T1-LB (LB)


LB était un droïde qui accompagna Zayne Carrick et ses compagnons dans leurs aventures.

  A l'origine, rien ne différenciait LB des autres droïdes T1-LB que fabriquait Kellenech Technologies dans ses chaînes de montage de Rendili, pas même sa désignation ce qui renforçait l'idée que les T1-LB étaient des droïdes anonymes et interchangeables. Comme tous autres droïdes de classe 5, les T1-LB possédaient une intelligence limitée et ne s'exprimaient qu'en binaire mais ils se différenciaient par leur résistance et leur fiabilité qui leur permit de rester en fonction plusieurs décennies après la disparition de leur constructeur.

  A une date antérieure à -3.963, LB et plusieurs de ses congénères furent affectés au Temple Jedi de Taris. Puis, LB se retrouva précipité au cœur d'événements qui allaient bouleverser son existence toute entière et le distinguer de la masse des autres T1-LB répartis dans toute la galaxie. Il fut en effet choisit pour accompagner les Jedi sur la lune Rogue où il installa un bouclier magnétique pour permettre aux Maîtres Jedi de méditer pendant que leurs Padawans effectuaient l'épreuve qui devait déterminer leur avenir dans l'Ordre. LB fut alors le témoin involontaire d'une vision particulièrement violente qu'eurent quatre des cinq Maîtres Jedi, puis les entendit raconter à Lucien Draay qu'ils avaient vu un individu en combinaison spatiale rouge provoquer la destruction de la République et de l'Ordre Jedi. Ils complotèrent ensuite contre leurs Padawans qui portaient des combinaisons identiques et Lucien Draay réalisa bientôt que LB représentait un témoin gênant. Le Maître Jedi lui ordonna alors de rejoindre un point au-delà de la falaise sur laquelle ils se trouvaient et utilisa la Force pour l'aider à se "suicider".

T1-LB (LB)

LB
Image extraite du comics Knights of the Old Republic Handbook


  Les Padawans remarquèrent l'absence du droïde mais crurent leurs Maîtres quand ils prétendirent qu'il était accidentellement tombé du haut de la falaise car ils n'avaient aucun raison de mettre leur parole en doute. Quelques jours plus tard, les Maîtres assassinèrent tous leurs Padawans à l'exception de Zayne Carrick qui parvint à leur échapper et qu'ils accusèrent de leurs crimes. Alors qu'il cherchait des preuves de son innocence, Zayne retourna sur la lune Rogue avec Jarael et réalisa que LB pouvait détenir des informations capitales. Il retrouva les restes du droïde et le ramena à bord du Dernier Recours après avoir échappé une nouvelle fois à ses poursuivants.

  Campeur répara le droïde et lui apporta quelques modifications en le dotant du processeur d'un droïde de classe supérieure ainsi que d'un vocabulateur et d'un projecteur holographique. En fouillant dans la mémoire de LB, Campeur lui fit diffuser les événements qui avaient précédé sa "mort", levant le voile sur les motifs qui avaient conduit les Maîtres Jedi de Taris à tuer leurs Padawans. Perturbé par ce souvenir qui mettait en scène son propre suicide ainsi que par l'implication de son maître, LB effaça volontairement de sa mémoire le dernier mois de sa vie mais garda une profonde rancœur à l'égard de Lucien Draay ainsi que la crainte de perdre à nouveau le contrôle de ses mouvements. Campeur suggéra alors de l'éteindre mais Zayne préféra qu'il reste en service car il lui avait quand même donné ce qu'il voulait. LB demeura dès lors dans la soute du Dernier Recours et refusait de bouger lorsqu'on le lui demandait de peur de faire encore des mouvements incontrôlables.

