Humain


L'espèce géographiquement la plus répandue dans la galaxie

  Dans la galaxie, l'espèce humaine a toujours été considérée comme un peu à part depuis que le voyage hyperspatial est devenu une réalité. Tout d'abord parce que ses origines demeurent encore mystérieuses : les plus anciennes civilisations humaines connues à l'époque de la fondation de la République étaient originaires de Coruscant, Corellia et quelques autres mondes. Et il n'a jamais été possible de mettre en évidence un point de départ ou une origine commune à cette espèce. Bien que la théorie d'évolutions parallèles spontanées ne soit pas totalement improbable, le passage du temps mit cette hypothèse sérieusement à l'épreuve : aucune autre espèce intelligente rencontrée dans la galaxie n'avait fait l'objet d'une évolution en parallèle sur plusieurs mondes, surtout éloignés à ce point les uns des autres.

  Adaptable, diverse et polyvalente, l'humanité sous ses nombreuses variantes forme l'espèce la plus nombreuse et la plus répandue dans l'espace connu ainsi que l'un des pivots de la civilisation galactique : la planète Coruscant, un des berceaux de l'humanité, est devenue la capitale de l'ancienne république, puis de l'Empire Galactique, et enfin de la Nouvelle République. La langue de Coruscant servit à établir le Basic, langue universelle sans laquelle la République aurait eu les plus grandes difficultés à perdurer pendant des millénaires. Même pour les autres espèces, les standards culturels, esthétiques, culinaires ou sociaux des plus grandes sociétés humaines servent souvent de référence.

  Les humains se sont montrés capables de s'atteler à toutes les tâches, d'envisager toutes les carrières, de bénéficier de tous les dons y compris celui de la Force. Depuis l'avènement de l'Empire, des dizaines de milliards d'êtres humains ont embrassé l'idéologie de l'Ordre Nouveau : la Haute Culture Humaine. Selon cette idéologie, la destinée manifeste de l'humanité est de régner sur la galaxie ce qui s'explique à la fois par ses origines uniques et son histoire qui imprègne à tous les niveaux celles de la galaxie. Bien que l'Ordre Nouveau ait été balayé par l'Alliance Rebelle et les divers mondes qui se rebellèrent contre l'autorité impériale, le sentiment pro-humain est encore fort sur certaines planètes. Il existe des dizaines de variantes humaines dont la morphologie est presque à 100 % identique à celle des humains de Coruscant, Corellia, Alderaan, Chandrila et autres. Généralement, ils différent uniquement par des aspects esthétiques mineurs (couleur de peau, taille, morphologie plus trapue ou plus fine...).

  Les presque humains sont physiquement différents des humains mais quasi identiques sur un plan génétique. Cela signifie qu'ils peuvent avoir des enfants avec des humains "normaux" et que la majeure partie si ce n'est la presque totalité de leurs organes ont une apparence et une fonction identiques à ce que l'on pourrait observer chez des humains. Néanmoins, une évolution distincte, des mutations à partir d'une souche humaine "classique" ou des transformations volontairement provoquées ont entrainé plusieurs différences notables. Par exemple :
  - une morphologie complètement adaptée à une gravité élevée à laquelle un humain ne survivrait pas ou qui le forcerait à l'immobilité .
  - un système respiratoire permettant d'utiliser du chlore ou tout autre gaz et en contrepartie incompatible avec un milieu normal pour la vie humaine.
  - des doigts surnuméraires, des membres particuliers (nageoires, ailes...)
  - une coloration d'épiderme particulière (bleue, pourpre, verte...)

  Et ainsi de suite... Bien que génétiquement humains, ces mutants ou ces peuples sont souvent considérés comme des humains de seconde catégorie, d'autant plus que sur un plan numérique, ils sont négligeables par rapport aux légions d'humains qui entrent dans les standards esthétiques et organiques de la majorité. A la longue, il se peut que les divergences s'accroissent suffisamment pour qu'une variante presque humaine ne soit plus génétiquement compatible, auquel cas elle sera considérée comme une espèce non-humaine complètement distincte. Il existe un certain nombre d'espèces non-humaines (selon les critères évoqués plus haut) qui sont paradoxalement suffisamment proches en apparence des humains pour que certains des presque-humains apparaissent comme exotiques en comparaison. Par exemples, les Devaroniens, les Twi'lek et quelques autres... mais là encore, génétiquement (et même biologiquement si on y regarde de très près), il s'agit bien d'espèces radicalement différentes même si leur apparence peut inciter à croire le contraire. Paradoxalement, des races non humaines à l'aspect bien plus exotiques que celle des Twi'leks ou des Devaroniens se sont montrées à l'occasion capable de croisements fertiles avec des humains malgré des structures génétiques très différentes. L'univers aime apparemment à trouver des exceptions aux règles que définissent ceux qui le peuplent.

  Les humains, quelle que soit leur origine, ne disposent pas de pouvoirs mystérieux. Bien sur, ils peuvent avoir développé certaines tolérances particulières (par exemple aux gravités élevées, à certaines atmosphères, à certains rayonnements...) mais des humains d'une autre origine placés dans les mêmes conditions conféreraient les mêmes avantages à leur descendance. Dans le cas de changements volontairement provoqués, les choses sont encore plus simples. En clair, les différences humaines sont la conséquence de la grande adaptabilité de cette espèce. Elles contribuent pleinement à ce que l'humanité soit devenue dominante dans la galaxie même si cela va de pair avec un tas de rivalités "raciales" entre différentes souches de l'humanité. Lorsqu'en plus certains fanatiques prétendent expliquer l'origine mystérieuse de l'humanité et considèrent que leur variante humaine serait "la première" ou "la plus pure", on imagine facilement les conséquences...



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Humain
Nom
Humain
Type
Espèce intelligente

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
08/01/2011

Nombre de lectures
84 671


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Humain" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Fiches en relation

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire