Yinchorri


Espèce reptilienne intelligente presque exterminée par l'Empire

  Les Yinchorris sont des humanoïdes aux origines reptiliennes dotés d'une forte constitution. Mâles et femelles se ressemblent beaucoup et peuvent mesurer de 1.7 à 2.2 mètres. Leur corps est entièrement recouvert d'une épaisse et solide peau, en général de couleur brune ou verte. Cette véritable armure leur fournit une protection efficace contre l'environnement hostile de leur monde, une planète désertique et rocailleuse du nom de Yinchorr.

  La civilisation des Yinchorris n'a rejoint que récemment la communauté galactique. Leur planète fut découverte environ cinq siècles avant la Guerre Civile Galactique par des explorateurs de la République. Voyant que la planète ne disposait d'aucune ressource naturelle intéressante, que son environnement était rude et peu agréable, et que de plus ses habitants étaient primitifs, les Républicains n'accordèrent pas une grande attention à cette nouvelle découverte et les Yinchorris furent très largement laissés de côté.

  Ignorés par les officiels de la République, les Yinchorris le furent aussi par tous les groupes plus moins légaux qui ont pour habitude de suivre de près les explorateurs pour découvrir de nouvelles espèces - et donc de nouveaux "clients", notamment pour les groupes esclavagistes. Les habitants de Yinchorr ont en effet la fâcheuse habitude de ne pas se laisser capturer sans combattre, et la plupart préfère mourir plutôt que de s'avouer vaincu. Et les rares Yinchorris qui furent capturés durant les premiers temps de la découverte de Yinchorr se laissèrent tous mourir de faim au cours de leur captivité.

  La forte résistance des Yinchorris à l'esclavage est enracinée au plus profond de leur structure sociale (de même que leur propension à la violence quand ils se sentent en danger).
  En effet, dès le moment de leur naissance, les petits Yinchorris sont rapidement intégrés à des communautés : leur famille d'abord, puis le village tout entier, et enfin leur environnement professionnel, pour terminer par la nouvelle famille qu'ils fondent par la suite. Les liens sont très forts entre les couples, qui se marient toujours pour la vie. Il n'est d'ailleurs pas rare qu'un veuf ou une veuve se laisse mourir quelques jours après la mort de son partenaire.

  Ce fort sentiment communautaire explique également que les Yinchorris, malgré qu'ils eurent par la suite la possibilité technique de voyager à l'autre bout de la galaxie, ne fondèrent quasiment aucune colonie sur d'autres planètes. Et ceux qui le firent quand même emmenèrent avec eux toute leur famille. Dans la plupart des cas ce furent des villages entiers qui quittèrent leur terre natale pour aller s'établir sur un autre monde.

  Peu avant la chute de la République et l'avènement de l'Empire, les Yinchorris furent, comme beaucoup d'autres peuples, manipulés dans l'ombre par le Seigneur des Sith mystérieux connu sous le nom de Dark Sidious. Sous l'instigation de ce dernier, les Yinchorris lancèrent plusieurs assauts sauvages sur les planètes proches de leur système, tuant hommes et femmes et ne laissant que ruines sur leur passage. Choqués par ces agissement sanglants, les sénateurs et les Jedi décidèrent à l'unisson d'envoyer une force d'intervention pour mater l'armée Yinchorri. Une douzaine de Maîtres et de Chevaliers, dont notamment Ki-Adi Mundi, Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi, furent envoyés pour localiser le quartier général des Yinchorris. Séparés en trois groupes, les Jedi rencontrèrent une vive résistance et plusieurs d'entre eux perdirent la vie avant de remplir leur mission.
  Au même moment, les Yinchorris lancèrent un assaut frontal contre le Temple Jedi sur Coruscant, toujours à l'instigation de Sidious, mais cet assaut échoua heureusement, grâce notamment à la puissance de Yoda.
  Une fois leur quartier général localisé, la République attaqua avec une flotte et parvint à détruire l'armée yinchorri. Une sévère tutelle fut par la suite instaurée pour éviter que ce peuple belliqueux ne puisse se réarmer et reprendre ses attaques. Mais les vrais instigateurs de la guerre ne furent jamais découverts ...

  Peu avant la bataille d'Endor, les Yinchorris vivent dans de grandes cités-états, loin des préoccupations politiques de la galaxie. Leur communauté, partagée en groupes possédant chacun sa propre armée et ayant ses propres dirigeants, a depuis les quelques décennies écoulées reprit le cours normal qu'elle connaissait avant la guerre contre la République.

