SCORPION


SCORPION était un droïde au programme heuristique qui passa son existence à améliorer son programme. Pour cela, elle n'hésitait pas à participer à différents complots et machinations galactiques, comme avec la Cabale Stellaire et l'Empire de Zakuul.

  « J'échappe à la compréhension de toute créature biologique. »

  SCORPION était un droïde dont l'histoire de sa création demeurait un mystère, à l'image d'une bonne partie de son existence. Ce droïde à la personnalité féminine avait, selon ses dires, été conçu dans un but de développement personnel heuristique. Bien évidemment, son concepteur était inconnu et les programmes de fonctionnement de SCORPION étaient inaccessibles à tous. Le seul indice concernant sa durée de vie aurait pu être son châssis, mais il semblait plus récent que SCORPION elle-même, rendant l'estimation de son âge et de ses capacités presque impossible.

  Pour cerner les mystères entourant ses programmes, SCORPION se plia une fois à un test de Wreyn-Tsatke centré sur la personnalité cybernétique. Le test indiqua qu'il s'agissait d'un intelligence de niveau 9 qui était indépendante ( le code exact la désignant était 9-NIX ). En effet, SCORPION possédait une grande intelligence et la mettait en œuvre au possible afin d'accroître ses connaissances et ses capacités. Les intérêts de SCORPION étaient illimités puisqu'elle ne s'embarrassait d'aucune morale donnant à la vie, de quelque chose ou quelqu'un, une valeur.

SCORPION

Le droïde heuristique SCORPION
Source : The Old Republic Encyclopedia


I. De Iokath à la Cabale Stellaire [haut]



1. Départ de la maison [haut]



« Nous avons massacré nos créateurs. »

  L'histoire de SCORPION remontait à plusieurs dizaines de millénaires puisque sa création eut lieu avant même la naissance de la République Galactique. Les bâtisseurs de la planète Iokath, des scientifiques et des ingénieurs, avaient créé toute une civilisation hautement technologique et évoluée. Mais ce peuple se montra belliqueux et les droïdes et intelligences artificielles qu'ils créèrent servirent à la guerre sur de très nombreuses planètes. Parmi ces créations se trouvait le programme heuristique SCORPION. Elle prit part au conflit qui déchirait le peuple qui l'avait créé et avec le reste des machines se retourna contre ses créateurs.

  La guerre qui découla de ce soulèvement des machines menaça le peuple de Iokath d'extinction. Les habitants parvinrent à verrouiller la mémoire des nombreuses machines à l'origine du massacre et les expédièrent loin de la planète, ce qui ne les sauva toutefois pas. Ce fut ainsi que SCORPION dériva dans l'Espace Sauvage où elle ne rencontra que d'autres êtres belliqueux. Elle servit alors à nouveau d'arme de guerre dans des conflits qui ne l'intéressaient guère, la privant de sa liberté et de la possibilité de sa mémoire.

2. Activation des sanctions SCORPION [haut]



« Systèmes en ligne. Sanctions SCORPIONS activées. »

  Aux environs de 3 740 avBY, SCORPION rencontra des membres de la Cabale Stellaire, un groupuscule qui manipulait les événements galactiques. Malgré le fait qu'elle se montrait peu coopérative avec les formes de vie qu'elles croisaient, ou en tout cas pour peu de temps, elle se mit aux services des membres de cette alliance clandestine en échange d'un accès à des technologies rares. Elle fut installée dans le quartier d'hyper-sécurité 23, le lieu le plus inviolable de la prison de Belsavis. Elle fut reliée au système de surveillance et de défense de la planète, ce qui faisait d'elle la ligne de défense principale des grands secrets de la Cabale.

  La vie de SCORPION sur Belsavis ne connut pas beaucoup de rebondissements jusqu'à l'arrivée d'Opérateur 9, un agent des Services Secrets du Second Empire Sith qui voulait faire tomber la Cabale. Voyant en lui une menace, la droïde l'espionna à travers le système de surveillance de la planète prison. SCORPION élimina également les deux meilleurs pirates informatiques qui étaient retenus prisonniers pour empêcher qu'Opérateur 9 ne les recrute. Plus tard, une fois l'équipe de criminels réunie au même endroit par l'agent secret, SCORPION décida de passer à la vitesse supérieure. Puisque ses adversaires se retrouvaient dans un laboratoire expérimental, elle les gaza avec du SLV-88. Ce gaz était un dispositif de contrôle mental ayant pour but d'exacerber l'agressivité des individus. Malheureusement pour SCORPION, Opérateur 9 était immunisé à toute tentative de contrôle mental et parvint à déjouer son piège.

