TC-70


TC-70 était le droïde de protocole personnel de Jabba le Hutt au cours de la Guerre des Clones.

  La série de droïde protocolaire TC était connue pour ces droïdes polis et très calmes à la personnalité féminine apaisante. TC-70 ne faisait pas exception à cela bien que, contrairement à la majorité des siens qui servaient de riches sénateurs ou marchands, elle se retrouva dans des endroits bien plus infâmes qu'eux. En effet, peu de temps après être sortie des usines de Cybot Galactica, TC-70 fut acquise par Jabba le Hutt, le chef d'un empire criminel basé sur la désertique planète Tatooine. Elle devint ainsi le plus récent droïde de protocole du Hutt au temps de la terrible Guerre des Clones qui ravageait la galaxie, Jabba refusant de parler le basic en présence de ses visiteurs, qu'il considérait en-dessous de lui.

  Au début de la Guerre des Clones, Dark Sidious et son apprenti sith, le Comte Dooku, aussi connu sous le nom de Dark Tyranus, élaborèrent un complot visant à destituer Jabba de son trône et à le remplacer par son oncle bien plus manipulable, Ziro le Hutt et ainsi permettre aux armées séparatistes de passer par les voies spatiales Hutt. Ziro et Dooku organisèrent l'enlèvement du fils de Jabba, Rotta. TC-70 était aux côtés de Jabba lorsque ses gardes lui apprirent la disparition de son fils et elle fut donc témoin de l'horrible sort que le Hutt fit subir à ces porteurs de mauvaises nouvelles. Désemparé par l'enlèvement de son fils, Jabba envoya ses meilleurs chasseurs de primes pour le retrouver mais, constatant ses faibles chances de succès, il se résolut à demander l'aide de la République. Ce fut TC-70 qui traduisit ses paroles au Chancelier Suprême Palpatine lui-même ainsi qu'aux Jedi présents, à savoir Mace Windu, Luminara Unduli, Plo Koon, et Bolla Ropal. Malgré une grande réticente, les Jedi acceptèrent l'avis de Palpatine : il fallait aider Jabba afin qu'il puisse permettre aux troupes de la République de circuler dans le territoire spatial Hutt.

TC-70

TC-70 traduit les propos de Jabba le Hutt au Chacelier Palpatine pour que ce dernier retrouve au plus vite son fils, Rotta.
Image extraite de Star Wars: The Clone Wars


Peu temps plus tard, un garde nikto vint annoncer à TC-70 que les chasseurs de primes que Jabba avait envoyé pour retrouver Rotta étaient de retour. Le droïde transmit ces paroles à son maître. Deux gardes arrivèrent avec un brancard contenant les têtes des chasseurs de primes. À la vue de cela, Jabba entra dans une grande colère et ordonna qu'on le mette de nouveau directement en contact avec le Chancelier Palpatine. Une fois le contact holographique établi, TC-70 fit part du grand mécontentement de son maître. Palpatine, alors en compagnie des sénateurs Onaconda Farr et Kharrus, assura au Hutt que les Jedi étaient bel et bien en chemin. TC-70 traduisit ensuite l'avertissement de Jabba : les Jedi avaient tout intérêt à retrouver son fils s'il voulait que l'armée de la République puisse traverser ses routes spatiales…

  Peu de temps plus tard, un visiteur vint se poser dans la cour du palais de Jabba, un Jedi du nom Obi-Wan Kenobi qui avait été envoyé afin de traiter avec Jabba. TC-70 sortit elle-même l'accueillir, accompagnée de trois gardes. Le droïde avertit Obi-Wan de se dépêcher à la suivre afin de rencontrer Jabba. Une fois face au Hutt, Obi-Wan l'assura du soutien des Jedi pour les recherches de son fils. Jabba sembla satisfait mais rajouta une demande : ramener les vermines qui lui avait enlevé son cher petit poussin. Jabba rajouta pour clore la discussion que si les Jedi échoueraient, peut-être que le Comte Dooku, lui, réussirait.

