Qwohog


Espèce humanoïde amphibienne, native de la planète Hirsi

  Les Qwohogs sont de petits humanoïdes amphibiens originaires de la planète Hirsi, un monde de la Bordure Extérieure majoritairement recouvert de lacs et de petites mers. Les quelques portions de terre émergées renferment de grands gisements de cristaux rares, très recherchés pour leur utilisation commerciale dans les systèmes-radars.

  Les Qwohogs ont une peau lisse, des écailles sur la tête à la place des cheveux, des yeux d'un noir profond, et sont dotés d'une silhouette fine bien que musclée. Ils possèdent des branchies leur permettant de respirer sous l'eau, mais sont aussi à l'aise sur terre. Dans ce cas leurs branchies s'atrophient naturellement et deviennent quasiment invisibles à l'œil nu, pour le laps de temps où elles ne sont pas utilisées. Les Qwohogs ne possèdent pas de nez, mais leur peau se trouvant autour de la bouche renferme un système de détection très performant qui le remplace avantageusement. Leur oreilles sont longues et terminent en pointe, et sont souvent décorées de diverses parures, en proportion du rang social de l'individu.
  Enfin, leur taille avoisine 1.2 mètre en moyenne.

  De caractère, les Qwohogs sont des êtres très organisés, qui partagent équitablement leur temps entre le travail et le plaisir. Ce sont des êtres en qui l'on peut avoir confiance, et qui font de grands amis avec le temps. Ce qui ne les empêche pas d'être de féroces combattants quand les circonstances l'exigent. Les Qwohogs vivent en communautés, qui sont le ciment de leur énergie et de leur motivation. En général peu individualistes, il arrive cependant parfois qu'un membre de cette espèce décide de quitter sa communauté pour partir à l'aventure, mais bien souvent ces expatriés gardent le contact avec leur peuple malgré l'éloignement.
  
  Du fait de leur appartenance première au monde sous-marin, les Qwohogs communiquent par le biais d'ultrasons. Mais alors que ce mode de communication est parfait sous l'eau, il devient peu pratique sur la terre ferme, et ne porte alors naturellement qu'à 4 mètre maximum. Depuis longtemps les Qwohogs ont donc construit diverses gammes d'appareils technologiques pour amplifier ces ultrasons et augmenter leur portée, y compris certains masques semblables à ceux utilisés par les Anomides. Les habitants de Hirsi possèdent également un langage par signes, qu'ils utilisaient jadis pour les communications longue portée hors de l'eau. Depuis l'arrivée d'étrangers parlant le basic, les Qwohogs ont quelque peu délaissé ce langage au profit de la langue galactique, mais son existence est néanmoins préservée pour des raisons culturelles et historiques.
  
  Sur leur monde, les Qwohogs habitent principalement les cours d'eau et les lacs, mais sont également très à l'aise sur la terre ferme, où ils ont depuis longtemps établi quelques communautés. Leur physiologie n'est en revanche pas adaptée au milieu aquatique salé, une trop longue exposition dans cet environnement abîmerait en effet leurs délicates branchies, leur occasionnant de graves lésions, parfois mortelles selon la durée de l'exposition. Bien que possédant une technologie rudimentaire, les intelligents Qwohogs ne mirent pas longtemps à assimiler les principes de fonctionnement des technologies les plus modernes apportées par l'Empire et la Nouvelle République. La plupart du commerce avec les mondes extérieurs, si l'on excepte les précieux cristaux, repose sur le domaine médical, les Qwohogs étant des spécialistes de l'utilisation des plantes dans ce domaine.
  
  Sur leur planète, tout tourne autour de l'utilisation des ressources naturelles, que ce soit la nourriture, la médecine ou même l'habillement, seuls les expatriés portant des tissus artificiels. L'artisanat des tisserands de ce monde est d'ailleurs renommé, et leurs créations se vendent très bien sur des planètes pourtant très modernes et inondées de matières artificielles. Leur civilisation fut découverte durant la Guerre Civile Galactique par des explorateurs de l'Alliance rebelle, partis à la recherche de gisements de cristaux précieux. Très rapidement les communautés qwohogs prirent contact avec ces visiteurs étrangers et les négociations furent ouvertes. Malheureusement pour les Qwohogs, leur lucratif marché fut découvert par des agents impériaux, et leur planète fut rapidement envahie par les troupes d'assaut. Les installations minières rebelles furent saisies au profit de l'Empire. Les Qwohogs ne montrèrent aucune hostilité envers les attaquants, et ne tentèrent même pas de résister, ce qui limita les exactions, les Impériaux ne se gênant pas en revanche pour piller les ressources naturelles d'Hirsi.
  
  La garnison impériale sur Hirsi se replia peu de temps après la défaite à Endor, et la Nouvelle République envoya dans le même temps quelques soldats et des vaisseaux pour reprendre le contrôle des installations minières mais aussi protéger les Qwohogs contre de potentielles agressions de groupes attirés par la richesse de leur monde. Les soldats républicains prirent également connaissance du triste sort réservé aux agents rebelles en poste sur la planète au moment de sa conquête par l'Empire. La Nouvelle République établit une base permanente sur la planète afin d'en assurer la sécurité, et depuis lors plusieurs dizaines de milliers ont pu profiter de la présence de vaisseaux républicains pour quitter leur planète et explorer le reste de la galaxie. Afin de préserver l'espèce en cas d'agression future, les chefs de la planète organisèrent un plan de colonisation des planètes voisines, et d'autres communautés s'établirent aux quatre coins de la galaxie.
Informations encyclopédiques
Qwohog
Nom
Qwohog
Type
Espèce intelligente
Origines

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
17 104


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Qwohog" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.