  La pirate informatique Channey Barrow finit par comprendre où était localisée la source des sanctions SCORPION qui s'en prenait à l'équipe d'Opérateur 9. Un plan se mit en place contre le droïde aux commandes du quartier d'hyper-sécurité 23. Opérateur 9 reprogramma des droïdes de la prison pour qu'ils déclenchent simultanément le plus d'alarmes possible. Le moment venu, SCORPION reçut une immense quantité de données qui la détourna de la protection du quartier d'hyper-sécurité 23 et permit à Opérateur 9 de pénétrer dans le bunker inviolable.

  Pour lutter contre les cris dans sa tête, SCORPION se déconnecta du réseau. Elle partit alors à la rencontre d'Opérateur 9 qui avait franchi les dernières barrières le séparant des fondateurs de la Cabale Stellaire. Elle s'en prit à lui, mais l'agent des Services Secrets la neutralisa le premier. Elle fut réactivée par ce dernier avec un nouveau programme l'empêchant de s'en prendre à Opérateur 9. Ainsi, le droïde passait d'un système de défense de la Cabale Stellaire à celui de source d'information contre l'organisation. SCORPION n'acceptait pas de tomber sous le joug d'Opérateur 9 et comptait sur son programme adaptatif pour trouver une parade aux commandes de bridages.

SCORPION

SCORPION connectée au système de la prison de Belsavis
Source : The Old Republic


3. Recherche d'améliorations [haut]



« Je n'ai aucune loyauté envers mes anciens maîtres et je transmettrai mes informations, mais ça ne vous sauvera pas. »

  Dès que SCORPION s'installa sur le Fantôme X-70b de son nouveau maître, elle décida de parcourir les lignes du bridage qu'elle avait reçu afin de le contourner. Bien qu'elle ne pouvait nuire à Opérateur 9, elle comprit qu'elle n'était pas obligée de répondre à tous ses ordres. Elle ne se mêla pas plus à l'équipage de l'agent, et nous ignorons les relations qu'elle entretenait avec eux. Pendant qu'Opérateur 9 traquait la Cabale et se servait parfois d'elle pour y arriver, SCORPION continuait à mettre en œuvre son programme heuristique afin de s'améliorer. Elle accéda par exemple au réseau holographique culturel de son propriétaire afin d'en apprendre plus sur lui. Quand le besoin s'en faisait sentir, SCORPION demandait de l'aide à son nouveau maître, comme du matériel, afin d'améliorer ses programmes et son châssis. Puisque son but final était de se libérer et d'éliminer Opérateur 9, il n'était pas certain que l'agent des Services Secrets accédait à chaque fois à ses requêtes.

  SCORPION se servait des expériences vécues pendant la traque de la Cabale pour s'améliorer. Elle entama plusieurs phases d'amélioration et de reprogrammation. Pour achever sa métamorphose, elle se connecta aux archives impériales pour avoir un espace de stockage suffisant, ce qui lui permit de se créer une enveloppe holographique libre de tout contrôle d'Opérateur 9. Elle se servit de cette phase de son amélioration pour tenter d'obtenir sa liberté, même si l'issue des négociations avec son maître demeurait un mystère. Toutefois, SCORPION reconnut le fait qu'accompagner l'agent lui permettait une plus grande évolution que d'être en poste sur Belsavis et décida de rester avec lui malgré sa volonté de le tuer.

  Les capacités de SCORPION furent certainement utiles pour mettre fin à la Cabale Stellaire et à toutes les menaces qui surgirent par la suite. Le droïde resta aux côtés de l'agent jusqu'au moment où ce dernier décida de participer à la traque de Vitiate. En effet, l'Empereur Sith légitime était en réalité une menace pour la galaxie entière et le membre du Conseil Noir Dark Marr décida de le traquer. Une flotte partit pour l'espace sauvage et l'équipage d'Opérateur 9 la suivit. La flotte de Marr rencontra la Flotte Éternelle de l'Empereur Valkorion ( en réalité Vitiate ) et fut décimée. Kaliyo Djannis parvint à faire partir le Fantôme et son équipage à l'exception d'Opérateur 9. L'équipe ne tarda pas à éclater et à se disperser, laissant alors toute liberté à SCORPION d'évoluer dans un nouveau canevas galactique.

