Keshiri


Les Keshiris étaient des humanoïdes à la peau violette, qui vécurent sur Kesh et furent plus ou moins asservis par les Sith à la fin de la Grande Guerre de l’Hyperespace.

  Les Keshiris étaient des humanoïdes à la peau violette qui vivaient sur la planète Kesh dans la Bordure Extérieure. Les Keshiris n'étaient pas des guerriers, mais plutôt des artisans. Ils vénéraient l'art et étaient eux-mêmes d'une grande beauté, du moins selon les critères humains. Leur seul handicap, et pas des moindres, était qu'ils se trouvaient technologiquement retardés par rapport aux autres peuples de la galaxie, particulièrement au niveau spatial. Mais cela, ils n'avaient aucun moyen de le savoir.

I. L'arrivée des Sith [haut]



  Les Keshiris étaient des êtres paisibles qui n'avaient jamais quitté leur planète, et qui habitaient deux des trois continents de Kesh : Keshtah et Alanciar. Les habitants de Kesh avaient également une culture mythologique très prononcée qui influençait beaucoup leur comportement à grande échelle : en effet, ils craignaient les Destructeurs, des entités toutes puissantes qui venaient cycliquement sur Kesh pour tout saccager, à chaque fois sous une forme différente. Et pour lutter contre les Destructeurs, les Keshiris avaient besoin de l'aide des Protecteurs.

Keshiri

Les Keshiris vivent leur vie à Tahv.
Image extraite de Lost Tribe of the Sith - Spiral


  Après la fin des 100 Ans d'Obscurité, des Jedi Noirs exilés de l'Ordre Jedi ayant survécu à la bataille de Corbos s'échappèrent sur le monde lointain de Korriban où ils fondèrent l'Empire Sith. Remulus Dreypa et Karness Muur, pour ne citer qu'eux, faisaient partie des Jedi Noirs ayant survécu. Mais les Jedi de leur côté chassaient toujours les survivants de Corbos : ainsi, Dreypa tomba dans une embuscade dans l'espace et s'écrasa sur Kesh. Ce fut à partir de ce moment que le destin des Keshiris allait changer du tout au tout !

  Les Jedi et Jedi Noirs se livrèrent de terribles combats sur Kesh, ravageant la paisible planète qu'elle fut autrefois. Les Destructeurs étaient arrivés… Dreypa fut finalement emprisonné dans un artefact de sa propre construction et l'orage passa. Mais les Keshiris ressortirent changés de cet événement. En effet, d'autres races étaient arrivées sur Kesh : ces étrangers se rassemblèrent sur le troisième continent, Eshkrene, et prirent le nom de Condamnés. Leur mission était de veiller sur le corps maintenu prisonnier de Dreypa. Les Condamnés n'étaient pas à proprement parler Keshiris, ils ne faisaient que "vivre" sur Kesh loin de toute civilisation. Si loin que les Keshiris ignoraient leur existence ou bien pensaient qu'ils avaient fini par tous disparaître avec les siècles.

II. L'avènement de la Tribu Perdue [haut]



  Mais environ en -5 000, la paix de Kesh fut de nouveau troublée : tandis que la galaxie était en proie à la Grande Guerre de l'Hyperespace, des Sith s'écrasèrent avec leur vaisseau Présage sur Kesh, alors qu'ils étaient en mission pour Naga Sadow. Au bout de quelques années, les Sith comprirent qu'ils ne pourraient pas quitter la planète, et décidèrent donc de "s'intégrer" parmi les Keshiris. Ils se firent donc passer pour les Protecteurs, sortes de dieux pour les Keshiris qui devaient les protéger des Destructeurs.

