Droïde Cuisinier COO


Modèle courant de droïde-cuisinier utilisé dans les long-courriers

  Il faut bien l'avouer en toute honnêteté, et ce en dépit des premières impressions qu'il donne, ce n'était pas la faute du droïde COO s'il n'était pas apprécié par les êtres organiques pour qui il préparait des repas; ce défaut inhérent à la gamme est dû en partie à sa conception. En effet, les unités cuisinières de la série COO furent conçues par Publictechnic d'une façon économique, facteur sur lequel s'est déjà basée la compagnie en créant son local mobile de service public 850.AA.
  Pour un coût de fabrication moindre, le droïde-cuisinier COO se basait sur le châssis d'un droïde ouvrier, c'est-à-dire à la fois squelettique et résistant. Ces machines de deux mètres de haut possédaient une paire de jambe robuste en duracier dont les pieds n'étaient autres que des pinces magnétiques, ce qui permettait aux COO de se maintenir en place pendant les turbulences ou les problèmes de gravité subis par le vaisseau à bord duquel ils travaillaient en général.

  La forme du torse du COO est reconnaissable entre toutes, car rappelant un C équipé de six bras manipulateurs dotés de pinces préhensiles, soit d'ustensiles de cuisine; ces bras étaient divisés en deux sections, la première, correspondant au bras d'un humain, était rigide tandis que la seconde, correspondant à l'avant-bras et à la main, était télescopique et pouvait opérer sur des angles de plus ou moins 180 degrés sur les plans horizontal et vertical. Pour éviter encore un coût de fabrication trop élevé, les bras du droïde n'étaient pas interchangeables.
  Sa tête en forme de rectangle comprenait un photorécepteur et un synthétiseur vocal, aussi élémentaire pour la communication pour le droïde que désagréable pour les clients, la politesse n'étant pas le point fort de la programmation de ces droïdes. Entre le photorécepteur et le synthétiseur vocal se trouvait un récepteur olfactif faisant office de nez; ce senseur, une des rares pièces complexes du COO, était associé au photorécepteur pour permettre au droïde-cuisinier d'apprécier la fraîcheur des ingrédients, l'assaisonnement d'un plat et si le plat qu'il cuisinait était à point.

  Évidemment, à droïde bon marché, transport bon marché. En effet, cette gamme de droïdes fut conçue pour travailler sur les transporteurs long-courriers dont le budget était serré, et par conséquent, possédait une programmation d'un menu simple intégré, où l'aspect nutritif et bon marché prévalait sur le goût, l'allure et la diversité. C'est peut-être la raison pour laquelle le droïde COO s'attirait parfois l'animosité des hommes d'équipages, se plaignant du manque d'inventivité culinaire du droïde.
  Ce comportement envers les droïdes était parfois justifié, car c'était les COO eux-mêmes qui se chargeaient de l'intendance d'un vaisseau, contactant les fournisseurs à l'avance pour que les provisions soient prêtes au moment du départ du vaisseau, et il faut dire, qu'à l'inverse des cuisiniers organiques, les COO privilégiaient les repas frugaux et achetaient surtout des produits synthétiques et déshydratés, donc fades, donc donnant des raisons supplémentaires à l'équipage de les démonter pièce par pièce ou de souhaiter arriver à bon port le plus vite possible.

Droïde Cuisinier COO


  Toujours en raison de cette programmation basique, les droïdes COO étaient plus que rigides sur les horaires des repas car, lorsqu'une cette unité annonçait la fermeture des cuisines, c'était des paroles à prendre au pied de la lettre qui tombaient telles un couperet; ce cas était particulier aux droïdes de la série COO, car pour d'autres unités cuisinières, il était possible de les convaincre de préparer des encas à toute heure, la fermeté du COO ne jouant pas en sa faveur. Il était également impossible de venir chaparder dans les réserves de nourriture, même pour grignoter une simple miette car, lorsqu'ils n'étaient pas aux fourneaux, ces droïdes gardaient farouchement la nourriture, pouvant même utiliser leurs spatules de cuisine pour repousser un importun un peu trop gourmand; en cela, le comportement du COO ressemblait à celui du droïde G-2RD chargé de surveiller des prisonniers.