T1-LB (LB)

Gryph utilisa la psychologie inversée pour que LB mette la main à la pâte
Image extraite du comics Chevaliers de l'Ancienne République Vol. 2 : Ultime Recours


  Mais Gryph découvrit que LB acceptait de bouger et d'effectuer certaines tâches si on usait de psychologie inversée contre lui, en particulier quand cela concernait son ancien maître Lucien… Lorsque le petit groupe simula une attaque des Mandaloriens pour récupérer des vivres sur Vanquo, Gryph prétendit que Lucien se trouvait à l'intérieur d'un bâtiment pour qu'il leur prête main forte. Cette méthode déplut à Zayne Carrick qui voulait avant tout aider le droïde à récupérer et non se servir de lui. Mais le jeune homme dut ravaler ses scrupules et utiliser la même ruse lorsque les Mandaloriens attaquèrent vraiment la planète pour mettre à l'abri Campeur qui voulait se porter au secours de Jarael bien qu'elle soit totalement encerclée par les attaquants.

  Mais alors qu'ils approchaient du Dernier Recours, celui-ci décolla, piloté par un déserteur mandalorien. Tout en tenant toujours Campeur, LB s'accrocha à la rampe et la maintient ouverte suffisamment longtemps pour que ses trois compagnons montent à bord. Malheureusement une de ses mains resta coincée quand la rampe se referma complètement et Zayne tenta de le réconforter en lui disant qu'ils lui en feraient une autre. Chassé du poste de pilotage par Campeur, Rohlan Dyre fit alors une apparition remarquée et attaqua Zayne. Celui-ci dit alors à LB que l'homme en armure était responsable de la perte de sa main et le droïde empoigna l'intrus de sa main valide. Le Mandalorien fut ensuite placé dans le "Campeur spécial" sur lequel s'assit LB pour l'empêcher d'en sortir.

T1-LB (LB)

LB attaque Rohlan Dyre
Image extraite du comics Chevaliers de l'Ancienne République Vol. 2 : Ultime Recours


  Peu après, Dyre et l'équipage passèrent un marché : ils libéreraient le Mandalorien si ce dernier les aidaient à délivrer Jarael qui avait été conduite à la Station Flashpoint. LB participa à l'opération de sauvetage en bloquant l'accès au "Campeur spécial" où s'étaient cachés Campeur et Gryph lorsque les Mandaloriens inspectèrent le vaisseau et en déposant discrètement un sac rempli de charges de mine qui leur permirent de simuler une attaque de la République. Après avoir récupéré l'argent que Gryph avait placé sur un compte sur Télérath, l'équipage du Dernier Recours resta quelques temps sur Ralltiir avant de se séparer en deux groupes : d'un côté Gryph et Zayne, de l'autre Campeur et Jarael. Il fut décidé que LB resterait sur le Dernier Recours avec les deux arkaniens car Campeur était le plus à même de prendre soin de lui.

  Quelques temps plus tard, un HK-24 tenta de capturer Campeur après s'être infiltré à bord du vaisseau. Quand le droïde voulut éliminer Jarael qui tentait de protéger son ami, LB s'interposa mais malgré sa taille, il ne faisait pas le poids contre un adversaire armé et fut neutralisé par plusieurs tirs de fusil blaster. Heureusement, Rohlan Dyre, qui se cachait à bord depuis leur départ de Flashpoint, fit son apparition et élimina le droïde assassin. Il semble que les dégâts qu'avaient subis LB n'étaient pas très importants et qu'il put être réparé rapidement. L'état de santé de Campeur se dégradant de plus en plus, Jarael se rendit bientôt sur Arkania pour trouver un remède et n'eut pas d'autre choix que de laisser Adascorp, la compagnie qu'il fuyait depuis des années, le retrouver. Elle ignorait cependant que celle-ci cherchait Campeur, ou plutôt Gorman Vandrayk, parce qu'il était le seul à pouvoir contrôler les mythiques exogorths que Lord Adasca comptait vendre au plus offrant en tant qu'armes de destruction massive. Adasca se servit de la jeune femme comme otage afin d'obliger Campeur à lui obéir mais lorsqu'il apprit que Jarael avait été libérée, il retourna les créatures contre le vaisseau d'Adasca, l'Héritage Arkanien.

