Droïde Serveuse WA-7


Série de droïdes serveuses conçus par Go Corp/Utilitech

  Désormais les représentants d'une série épuisée mais qui connut un vif succès, les droïdes WA-7 de Go-Corp / Utilitech furent inventés à une époque où le courant esthétique dominant au sein des Mondes du Noyau était le Modernisme de Mondeo. Ce mouvement, qui toucha tous les domaines, de l'art à l'architecture en passant par la haute couture, prônait des lignes simples et découpées, aux formes arrondies et aux décorations fantaisistes. Cette mode s'essouffla après quelques décennies mais son influence demeura visible à travers les créations de cette époque, dont les WA-7.

  Au niveau équipement, ces droïdes serveuses se déplaçaient sur une roue unique, caractéristique de l'instabilité du Modernisme de Mondeo, qui s'avéra des plus pratiques. Les moteurs du droïde pouvaient permettre de rapides pointes de vitesse pour circuler rapidement entre les tables et un pneu recouvrait la roue étroite pour l'empêcher d'écraser les divers appendices traînants des clients, qu'il s'agisse de queue, jambe ou tentacule.

  La jambe unique des WA-7 renfermait également un système de gyros d'équilibre perfectionné pour maintenir sa posture droite en toutes circonstances, principalement au beau milieu d'une foule, ce qui constituait un véritable atout pour des droïdes serveurs censés ne pas renverser les plateaux de boissons. Ces gyros étaient suppléés par une paire de stabilisateurs à répulseurs situés de part et d'autre de la jambe.

Droïde Serveuse WA-7


  Les WA-7 possédaient aussi un transmetteur intégré à la poitrine destiné à relayer les commandes vers les cuisines. Les concepteurs n'avaient pas non plus oublié l'aspect relationnel du travail de cette série et équipèrent les WA-7 d'un module vocal qui leur permettait de discuter avec les clients ainsi que d'un programme de reconnaissance faciale afin d'identifier les habitués. Enfin, l'esthétique conforme aux critères de Mondeo se manifestait sur cette série par une paire d'ailerons "crâniens" effilés et d'une jupe métallique.

  Au fil des années, les WA-7 furent de moins en moins utilisées au profit d'autres unités plus modernes mais leur conception bien pensée fit qu'elles demeurèrent longtemps en service, du moins pour certaines de ces unités. L'une des plus connues dans ce cas fut le serveur WA-7 surnommé "Flo", qui travaillait chez Dexter Jettster, mais un grand nombre se reconvertit dans d'autres travaux que ceux prévus par leur programmation d'origine, notamment dans des emplois de coursier ou de facteurs, afin d'éviter le recyclage.

  La capacité des WA-7 à se faufiler à grande vitesse - plus de 120 km/h - dans des zones de trafic terrestre dense leur permit aisément cette reconversion. Ainsi, on retrouva sur bien des planètes isolées des exemplaires de cette série qui livraient des colis qu'ils transportaient dans leur dos. On en trouvait également dans certains restaurants souhaitant évoquer à leurs clients une sorte de nostalgie ou n'ayant tout simplement pas les moyens d'acheter de droïdes plus modernes.

  Bien après la fin de leur production, les WA-7 continuèrent toutefois de faire des émules. Le succès de la série inspira Accutronics qui tenta de leur créer des successeurs avec les TDL-501, qui ne se vendit pas autant que prévu à sa commercialisation, peu avant la Guerre des Clones avant de passer de mode comme les WA-7. Il exista également une équipe de nunaball composé de WA-7 réunis par un groupe de collectionneurs privés. Cette équipe connut son heure de gloire en remportant un match d'exhibition face à l'équipe de Serv-O-Droïdes RIC.


Actualités en relation

Battlefront II : Les droidekas dévoilés, Felucia annoncée !

Même si les projecteurs risquent d'être centrés cette semaine sur Jedi : Fallen Order, les équipes de DICE sont encore loin de s'avouer vaincus et viennent ainsi de lever quelque peu le voile sur les prochaines mises à jour...


The Mandalorian : Le compagnon droïde du Mandalorien s'appelle IG-11

Bien plus décevant que prévu, le panel de la Star Wars Celebration consacré à The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, a néanmoins réservé quelques surprises pour le public présent à Chicago. L'une...


Star Wars 9 : Rumeur sur les droïdes du film

Très exactement une semaine avant le panel de la Star Wars Celebration 2019 consacré à l'Episode IX, une nouvelle petite rumeur vient nous aider à patienter encore un peu ! Celle-ci nous provient une nouvelle fois de Makingstarwars, toujours aussi bien...


The Mandalorian : Jon Favreau nous montre un nouveau droïde

Quelques semaines après nous avoir dévoilé une première photo d'un fameux droïde, Jon Favreau, producteur et auteur de The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, vient de mettre en ligne une seconde...


Battlefront II : Une vidéo de présentation pour les prochaines nouveautés

Electronic Arts et DICE viennent de mettre en ligne une petite vidéo de présentation des différentes nouveautés de la prochaine mise à jour prévue pour Battlefront II. Si la mise à jour en question, qui arrivera le 26...


Informations encyclopédiques
Droïde Serveuse WA-7
Nom
Droïde Serveuse WA-7
Classe
Utilitaire
Constructeur
Type
Droïde serveur
Fonction
Servir les clients
Taille
1,70 m
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/11/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
33 662


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • The New Essential Guide to Droids

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.