Droïde sonde DRK-1 Iris Sombre


Le droïde sonde DRK-1 Iris Sombre était un instrument d'espionnage de haute technologie, très furtif, qui fut notamment utilisé par Dark Maul.

  A l'époque où les Sith devaient évoluer dans l'ombre pour éviter d'attirer l'attention des Jedi tandis que leur plan arrivait à son terme, ils utilisaient toutes sortes d'appareils lors de leurs missions. Lorsque Dark Sidious commença à confier des missions délicates à Dark Maul, celui-ci réactualisa un modèle de droïde qui avait connu son heure de gloire pendant les Nouvelles Guerres Sith : l'Iris Sombre.

  Avec ses compétences et celles de son maître, il mit à jour les propriétés du droïde et ses plans furent confiés à Arakyd Industries qui initia la production en série de l'un de ses plus fameux modèles d'espionnage : le modèle DRK-1. Il en résulta un droïde sphérique de haute technologie. La coque furtive fut customisée avec un acier absorbeur de scanners, rendant l'Iris Sombre indétectable aux senseurs classiques.

Droïde sonde DRK-1 Iris Sombre

Vue de face d'un droïde Iris Sombre dans les rues de Mos Espa.
Image extraite du film Star Wars, épisode I : La Menace Fantôme.


  Pour l'observation, le DRK-1 était muni d'une quantité d'instruments surprenante pour un droïde de trente centimètres. Il comprenait ainsi une large variété de senseurs, une antenne lui permettant d'émettre et de capter les transmissions. Ses principaux atouts résidaient cependant en ses trois caméras. La plus importante, au centre du droïde, enregistrait dans l'ensemble du spectre visible et radio. Sur le côté droit, deux autres instruments pouvaient recueillir les données : la caméra inférieure prenait des images thermiques tandis que l'élément supérieur était un scanner magnétique.

  En plus de ses capacités, le DRK-1 était doté d'une intelligence artificielle de pointe, lui permettant de sélectionner à une grande acuité les tactiques pour échapper à la détection, que ce soit pour espionner ou pour transmettre ses données. Celles-ci pouvaient d'ailleurs être envoyées par émission laser ou par communication standard, reçue sur le comlink de son propriétaire qui pouvait de cette manière en coordonner jusqu'à six. En routine, Dark Maul travaillait avec trois Iris Sombre qu'il gardait dans son vaisseau, le Scimitar.

Droïde sonde DRK-1 Iris Sombre

Vue schématique d'un droïde sonde DRK-1.
Image extraite du guide The New Essential Guide to Droids.


  Malgré la quantité de gadgets, la sphère réduite de ce modèle de droïde sonde comportait aussi la place nécessaire à des répulseurs miniaturisés mais de haute performance. Signe de cette qualité, le DRK-1 pouvait se déplacer quasiment sans bruit, avec précision et une grande vitesse, et ce quel que soit le terrain, solide ou liquide.

  Il était même possible de personnaliser le droïde, agrémenté d'un port universel pour des armes diverses. L'apprenti de Dark Sidious ne se privait pas pour s'en servir, même s'il préférait agir en personne, et il pouvait doter ses DRK-1 de laser, d'étourdisseur ou de lance-dard selon ce qu'il souhaitait que le droïde fasse à ses proies. Les Iris Sombre possédaient aussi un détonateur intégré pour s'autodétruire plutôt que rendre leurs données accessibles à un individu non autorisé. Enfin, dernier atout et non des moindres, le DRK-1 pouvait scanner les midichloriens et détecter les anomalies dans la Force pour identifier les sensitifs, tels que les Jedi, identifiés sur ses enregistrements par un halo bleu autour des silhouettes.

Droïde sonde DRK-1 Iris Sombre

Dark Maul déploie ses droïdes Iris Sombre sur Tatooine.
Image extraite du film Star Wars, épisode I : La Menace Fantôme.


  Pour cette raison, Dark Maul n'hésita pas un instant à envoyer ses droïdes Iris Sombre à Mos Espa pour retrouver la reine Padmé Amidala, sachant qu'elle était accompagnée d'au moins un Jedi. L'un de ses droïdes remplit parfaitement son office mais il finit par être détecté : son utilisation intensive par l'apprenti Sith avait l'imprégné du Côté Obscur, ce que Qui-Gon Jinn sentit. Il réagit rapidement en détruisant la machine avec son sabre laser et en entamant une course folle vers leur vaisseau avec Anakin Skywalker, obligeant Dark Maul à intervenir en personne pour les empêcher de lui échapper. Il s'agissait de l'un des rares cas où un Iris Sombre fut détecté, mais il est important de souligner que cet événement était lié aux individus concernés plutôt qu'aux qualités du droïde en lui-même.

  Le modèle DRK-1 ne fut toutefois pas vendu qu'aux Sith et il remporta un franc succès auprès des agences de renseignement et d'exploration. Arakyd souhaita donc étendre sa gamme mais l'entreprise se heurta au refus du gouvernement de poursuivre la production d'un blindage aussi furtif, ce qui rendit l'Iris Sombre plus performant sur le plan de la furtivité que son successeur, le DSH-3.


Actualités en relation

Star Wars Roll Out : Finn et les droïdes périmés du Premier Ordre

Comme chaque vendredi, voilà qu'un nouvel épisode de Star Wars Roll Out débarque sur la toile pour enjoliver votre début de weekend ! Cette semaine, après de nombreuses mésaventures, Finn finit par s'allier aux droïdes...


Jedi Fallen Order : Une vidéo de présentation pour le droïde BD-1

Respawn et Electronic Arts viennent de mettre en ligne une vidéo de présentation de BD-1, le petit droïde qui servira de compagnon au héros du jeu, Cal Kestis. On peut y voir quelques passages du jeu...


HoloNet : Critique des 15 premiers romans du nouveau canon

La critique est facile, l'art est difficile. » Ce n'est pas faute de le savoir, c'est pourquoi nous tâchons sur HoloNet de critiquer de façon constructive. Aujourd'hui, c'est mon tour, et je vous propose une...


Star Wars 9 : Le scénario point par point du film, selon les rumeurs

Moins de trois mois avant la sortie en salle de L'Ascension de Skywalker, on ne peut que constater que les rumeurs concernant l'ensemble du film commencent à se faire légion depuis la rentrée ! En effet, entre les diff...


LEGO Star Wars : Fuite de quelques sets de l'Episode IX et du Mandalorian

La D23 Expo qui ouvre ses portes aujourd'hui en Californie devrait nous apporter du nouveau concernant L'Ascension de Skywalker et, surtout, The Mandalorian ... mais en attendant que les infos ne nous en parvienne, autant jeter un coup d'oeil...


Informations encyclopédiques
Droïde sonde DRK-1 Iris Sombre
Nom
Droïde sonde DRK-1 Iris Sombre
Nom original
DRK-1 Dark Eye probe droid
Classe
Militaire
Constructeur
Type
Droïde de reconnaissance
Fonction
Espionnage
Assassinat
Taille
0.30 m
Armement
Scanner magnétique
Photorécepteur
Moteur à répulsion
Coque en alliage furtif et résistant
Caméra thermique
Intercepteur de transmissions
Antenne de transmission
Fixations pour armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
07/07/2017

Nombre de lectures
41 205


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.