T1-LB (LB)

Campeur fait ses adieux à LB
Image extraite du comics Chevaliers de l'Ancienne République Vol. 4 : L'invasion de Taris


  Quand Jarael, Zayne et Rohlan ainsi que Squint s'enfuirent à leur tour et rejoignirent le hangar où se trouvait le Dernier Recours, ils ne trouvèrent que LB qui répétait que le vaisseau était parti sans lui. Campeur les contacta alors en utilisant le projecteur holographique du droïde et leur apprit qu'il avait pris le vaisseau pour emmener les exogorths loin de tout système habité. LB lui demanda alors de ne pas partir car il était son ami mais Campeur lui dit que c'était justement pour cela qu'il partait et que cela lui ferait du bien, comme à Jarael, de se faire de nouveaux amis à qui parler et à qui faire confiance. Il sauta ensuite dans l'hyperespace, laissant une Jarael qui se sentait terriblement coupable de tout ce qui s'était passé, pleurer dans le giron de LB. Peu après, la Némésis de LB, Lucien Draay, fit son apparition et leur offrit de les sauver tous si Zayne accepté de se livrer à lui. Pour sauver ses amis, y compris LB, Zayne décida d'accepter mais c'est alors que le Moomo Williwaw fit son apparition et se plaça entre eux et le Maître Jedi. Ils montèrent tous les quatre à bord avec et se dirigèrent vers Taris, où les attendaient Gryph…

  Après quelques péripéties, Zayne Carrick et Gryph parvinrent à prouver leur innocence et cessèrent d'être des fugitifs. Ils firent l'acquisition d'un nouveau vaisseau, le Hot Prospect et partirent à l'aventure. Durant le trajet qui devait les conduire à un vaisseau de luxe porté disparu que Zayne avait retrouvé grâce à la Force, le jeune homme tenta de sortir le pauvre LB de sa catatonie. En effet, celui-ci n'avait pas dit un mot depuis des semaines et même la nouvelle de la mort de Lucien Draay n'était pas parvenue à le faire réagir. Leur vaisseau arriva à destination peu après et son équipage monta à bord du Chancelier Fillorean où ils découvrirent que toutes les personnes à bord étaient mortes, apparemment asphyxiées par le vide spatial à l'exception d'un Bimm du nom de Toki Tollivar et son droïde garde du corps Kayo. Lorsqu'il vit LB dans la soute du Hot Prospect, Kayo bavarda avec celui-ci et ils se lièrent rapidement d'amitié car ils provenaient tous deux de la même usine de Kellenech sur Rendili. LB lui proposa ses services et l'aida à rassembler les corps, à la grande joie de Zayne.

  En examinant ces derniers, Rohlan découvrit qu'ils avaient été en fait étranglés et qu'ils devaient donc chercher un meurtrier. Après que Slyssk ait été attaqué à son tour, les soupçons de Zayne se tournèrent rapidement sur Kayo, aiguillonné par le maître de celui-ci. Alors que les deux droïdes discutaient de la complexité des êtres vivants, Zayne fit soudain irruption et, se méprenant sur les paroles de Kayo, il lui coupa les deux mains. LB réagit aussitôt et repoussa Zayne et Rohlan avant de défendre son nouvel ami en leur disant que Kayo était programmé pour protéger et aider et non pour blesser. Kayo avoua alors qu'il protégeait son maître depuis plusieurs années en escamotant les corps de ses victimes mais que la fièvre meurtrière de Toki n'avait fait que s'accroître et qu'il avait fini par attirer l'intention des autorités corelliennes, ce qui les avaient conduits à embarquer à bord du Chancelier Fillorean. Le Bimm avait rapidement recommencer à tuer et avait fini par tuer toutes les personnes à bord bien que Kayo ne s'expliquait pas de quelle manière il avait pu étrangler des être vivants plus grands que lui.

