Twi'lek


Originaire de Ryloth, les Twi'leks sont des humanoïdes dont le crâne est surmonté de deux grands tentacules appelés lekkus. Leurs danseuses sont les plus célèbres de la galaxie.

  Les Twi'leks sont de grands humanoïdes, dont la peau très pigmentée peut avoir différentes couleurs selon les individus : rouge, jaune ou encore bleue par exemple. Leur trait le plus caractéristique est la paire de tentacules, appelés "lekkus", qui prend sa base au sommet de leur crâne.

  Les Twi'leks utilisent leurs lekkus quand ils parlent leur langage d'origine, le twi'leki. Il s'agit d'un langage combinant communication orale et gestes, les mots étant accompagnés et complétés par les mouvements des lekkus. Les Twi'leks sont omnivores, et mangent aussi bien les produits de leur culture que de la viande de rycrit, une sorte de bovin très répandue sur Ryloth, leur monde natal. Les Twi'leks sont des êtres très patients, et doté de fortes capacités d'adaptation. Leur mental a été façonné au fil des siècles par leur environnement très rude, duquel ils ont retiré de multiples leçons de vie. Un célèbre proverbe twi'lek mentionne à ce propos : "Si tu ne peux pas battre une tempête, laisse-la passer".

Twi'lek

Un groupe de Twi'leks en déplacement sur Ryloth


  Les Twi'leks ont développé une technologie de bon niveau, utilisant des turbines et des éoliennes pour alimenter les habitations et les usines enterrées profondément sous la surface de Ryloth, ravagée par les tempêtes. Chaque complexe urbain est autonome, et géré par un clan. Les Twi'leks n'ayant pas développé une technologie spatiale suffisante, ils doivent, pour gérer leurs contacts avec le reste de la galaxie, s'appuyer sur les mondes voisins (tels que Tatooine), les pirates, les contrebandiers et les marchands.

  Ryloth est une importante place commerciale. C'est elle qui fournit la galaxie en Ryll, une substance narcotique très puissante. A cause de cette source, Ryloth est devenue une plate-forme convoitée par les criminels de tous bords. Les Twi'leks ont réagi à cet "invasion" en développant une stratégie toute particulière : ils vendent aux criminels leur propre peuple comme esclaves. Ce faisant, les Twi'leks peuvent garder le contrôle de leurs mines de Ryll. La plupart des esclaves vendus ainsi sont des femmes, dont la beauté et la grâce en font des danseuses très recherchées, pour ne parler que des métiers les plus "honnêtes". Posséder une ou plusieurs femmes twi'leks est au fil du temps devenu une marque de prestige, condamnant ainsi des générations de jeunes femmes et hommes.

  La société twi'lek est divisée en deux castes très distinctes : les marchands et les guerriers. Si les premiers sont indispensables au bon fonctionnement de la société, les seconds n'en sont pas moins dédaigneux, refusant la plupart du temps tout contact avec des êtres qu'ils considèrent comme inférieurs.

Twi'lek

Une Jedi twi'lek utilise ses pouvoirs de guérison pour soigner une blessure.


  Durant la Guerre Civile Galactique, les Twi'leks restèrent neutres, refusant d'être impliqués dans un combat qu'ils ne considéraient pas comme important à leur yeux. Ils voyaient tout simplement l'Empire et l'Alliance comme deux tempêtes dont il fallait éviter le contact, et qui finiraient de toute façon par passer.

  Après l'établissement de la Nouvelle République, les Twi'leks furent contactés par le nouveau gouvernement pour initier un important commerce de Ryll, la substance ayant des effets curatifs notables pour combattre le virus Krytos. Une délégation menée par le célèbre Wedge Antilles fut envoyée sur Ryloth pour mener les négociations, qui s'avérèrent fructueuses.


Actualités en relation

[MAJ] Spin-off Han Solo : Deux nouvelles images du tournage dévoilées

Mise à jour du 19/08/2017 Ron Howard a posté deux nouveaux clips des coulisses du tournage, sur Twitter et sur Instagram. Très brefs, ils continuent néanmoins de donner un aperçu des environnements du film. On vous laisse...


Star Wars VIII : Un aperçu des prochaines affiches promotionnelles

Ah, l'été. Les vacances, le soleil, les Hutts en rut, ... Souvent riche en émotions, le cœur de l'été est aussi synonyme de relative accalmie dans la promotion du film Star Wars de l'année. Voilà sans doute...


Spin-off Han Solo : Le réalisateur partage de nouvelles photos du tournage

Décidément très attaché aux réseaux sociaux, Ron Howard, le réalisateur du spin-off sur Han Solo, continue de partager sur Twitter de nouvelles photos du tournage du film, et ce seulement quelques jours après nous...


Spin-off Han Solo : Une nouvelle photo de tournage postée

Alors que gentiment nous attendons des informations de Star Wars : Les Derniers Jedi, c'est vers le Spin-off d'Han Solo, toujours sans titre connu, que les informations officielles s'ajoutent. Dernièrement nous avions la rumeur de Spencer Wilding...


Nouveau groupe de fiches : Rebels #2, partie 1

Au début de l’année, Dark Sekot avait ouvert les hostilités avec un groupe de fiches dédié à la série d’animation Star Wars Rebels. Il introduisait ainsi sur l’encyclopédie une grande partie des personnages...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Twi'lek
Nom
Twi'lek
Type
Espèce intelligente
Origines
Production de Véhicules & Vaisseaux

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
121 645


Note de la fiche
8 membres ont noté la fiche "Twi'lek" 3.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.