  Chaque cité-état possède un certain nombre de communautés satellites sous son contrôle, chargées d'apporter les ressources naturelles nécessaires à la vie de la cité-état. Le pouvoir des cités centrales se mesure par le montant des ressources à leur disposition par l'intermédiaire de leurs satellites. Depuis plusieurs siècles, une cité dépasse largement toutes les autres : Tol-Karchorn, une ville possédant à elle toute seule une centaine de villages et cinq autres cités importantes sous son contrôle.
  Malgré les quelques tentatives menées par d'autres cités-état de faire tomber le pouvoir de Tol-Kachorn, le pouvoir central ne fut jamais réellement inquiété. Les nombreuses guerres internes détruisirent la plupart du temps les instigateurs des conflits, ce qui ne fit finalement que renforcer l'influence de Tol-Kachorn.

  Quand l'Empire supplanta la République, les Yinchorris ne s'inquiétèrent pas le moins du monde, estimant que la pauvreté de leur système en ressources naturelles les protégerait de l'Ordre Nouveau. Ils se trompaient lourdement ...
  Le Gouverneur impérial local vint troubler cette quiétude, lorsqu'il décida de capturer la Princesse Leia Organa afin d'obtenir une promotion et ainsi quitter ce système insignifiant. Il fit emprisonner tous les dirigeants yinchorris et menaça de les exécuter si Leia n'était pas capturée dans les plus brefs délais. Les Yinchorris n'eurent d'autre choix que de tendre un piège à la Princesse, et parvinrent grâce à leurs talents guerriers à s'emparer du leader de la Rébellion. Mais le gouverneur impérial eut la mauvaise idée de vouloir doubler les Yinchorris, et tenta de s'emparer de Leia Organa sans libérer les otages. Mal lui en prit : les habitants de Yinchorr se révoltèrent et anéantirent la garnison impériale.

  Prenant pleine conscience de la menace représentée par l'Empire, les Yinchorris décidèrent d'apporter leur soutien à l'Alliance rebelle. Plusieurs bases de chasseurs furent construites sur les différentes planètes du système, et la plupart des cités-état fournirent soldats et vaisseaux au mouvement de rébellion.
  En représailles, le Moff local décida d'ordonner un assaut massif sur Yinchorr : la flotte impériale attaqua juste après les évènements qui conduisirent à la débâcle rebelle sur Hoth, détruisant impitoyablement toutes les installations rebelles et yinchorries. Les villes furent rasées par les Destroyers Stellaires depuis l'orbite. Même la grande cité de Tol-Kachorn fut détruite jusqu'au dernier bâtiment. Toute trace de rébellion fut éradiquée du système.
  Les quelques Yinchorris survivants, revenus à l'état primitif une fois leurs villes détruites, en furent réduits à devenir des tribus nomades...

  La destruction totale de Yinchorr fut portée à l'attention de l'Empereur Palpatine quelques mois après les affrontements. Se souvenant de cette planète désolée quand il complotait avec ses dirigeants sous le nom de Dark Sidious, plusieurs décennies auparavant, il ordonna d'y faire construire des camps d'entraînement pour sa garde personnelle. Quelques-uns des plus célèbres gardes royaux furent entraînés dans ces camps, comme Kir Kanos ou Carnor Jax.

  Pendant une dizaine d'années le système resta sous contrôle impérial, jusqu'à sa libération par les forces de la Nouvelle République, peu après le retour du clone de l'Empereur.
  La base des Gardes Royaux fut investie par les Yinchorris survivants, rassemblés sous la bannière du fils du dernier chef du Conseil de Tol-Kachorn, qui avait survécu aux bombardements. C'est là qu'ils tentent depuis leur libération de reconstruire leur civilisation jadis florissante. Yinchorr demeure depuis un système indépendant, tous les efforts des habitants étant tournés vers la reconstruction. Bien que le système héberge une base militaire de la Nouvelle République ainsi qu'un petit chantier de réparation de vaisseaux, le gouvernement yinchorri n'a à ce jour fait aucune demande d'adhésion au nouveau régime.
Informations encyclopédiques
Yinchorri
Nom
Yinchorri
Type
Espèce intelligente
Origines

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
23 445


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Yinchorri" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.