  Lorsque Padmé, Anakin et R2-D2 embarquèrent incognito à bord d'un cargo Botajef AA-9 pour gagner Naboo, l'unité COO y travaillant, répondant au matricule de COO-2180, correspondait bien à la réputation de cette gamme de droïdes : en effet, pendant la crise des Séparatistes, durant toute l'année qui précéda la Bataille de Géonosis, le cargo à bord duquel il était assigné fut transformé en transport de réfugiés, mécontentant grandement le droïde-cuisinier.
  Effectivement, les expatriés étaient en général très affamés et mangeaient tout ce qu'ils pouvaient trouver et n'importe quand, ayant tendance à s'alimenter en plusieurs services, obligeant COO-2180 à garder sa cuisine ouverte en permanence et allant à l'encontre de sa programmation initiale.

  Toutefois, tous les COO affectés aux transports de réfugiés avait reçu l'ordre de ne pas laisser les réfugiés se resservir, c'est pourquoi les droïdes, tels que R2-D2, n'étaient pas acceptés pour chercher la nourriture à la place de leurs maîtres car on ne pouvait pas savoir qui était le propriétaire du droïde, cette personne ayant peut-être déjà reçu sa ration. Mais au vu du nombre de passagers dans chaque transport, les droïdes COO préféraient rester à leur poste, derrière le comptoir à nourriture plutôt que de partir à la chasse aux droïdes en infraction, craignant que le reste des voyageurs ne pille les réserves en son absence; un simple avertissement, rarement énoncé sur le ton de la politesse, suffisait dans ce cas de figure.


Actualités en relation

Solo : Une nouvelle vidéo sur la photographie, les costumes et les aliens !

Si tous les projecteurs sont aujourd'hui tournés sur l'avant-première de Solo : A Star Wars Story au Festival de Cannes, la campagne promotionnelle du film, elle, continue sur les internets. Le quotidien américain USA Today, partenaire...


Solo : L'équipe des héros à l'honneur du dernier spot TV !

très exactement trois semaines de la sortie du film, Lucasfilm continue sa campagne promotionnelle pour Solo : A Star Wars Story avec un tout nouveau spot TV ! Vous pouvez le découvrir ci-dessous : Long de 30 secondes, ce nouveau clip...


Solo : Diffusion d'un second spot TV centré sur l'équipe des héros !

Et de deux ! Après avoir mis en ligne un premier spot TV pour Solo : A Star Wars Story le weekend dernier, Lucasfilm enchaine aujourd'hui avec un second clip ! On vous laisse le découvrir ci-dessous : Lui aussi long...


Holonet : L'encyclopédie se complète sur Les Derniers Jedi

Qui a dit que le dimanche c'était jour de repos ? Parce que sur l'Holonet je vous assure qu'il n'y a jamais de répit pour les rédacteurs encyclo qui s'acharnent à vous fournir des fiches de...


Forces of Destiny : La minisérie est de retour avec huit nouveaux épisodes !

Sitôt la série Star Wars Rebels définitivement achevée, voilà que Lucasfilm nous propose aujourd'hui d'enchainer avec le retour de Forces of Destiny (Forces du Destin, en VF), la minisérie d'animation de Lucasfilm ! Et...


Informations encyclopédiques
Droïde Cuisinier COO
Nom
Droïde Cuisinier COO
Classe
Utilitaire
Constructeur
Type
Droïde-cuisinier
Fonction
Préparation de repas basiques
Intendance du vaisseau
Taille
2 m
Armement
6 bras manipulateurs
Récepteur olfactif
Photorécepteur
Synthétiseur vocal
Vaisseau
Transporteurs long-courriers

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
39 167


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.