T1-LB (LB)

LB défend son nouvel ami
Image extraite du comics Knights of the Old Republic #38 : Faithful Execution


  Il s'avéra finalement que Toki était un adepte sith ainsi qu'un psychopathe qui tenta de s'en prendre à Jarael, puis à Zayne. Kayo décida alors de protéger son maître contre lui-même et le ceintura pour l'empêcher de commettre d'autres crimes. Alors que Toki mobilisait la Force pour se libérer, Rohlan Dyre lui tira dessus avec son arme, les tuant tous deux. Par la suite, Zayne installa une source de lumière dans la soute en pensant que cela pourrait faire plaisir à LB et lui donna des nouvelles de leurs compagnons. Il lui apprit notamment qu'il trouvait Rohlan froid et étrange depuis les événements sur Flashpoint et qu'il pensait que Gryph finirait tôt ou tard par l'interroger sur ce qu'il avait fait durant ses récentes "vacances". Il ajouta qu'il était le seul à qui il pouvait parler librement car il était le seul à même de le comprendre et lui proposa de devenir son ami, si LB le voulait. Il lui dit également qu'il aurait du être plus à l'écoute du droïde et lui promit qu'il le serait désormais. Cette promesse étonna LB qui lui répondit qu'il n'avait jamais rien dit. Avant de quitter la soute, Zayne lui rétorqua que cela alla peut-être changer…

  L'arnaque suivante de l'équipage du Hot Prospect les conduisit dans l'univers lucratif des compétitions mêlant courses de swoops et duels qui se tenaient sur le Monde de Jervo, une station spatiale située près de Pantolomin. Durant leur séjour dans la station, Zayne Carrick et ses camarades découvrirent qu'une partie des participants, y compris le légendaire Goethar Kleej , étaient en réalité des esclaves qu'on forçait à combattre et décidèrent de dénoncer ces activités sinistres. Cette information sidéra LB qui ne comprenait pas quelle était l'utilité pour les êtres organiques, qui possédaient des droïdes, de posséder d'autres êtres organiques et demanda à qui cela servait d'avoir des esclaves. Jarael lui répondit que c'était tout simplement pour leur valeur monétaire.

T1-LB (LB)

LB ne comprend pourquoi les êtres vivants asservissent leurs semblables
Image extraite du comics Knights of the Old Republic 40: Dueling Ambitions, Part 2


  Un peu plus tard, LB infiltra une équipe de droïdes dockers de la Franchise, l'organisation qui gérait les combats, et fut prit à partie par un modèle plus récent qui lui ordonna de ne opérer dans son secteur en le traitant d'antiquité. La réponse du vieux droïde fut musclée, puis il s'éloigna avec un container destiné aux ordures. LB déposa le container dans un lieu prévu à l'avance et le récupéra après que Zayne Carrick ait aidé Goethar Kleej et son fils Aubin à s'échapper de l'arène. Ils profitèrent ensuite de la diversion mise en place par Jarael qui s'était arrangée pour que soit diffusée une allocution où Goethar dénonçait le système de ferme de la Franchise reposant sur l'esclavage. Une fois sur Pantolomin, les deux Gotals sortirent de leur cachette et quittèrent l'équipage du Hot Prospect en mauvais termes, Goethar ayant reconnu les Flammes du Crucible tatouées sur la peau de Jarael.

  Après ces péripéties, l'équipage du Hot Prospect se rendit sur Wor Tandell pour faire une pause. Alors qu'ils se trouvaient sur la planète, ils reçurent la visite inattendue de Squint (qui se faisait désormais appeler Malak) qui raconta à Jarael, Gryph, Slyssk et LB que la position du Haut-Conseil Jedi sur l'implication des Jedi dans les Guerres Mandaloriennes avait changée suite à des révélations sur le massacre des Cathars par les Mandaloriens. Malak souhaitait que Jarael, pour laquelle il éprouvait de tendres sentiments, l'accompagne dans sa croisade et encore plus lorsqu'il apprit qu'elle pouvait contrôler la Force. Rohlan arriva sur ses entrefaites et entendit la proposition de Malak à laquelle il réagit violemment en déclarant que le Jedi ne devait emmener Jarael ni maintenant, ni jamais.