  Obi-Wan quitta Tatooine sans même se rendre compte que Dooku en personne était déjà présent dans le palais. Le Sith alla retrouver Jabba et lui annonça que c'étaient les Jedi qui retenaient en réalité Rotta captif. Il fournit au chef Hutt un enregistrement modifié par le droïde espion 4A-7 qui avait filmé les Jedi Anakin Skywalker et sa nouvelle Padawan Ahsoka Tano mettre Rotta dans un sac à dos afin de le transporter. La scène était complètement sortie de son contexte et le Comte se garda bien de le dire à Jabba qui, voyant son fils maltraité de la sorte, entra dans une colère noire, un sentiment qui ne nécessitait pas de traduction de la part de TC-70. Dooku assura au Hutt que son armée droïde sauverait Rotta et Jabba demanda ce que Dooku voulait en échange. Après que TC-70 ait traduit les paroles de son maître, le Comte demanda au Hutt d'envisager de rejoindre le camp de la Confédération des Systèmes Indépendants.

TC-70

TC-70 accueille le Chevalier Jedi Anakin Skywalker et lui demande de lui remettre son sabre laser.
Image extraite de Star Wars: The Clone Wars


Plus tard, dans la soirée, un Jedi arriva en catastrophe au palais de Jabba. Il s'agissait d'Anakin Skywalker, le Jedi chargé de ramener Rotta sain et sauf à Jabba. Ce fut TC-70 qui l'accueillit, toujours escortée de gardes, armes en mains. TC-70 lui demanda de lui remettre son sabre laser avant d'entrer ; le jeune homme, voyant qu'il était entouré par les gardes de Jabba, se résigna et n'eut d'autre choix que de remettre son arme dans les mains du droïde. TC-70 présenta Anakin à Jabba et lui annonça que Rotta n'était pas avec lui. En fait, arrivés sur Tatooine avec Rotta, Anakin et Ashoka avaient été obligés de se séparer, poursuivis par les sbires de Dooku. La jeune Padawan s'était vue confier le petit Hutt et elle était en train de défendre chèrement sa vie contre les gardes Magna de Dooku. Bien sûr, Skywalker ignorait les péripéties de sa jeune protégée. La colère de Jabba s'abattit sur le Jedi et les gardes se tournèrent vers lui ; voyant les choses sur le point de dégénérer, Anakin utilisa la Force pour arracher des mains de TC-70 son arme. Il bondit vers le Hutt et le menaça de sa lame bleue en lui demandant ce qu'il avait fait de sa Padawan. Jabba ordonna que ses gardes exécutent le Jedi mais Ahsoka arriva à temps avec Rotta, ce qui laissa TC-70 perplexe. Jabba retrouva enfin son fils mais, ayant toujours en tête l'enregistrement que Dooku lui avait montré, ordonna malgré tout l'exécution des Jedi, un ordre que traduisit TC-70 immédiatement.

  Heureusement, une communication provenant de Coruscant, plus précisément du palais de Ziro le Hutt, arriva. TC-70 ouvrit la communication et l'hologramme de la sénatrice Padmé Amidala apparut. Elle raconta tout le complot de Dooku à Jabba ainsi que l'implication de Ziro dans l'enlèvement de Rotta. TC-70 annonça à Anakin et Ahsoka que Ziro serait jugé par le clan des Hutt avec sévérité. Puis, toujours en traduisant les paroles de son maître, TC-70 dit qu'un traité entre lui et la République allait être ratifié. Enfin, toujours au nom du Hutt, le droïde demanda à ce que les Jedi traduisent Dooku en justice pour les crimes commis envers lui. Le complot de Dooku avait finalement échoué.

  La Guerre des Clones se poursuivit et TC-70 resta au service de Jabba. Au cours de leur enquête afin de retrouver les ravisseurs de ses filles, Che Amanwe et Chi Eekway, le président Pantoran Papanoida et son fils, Ion Papanoida, se rendirent sur Tatooine. Ils avaient découvert que l'un des ravisseurs était un Rodien du nom de Greedo et que celui-ci aurait comme base la planète Tatooine. Les deux Pantoran se rendirent directement au palais de Jabba : ils trouvèrent Greedo, le molestèrent et allèrent parler à Jabba afin de tirer les choses au clair. TC-70 demanda à Papanoida pourquoi il avait tenter de tuer Greedo. Le Pantoran expliqua que ses deux filles avaient été enlevées et que tout comme Jabba l'avait fait lors du kidnapping de Rotta, il était prêt à tout pour les retrouver. Afin de prouver la culpabilité de Greedo, Papanoida demanda à faire un prélèvement sanguin au Rodien afin de le comparer avec celui qu'il avait trouvé sur Coruscant sur les lieux du kidnapping. Jabba accepta et TC-70 le traduisit aux deux Pantoran. Greedo, sachant qu'il allait être découvert, préféra avouer tout et révéler la cachette de l'otage. Lui et les deux Pantoran partirent alors pour Mos Eisley afin de retrouver Che Amanwe.

