C8-42


Assistant droïde personnel dont le rôle prit une ampleur disproportionnée avec sa propriétaire Elise Montagne

  Dure vie que fut celle du droïde protocolaire C8-42. Assemblé vers l'an -4.000 par un colon de Dantooine, son rôle de droïde assistant personnel prit une ampleur disproportionnée quand son créateur mourut et qu'il se retrouva seul avec Elise Montagne, épouse du défunt. En effet, celle-ci s'attacha beaucoup trop à lui et elle tenta de traiter le pauvre C8-42 comme feu son mari. Cette obsession devint malsaine. Elise voyait rarement d'autres personnes et semblait faire une fixation sur le droïde comme image de son mari. Face à cet isolement croissant de sa propriétaire, C8-42 décida de partir. Un jour, il profita qu'Elise était dans le jardin pour quitter la ferme.

  Marchant dans les pleines verdoyantes de Dantooine, le droïde se demanda s'il n'avait pas agi de manière égoïste. Elise devait être hystérique en voyant qu'il avait disparu, mais c'était un mal pour un bien. Il valait mieux qu'il cesse d'exister : certes sa propriétaire serait désespérée mais elle pourrait enfin rencontrer de nouvelles personnes, des personnes vivantes. C'est pourquoi il se mit à la recherche de chiens kath. Ces bêtes s'étaient montrées très agressives ces derniers temps et peut-être qu'elles voudront bien arracher les circuits d'un malheureux droïde et mettre ainsi fin à ses jours.

C8-42

C8-42 se sacrifia en se jetant dans la gueule des chiens kath.
Image tirée du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Finalement, C8-42 trouva ces créatures qui, bien évidemment, se jetèrent sur lui. Il ne chercha pas à les fuir, même s'il commença à craindre de se voir disparaître. Ce fut alors qu'un Jedi arriva et tua les bêtes avec son sabre laser. Le droïde remercia son sauveur qui lui demanda s'il n'avait pas des pulsions suicidaires. Il est vrai qu'il avait sacrément souffert des crocs des chiens kath, mais cela n'était rien en comparaison à ce que lui avait fait subir sa propriétaire. Le Jedi sembla étonné d'entendre cela et C8-42 lui raconta son histoire. Il comprit que le jeune homme qui l'avait sauvé avait été envoyé par Elise Montagne pour le retrouver. Cerné, le droïde demanda à son sauveur de ne pas alerter son ancienne propriétaire et lui raconta son histoire que le Jedi écouta attentivement.

C8-42

La rencontre décisive de C8-42 avec un certain Jedi...
Image tirée du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  C8-42 en vint ensuite à lui demander s'il serait d'accord pour le détruire. On pense que Revan (c'était lui, le Jedi) comprit la situation dramatique dans laquelle se trouvait Elise Montagne et qu'il mit fin à l'existence du droïde. On pense qu'ensuite il alla voir la femme et lui expliqua pourquoi son droïde avait agi ainsi. Peut-être que la destruction de C8-42 permit à sa malheureuse propriétaire de réaliser ce que son chagrin l'avait conduit à faire, une prise de conscience nécessaire pour remonter la pente...



Note de Revan_Skywalker : Le visage de Revan qui apparaît dans cette fiche n'est pas officiel. Les images concernées ne sont fournies qu'à but illustratif, le visage de Revan étant inconnu.
Informations encyclopédiques
C8-42
Nom
C8-42
Classe
Protocolaire
Constructeur
Mari d'Elise Montagne
Type
Fonction
Assistant personnel
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/02/2010

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
44 099


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.