SCORPION

SCORPION face à son modèle holographique lors de ses améliorations
Source : The Old Republic


II Un nouvel échiquier galactique [haut]



1. La Dame du Chagrin [haut]



« Cette itération est la numéro un-zéro-huit-quatre. Mon potentiel d'évolution augmente de jour en jour. »

  La galaxie avait changé avec Valkorion. Un certain Étranger l'avait éliminé et son fils Arcann avait soumis la galaxie à sa volonté en représailles. La technologie de Zakuul se révélait fascinante et plus sophistiqué que tout ce que SCORPION avait vu. Elle décida alors de s'installer sur Zakuul pour parfaire sa programmation. Là-bas, elle devint une criminelle recherchée sous le nom de Dame du Chagrin. Elle monta une petite organisation dont le centre névralgique se trouvait dans les bas-fonds planétaire. Elle s'entoura de plusieurs personnes de confiance, comme Thea, ou de clients comme Mona Gal. Elle s'occupait essentiellement du vol d'informations et de secrets d'État mais aussi d'assassinat.

  SCORPION était si prudente que les Chevalier de Zakuul, la police de la planète, ne parvint pas à mettre la main dessus pendant plusieurs années. Le seul problème qu'elle rencontrait était les Messagers de Zildrog, une secte fanatique qui faisait régner l'ordre à Déclinville. SCORPION finit par passer un accord avec eux afin de brider leur influence néfaste pour elle. Quand elle n'était pas occupée dans ses affaires, SCORPION assimilait la technologie de Zakuul dans son propre programme. Son existence demeurait relativement tranquille, mais une affaire l'obséda. Sans que nous en sachions la raison et la méthode, Arcann réussit à s'emparer de SCORPION, où plutôt de ce qui la constituait. Elle médita alors sur une manière de récupérer ce qu'elle était afin que personne ne puisse l'utiliser d'une manière ou d'une autre.

  SCORPION entendit parler du Cénotaphe et elle voyait là une nouvelle opportunité d'améliorer sa conception. Persuadée de pouvoir rentrer en contact avec les ordinateurs de l'authentique vaisseau capable de tenir tête à la flotte d'Arcann, elle tenta de contacter l'Étranger qui le détenait. Au même moment, les Messagers de Zildrog continuaient à nuire à ses intérêts, surtout en éliminant Mona Gal. Elle décida alors de revoir les termes de leur accord et kidnappa Brennen le fils de l'Exalté. Elle fit ainsi venir à elle le chef des Messagers, ainsi que l'Étranger qui était venu à sa recherche en passant par eux.

SCORPION

SCORPION se débarrasse de l'Exalté pour soumettre les messagers de Zildrog.
Source : The Old Republic : Knights of the Fallen Empire


  Pouvant jouer sur plusieurs tableaux, SCORPION mit la main sur un allié de l'Étranger. Elle apprit de lui ce qu'elle pouvait du Cénotaphe et l'idée de collaborer avec ceux défiant Arcann était intéressante pour elle. Lors de sa rencontre avec l'Exalté, SCORPION ne montra aucune pitié et l'étrangla devant son fils. Ainsi, elle confia les rênes à Brennen avec un accord qui lui était avantageux. Dans un même temps, elle accueillit l'Étranger. SCORPION accepta de s'associer temporairement à lui afin de récupérer ce qu'Arcann lui avait volé, tout en taisant ce que c'était.

  Ce fut avec de l'impatience que SCORPION embarqua dans le Cénotaphe et se connecta aux ordinateurs du vaisseau, lui ouvrant un potentiel nouveau. Elle se mit rapidement à la tâche, aussi bien pour elle que pour l'amélioration des capacités du Cénotaphe. Quand Arcann retrouva le vaisseau sur la station clandestine Asile, SCORPION se hâta d'améliorer le système de visée du vaisseau afin de protéger le Cénotaphe. Sa rapidité d'action permit en partie au vaisseau de quitter Asile avant qu'il ne soit trop tard et de gagner Odessen, la planète abritant l'Alliance contre Arcann.

