Altiri


Les Altiris menaient une guerre sans merci contre les Anarrians pour la suprématie de la planète qu’ils appelaient Altiria et dont ils peuplaient le continent Est.

  Même dans une galaxie de plus d'une centaine de milliers d'années-lumière de diamètre, les mondes ayant vu apparaître plusieurs espèces intelligentes étaient rarissimes. Sur l'un d'entre eux, les Altiris virent le jour en même temps que les Anarrians, et ils baptisèrent leur planète Altiria tandis que leurs voisins l'appelaient Anarris.

  Les Altiris constituent une espèce très jeune par rapport au reste de la galaxie. En effet, sur leur continent oriental, ils ne laissèrent des traces de civilisation qu'alors que la République Galactique approchait de ses vingt millénaires. Au fil des générations, ils se développèrent et colonisèrent leur continent d'autant plus vite que les Altiris étaient initialement un peuple nomade.

  Probablement en raison de cette absence primordiale d'attaches, ils placèrent l'esprit au centre de leur culture : la philosophie, l'art, le savoir et - par extension à mesure qu'ils évoluaient - la science. La violence n'était pas dans leur nature et le progrès ne pouvait résulter pour eux que de compréhension. Cette volonté pacifique se manifestait également dans leur mode de gouvernement car ils choisirent la démocratie sous la République Altirienne. Leur désir de savoir leur permit également d'être la première espèce de la planète à coloniser un satellite et ils établirent une base sur Priva au bout de cinq-mille-cinq-cents ans de progrès technologique.

  Leur physique correspondait totalement à leur culture. Les Altiris étaient de taille moyenne, environ un mètre soixante-dix, humanoïdes, mais leur couleur de peau allait du bleu clair à l'indigo tandis que leurs cheveux prenaient la plupart des teintes bleues et pourpres entre le blanc et le noir. Cette apparence s'avérait parfois très déstabilisante pour les Humains et espèces apparentées, mais ils étaient assez largement affables avec les espèces étrangères.

  Une seule exception existait : les Anarrians. Leur première rencontre, environ mille-cinq-cents ans avant la Bataille de Yavin, les terrorisa en raison de leurs apparences radicalement différentes et de l'absence de langage commun. D'après les légendes altiriennes, les Anarrians eurent tellement peur qu'ils fuirent mais rien n'est moins certain. La seule certitude est que cette peur initiale dégénéra en une xénophobie qui imprégna leur culture et initia une guerre sans fin. Leur haine mutuelle finit par embraser tout Altiria et ses satellites, et manqua de mener les Altiris à l'extinction, peu avant la Guerre des Yuuzhan Vong. Par la suite, ils se reconstruisirent mais conservèrent leur désir d'éliminer définitivement leur ennemi ancestral.


En savoir plus

  Les Altiris ne figurant dans aucune source traduite en français, l'utilisation de l'adjectif "altirienne" plutôt que "altirian" (mot employé en VO) est un parti pris du rédacteur.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Altiri
Nom
Altiri
Type
Organisation gouvernementale
Origines

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/08/2016

Date de modification
22/08/2016

Nombre de lectures
2 381


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • WOTC - The Unknown Regions (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.