Chiss


Les Chiss sont des humanoïdes à la peau bleue et aux yeux rouges, originaires de Csilla, dans la Bordure Extérieure. Leur représentant le plus connu est le Grand Amiral Thrawn.

  Espèce humanoïde originaire de la planète Csilla, au cœur des Régions Inconnues, les Chiss sont restés isolés sur leur territoire des millénaires durant. En dépit de quelques apparitions ponctuelles dans l'histoire de la Galaxie - on releva notamment la présence d'une Chiss parmi les contacts qu'établit Dark Zannah sur Serenno - ils ne furent connus du grand public qu'avec le tristement célèbre Grand Amiral Thrawn qui unit les forces impériales contre la Nouvelle République.

Plan :
I. Morphologie et origine
II. Culture et psychologie
III. Les noms des Chiss
IV. Organisation


I. Morphologie et origine :

  Physiquement parlant, les natifs de Csilla sont semblables aux Humains à l'exception de trois détails notables : leur peau bleue, leurs cheveux toujours bruns et leurs yeux d'un rouge brillant. Leur découverte étant relativement récente, certains xénobiologistes avaient avancé l'hypothèse que cette pigmentation particulière était due à une exposition importante aux rayonnements ultraviolets mais il s'avérerait que la couleur de leur peau et de leurs yeux soient la conséquence de réactions chimiques avec l'oxygène dont la concentration était importante dans l'air qu'ils respiraient.

  Mais, en dehors d'un simple éclat rouge, leurs yeux leur confèrent une acuité visuelle supérieure à celle des Humains, aussi bien en journée que dans la pénombre. Enfin, s'ils arborent tous une chevelure d'un noir bleuté, il peut arriver que certains Chiss aient les cheveux gris avec l'âge, phénomène principalement visible chez les femmes qui est considéré comme une marque distinctive.

  D'après certains scientifiques, l'origine de ce peuple à la fois si semblable et si différent des Humains remonteraient à une époque antérieure à l'Ancienne République. Ils seraient donc les descendants d'une colonie humaine mais auraient suffisamment évolué depuis pour ne plus appartenir à cette espèce.

II. Culture et psychologie :

  Les Chiss étaient considérés par les autres habitants de la Galaxie comme des êtres froids, arrogants et méprisants vis-à-vis des étrangers, voire parfois à la limite de la xénophobie. Ils demeuraient généralement impassibles et masquaient leurs sentiments en public, leur donnant cet air insensible. En effet, les Chiss étaient capables de rester de marbre dans des circonstances qui auraient eu raison du sang-froid de bien des espèces.

  Leur société était raffinée, très évoluée et disciplinée. Ils accordaient une grande importance à l'obéissance, à l'honneur, celui de leur peuple primant sur l'honneur individuel, et à la morale. Centre de nombreux débats et principale barrière aux intentions de Thrawn lorsqu'il était au service des siens, la morale était une véritable doctrine. Résolument pacifistes, les lois des Chiss interdisaient toute forme d'attaque préventive ou d'agression quelconque.

  En dépit de cet interdit, ils représentaient une force militaire puissante et, après une provocation suffisante de la part d'un ennemi, ils ne reculaient pas devant l'adversité. Avec leur sang-froid, leur patience, leur goût de la réflexion, de l'observation et leurs dons stratégiques supérieurs à ceux de nombreuses espèces, ils planifiaient soigneusement leurs contre-attaques. Puis ils se lançaient dans la bataille, au cours de laquelle ils mettaient leurs ennemis en déroute ou les annihilaient.

  Cette efficacité, observable également hors de la sphère militaire, combinée à leur loyauté envers les leurs ainsi qu'à une détermination inébranlable, leur permit de repousser des menaces telles que les Ssi-ruuk ou les Yuuzhan Vong, en en effrayant même certains semble-t-il. Ces caractéristiques furent par ailleurs utilisées par Dif Scaur qui demanda à des scientifiques chiss de créer le virus Alpha Rouge.

  Leur civilisation étant principalement basée sur l'armée, les Chiss éprouvaient un grand respect pour les flottes et militaires de la Nouvelle République et des autres gouvernements, mais étaient a contrario assez dédaigneux envers tous ceux qui se complaisent dans la médiocrité, qui ne sont pas capables de se prendre en main et de se défendre eux et leur famille. Par conséquent, la plupart des Chiss tiennent en peu d'estime les politiciens, beaucoup trop suffisants et incompétents à leurs yeux. La preuve en fut apportée par Jagged Fel lors de sa venue sur Ithor, lorsqu'il salua ses hôtes militaires en négligeant les dignitaires républicains.

