Fosh


Les Fosh constituent une espèce intelligente peu connue, représentée, au sein du Nouvel ordre Jedi, par Vergere.

  Les Fosh venaient d'une planète inconnue et le mystère reste entier sur l'évolution de leur espèce à travers l'histoire de la galaxie. Les spéculations scientifiques établissent toutefois avec une quasi-certitude qu'ils étaient originaires du Secteur corporatif. On connaît peu de représentants fosh à l'heure actuelle ; à vrai dire, c'est en grande partie grâce à la Jedi Vergere que l'on peut décrire avec précision la morphologie et la constitution biologique de ces êtres énigmatiques.

  La société fosh était peu ou prou marginalisée du reste de la galaxie. La population préférait vivre à l'écart des autres, ne se souciant guère des contrariétés des mondes du Noyau et des grandes capitales. Les Fosh vivaient dans leur propre communauté et n'avaient pas besoin de voyager à travers l'espace pour rencontrer d'autres peuples. Nombre d'entre eux nourrissaient même des sentiments xénophobes.

  À la différence des espèces à l'instinct grégaire, comme les Gamorréens, les Fosh étaient fortement individualistes et ne parlaient qu'en cas d'extrême importance. C'est pourquoi il était rare de voir un Fosh dans une rue commerçante ou que l'une de ces créatures se fît remarquer sur une gigantesque planète comme Coruscant. Cependant, quoique isolés, ces créatures n'étaient pas totalement marginales.

Fosh

Les Fosh ressemblent à des oiseaux dont les pattes se seraient allongées pour devenir des jambes et dont les ailes se seraient rétractées pour se transformer en bras.
(The New Essential Guide to Alien Species)


  Les Fosh voulaient toujours - en général dans la plus grande discrétion - connaître les événements essentiels qui survenaient dans les planètes voisines et plus lointaines. Passionnés de politique, ils n'étaient pas, pour la plupart, d'habiles orateurs, mais plutôt d'insidieux manipulateurs. Comme les Bothans, ils étaient fascinés par les intrigues et les polémiques et, ce faisant, aimaient à considérer les étrangers comme de simples marionnettes.

  L'étude sociologique du caractère des Fosh permet ainsi de constater qu'ils étaient de fins illusionnistes se targuant de savoir fomenter des complots pour atteindre des objectifs bien précis. C'est en usant de nombreux artifices, tels la devinette, la métaphore ou l'allusion que les Fosh se mettaient à parler avec d'autres espèces. Aussi parvenaient-ils à semer la confusion dans l'esprit de leur interlocuteur pour ensuite en profiter.

  Ils ne se servaient du discours que par intérêt et agissaient toujours avec la plus grande des prudences. Profondément égoïstes par nature, ils pouvaient néanmoins faire preuve de générosité. Mais si un tel acte apparemment louable était accompli par un Fosh, c'était souvent parce que, au final, celui-ci y trouvait quelque intérêt plus grand. Leur caractère intrinsèquement manipulateur était en effet celui de Vergere.

  Lorsque cette dernière prit sous son aile le jeune Jacen Solo, alors promis à un grand avenir, la Fosh lui fit comprendre, après qu'elle l'eut libéré de l'emprise des Yuuzhan Vong, que la répartition manichéenne de l'univers que créait l'Ordre Jedi n'était qu'illusoire et que le côté obscur de la Force n'était de même qu'une pure affabulation. C'est en manipulant Solo de la sorte que Vergere le détournera par la suite de la voie des Jedi.

  Partageant de nombreux caractères avec les oiseaux, les Fosh disposaient ainsi d'un bec allongé et acéré. Ils étaient parés d'un plumage oscillant en général entre le bleu et le rose et surplombant la tête, alors que leurs mains comportaient quatre doigts d'où saillent des griffes tranchantes. Leurs pieds laissaient entrevoir deux orteils également couronnés de serres. Ce plumage était bien particulier : il pouvait changer de couleur selon l'humeur du sujet, ce qui trahissait forcément toutes les émotions que celui-ci pouvait ressentir.

  Ainsi, lorsqu'un Fosh se montrait curieux, son plumage prenaitprogressivement un teint vert ; mais il devenait tout aussi vert quand l'individu s'amusait ou apparaissait attentionné avec les siens. Le gris était ordinairement signe des plus mauvais traits de caractère : la colère, l'irritation, le dégoût, la gravité, tandis que l'orange témoignait d'une joie de vivre absolue. Si cet étrange plumage était assez ravissant à l'œil, néanmoins, pour un Fosh qui eût voulu dissimuler ses sentiments, il perdait ses atouts.

