieux reprendre son rôle de droïde assassin en toute impunité.


Actualités en relation

Star Wars Rebels : Une bande-annonce pour les ultimes épisodes de la série!

Après une longue pause marquée par la sortie des Derniers Jedi, la série d'animation Star Wars Rebels s'apprête à revenir sur le devant de la scène dans les prochaines semaines, afin de clore sa quatri...


Solo : Lucasfilm dévoile le synopsis officiel

Alors que nous attendons toujours la première bande-annonce pour Solo : A Star Wars Story, voilà que Lucasfilm vient - enfin ! - de reparler du spin-off, un peu plus d'un mois après la sortie des Derniers Jedi. Nous voil...


Solo : La première bande-annonce diffusée en fin de semaine ?

Bien que seuls cinq mois nous séparent de la sortie de Solo : A Star Wars Story, il ne vous aura pas échappé que nous n'avons toujours pas vu une seule bande-annonce pour le film en question. Et bien...


LEGO Star Wars : Visuels exclusifs des nouveautés Eté 2018

Alors oui, les photos piquent un peu les yeux... Mais ces images issues d'un catalogue interne LEGO montrent bien quels sets seront proposés dans les rayons en août 2018. Il s'agit vraisemblablement d'un catalogue édité par...


LEGO Star Wars : Un concours pour gagner un Porg de 8000 pièces

These ARE the Porgs you're looking for... C'est le titre du concours lancé par The LEGO Group à l'occasion de la sortie dans les salles de l'Episode VIII : Les Derniers Jedi, avec à la clé la possibilité de gagner...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
C-3PX
Nom
C-3PX
Classe
Unique
Constructeur
Type
Droïde assassin
Fonction
Assassinat
Espionnage
Armement
83 armes dont
-1 lance-missiles
-1 projecteur de gaz
-1 cutter à fusion
-1 blaster à répétition
-1 canon laser camouflé
-1 fusil blaster
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/12/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
44 296


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Dossiers Officiels Atlas
  • The New Essential Guide to Droids
  • WOTC - The Force Unleashed Campaign Guide (SAGA Edition)
  • WOTC - Ultimate Adversaries

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.