Droïde Chirurgien DD-13


Modèle poseur de prothèses qui participa notamment à la reconstruction de Vador

  Plus communément appelé Boucher Galactique, cette machine devant ce surnom aux commandants clones à l'humour noir plutôt prononcé, le droïde chirurgien DD-13 était un modèle de droïde médical conçu et fabriqué par la firme Ubrikkian Steamworks. Ce surnom de Boucher Galactique peut s'expliquer surtout par le fait qu'il fut construit par le groupe Ubrikkian, surtout connu pour ses véhicules d'assaut lourds, et non pour ce qui touche à la précision chirurgicale. À vrai dire, ce droïde fut pensé pour être un spécialiste de la pose d'implants et de prothèses cybernétiques et d'organes de remplacements synthétiques, et était, à l'époque de la Guerre des Clones, l'un des chirurgiens mécanisés les plus perfectionnés qui puissent exister. La spécialisation du droïde DD-13 induisait une grande précision de manipulation de ses instruments afin de ne pas endommager plus sévèrement un patient en phase de reconstruction chirurgicale; il faut dire que le Boucher Galactique était destiné à remplacer les chirurgiens organiques, beaucoup plus faillibles dans ce genre d'opération. Sa conception fut donc un véritable défi pour Ubrikkian.

  Cependant, et comme son surnom l'indique, le DD-13 Boucher Galactique pouvait occasionner des douleurs atroces lorsqu'un patient n'était pas placé sous anesthésie générale, notamment avec sa paire d'écarteurs thoraciques, destinés à la pose d'organes ou prothèses dans la zone du tronc du corps d'un être vivant. En général, on plaçait le patient à opérer sous anesthésie générale pour éviter qu'il ne souffre lors de la phase d'écartement; de plus, pour s'assurer que le patient était bel et bien endormi et insensible à la douleur, ces appendices, affûtés comme des rasoirs afin de disséquer aisément la chaire et les os, étaient reliés à des ballons transparents contenant des anesthésiants et des produits analgésiques, délivrés directement dans la zone de travail par les fines pinces. Hormis cette phase initiale, le droïde DD-13 faisait preuve d'une extrême délicatesse et d'une précision micrométrique lorsqu'il devait poser des circuits de connexion à des extrémités nerveuses sectionnées, ces circuits devant assurer la liaison entre une prothèse artificielle et la partie organique du patient, tout en faisant en sorte que l'implant cybernétique ne soit pas rejeté par l'organisme.

  Formé d'un tronc pivotant autour d'un module de locomotion situé au niveau de la taille, le DD-13 Boucher Galactique possédait de nombreux photorécepteurs disséminés sur le pourtour de sa tête afin de ne pas perdre de vue le patient et d'obtenir ainsi une plus grande acuité visuelle. Pour le déplacement, le droïde DD-13 devait compter sur trois appendices formant un trépied, ce qui lui conférait une grande stabilité lors des opérations. Ces trois appendices postérieurs étaient également équipés de hausseurs hydrauliques et d'extenseurs de jambe, ce qui permettait au Boucher Galactique de travailler à n'importe quelle hauteur sans avoir à perdre de la stabilité en se penchant sur un patient. La plupart du temps, le DD-13 était secondé par un assistant médical FX, chargé de la préparation de l'opération, de délivrer des anesthésiants et de la surveillance du patient. Avec sa carrosserie métallique noire et son apparence informelle, le droïde DD-13 n'inspirait pas vraiment confiance aux patients de prime abord, ce qui vint justifier son surnom peu attrayant, alors qu'en fait il se révéla d'une grande utilité pour de nombreuses personnes, et notamment des grandes figures de la galaxie.

Droïde Chirurgien DD-13  Ainsi, peu de temps avant le début de la Guerre des Clones, ce fut une poignée de droïdes DD-13 qui participa à la transformation du guerrier kaleesh Grievous en général cyborg sur Géonosis. Leur précision ne fut pas de trop lorsqu'ils durent maintenir en vie le cerveau, la moelle épinière et d'autres organes du Kaleesh tout en le dotant d'une carcasse et de membres cybernétiques. Au cours de la Guerre des Clones, les DD-13 étaient distribués aux installations médicales militaires afin de délivrer des premiers soins aux soldats amputés ou gravement blessés, et étaient même emmenés à bord de transports militaires dans des dispensaires temporaires installés sur les champs de bataille. Même quand les transports devenaient inopérants, des équipes n'hésitaient pas à convoyer ces droïdes à la force de leurs bras. Ainsi, que ce soit dans un camp ou un autre, les DD-13 furent d'une grande utilité en permettant à des infirmes et à des personnes en état critique d'avoir la vie sauve et reprendre le combat.