  Le visage des membres de cette espèce était non seulement prolongé vers l'avant par un bec surmonté de fins duvets, mais encore vers l'arrière par une crête à plumes. De celle-ci émergeaient deux antennes de couleur orange, dont les scientifiques n'avaient jamais réussi à trouver l'intérêt. Des petits yeux globuleux, la plupart du temps rouges, paraissaient enfoncés dans une arcade distendue et annonçaient une vue perçante.

  Le torse incroyablement fin des Fosh paraissait adapté au vol. D'ailleurs, le corps tout entier et la délicatesse apparente des mains suggéraient que cette espèce possédait, il y a plusieurs milliers d'années, des ailes. Il faut croire cependant que l'espèce a évolué ; et, au lieu de voler, les Fosh s'étaient au cours du temps dressés sur leurs jambes pour devenir des bipèdes à part entière. Leurs pieds à deux orteils favorisaient en outre l'agilité de ces créatures, qui compensaient leur incapacité de voler par leur forte propension à sauter.

  L'aspect chétif de leur morphologie - et plus spécifiquement de leur principale faiblesse, le cou - rendait les Fosh plus sensibles aux attaques corporelles. Ils avaient en réalité peu de chances de sortir victorieux d'un duel au corps à corps avec un adversaire puissant, sauf s'ils utilisaient à leur avantage leur vélocité et s'ils tiraient profit de leurs habiletés dans les airs. Pour cette raison, ils essayaient d'éviter les affrontements directs, bien qu'ils fussent capables d'utiliser leurs becs et leurs griffes pointus pour se défendre des assaillants.

  Une autre propriété biologique des Fosh assez courante parmi la faune consistait, pour les femelles, à utiliser leurs glandes lacrymales pour libérer des substances chimiques émanant de puissantes phéromones. Cela avait pour effet, pendant la période d'accouplement, d'attirer les mâles et de favoriser la procréation. Par ailleurs, la composition des larmes des membres de cette espèce est tellement singulière qu'elle reste incompréhensible pour les scientifiques.

Fosh

La Jedi Vergere est la seule représentante connue de l'espèce fosh.
(The New Essential Chronology)


  Les Fosh sensibles à la Force, dont l'unique représentante avérée est Vergere, utilisaient en effet leurs larmes pour soigner. Pour cela, la Jedi modifiait la composition chimique des larmes et parvenait à produire un liquide altéré aux dispositions thérapeutiques égales voire supérieures en efficacité à celles d'une cuve de bacta. Elle pouvait ainsi atténuer l'effet désastreux de toutes les sortes de poisons. Empoisonnée par le Yuuzhan Vong Nom Anor, Mara Jade Skywalker fut sauvée d'une mort certaine par Vergere lorsque celle-ci laissa à Han Solo quelques gouttes de ses larmes.

  La Jedi fosh, qui survécut à l'Ordre 66 lancé par Palpatine et à la purge menée par Dark Vador, étudiera les Yuuzhan Vong durant une grande partie de son existence après que les envahisseurs eurent attaqué Zonama Sekot. Elle influença considérablement Jacen Solo pour, plus tard, lui sauver la vie au cours de la bataille d'Ebaq IX. Vergere, pour cela, se sacrifia en entrant en collision avec l'astéroïde, ce qui mit en difficulté les forces ennemies. Il faut croire que les Fosh pouvaient aussi faire preuve de bravoure.

  Outre la Jedi, peu de Fosh se manifestèrent tout au long de l'histoire de la galaxie. Il est possible qu'ils aient été exterminés par la tyrannie raciste de Palpatine, mais cela n'a jamais été avéré. Même avant l'établissement de l'Empire galactique, et plus précisément pendant la Guerre des clones, tous les scientifiques s'accordaient à dire que l'espèce fosh était désormais éteinte. Pourtant, Droma, le Ryn co-pilote pendant un temps de Han Solo, rapporta qu'il avait un jour aperçu un Fosh dans le Secteur corporatif. Cette espèce n'était donc pas éteinte et ses membres vivaient toujours en marge de la galaxie.
Informations encyclopédiques
Fosh
Nom
Fosh
Type
Espèce intelligente

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
15/07/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
32 416


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Wizards of the Coast
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 04 : Les Agents du Chaos I : La Colère d’un Héros
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 08 : L'Aurore de la Victoire II : Renaissance
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 09 : Etoile après Etoile
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 13 : Le Traître
  • Planète rebelle
  • The Essential Guide to Alien Species
  • The New Essential Chronology
  • The New Essential Guide to Alien Species
  • The New Essential Guide to Characters
  • Vent de trahison

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.