SP-99


SP-99 était un droïde qui fut chargé, au lendemain de la Grande Guerre Galactique, de veiller au respect du Traité de Coruscant par la République.

  Le type de droïde auquel appartenait SP-99 fut conçu par une firme faisant partie du non-moins célèbre Empire Sith, celui qui déclara la Grande Guerre Galactique à la République. Bien qu'on ignore exactement quelles furent ses missions durant le conflit, SP-99 fut affecté sur le vaisseau républicain Messager non pas pour espionnage mais pour veiller à ce que les termes du Traité de paix, signé entre les Impériaux Sith et la République, soient respectés. Ainsi, il s'envola vers Dantooine, là où des soldats républicains refusaient de cesser les combats.

  Sous ces apparences de mission de routine, SP-99 faillit se retrouver en pièces deux fois. La première fut lors de sa rencontre avec la Maître Jedi Dar'Nala. Celle-ci le menaça avec son sabre laser en l'accusant d'espionnage mais le droïde eut tôt fait de la mettre au courant de son rôle dans cette mission. Cette petite mésaventure lui permit de faire également connaissance avec Satele Shan qui toléra plus facilement que la Togruta la présence du droïde sith.

SP-99

La rencontre entre SP-99 et Dar'Nala
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  La seconde fois où SP fut exposé au danger au cours de cette mission fut lorsque le Messager échangea des tirs avec un transporteur sith. Le droïde crut au départ qu'il s'agissait de pirates mais l'abordage du vaisseau républicain par des soldats sith guidés par le Capitaine Sivill balaya cette idée. Il suivit Satele Shan qui se fraya un chemin dans les coursives avec son arme (des actes en violation avec le traité) et assista à la capture par les Sith de Dar'Nala qui conjura Satele de tout raconter au Conseil.

SP-99

SP-99 fuit le Messager avec Satele Shan.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  La jeune femme se dirigea sans plus attendre vers les capsules de sauvetage et SP décida de suivre la Jedi : même s'il était un droïde sith, ses ordres étaient de rester avec les Républicains et pas de rejoindre les siens. Une fois dans la nacelle, le duo quitta le Messager et virent la destruction du vaisseau républicain. Satele désirait plus que tout retrouver son maître et prévenir le Conseil de cette lâche attaque. Cependant, d'un point de vue purement statistique, il faudrait au moins 500 ans pour qu'on les retrouve, ce qui n'enchanta pas la jeune femme qui préféra se plonger en méditation dans ce que les Jedi et les Sith appelée la Force et SP resta de marbre dans un silence religieux.

  L'approche d'un vaisseau mandalorien mit fin à cette tranquillité. Les propriétaires de cet appareil n'avaient rien de bien sympathiques, leur réputation d'esclavagiste étant bien connue. Mais l'arrivée d'une navette républicaine et le cours combat qui s'ensuivit avec les guerriers en armure sauva SP et Satele. Tous deux furent recueillis dans la soute de la navette et le droïde fit la connaissance du Maître Orgus Din et du Lieutenant Harron Tavus. Les deux hommes écoutèrent le rapport de la jeune femme à charge contre les Sith sur l'attaque du Messager et SP-99 défendit les Impériaux en déclarant qu'au moment de l'assaut la Jedi ne se trouvait pas sur le pont.

  Malgré le désagrément qu'avaient provoqué les évènements récents, SP parvint enfin à atteindre Dantooine. Les Républicains firent toutefois une halte sur Balmorra pour faire respecter le cessez-le-feu du traité et ils furent rejoints par le Chevalier Fortris Gall tandis qu'Orgus restait sur place pour gérer la situation. Ils arrivèrent à la base D-55 de Dantooine et rencontrèrent le responsable des lieux, le Major Dael. Visiblement, les troupes républicaines étaient en train de cesser les combats, ce qui était une bonne chose. Le droïde sith continua d'observer attentivement les faits et gestes de ses compagnons républicains et veilla à leur conformité avec le traité.

  Ce fut ainsi qu'il tomba par inadvertance sur une conversation entre Gall et Tavus. Le premier s'était absenté et désirait avoir une discussion en cachette avec le second dans les ruines de l'ancienne Enclave Jedi. Après la fin de la communication, Tavus remarqua la présence de SP et, malgré les protestations du droïde, lui tira dessus. Le pauvre SP-99 vola en plusieurs morceaux.

SP-99

SP-99 est détruit par Harron Tavus
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Toutefois, il parvint à balbutier quelques mots à Satele Shan qui le découvrit quelques minutes plus tard alors qu'elle cherchait Tavus. "Lieutenant... ruines de l'Enclave Jedi... traité... rrrrrr..." tels furent ses derniers mots. Ils permirent à Satele Shan de se rendre dans la caverne de cristaux non loin de l'ancienne enclave et de défier la véritable responsable de la destruction du Messager, Dar'Nala. La Jedi brulait de mettre un terme à cette paix entre la République et l'Empire et elle avait monté tout un plan pour faire croire les Sith et Dark Baras, ambassadeur à l'origine du traité, responsables de ces violations de l'accord de paix. Elle fut finalement vaincue et, d'un certain point de vue, SP-99 remplit sa mission : protéger le Traité.
Informations encyclopédiques
SP-99
Nom
SP-99
Classe
Unique
Constructeur
Empire Sith des Régions Inconnues
Type
Protocolaire
Fonction
Veilleur au respect du Traité de Coruscant par la République
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/12/2010

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
26 480


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "SP-99" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Site officiel de Star Wars: The Old Republic
  • Webcomic Threat of Peace

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.