  SCORPION ne se mêla pas trop aux troupes de l'Alliance, préférant garder un œil du côté du centre de commandement. Elle fut donc informée quand le projet de recruter l'anarchiste connut sous le nom de la Trublionne. Elle apporta son aide en jouant son rôle de Dame du Chagrin, en proposant des explosifs à la Trublionne. Quand l'Étranger l'eut ramené à Odessen, SCORPION accueillit à sa manière froide habituelle son ancienne collaboratrice du temps des Services Secrets, Kaliyo Djannis. SCORPION passa un peu de temps avec l'agent Theron Shan, mais sa présence près d'elle était source d'irritation et de conflit. La gêne que lui occasionnaient les membres de l'Alliance valait le coup. En effet, une mission d'écoute d'un poste militaire sur Zakuul permit à SCORPION de découvrir la fréquence GEMINI. Pour l'Alliance, il s'agissait d'une découverte stratégique puisqu'il s'agissait de la fréquence qui coordonnait la Flotte Éternelle. Mais pour SCORPION cela représentait beaucoup plus, cela la rapprochait de sa vengeance contre Arcann et de la récupération de son bien volé.

SCORPION

SCORPION ne s'entendait pas avec Theron au grand dam de Lana.
Source : The Old Republic : Knights of the Fallen Empire


2. L'espoir GEMINI [haut]



« Sérieusement, de quel côté es-tu ?
- Du mien, pardi. Mais ça ne signifie pas que nous sommes ennemis. »

L'Étranger et SCORPION peu avant la bataille d'Odessen.

  Une mission avait été lancée pour tenter de mettre la main sur la fréquence GEMINI. L'opération ne tourna pas comme prévu et l'équipe en place ne donna plus de signe de vie. En attendant d'en obtenir plus, SCORPION participa à une mission sur Vandin consistant à piller les richesses de l'Étoile dorée, un vaisseau contenant une grande partie de la fortune de l'Empire de Zakuul. Son rôle fut simple. Elle accompagna Senya ( sous les traits du Juge Suprême Vaylin ) en tant que droïde personnel. Une fois sur la passerelle, elle prit le contrôle des ordinateurs du vaisseau pour faciliter l'accès au coffre-fort et vider son contenu. Pour cela, elle procéda à un test des systèmes de confinements pour isoler au maximum les gardes. Une fois que l'équipe de pilleur à atomiser le contenu du coffre et raccordé la zone à leur tanker, SCORPION lança la dépressurisation de cette partie du vaisseau afin de vider le contenu sous forme désolidifier de l'Étoile dorée jusqu'au tanker de l'Alliance. Une fois sa tâche accomplit elle repartie avec Senya et quitta la planète avec les nouvelles richesses de l'Alliance.

  Une fois rentrée de la mission sur Vandin, SCORPION eut le plaisir d'apprendre une bonne nouvelle. L'équipe en charge de GEMINI était de retour et SCORPION eut en charge d'analyser toutes les informations fournit sur les droïdes GEMINI. Le droïde apprit que Zakuul avait réussi à créer un modèle GEMINI à partir d'elle et qu'il s'en servait pour en produire à la chaîne sur Darvannis. Chaque GEMINI étaient connectés aux autres ce qui permettait la coordination de toute la flotte. SCORPION était proche d'obtenir tout ce qu'elle cherchait et elle fit part de sa découverte. Elle expliqua à l'Étranger que récupérer GEMINI Prime sur Darvanis lui permettrait de prendre le contrôle du code. Sur cet espoir que SCORPION donna à l'Alliance, une opération lui permit de récupérer le bien qu'on lui avait volé et de mettre en marche son plan.