  L'autre brillant exemple du talent des droïdes DD-13 est celui d'Anakin Skywalker, désormais appelé Dark Vador : lorsque l'Empereur Palpatine ramena le corps calciné de son disciple au Centre de Rééducation Impérial de Coruscant, Vador devant ces blessures à son ancien Maître Jedi Obi-Wan Kenobi lorsqu'il l'affronta sur Mustafar, un droïde DD-13 fit partie de l'équipe de droïdes chargés de reconstruire le corps mutilé du Seigneur Sith. Malgré les soins apportés par le DD-13, Vador resta légèrement conscient au cours de l'opération selon le souhait de Palpatine, ressentant une douleur atroce à chaque fois que le Boucher Galactique usait de ses pinces écarteuses. Cependant, le droïde DD-13 se révéla très efficace pour maintenir le Sith en vie et, après cette opération méticuleuse, Vador revêtit l'armure de survie noire qui allait le rendre sinistrement célèbre par la suite. Une fois la tâche du DD-13 accomplie, ce dernier avertit Palpatine du succès de l'opération; mais lorsque Vador apprit qu'il avait tué sa femme Padmé, il entra dans une telle colère qu'il détruisit tout dans la pièce, y compris le DD-13 qui fut écrasé comme du papier.

  Si le droïde chirurgien DD-13 fut très répandu au sein des centres médicaux galactiques au tout début de l'Empire et connut maintes améliorations en raison de son succès rencontré durant la Guerre des Clones, il fut délaissé dans les décennies suivantes au profit d'autres modèles tels que le droïde médical 2-1B, modèle plus polyvalent et qui posa notamment la prothèse cybernétique à Luke Skywalker pour remplacer sa main droite perdue sur Bespin.


Actualités en relation

Star Wars VIII : Diffusion d'une vidéo des coulisses centrée sur les droïdes

Il ne vous a sans doute pas échappé que nous approchons à grand pas de la sortie des Derniers Jedi ! Eh bien il semble que cela n'a pas non plus échappé à Lucasfilm qui, après nous avoir montré l'entraînement...


Holonet : 10 nouvelles fiches sur Solo !

Je vous le disais dans la dernière fois, il est grand temps de se mettre à jour sur Solo ! Après les 10 premières fiches publiées, Dark Sekot revient donc une nouvelle fois avec 10 nouvelles fiches, de...


Solo : Diffusion d'un second spot TV centré sur l'équipe des héros !

Et de deux ! Après avoir mis en ligne un premier spot TV pour Solo : A Star Wars Story le weekend dernier, Lucasfilm enchaine aujourd'hui avec un second clip ! On vous laisse le découvrir ci-dessous : Lui aussi long...


Holonet : L'encyclopédie se complète sur Les Derniers Jedi

Qui a dit que le dimanche c'était jour de repos ? Parce que sur l'Holonet je vous assure qu'il n'y a jamais de répit pour les rédacteurs encyclo qui s'acharnent à vous fournir des fiches de...


Solo : Un produit dérivé dévoile un intriguant détail sur le méchant du film

Toujours aussi mystérieux qu'à peu près ignoré du grand public, Solo : A Star Wars Story va voir très prochainement arriver dans le monde entier ses premiers de produits dérivés. Et si ceux-ci participent pleinement au...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Droïde Chirurgien DD-13
Nom
Droïde Chirurgien DD-13
Classe
Médical - Autre
Constructeur
Type
Droïde médical
Fonction
Chirurgie de haute précision
Greffes d'organes et de prothèses
Taille
1.83 m
Armement
Écarteurs thoraciques
Photorécepteurs
Ballons à transfusion analgésique
Jambes à hausseurs hydrauliques
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
47 109


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.