Droïde Infiltrator


L'Infiltrator est un droïde militaire qui fut conçu par les Colicoïdes avant la Bataille de Naboo, et qui fut utilisé durant la Guerre des Clones par les Séparatistes.

  Conçu par les Colicoïdes quelques années avant la Bataille de Naboo, le droïde de série Infiltrator fut utilisé par la Confédération des Systèmes Indépendants durant la Guerre des Clones. Coûtant la bagatelle de 33 720 crédits, l'Infiltrator est un modèle de droïde militaire particulièrement redoutable, doté de technologies aussi évoluées que mortelles, qui causa de lourdes pertes dans les rangs de l'Armée Clone.

  D'apparence relativement similaire au célèbre Droideka, l'Infiltrator possède quatre jambes mécaniques au lieu de trois pour son "cousin", ainsi que deux longs crochets incurvés à la place des blasters automatiques, situés sur les bras du droïde. Le modèle Infiltrator possède sur tout le corps un certain nombre de compartiments renfermant outils, armes (des fusils blaster en général), grappins et cordes, et autres camoufleurs holographiques. Tous ces équipements font de l'Infiltrator un redoutable adversaire, dont l'utilisation principale durant la Guerre des Clones fut l'abordage de vaisseaux républicains et l'éradication de l'équipage - dans une discrétion telle que certains bâtiments de guerre de la République sont parfois devenus des vaisseaux fantôme sans que leur équipage ait eu le temps de comprendre réellement ce qui se passait.
  
  En effet, le droïde Infiltrator possède tous les attributs et compétences du parfait assassin. Travaillant en général seul pour minimiser les risques de découverte, il parvient à s'infiltrer à bord de vaisseaux ennemis en découpant la coque ou en trouvant une faille quelconque, puis progresse lentement à bord pour éliminer les membres d'équipage un par un. Pour réaliser cette prouesse, l'Infiltrator dispose de deux équipements indispensables : un camoufleur holographique, grâce auquel il peut prendre l'apparence d'une console informatique classique, et un générateur de champ phonique grâce auquel il peut faire feu avec ses deux fusils blaster sans faire trop de bruit. Après avoir éliminé une cible passant à sa portée, l'Infiltrator se déplace ou reste parfois en position, repasse en mode camouflage, et attend sa prochaine victime. Cette tactique permet au droïde de progresser à bord d'un vaisseau de manière aussi furtive que mortelle pour ses occupants...

  Fort heureusement pour la République, et ce malgré le grand nombre d'Infiltrators produits, les Neimoidiens et la CSI n'accordèrent pas une grande importance à ce genre de tactique insidieuse et qu'ils estimaient peut-être trop "limitée" par rapport à l'utilisation de grandes armées droïdes conventionnelles. Néanmoins, nombre de vaisseaux républicains furent un jour visés par ces Infiltrators, et beaucoup de soldats clones tombèrent sous leurs lames ou leurs blasters.

  En raison de leur nombre important au regard des missions qui leur furent données, les Infiltrators servirent souvent d'autres buts que l'infiltration et le combat. Certains modèles furent ainsi reconvertis, sur des planètes dotées d'un faible niveau technologique où les infrastructures manquaient, en relais de communication portables. En retirant le générateur de champ phonique et le camoufleur holographique, il est en effet très facile de rajouter au droïde un comlink longue portée et un amplificateur, ce qui lui donne une portée de communication de 500 kilomètres.

Droïde Infiltrator


  Certains Infiltrators sont également parfois reconvertis en tourelles défensives lourdes. Cette modification relativement complexe requiert de remplacer les vibrolames, les griffes et les fusils blaster par un ensemble d'armes plus mortelles, en général deux blasters automatiques lourds, deux canons blaster, ou un blaster automatique E-Web. Cet armement déjà conséquent peut éventuellement être complété par quatre lance-missiles - ce qui nécessite de retirer le camoufleur holographique et le générateur de champ phonique. Dans la configuration "maximale", un droïde Infiltrator ne possède cependant pas assez de place pour embarquer plus de quatre missiles, il faut donc un opérateur manuel pour recharger le droïde après un tir.

  Les personnes désireuses de s'assurer une protection personnelle pour leurs déplacements ont également parfois recours à des versions modifiées de modèles Infiltrator pour faire office de chaise à porteur autonome et armée. En général, les vibrolames sont retirées et le droïde doit être modifié pour accueillir un fauteuil.


Actualités en relation

Battlefront II : La nouvelle mise à jour est là, les Droidekas attaquent !

Vous l'attendiez, les développeurs de DICE l'ont fait : la nouvelle mise à jour gratuite de Battlefront II arrive aujourd'hui et apporte donc avec elle les fameux Droïdekas ! Dévoilées en détail au début du...


Battlefront II : Les droidekas dévoilés, Felucia annoncée !

Même si les projecteurs risquent d'être centrés cette semaine sur Jedi : Fallen Order, les équipes de DICE sont encore loin de s'avouer vaincus et viennent ainsi de lever quelque peu le voile sur les prochaines mises à jour...


The Mandalorian : Le compagnon droïde du Mandalorien s'appelle IG-11

Bien plus décevant que prévu, le panel de la Star Wars Celebration consacré à The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, a néanmoins réservé quelques surprises pour le public présent à Chicago. L'une...


Star Wars 9 : Rumeur sur les droïdes du film

Très exactement une semaine avant le panel de la Star Wars Celebration 2019 consacré à l'Episode IX, une nouvelle petite rumeur vient nous aider à patienter encore un peu ! Celle-ci nous provient une nouvelle fois de Makingstarwars, toujours aussi bien...


The Mandalorian : Jon Favreau nous montre un nouveau droïde

Quelques semaines après nous avoir dévoilé une première photo d'un fameux droïde, Jon Favreau, producteur et auteur de The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, vient de mettre en ligne une seconde...


Informations encyclopédiques
Droïde Infiltrator
Nom
Droïde Infiltrator
Classe
Militaire
Constructeur
Type
Droïde infiltrateur
Fonction
Abordage de vaisseaux
Armement
2 vibrolames
2 fusils-blaster
Griffes
Système de vision nocturne
Processeur heuristique
Générateur de bouclier
Blindage en bronzium
Camoufleur holographique
Générateur de champ phonique
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
06/04/2010

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
36 192


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.