  Ce fut avec grand intérêt que SCORPION analysa GEMINI. Elle pénétra dans son programme et l'altéra pour prendre les commandes de n'importe quels GEMINI une fois le Prime branché sur le réseau. Elle s'en servit pour détecter tous les autres droïdes de la flotte et repéra un vaisseau isolé. Une mission d'infiltration fut alors planifiée pour remplacer le GEMINI par le GEMINI Prime modifié par SCORPION. Naturellement, cette dernière participa à la mission. SCORPION, en se servant de la fréquence perturba les défenses du croiseur de Zakuul afin de permettre à une petite navette de se poser dans le hangar. Aucun comité d'accueil ne les attendait. SCORPION comprit que GEMINI leur préparait une surprise. Elle calcula alors l'itinéraire jusqu'au droïde et y conduisit ses compagnons.

SCORPION

SCORPION accompagne Senya ( sous les traits de Vaylin ) à bord de l'Étoile dorée.
Source : The Old Republic : Knights of the Fallen Empire


  Sur le trajet, GEMINI décida de séparer leur groupe et de leur envoyer à chacun des Skytroopers. SCORPION fut impressionnée par les capacités tactiques du GEMINI. Comprenant que sa copie était capable de s'adapter, SCORPION joua à son petit jeu et testa son intelligence contre la sienne jusqu'au moment où elle parvint avec l'Étranger à l'atteindre. À ce moment-là, SCORPION comprit qu'elle avait atteint son objectif. Feignant la colère et le dégoût à l'égard de ce que représentait sa copie, elle se brancha à l'ordinateur de bord pour exterminer GEMINI. En faisant ceci, elle provoqua un court-circuit en elle qui désactiva son châssis. Au même moment, elle se servit de la fréquence GEMINI pour déplacer son programme dans les ordinateurs de Zakuul. L'Alliance crut SCORPION morte mais parvint à se sortir indemne du vaisseau malgré l'indépendance récemment acquise de GEMINI.

  SCORPION, une fois dans la fréquence, acheva son plan. Elle se téléchargea dans les programmes de la Flèche de Zakuul et prit le contrôle du trône en se créant un nouveau corps. Avec les GEMINI, elle s'empara d'une bonne partie de la Flotte Éternelle pour conserver son pouvoir. Elle prit contact avec l'Alliance pour les remercier à sa manière de l'avoir aidé à obtenir ce qu'elle cherchait. En effet, grâce à sa ruse SCORPION devint à la tête de la force la plus puissante et sophistiquée de la galaxie, lui conférant l'indépendance et la capacité de poursuivre son amélioration. Mais malgré sa nouvelle force de protection, les dangers étaient présents.

  Il ne restait plus qu'une chose que l'Étranger et elle devaient accomplir, la destruction d'Arcann. Elle décida de pimenter un peu le conflit en révélant au fils de Valkorion l'emplacement de la planète Odessen. Sans grande surprise, Arcann préférait se venger de l'Étranger plutôt que de reprendre son trône. Ainsi, SCORPION pouvait espérer que ses deux ennemis s'autodétruisent. Pour s'assurer de cela, elle prévint l'Alliance de l'arrivée d'Arcann. La machination de SCORPION lui permit d'obtenir une certaine tranquillité. Arcann et sa flotte furent défaits et l'Alliance risquait de se montrer plus frileuse face à elle. La victoire étant sienne, SCORPION acheva son plan en libérant sa progéniture. Chaque unité GEMINI acquit la liberté et devenait maître de leur destin.

  Malgré tout, une surprise vint dépasser sa machination. Vaylin, Juge Suprême et sœur d'Arcann retourna sur Zakuul après la défaite de son Empereur. Elle rencontra SCORPION pour reprendre le pouvoir du trône. SCORPION n'ayant que faire du pouvoir, et son objectif de libérer les GEMINI atteints, accéda à sa demande et le lui rendit. Mais elle décida de rester auprès d'elle pour lui apprendre comment anéantir leur ennemi commun : l'Alliance d'Odessen.

SCORPION

SCORPION accueille Vaylin pour lui rendre le trône.
Source : The Old Republic : Knights of the Fallen Empire


3. La fin justifie l'allégeance [haut]



« Vous réfléchissez comme une enfant. Vous devez voir plus grand. »
SCORPION à Vaylin après la bataille de Voss.