  Ils s'affrontèrent au cours d'un violent duel où Malak prit l'avantage et laissa éclater sa rage contre les Mandaloriens. Le Capitaine Telettoh et Ferroh, qui étaient venus sur la planète avec Malak et qui venaient d'arriver au campement accompagnés de Zayne Carrick, saisirent le Jedi pendant que l'ex-Padawan aidait le Mandalorien, visiblement sonné, à se relever. Comprenant que Jarael avait besoin de temps pour réfléchir et que Malak ne lui en laisserait pas, Zayne prétendit alors que l'Arkanienne et lui formaient désormais un couple pour que le Jedi cesse d'insister pour qu'elle l'accompagne.

  Peu après cet épisode, Zayne et Jarael décidèrent de s'attaquer au Crucible et montèrent des opérations pour délivrer des esclaves. Lors de la seconde, Zayne s'arrangea pour être capturé par l'organisation esclavagiste afin de pouvoir infiltrer un de ses camps d'entraînement, mais il fut rapidement démasqué par Chantique qui vouait une haine féroce à son amie et qui en savait bien plus sur Zayne que celui-ci n'en savait sur le Crucible... Quand le traceur qu'ils avaient caché dans son chasseur cessa de fonctionner, Jarael tenta de trouver de l'aide et se tourna finalement vers LB pour lui demander si Zayne, qui lui parlait beaucoup, lui avait révélé comment contacter les alliés qu'il avait seulement évoqué devant elle. Elle ajouta qu'elle avait entendu Zayne évoquer ses plans avec lui quand ils se trouvaient dans le Monde de Jervo et le supplia de l'aider à le sauver.

  Contre toute attente, LB révéla à Jarael que Zayne ne lui parlait pas à lui cette nuit-là mais à travers lui grâce à son communicateur holographique. Il l'a mis alors en contact avec la personne avec qui Zayne avait parlé et qui s'avéra être Shel Jelavan, qui travaillait à présent pour le sénateur Gorravus sur Coruscant. Grâce à leur aide, Jarael pu localiser la dernière base du Crucible et retrouva Zayne que l'organisation avait abandonné. Malheureusement, Chantique était parvenue à salir l'image que Zayne avait de Jarael par des demi-vérités et des mensonges, et un fossé se créa entre les deux jeunes gens.

T1-LB (LB)

Jarael requiert l'aide de LB
Image extraite du comics Knights of the Old Republic 46: Destroyer, Part 2


  Alors que les malentendus qui s'étaient installés entre eux n'avaient pas été résolus, ils apprirent que Démagol s'était réveillé et qu'il allait être jugé. Rohlan Dyre insista alors pour que Zayne, Gryph, LB et Slyssk se rendent aussitôt sur Coruscant où le jeune Humain et le Snivvien pouvaient être amenés à témoigner pendant Jarael et lui resteraient sur Wor Tandell avant de partir de leur côté pour une destination inconnue. Une fois sur place, Zayne et LB découvrirent que leurs deux compagnons étaient devenus des célébrités après la Bataille de Serroco et qu'ils possédaient notamment une chaîne de restaurants. Alors qu'ils se trouvaient dans l'un de ses établissements, Gryph raconta son histoire et conclut que LB était le seul d'entre eux à ne pas avoir de secret, Zayne ayant lui-même un projet secret avant de suggérer qu'il était peut-être temps pour eux de se séparer. Zayne renchérit en disant que depuis que Rohlan était parti avec Jarael, LB n'avait plus besoin de garder un œil sur l'homme qui lui avait cassé la main.

