Frozien


Espèce intelligente native de la planète Froz

  Le frozien adulte atteint en moyenne 2,5 mètres de haut bien que son poids ne dépasse guère les 80 kilos. Sa démarche sautillante et ses gestes sont déroutants en raison des doubles articulations de ses membres. Les Froziens sont des mammifères mais mâles et femelles sont de taille à peu près équivalente. Les longues moustaches qui ornent leur visage vibrent souvent en fonction de leur état émotionnel mais ne constituent pas vraiment un langage corporel. Les froziens sont habitués à une gravité notablement en dessous de la moyenne et leur organisme fragile supporte mal les séjours prolongés sur d'autres mondes ou la gravité est trop forte pour eux. L'espérance de vie normale d'un frozien qui avoisine le siècle peut être réduite de près de 20% s'il séjourne trop longuement sur des planètes ou la gravité est plus forte que celle de sa planète natale.

  Lorsque L'Empire Galactique s'intéressa à eux, les Froziens possédaient une civilisation développée mais décentralisée en un certain nombre de petites cités-états qui commerçaient paisiblement et dont les représentants se réunissaient périodiquement pour évaluer ensemble l'impact de leur développement sur le reste du monde. Le dernier conflit armé notable remontait à plusieurs siècles. Froz était un monde doté d'un climat très agréable et d'une écosphère d'une délicatesse incroyable. Bien qu'ils aient eu des rapports de longue date avec l'Ancienne République  celle-ci avait respecté le désir d'isolement des Froziens dont peu de représentants quittaient leur planète.

  Cependant, l'Empire savait que les Froziens étaient proches des idéaux de ses opposants et que certains soutenaient directement les ennemis de l'Empereur.

  Le Moff en charge de l'espace dans lequel se trouvait Froz décida que le peuple de ce monde méritait une leçon et donna carte blanche aux militaires. Depuis l'orbite, les destroyers impériaux vaporisèrent la majeure partie des océans de Froz et calcinèrent ses forêts avec leurs turbolasers. Les Froziens furent presque tous exterminés et seuls quelques milliers d'entres eux purent échapper au massacre.

  Les rares Froziens qui survécurent à ce cataclysme devinrent de farouches partisans de l'Alliance Rebelle déterminés à combattre jusqu'au bout mais ils sont minés par une découverte terrible : en l'absence de certains pollens spécifiques à leur monde, leur race est désormais stérile et ne peut plus avoir de descendance. Aucune recherche médicale n'a pour l'instant permis d'apporter un véritable espoir aux Froziens.  Les bombardements impériaux ont été tellement intenses que le délicat équilibre écologique de Froz et les couches supérieures de son atmosphère ont été irrémédiablement altérés. Tout comme les Froziens, les plantes qui pourraient assurer leur survie vivent leur dernière génération et ne connaîtront plus de floraison. Même les quelques échantillons préservés dans l'urgence se sont révélés trop instables et altérés par les radiations secondaires des turbolasers pour être utilisables.

  Certains Froziens ont abandonné leur peuple et rejoint individuellement l'un des nombreux groupes armés rebelles, tandis que d'autres sont demeurés ensemble pour tenter vainement de réparer l'irréparable. Jusqu'à ce que la Nouvelle République gagne vraiment en puissance, les Froziens ne pouvaient même pas agir à visage découvert et étaient considérés comme des ennemis par les impériaux au même titre que les Mon Calamari.

  Autrefois doux, optimistes et tournés vers l'avenir, les Froziens sont à présent désespérés et même les rares groupes qui subsistent encore commencent lentement à se disperser, l'absence d'avenir pour l'espèce rendant un grand nombre d'interactions sociales futiles. Malgré le fait qu'ils soient souvent sujets à des crises de mélancolie ou de dépression et qu'une quantité appréciable de survivants se soient suicidés par désespoir, au sein de l'Alliance puis de la Nouvelle République, les Froziens sont respectés pour leur intégrité, leur respect de la parole donnée et leur grande compassion. Les natifs d'Alderaan ou d'autres peuples dont les mondes ont été détruits par l'Empire combattaient Palpatine parce qu'ils espéraient que même si eux ne le voient pas de leur vivant, leurs descendants vivraient un jour dans une galaxie libre. Ils combattaient pour leur avenir, tout au moins ce qu'il en restait. Les rares Froziens encore vivants quant à eux combattent pour l'avenir des autres car du leur il ne reste rien.
Informations encyclopédiques
Frozien
Nom
Frozien
Type
Espèce intelligente
Origines

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
12/11/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
20 725


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • La Trilogie Corellienne, Vol. 1 : Traquenard sur Corellia
  • WEG - Alien Encounters
  • WOTC - Alien Anthology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.