Ebruchi


Les Ebruchi constituaient une race de pirates et de pillards sans pitié qui écumaient de nombreux mondes des Régions Inconnues en marge de l'Espace Sauvage.

  Ainsi que le répétaient souvent les Chiss, les Régions Inconnues étaient emplies de menaces dont le reste de la Galaxie ignorait l'existence. Si les plus dangereux étaient sans nul doute les Vagaari, ils n'étaient pas les seuls à terroriser des mondes entiers. Les Ebruchi étaient notamment de ces espèces craintes.

  De prime abord, ces êtres ne semblaient guère impressionnants. En effet, les membres de cette espèce mesuraient approximativement la taille d'un Humain, avec une silhouette voutée, presque torturée. Cependant, ils étaient loin d'être aussi faibles que le suggérait leur apparence et étaient dotés d'une force peu commune qui leur permettait de supporter de sévères attaques avant de riposter avec une violence extrême en cas de danger.

  Une puissance que les Ebruchi n'hésitaient pas à utiliser s'ils se sentaient insultés, notamment lorsque leur interlocuteur se trompait de genre. Mâles et femelles étant très similaires physiquement pour les étrangers, la plupart d'entre eux faisait donc le choix d'opter pour des pronoms neutres.

  De près, leur aspect n'était pas non plus des plus attirants. Outre des mains squelettiques griffues et une peau grisâtre, les Ebruchi avaient également une tête volumineuse munie de deux gros yeux brillants sans paupières et d'une bouche dissimulée par de nombreux petits tentacules frétillants. Ceux-ci leurs servaient à sentir les odeurs ambiantes ainsi qu'à se nourrir. Leur façon de s'alimenter était également pour beaucoup dans la répulsion provoquée chez les autres espèces : les tentacules arrachaient des morceaux de nourriture pour les amener dans leur bouche.

  En tant qu'omnivores, les Ebruchi pouvaient manger de tout, mais leurs préférences reflétaient leur psychologie : répugnantes pour la plupart des individus. En effet, il s'agissait d'une espèce particulièrement cruelle et sadique qui, si elle pouvait se contenter de déchets pour survivre, n'aimaient rien de plus que la chair de prisonniers récemment tués.

  Ils cultivaient également un aspect inoffensif en revêtant des tenues à l'air primitif et misérable, des assemblages de fourrures chargées de bibelots. Néanmoins, ces tenues tenaient presque de l'uniforme pour les Ebruchi qui seuls en connaissaient le sens. Mâles et femelles portaient des fourrures d'animaux différents, une différence souvent subtile, et tous les colliers, anneaux, accrocs, rapiéçages et autres déchirures permettaient d'identifier le rang de l'individu.

  Leur histoire, tout comme le nom de leur planète natale, a été oubliée de tous y compris des Ebruchi eux-mêmes qui n'ont conservé de leur passé qu'un instinct de prédateur. Une unique certitude demeure : les Vagaari dévastèrent leur monde et les massacrèrent, contraignant les survivants à fuir à travers les Régions Inconnues. Cette errance fit d'eux un peuple de voyageurs, sans base fixe, habitué au désespoir ponctué de rares plaisirs, craignant la soumission. De plus, leur mode de vie forcé provoqua chez eux une forme d'agoraphobie qui les faisait se sentir mal à l'aise dans les grands espaces, effrayés à l'idée de « tomber vers le ciel » s'ils quittaient leurs vaisseaux pour atterrir. En réaction, ils développèrent à l'extrême leurs instincts de prédation, de violence et supprimèrent quasiment tout sentiment de compassion, excepté si cela en valait la peine.

  Au fil des siècles, les Ebruchi devinrent ce qu'ils avaient fui : des esclavagistes et des pillards. Étrangement, ils firent de leur terrain de chasse une partie du territoire des Vagaari qui les y toléraient, mais en dépit de la différence écrasante de puissance, les Ebruchi passaient pour des adversaires impitoyables aux yeux de leurs victimes. Cette zone attitrée couvraient des douzaines de routes hyperspatiales à proximité de l'Espace Sauvage.