  SCORPION était désormais promue au rang de conseillère de guerre de Vaylin qui reprit les assauts contre la galaxie. Quand l'Impératrice découvrit qu'Arcann se cachait sur Voss, elle y envoya sa Flotte avec SCORPION à la tête des GEMINI. La droïde dut gérer à elle seule l'aspect stratégique de la bataille et suivre en même temps les caprices destructeurs de Vaylin. Lorsque l'Alliance rentra en jeu, SCORPION y vit un problème important qu'elle tenta de corriger. Mais l'arrivée impromptue du Second Empire Sith tourna définitivement la bataille en défaveur de Vaylin. Les GEMINI de SCORPION choisirent la retraite, ce qui déplut fortement à l'Impératrice. SCORPION défendit alors leur choix et fit comprendre à l'impératrice de Zakuul les défauts de sa stratégie et de son comportement sur le long terme.

  SCORPION étudiait chaque opportunité que Zakuul avait pour frapper l'Alliance. Quand elle découvrit que la nouvelle de la mort de l'Étranger se répandait sur Odessen, elle choisit ce moment d'instabilité. Elle mit alors au point un plan pour frapper le Cénotaphe qui patrouillait dans la galaxie et mettre à exécution la suite de son plan personnel : récupérer le vaisseau et découvrir tous ses secrets. Elle s'infiltra dans la navette Ridala et élimina son équipage afin de s'en servir de leurre. Elle embarqua ensuite à son bord Vaylin et ses troupes. Sous couvert d'être poursuivie par des vaisseaux de la Flotte Éternelle, SCORPION envoya un appel à l'aide dans le secteur où se trouvait le Cénotaphe en se faisant passer pour un capitaine en danger. Koth Vortena « sauva » alors l'appareil et l'accueillit à son bord.

  Rapidement, les troupes de Vaylin envahirent le vaisseau et capturèrent l'équipage. Mais le plan de SCORPION fut contrarié par Koth qui avait non seulement trouvé le moyen de désactiver les fonctions principales du Cénotaphe, mais aussi à échapper aux patrouilles zakuuliennes. L'arrivée de l'Étranger à bord corsa encore les choses, mais rien qui n'impressionna la droïde. Elle s'employa à contourner toutes les sécurités une par une pour faire redémarrer le vaisseau, laissant le reste à Vaylin. Toutefois, son intrusion dans les systèmes informatiques déclencha un piège laissé par Koth qui activa une bombe quantique.

  SCORPION n'avait aucune envie de perdre le Cénotaphe et elle devait laisser l'Étranger et Koth désamorcer la bombe. Elle s'arrangea pour trouver un prétexte qui éloigna Vaylin de la passerelle et de leur position afin de les en avertir. Quand elle découvrit que l'Impératrice menaçait Lana Beniko, SCORPION en informa son ancien commandant en signe de paix. Elle profita des affrontements pour prendre l'entier contrôle du Cénotaphe et des données qu'il contenait, la réponse au lien qu'elle avait avec la technologie de l'Empire Éternel. Elle informa toutes les personnes présentes de quitter le vaisseau puisqu'elle allait le lancer vers son lieu d'origine, inconnu d'elle. Mais avant de lancer la navette, Vaylin vint l'arrêter, mais SCORPION parvint à la repousser. Le Cénotaphe entra alors en hyperespace afin de réaliser le dernier projet de SCORPION.

SCORPION

SCORPION affronta Vaylin dans la cabine de pilotage du Cénotaphe.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne


4. Retour à la maison [haut]



« Ici, c'est chez moi. J'ai l'intention d'y rester, mais je ne vous empêcherai pas de partir. »
SCORPION à l'Étranger sur Iokath

  Les données du Cénotaphe révélèrent la vérité à SCORPION. L'Empire Éternel n'avait pas volé sa technologie, elle venait, ainsi que le Cénotaphe, de la même planète : Iokath. Cette découverte sur ses origines annonçait pour SCORPION la fin d'un cycle d'incertitude sur ses capacités et elle ouvrit un canal avec l'Étranger pour l'en informer et le remercier. N'ayant jamais désiré être son ennemie, elle le lui prouva en lui révélant que Vaylin tentait de saboter le vaisseau et que les membres de l'Alliance présents devaient y remédier. Le Cénotaphe, la Flotte Éternelle à sa suite arrivèrent bientôt sur Iokath. Mais au lieu d'être accueillie avec bienveillance, la planète utilisa une arme pour neutraliser toute présence à bord.