  LB garda alors le silence pendant quelques instants avant de déclarer que ce n'était pas ce Mandalorien qui lui avait cassé la main. Gryph estima qu'il commençait à perdre la tête tandis que Zayne demandait au droïde s'il se souvenait de ce jour-là sur Vanquo. LB répondit qu'il s'en souvenait et que ce Mandalorien ressemblait à celui qui voyageait avec eux mais qu'il ne s'agissait pas de la même personne. Il avait en effet porté le Mandalorien qui lui avait cassé la main dans le Spécial Campeur ce jour-là, puis l'avait soulevé la nuit suivante quand celui qu'ils appelaient Rohlan se cachait à l'intérieur et avait remarqué une différence de 17,4 kg. Cette réponse éberlua ses compagnons qui se demandèrent si c'était possible. LB déclara alors qu'il était un docker et que même s'il ne connaissait pas grand'chose à leur monde, il connaissait leur poids. Les trois humanoïdes se demandèrent comment cela pouvait être possible avant de se souvenir de certains détails, comme les connaissances scientifiques et médicales de Rohlan et Zayne réalisa que Démagol avait du échanger son armure avec celle de Rohlan quand il s'était retrouvé seul avec lui sur Flashpoint.

T1-LB (LB)

Révélation tardive
Image extraite du comics Knights of the Old Republic 47: Demon, Part 1


  Gryph tenta de se montrer rassurant en disant qu'il devait y avoir une autre explication et que si c'était vrai, le faux Rohlan devait être le roi des arnaqueurs pour avoir réussi à les tromper durant des mois. Mais Zayne estimait que c'était tout à fait possible et se tourmenta à l'idée qu'il avait confié Jarael à Démagol et que celui-ci pouvait l'avoir emmenée n'importe tout. Quand Gryph lui demanda pourquoi il ne leur avait rien dit s'il savait durant tout ce temps, LB lui répondit qu'il avait préféré ne rien dire et qu'on ne lui avait pas posé la question. Le Snivvien s'emporta alors contre lui. Quand Slyssk, qui retenait Gryph, demanda à Zayne ce qu'il devait faire, ce dernier lui répondit qu'ils devaient faire ce qu'ils avaient à faire et le faire bien, en commençant par la première chose qu'ils avaient fait de travers. Un peu plus tard, Gryph et Zayne passèrent à l'action en aidant le véritable Rohlan Dyre, que tous prenaient pour Démagol, à s'échapper.

  On ignore si LB accompagna, dans la soute de leur vaisseau, Zayne, Rohlan et Gryph quand ils se rendirent dans un champ d'astéroïdes pour capturer Dace Golliard ou s'il resta sur Coruscant avec Slyssk. Quoi qu'il en soit, après leur retour avec Jarael, LB travailla au restaurant de Gryph devant lequel il accueillait les clients.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
T1-LB (LB)
Nom
T1-LB (LB)
Classe
Unique
Constructeur
Type
Classe 5 (amélioré par Campeur)
Fonction
Droïde utilitaire (docker)
Vaisseau
Affiliation
Ordre Jedi
Equipage du Dernier Recours
Divers

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/03/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
27 908


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Wizards of the Coast
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 1 : Il y a bien longtemps...
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 2 : Ultime Recours
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 3 : Au coeur de la peur
  • Chevaliers de l’Ancienne République Vol. 4 : L'Invasion de Taris
  • Knights of the Old Republic 38 : Faithful Execution
  • Knights of the Old Republic 40 : Dueling Ambitions, Part 2
  • Knights of the Old Republic 41 : Dueling Ambitions, Part 3
  • Knights of the Old Republic 42 : Masks
  • Knights of the Old Republic 46 : Destroyer, Part 2
  • Knights of the Old Republic 47 : Demon, Part 1
  • Knights of the Old Republic Handbook
  • WOTC - KOTOR Campaign Guide (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.