  Toutefois, au sein de ce territoire établi, ils étaient remarquablement organisés et savaient faire face aux diverses menaces. Avec une structure de commandement militaire, ils disposaient de nombreuses flottilles composées d'au moins une frégate, d'une douzaine de cargos de combat et de quelques chasseurs. Ces flottilles étaient réunies par quatre ou cinq au sein d'armadas, qui elles-mêmes s'unissaient par deux ou trois pour donner une flotte complète. Enfin, chaque flotte était sous le commandement d'un clan (sans la moindre notion familiale), ces derniers n'ayant jamais été moins de cinq au cours de leur histoire d'oppresseurs.

  Fort d'une telle organisation, les Ebruchi savaient réagir à presque toute situation, et savaient s'adapter rapidement du fait de leur grande intelligence dissimulée par leurs accoutrements en haillons et leurs vaisseaux souvent antiques. Prudents, ils abordaient toujours leurs victimes avec une écrasante supériorité numérique et/ou technologique, ce qui leur permit de « d'acquérir » de nombreuses bases et installations, bien que leur peur des grands espaces les contraigne à faire atterrir des vaisseaux pour y vivre. Ils avaient également l'habitude de s'emparer de tous les biens précieux ou de faire des esclaves qu'ils dévoraient lorsque leur utilité n'était plus avérée.

  Dans l'éventualité où une flotte d'Ebruchi avait à faire face à une force équivalente, ils se montraient étonnamment pacifiques et diplomates, prêts à rencontrer leurs hôtes dans une ambiance festive. Néanmoins, ils ne changeaient pas du tout au tout et se contentaient d'endormir la méfiance de leurs adversaires pour s'emparer de leurs vaisseaux, de leurs bases et les prendre en otages afin d'en tirer une rançon ou des informations sous la torture.

  Cette tactique leur était facilité par leur localisation dans les Régions Inconnues : proches de l'Espace Sauvage, sur les territoires des Vagaari et vraisemblablement non loin de l'Ascendance Chiss. Ils purent donc apprendre de nombreux langages commerciaux de la région tels que le Minnisiat, le Sy Bisti ou le Rammocate, les deux premiers étant connus des Chiss et le second étant parlé dans l'espace connu. Ces langues leur furent certainement très utiles à de multiples reprises car leur langage natal, l'Ebruchese, était incompréhensible aux non-Ebruchi.

  Mais si l'avidité les motivait dans la plupart de leurs rencontres, les Ebruchi avaient un autre moteur puissant directement issu de leur histoire commune avec les Vagaari : la peur. Effrayé à l'idée d'être dominés ou exterminés, dès lors qu'ils identifiaient une menace, ils avaient tendance à utiliser la force sans retenue, annihilant l'adversaire de manière à se protéger de toute riposte. Toutefois, la notion de menace ne s'arrêtait pas aux vaisseaux étrangers mais s'appliquait également à des Ebruchi qui défiaient leurs supérieurs et s'exposaient dès lors à des représailles sanglantes. Étrangement, ils n'étaient pas pour autant xénophobes et acceptaient au sein de leurs rangs des membres d'espèces diverses dans la mesure où ils représentaient un atout. Dans le cas contraire, ils les réduisaient en esclavage ou les dévoraient.

  Quand les Ebruchi faisaient appel à la violence, ils le faisaient avec un certain talent, rendu obligatoire par la vétusté de leurs appareils et la pauvreté de leurs équipements défensifs. De plus, bien que leurs vaisseaux fussent hérissés d'armements utilisant aussi bien des missiles que des projectiles solides, un grand nombre d'entre eux était généralement désarmé et ne servait qu'à effrayer l'ennemi. Une partie des navires servaient également à protéger ceux qui étaient destinés à l'abordage. Ces derniers usaient de grappins magnétiques pour s'arrimer à leurs cibles, puis les combattants entraient pour semer la désolation à coups de dagues ou de pistolets à shrapnels.

  Il étaient ainsi considérés comme redoutables par de nombreux systèmes à travers les Régions Inconnues, terrorisant les voyageurs et des mondes entiers. Cependant, ils ne purent jamais gagner suffisamment en puissance pour représenter autre chose qu'une nuisance pour des forces telles que celles de l'Ascendance Chiss.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Ebruchi
Nom
Ebruchi
Type
Espèce intelligente
Origines
Fonctions
Piller, asservir et tuer

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
09/06/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
14 119


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • WOTC - The Unknown Regions (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.