  Mais leur vie ne tournant pas entièrement autour des combats, les Chiss manifestaient un grand intérêt pour l'art et les sciences, traits particulièrement développé chez Thrawn qui s'en servait pour cerner la psychologie de ses adversaires. Enfin, ils parlaient une langue remarquablement complexe, dans sa prononciation bien plus que dans sa grammaire : le Cheunh. Il semblerait même qu'en dehors de Jorj Car'das et Ferasi Maris, personne ne réussit jamais à apprendre ce langage ou même ne serait-ce qu'à comprendre leur dialecte marchand : le Minnisiat, pourtant plus simple.

III. Les noms des Chiss :

  Leurs noms ont une structure particulière en trois parties, à l'instar de Mitth'raw'nuruodo, mais peuvent être modifiés au cours de leur vie. Ainsi les officiers supérieurs chiss abandonnent leur nom et leur Famille le temps de faire leurs preuves, avant d'être adoptés par une Famille, ce qui permet de gagner en grade par le mérite et non par la naissance. De cette manière, l'Amiral Ar'alani ne possédait plus que la fin de son nom et ce jusqu'à la fin de sa carrière semble-t-il.

Ce qui suit n'est qu'une hypothèse de la part du rédacteur et, en dépit des efforts pour la faire correspondre à ce qui est observable dans l'Univers Etendu, n'a absolument rien d'officiel :
  - La première partie du nom complet des Chiss serait visiblement le nom de famille à proprement parler. En effet, c'est cette fraction qui disparaît dans la Flotte de Défense pour éviter l'ascension par le titre et les privilèges. On retrouve ainsi la même particule chez divers Chiss du même sang : Mitth'raw'nuruodo et Mitth'ras'safis (deux frères), Chaf'orm'bintrano et Chaf'ees'aklaio (oncle et nièce)…
  - La seconde partie du nom complet serait le prénom en lui-même. Généralement assez court, trois lettres le plus souvent, rien ne prouve qu'il ne puisse être plus long. On le retrouve au cœur du diminutif des Chiss, surnom regroupant un élément de chaque partie du nom et étant destiné à un contexte amical et/ou entre deux personnes d'un statut équivalent. On connait notamment Mitth'raw'nuruodo dit Thrawn, Chaf'orm'bintrano dit Formbi ou encore Prard'ras'kleoni dit Drask.
  - La troisième et dernière partie du nom ferait référence à la famille d'adoption du Chiss concerné. Si les Familles Régnantes sont en nombre limité mais de nombreuses autres, mineures, en dépendent et sont liées à ces lignées dirigeantes. Ainsi, Thrass et Thrawn, s'ils étaient affiliés à la Famille Nuruodo, seul le second portait le nom "Nuruodo" tandis que son frère affichait le nom "Safis".

IV. Organisation :

  Pour défendre leurs intérêts et les protéger des nombreux dangers qui les entouraient dans les Régions Inconnues, ils fondèrent l'Ascendance Chiss. Dirigée par les familles les plus influentes, dont le nombre évoluait selon les époques, l'Ascendance - parfois nommée Empire Chiss - prospéra et s'étendit jusqu'à dépasser les deux douzaines de systèmes. Détail important, bien que très structuré et xénophobe, l'expansion se fit de façon pacifique pour sécuriser les mondes voisins.

  Afin d'assurer la protection du peuple Chiss, l'Ascendance possédait une vaste armée nommée Flotte de Défense, comprenant des soldats originaires de chaque Famille totalement dévoués. Une branche particulière, la Flotte d'Expansion, était chargée de patrouiller le long des frontières, reconnaître les menaces potentielles et assurer l'ordre sur les colonies les plus récentes.

  De plus, après la Guerre Civile Galactique et le retour de Thrawn dans sa région d'origine, les Chiss ainsi que les autres peuples des Régions Inconnues étaient également défendus par l'Empire de la Main. Cette alliance militaire les divisa et, bien que les Familles Régnantes l'ignoraient officiellement, un grand nombre de Chiss en rejoignit les rangs pour le soutenir officieusement. Les deux gouvernements n'hésitèrent guère cependant lorsqu'ils étaient menacés et collaborèrent ponctuellement jusqu'à la dissolution provisoire de l'Empire de la Main, après la Guerre des Yuuzhan Vong.


Actualités en relation

Star Wars Thrawn : Un extrait du livre dévoilé

Star Wars : Thrawn est surement l’un des romans Star Wars les plus attendus de l’année, d’une part car il revient sur l’un des personnages les plus emblématique de l’Univers Légende et d’autre...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.