Droïde Pousse-pousse RIC 920


Droïde utilitaire utilisé dans les domaines du transport et du sport

  La plupart des citoyens de l'Ancienne République connaissaient les gammes de droïdes conçus pour des tâches spécifiques, telles la série 3PO pour le protocole ou les droïdes de combat conçus pour la guerre. Néanmoins, malgré toute cette sophistication dans la conception et la fabrication des droïdes, il a toujours existé un marché pour des unités génériques, conçues pour toutes sortes de tâches sans pour autant que les droïdes ne soient particulièrement spécialisés dans celles-ci; cette aptitude à accomplir toutes les tâches sommaires les rendait à la fois bon marché et très adaptables selon l'envie de leurs propriétaires, et il n'est pas étonnant que la firme Serv-O-Droïd ait sauté sur l'occasion en concevant et en lançant le droïde RIC 920 sur ce segment, un droïde de fabrication basique qui pouvait être modifié aussi bien pour le transport que pour le sport.

  La série des RIC 920 était d'une conception plus que basique sur le fond, les unités recevant un châssis doté d'une base unipode roulante dite mono-boule à la place des jambes que l'on trouve sur d'autres modèles de droïdes, et ce afin de limiter les coûts de fabrication, les jambes pour droïdes étant plus compliquées à fabriquer. Ce système de locomotion consiste en une grosse boule fixée sous la partie inférieure du corps principal, deux roues crantées mobiles intégrées dans cette forme quasi sphérique servant de roues pour permettre au droïde de se déplacer; ce moyen de déplacement peu conventionnel s'avérait précieux pour le RIC 920 car il pouvait se mouvoir aisément sur la plupart des surfaces, même très accidentées.

  Au-dessus de la "boule", un mince tronc était équipé d'une paire de bras dont les mains se terminaient par trois pinces préhensiles; les RIC 920 ayant été conçus pour les travaux sommaires, les concepteurs ne virent pas l'utilité de le doter d'appendices destinés au travail de précision. À vrai dire, comme son nom l'indique, le droïde pousse-pousse RIC 920 fut doté de mains grossières afin d'empoigner fermement et sûrement les pousse-pousse qu'il était censé tracter; de plus, son centre de gravité bas conféré par son système de locomotion sphérique lui permettait d'assurer une grande stabilité au pousse-pousse lors des manœuvres, et donc un certain confort à ses passagers.

  Pour exécuter son travail, une intelligence élémentaire était amplement suffisante, c'est pourquoi la tête en soucoupe du RIC 920 ne comprenait que les composants et les senseurs nécessaires à sa tâche : outre son cerveau-droïde basique, on y trouvait un transmetteur de position permettant aux compagnies de transport à qui il appartenait de le retrouver, un senseur visuel pour la conduite, et un synthétiseur vocal. En général, ce dernier accessoire émergeant de la soucoupe formant sa tête servait avant tout au droïde pour demander la destination à ses passagers ainsi que la commission à l'arrivée, et aussi répondre aux ordres du passager si un brusque changement de direction survenait.
  Bien sûr, le RIC 920 était livré avec uniquement le droïde, les propriétaires devant se procurer eux-mêmes le pousse-pousse et sa remorque, et il en existait une grande variété que l'on pouvait assortir au droïde.

Droïde Pousse-pousse RIC 920


  La série des RIC 920 ne changea pas pendant les siècles précédant la Guerre des Clones, et ces automates devinrent, durant toute cette période, les unités utilitaires les plus communes de la galaxie; évidemment, ils ne se cantonnaient qu'au transport urbain, et furent utilisés pour des milliers d'autres usages par les petits entrepreneurs et constructeurs en bâtiments. Mais c'est bien le transport d'agrément en pousse-pousse qui le rendit célèbre et qui reste à ce jour son utilisation majoritaire, et les RIC 920 devinrent des moyens de transport, certes fiables, mais lents pour les voyageurs arrivant dans des villes qui leur étaient inconnues telles que Mos Espa où des moyens de transport plus rapides n'existaient pas. Cela peut s'expliquer par leur coût extrêmement peu élevé, qui fit qu'ils furent très répandus sur les mondes pauvres de la galaxie tels que Tatooine.
  Même si la vitesse n'était pas comprise dans leurs cordes, les RIC 920 permettaient aux visiteurs fraîchement arrivés de soulager leurs jambes, leurs passagers allant de la pire vermine à la sénatrice Padmé Amidala et son protecteur Jedi Anakin Skywalker. Ces derniers empruntèrent un pousse-pousse conduit par un RIC 920 afin de se rendre à l'échoppe de Watto.

  Mais puisque les compétences des RIC 920 ne se limitaient pas à une seule tâche telle que le transport, ces unités modifiables à volonté furent adaptées sur certains des Mondes du Noyau afin de participer à des compétitions sportives. Ainsi, des unités RIC 920 furent reprogrammées pour participer à des tournois de nuna-ball en véritables professionnels.
  
  Ces tournois très prisés par les parieurs étaient diffusés sur le réseau HoloNet, que ce soit chez les particuliers, dans les cantinas ou les casinos de la galaxie; lorsque les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker traquèrent la chasseuse de primes Zam Wesell jusqu'au night-club le Barbare, les clients pouvaient admirer le déroulement d'un de ces matchs de nuna-ball où s'affrontaient des équipes de RIC 920. En activité depuis des siècles, les jours de gloire des RIC 920 ne sont pas prêts de s'arrêter, les droïdes trouvant toujours une tâche à accomplir en raison de leur simplicité, même avec l'avènement des sombres jours de l'Empire qui ont sonné le glas de beaucoup de séries de droïdes jugées trop obsolètes.


Actualités en relation

Battlefront II : La nouvelle mise à jour est là, les Droidekas attaquent !

Vous l'attendiez, les développeurs de DICE l'ont fait : la nouvelle mise à jour gratuite de Battlefront II arrive aujourd'hui et apporte donc avec elle les fameux Droïdekas ! Dévoilées en détail au début du...


Jedi Fallen Order : Le résumé des annonces de l'E3 et de l'EA Play

L'E3, c'est terminé ! Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le grand salon annuel du jeu vidéo - combiné à l'EA Play qui l'a immédiatement précédé - aura été l'occasion d...


The Mandalorian : Le compagnon droïde du Mandalorien s'appelle IG-11

Bien plus décevant que prévu, le panel de la Star Wars Celebration consacré à The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, a néanmoins réservé quelques surprises pour le public présent à Chicago. L'une...


Série Cassian Andor : Rick Famuyiwa à la réalisation de plusieurs épisodes ?

On a tendance à vite l'oublier, mais en dehors de The Mandalorian, une série sur Cassian Andor est aussi très officiellement en préparation. Seulement voilà : alors que le tournage est censé débuter en octobre, on ignore encore...


The Old Republic : Modifications de certaines restrictions pour les non-abonnés

Alors que le patch 5.10.3 nous permettait de re-découvrir Dantooine par le moyen d'un événement dénommé "Incursion pirate", Bioware continue de penser aux joueurs de The Old Republic en changeant voire supprimant quelques restrictions...


Informations encyclopédiques
Droïde Pousse-pousse RIC 920
Nom
Droïde Pousse-pousse RIC 920
Classe
Utilitaire
Constructeur
Type
Droïde de transport et de sport
Fonction
Transport et compétition sportive
Taille
1.10 m
Armement
Transmetteur de position
Senseur visuel
Récepteur de signal audio
Bras manipulateurs tridactyles
Base unipode roulante
Synthétiseur vocal

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
34 632


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.