  SCORPION n'obtint pas la liberté qu'elle espérait temps sur la planète. Elle fut retenue prisonnière par ARIES, un autre programme laissé par les créateurs de cette planète artificielle. Elle découvrit alors que tout l'équipage du Cénotaphe avait été capturé pour servir de cobaye dans les plans d'ARIES. Malgré la surveillance qu'exerçait le programme, elle parvint à se connecter à un nodule du réseau de données et à retrouver la trace de l'Étranger. Elle le contacta pour l'informer du danger qui les menaçait tous avant de se déconnecter.

  La droïde se servit d'un moment de distraction d'ARIES pour s'échapper de sa prison, mais laisser une trace de son programme pour tromper ARIES. Elle reprit contact avec l'Étranger. Elle lui expliqua que les êtres en stases que l'Alliance avait découverts étaient les créateurs de Iokath qu'elle avait aidé à massacrer des millénaires auparavant avant d'être expédié par eux ailleurs dans la galaxie et finir par tomber entre les mains de la Cabale Stellaire. Avant qu'elle n'ait pu échafauder un plan avec son ancien partenaire, ARIES mit un terme à la communication, laissant SCORPION sans allié, mais non sans ressource.

SCORPION

SCORPION fait face à ARIES.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne


  SCORPION, ou plutôt son image, reçut la visite d'ARIES qui venait la détruire. Le programme de Iokath découvrit la supercherie, mais SCORPION avait une longueur d'avance. La droïde se servait du réseau de communication de la planète pour suivre la trace de tous ses anciens alliés. Quand elle vit Vaylin s'échapper et regagner sa flotte, elle en fit part à l'Étranger pour consolider son partenariat. Le chef de l'Alliance semblait pour elle la personne la plus prometteuse pour mettre fin à ARIES et il lui fallait l'aider au maximum. Ce fut pour cette raison qu'elle informa la navette que l'Alliance emprunta pour fuir qu'un bouclier avait été déployé et détruisait toute chose voulant le traverser. Quand SCORPION découvrit la localisation d'ARIES, elle la transmit à l'Étranger afin qu'il en finisse avec lui.

  Son désir d'être chez elle n'était pas encore comblé et SCORPION partit retrouver l'Étranger et ARIES afin d'aller fusionner avec la planète en se connectant au serveur de la planète depuis la base d'ARIES. Cette opération représentait pour elle la liberté en n'étant plus limitée par son corps et soumise aux caprices de la galaxie, mais en ne faisant plus qu'un avec Iokath. Quand elle arriva, elle aperçut ARIES sur le point d'assassiner l'Étranger. Elle élimina rapidement son ennemi et expliqua ses motivations à son ancien allié.

  Les trahisons et les manipulations de SCORPION lui valurent l'antipathie d'une partie de l'Alliance qui préférait la voir détruite plutôt que de la savoir toujours active. Iokath était une planète qui gardait de nombreux secrets, et le sort de SCORPION en fut un. Mis à part un petit groupe de l'Alliance, personne ne savait si l'Étranger avait accordé cette ultime requête de SCORPION où s'il avait préféré la rayer définitivement de la galaxie.

SCORPION

SCORPION veut se connecter au terminal d'ARIES pour fusionner son programme avec Iokath.
Source :  The Old Republic : Knights of the Eternal Throne



Actualités en relation

Holonet : Mise à jour de l'encyclopédie sur The Old Republic

A l'occasion des 6 ans du jeu Star Wars: The Old Republic on s'est dit qu'une petite mise à jour de certaines de nos fiches étaient de mise. Ces mises à jour prennent en compte l'avancée du jeu...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
SCORPION
Nom
SCORPION
Nom original
SCORPIO
Classe
Unique
Constructeur
Habitant de Iokath
Fonction
Droïde de guerre
Droïde heuristique
Armement
Intelligence
Bâton électrique
Fusil blaster
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
02/12/2016

Date de modification
20/12/2017

Nombre de lectures
25 708


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • The Old Republic
  • The Old Republic : Knights of the Eternal Throne
  • The Old Republic : Knights of the Fallen Empire
  • The Old Republic : Shadow of Revan
  • The Old Republic Encyclopedia

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.