TC-70

TC-70 assiste à la rencontre entre Jabba et le Baron Papanoida qui est à la recherche de ses filles kidnappées par Greedo.
Image extraite de l'épisode The Clone Wars S03 E04 : Sphere of Influence


  Plus tard durant la guerre, Jabba engagea le chasseur de primes Cad Bane afin qu'il découvre les plans du Sénat Galactique. Après les avoir extraits de la mémoire du droïde R2-D2, le Duro alla les rendre à Jabba. Ce fut TC-70 qui prit le fichier et le mit en lieu sûr. Le droïde apporta ensuite une mallette remplie de crédits : c'était la prime  pour le chasseur. Jabba proposa ensuite un autre travail pour Bane, en lien avec celui qu'il venait d'accomplir. Le Duro et le Hutt discutèrent des honoraires du chasseur de primes mais il fallait tout d'abord l'approbation du Conseil Hutt avant d'en révéler d'avantage. Jabba demanda aux personnes présentes de sortir de la pièces hormis Cad. Les hologrammes de tous les membres du Conseil Hutt, Arok, Marlo, Oruba et Gorga, apparurent. Alors que TC-70 allait sortir de la pièce, Cad Bane lui demanda de traduire la conversation pour lui.

TC-70

Une traduction pour un dangereux chasseur de primes...
Image extraite de l'épisode The Clone Wars S03 E08 : Evil Plans


  Arok et Jabba débattirent de l'importance de libérer Ziro, celui qui avait comploté avec Dooku afin de renverser le chef de Tatooine. Ziro avait en sa possession des informations dangereuses concernant le Conseil Hutt. Oruba estima que la libération de Ziro était prioritaire : grâce aux informations compromettantes du conseil qu'il possédait, il pouvait les faire chanter. Cependant, il se demandait qui pourrait s'en charger. Cad Bane s'avança et affirma qu'il s'en occuperait à condition que la paye soit bonne…

  Très peu de temps après, TC-70 accueillit une certaine chanteuse Pa'lowick nommée Sy Snootles dans la salle du trône de Jabba. La rencontre fut discrète : personne en dehors de Jabba, Sy Snootles et TC-70 n'était présent. Le Hutt avait engagé la Pa'lowick, (une ancienne maîtresse de Ziro), afin qu'elle récupère l'holo-journal qui contenait les informations compromettantes sur le Conseil Hutt. La chanteuse avait devancé Cad Bane et avait réussi à récupérer l'objet convoité et à tuer Ziro. Lorsque Snootles remit l'holo-journal à Jabba, celui-ci s'exclama de joie et ordonna à TC-70 de remettre les crédits promis à la chanteuse. Celle-ci confia au Hutt que jamais personne ne pourrait soupçonner une créature aussi élégante qu'elle d'avoir accompli un travail digne d'un chasseur de prime.

TC-70

TC-70 assiste aux tractations entre Sy Snootles et Jabba le Hutt, après l'assassinat de Ziro.
Image extraite de l'épisode The Clone Wars S03 E09 : Hunt of Ziro


  Le travail de TC-70, malgré le fait que le droïde s'en acquittait très bien, était considéré pour certains comme dangereux : Jabba était connu pour maltraiter ses droïdes lorsqu'il était en colère soit en les frappant, soit en les faisant basculer avec la queue épaisse qu'il utilisait comme massue. Malgré cela, TC-70 sembla se faire apprécier par le Hutt, (peut-être parce qu'elle ajoutait un adjectif flatteur à chaque fois qu'elle parlait de Jabba) et le servit du moins tout au long de la guerre. Il arriva un jour cependant où TC-70 faillit, d'une manière ou d'une autre, à sa tâche et fut remplacée par un autre interprète droïde. TC-70 fut sûrement désactivée ou pire encore, réduite en pièce détachée.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
TC-70
Nom
TC-70
Classe
Unique
Constructeur
Type
Protocole
Fonction
Traduction
Protocole
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
13/09/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
27 098


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Star Wars : The Clone Wars (Film)
  • Starwars.com - The Clone Wars Episode Guides
  • The Clone Wars : The Visual Guide
  • The Clone Wars Character Encyclopedia
  • The Clone Wars S03E04 - Sphere of Influence
  • The Clone Wars S03E08 - Evil Plans
  • The Clone Wars S03E09 - Hunt for Ziro

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.