  Les Sith asservirent progressivement les Keshiris et s'installèrent à Tahv, initialement un simple village de Keshtah qui devint la capitale des Sith avec le temps. Ainsi naquit la Tribu Perdue. Les années s'écoulèrent et les Sith voyaient leur nombre diminuer lentement… D'une part ils ne pouvaient pas d'un point de vue biologique se reproduire avec les Keshiris - même si ces derniers ressemblaient fortement à des humains - et d'autre part, des dissensions commencèrent à apparaître. Les générations passants sans que rien ne se produise, certains descendants des premiers Sith arrivés sur Kesh se lassèrent de la passivité de la Tribu Perdue, clamant que ce n'était pas ainsi que les Sith agissaient : ils ne se terraient pas dans l'ombre. Les Sith fidèles à la Tribu Perdue voyaient les choses différemment : ils patientaient…

  Naturellement, les Keshiris furent de plus en plus intégrés dans la hiérarchie Sith, si bien que quelques-uns furent formés au Côté Obscur. Les siècles passèrent sans troubles, jusque vers -2 974. Par un concours de circonstances, une nouvelle menace frappa les Keshiris : lorsque les Sith de la Tribu Perdue - notamment Takara Hilts - découvrirent Eshkrene, ils réveillèrent Dreypa, emprisonné depuis près de quatre millénaires. Le Jedi Noir fut finalement vaincu après avoir invoqué les Destructeurs, qui prirent cette fois la forme de Léviathans du Côté Obscur. Les Sith de la Tribu Perdue avaient tenu leur rôle de Protecteurs.

III. La crise d'Abeloth [haut]



  Les années s'écoulèrent jusqu'en l'an 41 après la Bataille de Yavin. Les Sith keshiris étaient maintenant nombreux et bien intégrés dans la Tribu Perdue. En témoigne le Keshiri Sarasu Taalon, qui avait atteint les hautes sphères de la Tribu Perdue, puisqu'il était alors Haut Seigneur Sith. Cette même année, une Sphère de Méditation Sith arriva sur Kesh, du nom de Vaisseau : les Sith prirent contact avec elle et purent commencer à explorer l'espace bordant Kesh et voler des vaisseaux dans le but de se constituer une flotte. C'était la première fois depuis des milliers d'années que la Tribu Perdue quittait Kesh, et la première fois tout court que les Keshiris s'aventuraient en dehors de leur planète.

  Deux ans plus tard, le destin des Sith et des Keshiris fut bouleversé à jamais : Vaisseau révéla que l'Empire Sith n'existait plus et que les Jedi régnaient en maître dans la galaxie, dirigés par le Grand Maître Luke Skywalker. S'organisa alors un voyage : ce fut la première expédition conséquente qui quitta Kesh. A bord du Croisé Eternel, des Sith menés par la Maîtresse Olaris Rhea partirent affronter le Grand Maître Jedi. Et l'un des Sith était notamment un jeune apprenti Keshiri du nom d'Ahri Raas, meilleur ami de Vestara Khai, qui n'avait alors aucune idée de son destin…

  La crise contre l'entité du Côté Obscur Abeloth allait durer plus d'un an, et allait changer de manière irréversible la culture des Keshiris. En effet, nombre d'entre eux allaient périr sous les coups des sabres laser Jedi un peu partout dans la galaxie, et surtout sur Coruscant lors de la bataille finale. Enfin, chose plus dramatique encore pour les Keshiris qui n'avaient rien demandé à la Tribu Perdue quant à leur implication dans ce conflit galactique, la capitale Tahv fut entièrement détruite par les pouvoirs d'Abeloth.
Informations encyclopédiques
Keshiri
Nom
Keshiri
Type
Espèce intelligente
Origines

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
27/10/2014

Date de modification
27/10/2014

Nombre de lectures
14 324


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Destin des Jedi Vol. 02 : Présage
  • Le Destin des Jedi Vol. 03 : Abysse
  • Le Destin des Jedi Vol. 04 : Revers
  • Le Destin des Jedi Vol. 05 : Alliés
  • Le Destin des Jedi Vol. 06 : Vortex
  • Le Destin des Jedi Vol. 07 : Jugement
  • Le Destin des Jedi Vol. 08 : Ascension
  • Le Destin des Jedi Vol. 09 : Apocalypse
  • Lost Tribe of the Sith 1 : Spiral, Part 1
  • Lost Tribe of the Sith 2 : Spiral, Part 2
  • Lost Tribe of the Sith 3 : Spiral, Part 3
  • Lost Tribe of the Sith 4 : Spiral, Part 4
  • Lost Tribe of the Sith 5 : Spiral, Part 5

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.